AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782344040522
208 pages
Glénat (24/11/2021)
4.56/5   27 notes
Résumé :
Le cauchemar d’un monstre. La folie d’un homme.

Dans ce XIXe siècle d’innovations techniques et de révolution industrielle, la littérature anglaise a produit des figures fantastiques iconiques qui sont toujours vivantes aujourd’hui. C’est le cas du Frankenstein de Mary Shelley et de son héros au destin tragique. Un proscrit rejeté de tous et en premier lieu par celui qui le façonna. De son délire narcissique est né un être colossal et effrayant qui té... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Alfr
  16 mai 2022
Excellente entrée dans l'univers de Shelley. Les graphismes en noir et blanc correspondent parfaitement à l'atmosphère délicatement obscure provoquée par cette relation surnaturelle créateur/créature. le portait de la créature est formidablement humain. Les dessins sont aussi bouleversants que les vignettes. L'histoire racontée à travers le point de vue de la créature est d'ailleurs touchante et troublante. Difficile de ne pas prendre son parti. le choix chronologique y est aussi pour beaucoup. Seul point négatif de cette adaptation : le changement brutal de narration. Passer du point de vue de l'un à l'autre n''est absolument pas un problème. Mais je ne comprends pas pourquoi le statut du narrateur change (on passe de la 1ere personne à la troisième personne). Est-ce une erreur ou une volonté de montrer la déshumanisation progressive des deux protagonistes ? le mystère reste complet !
Commenter  J’apprécie          92
Trollibi
  13 février 2022
Après avoir magistralement adapté « Dracula », Georges Bess s'attaque à un autre classique de la littérature fantastique : « Frankenstein » de Mary Shelley.
J'ai rédécouvert avec plaisir l'intrigue du roman que j'ai lu il y a près de vingt ans. Encore une fois, Georges Bess nous propose un magnifique roman graphique, en tout point fidèle à l'intrigue d'origine. Les planches, toutes en nuances de noir et blanc sont admirablement travaillées. le regard s'attarde uniquement pour les contempler, se plonger dans les décors et les détails et se saisir de l'ambiance tantôt angoissante, tantôt mélancolique qu'elles transmettent. Si de prime abord, j'ai eu l'impression que, dans l'ensemble, « Frankenstein » était moins sombre que « Dracula », je me suis vite aperçue qu'il y a un réel jeu entre planches très noires et plus claires pour retranscrire les tourments des personnages et les moments où l'action prend elle-même un côté plus sombre et angoissant.
Une adaptation à ne pas manquer pour les amateurs de littérature fantastique et de bande dessinée !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Golthlay
  08 mars 2022
Grand fan du travail de Bess sur Dracula j'ai bien évidemment sauté sur son adaptation de Frankenstein dès que j'en ai eu l'occasion !
Je préciserais tout d'abord que je n'ai pas aimé DU TOUT le roman de Mary Shelley. de l'épistolaire qui n'en est pas, des lamentations qui tournent en ronds encore et encore au détriment de l'intrigue et de l'analyse des personnages... Bref, je n'ai pas mordu dedans et si vous voulez des détails je vous renvoi à ma critique sur l'ouvrage concerné :)
J'étais donc un peu septique à la découverte de cette BD mais trop curieux de voir ce que l'adaptation de Bess pouvait donner je lui ai laissé sa chance... Et grand bien m'en a pris !!
J'ai toujours un peu de mal avec le concept mais il arrive effectivement qu'une adaptation puisse surpasser l'original ! le dessin y est pour beaucoup mais l'auteur a également revu le découpage de l'histoire ce qui apporte pas mal de fluidité au récit. Notre cher docteur prends la parole de façon mesurée et semble (enfin!) comprendre le point de vue de sa créature malgré son aversion pour cette dernière ! de ce simple fait il gagne son crédit de jeune scientifique obsédé par le travail qui évolue pour terminer en temps qu'homme déchiré là où dans le roman il m'a laissé l'impression de n'être qu'un gamin égocentrique. Même chose pour la créature. Dans le roman elle apportait certes des réflexion intéressantes mais j'avais eu beaucoup de mal à ressentir quoi que ce soit pour elle tant les lourdeurs du style d'écriture polluaient l'histoire. Ici que ce soit à travers le dessin ou les mots elle touche au coeur directement.
Je ne ferait qu'un seul reproche relatif à la narration. Les bulles de narration sont tour à tour occupées par les paroles du capitaine Walton, Victor Frankenstein, la créature et un narrateur externe tout ce qu'il y a de plus classique. Au début de l'ouvrage le distinguo est bien réalisé et les chapitres bien découpés avec le nom du narrateur de précisé en haut à droite de la planche. Et pourtant à mi-parcourt tout part en cacahuète ! D'un récit à la première personne on passe à la troisième (le narrateur externe classique), puis on revient le temps de quelques cases au capitaine ou au docteur... La clarté et la rigueur mise en place au début du livre n'est plus là c'est dommage et perturbant !
Un dernier mot sur le dessin tout de même... Bess reprends le style qu'il avait mis en place avec Dracula pour le plus grand plaisir de mes yeux ! Il fonctionne peut être un peu moins bien dans cet ouvrage car l'horreur n'est pas tant dans l'ambiance que dans la psychologie des personnages et de l'humanité dans son ensemble. Toujours est-il qu'il se trouve des planches juste magnifiques qui apportent beaucoup au récit et une créature vraiment réussie qui n'a absolument rien à envier à celle de Bernie Wrightson !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Anonym83
  29 décembre 2021
Superbe adaptation du roman culte de Mary Shelley où, si le noir prédomine graphiquement, ce n'est que pour mieux faire ressentir la noirceur de l'âme des hommes qui transforment par leurs actions l'innocence en monstre. le dessin superbe regorge de détails, décors et personnages ont une réelle texture et la mise en scène aussi bien que la mise en page impose un rythme trépident du début à la fin. Si l'histoire est bien connue, car le déroulée est ici très fidèle à l'oeuvre d'origine, elle n'en demeure pas moins poignante et c'est un véritable plaisir de replonger dans des thèmes développés il y a pourtant plus de deux siècles. le monde n'a finalement pas trop changé et les ambitions folles des uns continuent de semer le malheur sur les autres.
Commenter  J’apprécie          10
books_of_blood
  27 janvier 2022
Je ne suis pas une grande fan de B.D mais j'ai pris un réel plaisir à découvrir cette jolie adaptation graphique du Roman de Mary Shelley.
Les tons du livre sont sombres et ténébreux, rappelant sans conteste la noirceur de l'âme humaine.
Les dessins, les textes, les bulles sont vraiment bien travaillés et sont donc très agréable à l'oeil.
George Bess a pour moi, vraiment bien donné vie au récit de Mary Shelley.
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (4)
ActuaBD   02 mai 2022
Adaptation certes classique, littéraire, du roman d'origine, mais pleine de noirceur quasi-romantique dans un noir et blanc magistral. Fidèle à l'original, mais riche d'un dessin de très haut niveau.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Bedeo   12 janvier 2022
Le Frankenstein de Georges Bess est une adaptation fidèle et très aboutie, à même de séduire les nombreux amateurs du roman de Mary Shelley comme les néophytes.
Lire la critique sur le site : Bedeo
LigneClaire   29 novembre 2021
Graphisme, dessin, narration, découpage, chaque planche est un petit chef d’œuvre de conception, d’invention et surtout de fidélité à l’œuvre mythique de Mary Shelley. On dira que Bess a bâti son Frankenstein en lui apportant mine de rien une modernité expressionniste tout à lui, respectueuse et inventive à la fois. Une balade au fin fond d’un univers bouleversant, celui d’un monstre qui n’en est pas vraiment un, de son créateur dépassé, de la différence rejetée. A grands traits d’une beauté angoissante.
Lire la critique sur le site : LigneClaire
BDGest   17 novembre 2021
Une œuvre grandiose, où le trait acéré et l’encrage puissant de l'auteur expriment dans chaque case le souffle romantique de cette histoire. Celle du cauchemar d’un monstre et de la folie d’un homme. Une pépite graphique incontournable.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
ToranjaToranja   14 mars 2022
Comment se pouvait-il que l’homme, si puissant, si vertueux, si magnifique par certains aspects, puisse être également si abject et si mesquin ? Tantôt capable d’atteindre au sublime, tantôt habité par l’esprit du mal…
Commenter  J’apprécie          00
AnnaJolyAnnaJoly   18 décembre 2021
"J'étais bienveillant et bon, la misère a fait de moi un monstre !"
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Georges Bess (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Georges Bess
Vidéo de Georges Bess
autres livres classés : monstreVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Dracula par Noah

Comment s'appelle le personnage principal ?

Van Helsing
Jonathan Harker
Dracula
lucy

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Bram Stoker Dracula de Georges BessCréer un quiz sur ce livre