AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782280378932
378 pages
Éditeur : Harlequin (04/10/2017)

Note moyenne : 3.99/5 (sur 104 notes)
Résumé :
Elle est sa deuxième chance d’être heureux.

En un regard, un sourire et quelques phrases échangées, Julianne a bouleversé la vie de Cooper. Le temps de leur conversation fortuite sur la terrasse d’un hôtel, elle est parvenue à apaiser les plaies de son âme et, pour la première fois depuis huit ans, Cooper n’a plus senti le poids de son chagrin. Car, depuis qu’il a perdu sa femme, il se débat chaque jour avec la douleur de l’absence du grand amour de s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (66) Voir plus Ajouter une critique
Saiwhisper
  08 juin 2020
Parmi tous les ouvrages d'Emily Blaine récemment achetés, c'est celui-ci que mon conjoint a sélectionné pour que je le lise en premier. J'avoue que j'avais quelques appréhensions, car le résumé mettait en avant un cliché que j'ai tendance à fuir en romance : celui du bel homme torturé par un drame qui va « oublier » sa défunte femme grâce à une rencontre… Finalement, ce point ne m'a pas tellement dérangée, car l'auteure a très bien développé la psychologie du trio principal : le père de famille Cooper, sa fille Cecilia et la douce Julianne. Tous les trois sont en fait des protagonistes écorchés vifs qui vont faire face au deuil d'une manière qui leur est propre et qui vont réellement gagner en consistance au fil des pages. le passé de Julianne est celui qui m'a le plus déchiré, car ce qu'il lui est arrivé est malheureusement assez fréquent et terrible… J'ai trouvé la jeune femme très courageuse, passionnée, attentive, sincère, déterminée et fragile à la fois. Si elle avait existé, c'est une personnalité que j'aurais adoré avoir à mes côtés et que j'aurais adoré voir de nouveau heureuse…
J'ai beaucoup aimé le fait que l'histoire soit racontée par un homme. D'habitude, la narration est souvent alternée, donnant alors la parole aux deux membres du futur couple… Mais pas ici ! On va uniquement être aux côtés de Cooper, ce père endeuillé qui a passé presque dix ans dans le chagrin et les souvenirs. Sa fille Cecilia est celle qui m'a le plus agréablement surprise. En effet, en lisant la quatrième de couverture, je craignais que l'on tombe dans un autre cliché pénible : celui de l'adolescente casse-pieds qui ne comprend pas que son géniteur mérite le bonheur après tant d'années de tristesse. Cecilia s'est révélée être une jeune fille réfléchie, mature et émotive. Elle n'a qu'un souhait : savoir des choses sur Laura, sa mère décédée pour aller de l'avant. Hélas, son père renfermé refuse de s'ouvrir à elle afin de se préserver. L'adolescente arrive à un point de non-retour. S'il ne veut pas la perdre, Cooper va devoir se surpasser en lui narrant des souvenirs. Ces bribes de mémoire sont simples, parfois jolies, touchantes et agréables à suivre… Et ce, même si on saisit facilement les blessures du duo.
Le rythme de l'histoire est particulièrement lent toutefois, cela se lit aisément. C'est un livre que l'on peut lire en continu ou poser sans rechigner. Il n'y a pas de suspense cependant, on s'y sent bien. Suivre les trois protagonistes sur le chemin de la résilience est intéressant. Cela dit, je n'ai pas toujours adhéré à certains choix, à commencer par la proposition de Cooper pour l'atelier de couture de Julianne. Finalement, j'ai globalement apprécié cette lecture qui fut distrayante, développait bien la psychologie des personnages et abordait des thèmes sensibles. Néanmoins, elle contient plusieurs défauts comme un dénouement trop classique, cousu de fil blanc et parfait. Les personnages féminins ont souvent des réactions irréprochables, si bien que cela manque de réalisme. J'aurais par exemple réagi autrement avec le coup de l'atelier ou le mariage des deux amis. de plus, Cecilia est vraiment une fille parfaite… le récit n'innove pas le genre et je crains de rapidement oublier cette aventure… Mais, cela a eu le mérite de me détendre le week-end, faisant un parfait entracte entre deux titres de SFFF ! À garder pour l'été, si on cherche une histoire d'amour abordant la reconstruction suite à des drames.
Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
MissCroqBook
  07 octobre 2017
Aujourd'hui, il est presque impossible de lire de la romance sans n'avoir jamais ouvert un bouquin écrit par la reine française du genre, Emily Blaine. Chaque nouvelle parution apporte un immense moment de bonheur et/ou de bien-être à ses lecteurs et l'auteure fait chaque jour de plus en plus d'adeptes. Et ce dernier roman n'échappe pas à la règle. C'est du moins pour moi un presque coup de coeur.
Depuis huit ans que Laura est décédée, Cooper ne vit plus. Il survit tant bien que mal, passe ses journées au travail au détriment de sa fille. Il n'arrive pas à surmonter la perte de sa femme. Il a beau lutter au quotidien, rien n'y fait. L'absence de Laura est trop douloureuse.
Mais un soir, il va faire une rencontre qui va tout changer. Une rencontre aussi étrange qu'inattendue. En un regard, Julianne a bouleversé la vie de Cooper. Quelques phrases échangées, une danse maladroite et un baiser auront éloigné le temps d'une soirée les démons qui le quittent plus depuis huit ans maintenant. Une rencontre fortuite et éphémère qui va l'apaiser.
Et quand, son chemin croise à nouveau celui de Julianne par hasard, Cooper décide de prendre son destin en main. Il comprend que Julianne est sa deuxième et peut-être unique chance d'être à nouveau heureux un jour. Il ne peut pas se permettre de la laisser à nouveau filer et va tout faire pour la garder auprès de lui.
Pour être honnête, j'avais été déçue par son dernier roman, Toi, moi, maintenant ou jamais. Je lui reprochais un manque d'originalité par rapport à ses autres parutions mais aussi des personnages un peu trop clichés et peu attachants. du coup, la lecture de Si tu me le demandais, était pour moi comme une lecture test. Une lecture qui déterminerait si l'auteure avait fait le tour du genre ou si elle avait en réserve de quoi se renouveler. C'est avec un peu d'appréhension que j'ai commencé cette lecture. Et dès les premières pages, j'ai été conquise. Ce nouveau roman signe un nouveau tournant dans le style de l'auteure. L'histoire de Cooper est profonde, à la fois bouleversante, triste et magnifique. Tout en subtilité, l'auteure aborde des thèmes difficiles tels que le deuil, la dépression, l'acceptation et la difficulté à aller de l'avant. Je ne vais pas vous cacher que ce roman m'a complètement retourné. Encore aujourd'hui, j'ai les larmes aux yeux en écrivant cette chronique. J'ai pleuré face à la beauté et à la sensibilité de l'histoire. Des larmes de tristesse mais aussi de joie. Les mots, les gestes de Cooper, la détresse de sa fille, l'impuissance de ses amis… sont autant d'éléments qui m'ont touché. Sans être larmoyant ni mélodramatique malgré les thèmes difficiles abordés, je dirai que ce livre est tout simplement une perle. Je ne sais pas trop comment décrire ce que j'ai pu ressentir. Je dirai juste que j'ai été bluffé par la finesse, la justesse et l'émotivité transmise dans ce roman. Il m'a redonné confiance en le talent de l'auteure. Même si ce n'est pas un coup de coeur, Si tu me le demandais est sans conteste le meilleur roman qu'Emily Blaine ait écrit jusqu'alors.
Je regrette toutefois de n'avoir eu que le point de vue de Cooper dans ce roman. Car si l'histoire est centrée sur son propre deuil, il n'est pas le seul à avoir vécu un drame. Julianne, elle aussi a vécu des moments difficiles. J'aurais aimé avoir un peu son ressenti. Ne serait-ce qu'un ou deux passages.
Je suis complètement tombée sous le charme de Cooper, cet homme aussi désemparé que touchant. Cet homme parfait au charme fou, un peu vieille école, au caractère parfois difficile à cerner et toujours profondément attaché à sa défunte femme. Bref, il m'a conquise. Mais il n'est pas le seul. Julianne m'a également bouleversée. Sous sa pétillance parfois nonchalante, elle souffre en silence et tente elle aussi de survivre au deuil. Et c'est bien ce triste point commun qui va rapprocher nos deux protagonistes et nous emporter avec eux dans leur histoire.
Et au-delà de la relation entre Julianne et Cooper, on découvre des personnages secondaires, comme Annah et Jackson, drôles et rafraichissants qui apportent une touche de lumière dans un univers triste.
Ce roman est bien loin des paillettes qu'affectionne tant Emily Blaine. Mais je vous conseille vivement de le lire. Vous serez à coup sûr, comme moi subjuguée par la sincérité des sentiments décrits et la justesse des mots. Ce récit est une petite pépite à côté de laquelle il ne faut pas passer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AlouquaLecture
  07 juin 2018
Avant même de débuter ma lecture, je savais que cela ne finirait pas avec un 4 étoiles, Emily Blaine a franchement la manière de me retourner dans tout les sens au niveau émotionnel … mon stock de kleenex vient d'en prendre un coup !
Je l'ai dit il y a peu de temps sur une autre chronique, j'aime avoir des romances avec au moins deux points de vue, ici, Emily nous fait tout voir et vivre à travers le regard et les émotions de Cooper, pourtant, cela ne m'a pas gênée, je trouve que tout voir à travers lui a justement donner plus d'impact aux mots. Cooper a déjà un tel vécu, une telle souffrance en lui, que cela devient assez logique de vivre cette histoire à travers lui.
Comme le dit si bien une expression connue : le hasard fait parfois bien les choses. C'est on ne peut plus vrai en lisant l'histoire de Cooper et Julianne. Leurs rencontres seront le fruit du hasard, ils auraient très bien pu ne se rencontrer qu'une seule fois, mais le hasard fait les choses correctement, il les fera se rencontrer à nouveau. J'ai adoré les passages de leurs rencontres, un lien unique et fort se tisse assez rapidement entre eux, des rencontres rythmées de jeux, de confessions cachées, de danses, d'espoir, énormément de choses en si peu de temps lors de chacune de ces rencontres que cela devient d'une intensité extraordinaire, et pourtant, cela semble tellement évident, tellement simple.
Cooper est un homme qui a souffert, qui souffre encore aujourd'hui de la perte de sa femme il y a déjà huit longues années, mais celle-ci est toujours bien présente en lui, en plus il la voit à travers leur fille, pas simple pour essayer d'atténuer le chagrin. Je me suis sentie attachée à lui dès le départ, j'avais envie de le soutenir, de l'aider à se confier et à s'ouvrir, envie de rassurer sa fille qui a tellement envie de parler de cette mère qu'elle n'a que peu connu et dont les souvenirs sont presque absent en elle. Mon coeur de maman n'a pas résisté bien longtemps face à la souffrance de cette ado de quatorze ans, de plus, elle apporte tellement à l'histoire. Laura, la femme de Cooper et mère de Cécilia, est malgré son absence, un personnage énormément présent, elle est partout autour de Cooper, en lui, il l'a voit à travers leur fille, à travers ses propres souvenirs, ses souffrances, elle est vraiment omniprésente et on comprend rapidement que le deuil est un cap que Cooper a du mal à franchir. Laura était également la meilleure amie de Annah, la soeur de Cooper, également de Jackson, ami et collègue de Cooper.
Voilà un duo extra, Annah et Jackson, je les adore, ils sont pétillants, ils apportent cette touche d'humour et de dérision comme sait si bien le faire Emily.
Pour en revenir à Laura, je trouve qu'Emily l'a parfaitement intégrée à son récit, elle est partout sans être présente, malgré cette absence, on arrive à ressentir l'amour, l'amitié, le respect, que cette femme pouvait prodiguer autour d'elle, mais également qu'elle inspirait à son entourage ainsi qu'aux personnes qu'elles croisait.
Le deuil est un sujet délicat, et pourtant je n'ai trouvé aucune fausses notes dans Si tu me le demandais, j'étais franchement curieuse de découvrir la manière dont Emily le traiterait, eh bien pour moi, c'est une réussite sur toute la ligne. Ce livre est criant de justesse, de délicatesse, d'un sujet difficile, Emily en a tiré une très belle histoire aux émotions qui suintent de chaque pages. C'est juste impossible de rester insensible, de ne pas verser une larme, de ne pas adhérer totalement au livre. C'est pour moi en tout cas, le livre le plus abouti que j'ai pu lire d'Emily, celui qui m'a le plus retournée, qui m'a le plus émue. Emily fait partie des auteurs qui ne m'ont jamais déçue jusqu'à aujourd'hui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
coquinnette1974
  15 décembre 2017
En ce moment, j'apprécie de lire des romances. Ça tombe bien, net galley et Harlequin m'en ont envoyés plusieurs dont : Si tu me le demandais de Emily Blaine.
Je connaissais l'auteure de nom, sans l'avoir encore lu, et je la relirais avec plaisir car j'ai adorée ce roman.
Si tu me le demandais est une très jolie romance, très touchante, qui m'a captivée de la première à la dernière page. Commencée dans l'après midi, je l'ai fini ce soir, impossible pour moi de me coucher sans l'avoir terminée !
Connor est veuf depuis huit ans. Il est le père de Cécilia, une adolescente de 14 ans. Toujours fou amoureux de Laura, il a du mal à tourner la page. D'ailleurs il n'a jamais parlé d'elle à leur fille. Tout ce qui concerne Laura est tabou.
Mais alors que Cécilia se rebelle, voulant à tout prix en savoir plus sur sa mère ; Connor rencontre Julianne totalement par hasard. Il va la revoir par hasard... Et il commence à envisager un avenir avec elle. Mais Laura est toujours très présente, arrivera t'il enfin à tourner la page ?
C'est une très jolie romance, avec des personnages forts. Connor a du mal à surmonter la mort de son épouse. Julianne a elle aussi vécue des choses difficiles. Cécilia est une adolescente touchante, on a envie qu'elle découvre enfin qui est sa mère, comment elle était, ce qu'elle aimait..
J'ai vraiment beaucoup aimé les personnages, et l'histoire est très bien construite.
Il y a des passages tristes, d'autres positifs et l'ensemble donne une très jolie romance.
J'ai eu un coup de coeur pour ce livre, je mets évidemment cinq étoiles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Marlene_lmedml
  20 octobre 2017
J'ai lu bon nombre de romans d'Emily Blaine. Elle avait déjà réussi à me tirer des larmes avec ses précédentes histoires… Mais ici avec Cooper et Julianne… Ça a été un véritable déluge émotionnel.
Il y a plusieurs aspects de ce roman qui m'ont plu. Tout d'abord, la narration, ô combien originale. Cooper est notre narrateur, on vit toute l'histoire à travers ses yeux, avec ses sentiments, ses douleurs et souffrances, ses vieux démons mais aussi ses espoirs et envies… La narration est unique, découpée en plusieurs parties, rythmée par les danses de toute une vie. J'ai adoré le lien qui s'est créé entre Cooper et Julianne, j'ai aussi adoré la notion de hasard et de destinée… Ensuite, j'ai craqué pour les personnages vrais, sincères et sans fioritures. Cooper, notre héros, le pilier de ce roman. J'ai été émue par son personnage, il se livre sans concession, sans honte ni barrière. Sa souffrance est palpable, le temps n'a pas fait son oeuvre et son deuil est encore trop présent dans sa vie… Cooper m'a touché d'une manière très intense, j'ai vécu ses sentiments comme si j'étais à sa place, Emily Blaine a rendu son point de vue juste et vivant, son côté humain est très émouvant et on ne peux que s'attacher à lui. Julianne, notre héroïne, est d'abord très mystérieuse, on ne perçoit pas tout de suite sa souffrance, je l'ai tout de suite trouvé pétillante, lumineuse et bienveillante. Elle est pleine de sarcasme et on sent bien que son apparente assurance cache une personnalité plus sombre, brisée et torturée… Emily Blaine a entourée son héroïne de mystère, comme si elle n'était pas réellement palpable, comme si elle était éphémère, j'ai adoré cette façon de nous dévoiler son héroïne. Je vous avoue que j'ai sans cesse été sur le « qui vive », j'avais envie d'en savoir plus sur elle, qu'elle revienne sur le devant de l'histoire. Julianne m'a elle aussi émue, et j'ai pu comprendre la moindre de ses émotions. Cécilia, la fille de Cooper, a une place de choix dans l'histoire, elle est l'instigatrice d'une partie de l'intrigue, le cheminement est cohérent et les émotions ont fait des ravages dans mon coeur. Cécilia est naturelle, elle a aussi ses propres démons, elle apporte énormément au récit, elle complète l'histoire avec brio. Laura, la défunte épouse de Cooper, est un personnage à ne pas négliger, elle est là, partout, tout le temps, sa présence est partout… J'ai trouvé très percutant, la manière dont l'auteure l'a intégré au récit… C'était délicat de la part d'Emily Blaine, de réussir à rester juste avec cette constante et pourtant elle n'a jamais fait fausse route. En personnages secondaires, j'ai adoré Jackson, l'associé et meilleur ami de Cooper, mais aussi sa soeur Annah. Ils forment un duo hilarant, tout comme Emma, l'assistante de Cooper qui est impayable, j'ai adoré la relation qu'ils entretiennent, ponctué de respect, de professionnalisme en gardant une ambiance légère. Tous les personnages ont un petit quelque chose qui rende le récit unique.
Et puis, il y a le contenu criant de vérité ! Emily Blaine n'a pas choisi un sujet facile, et j'ai trouvé qu'elle avait abordé cela de manière intelligente, moderne et accessible en misant tout sur la simplicité de ses personnages. Elle a mis ses personnages à nus, sans brûler les étapes… J'ai eu l'impression de comprendre Cooper et Julianne, de pouvoir les toucher du bout des doigts… de les connaître petit à petit au fil des pages. Emily Blaine sensibilise aussi les lecteurs aux regards qu'ils portent sur leur entourage ayant subit la perte d'un proche. C'est vrai que l'on ne sait pas toujours comment réagir face à la souffrance d'autrui. Cela m'a fait réfléchir à la façon d'aborder le deuil, au cheminement qui se fait, on n'imagine pas ce que l'on pourrait ressentir si l'on perdait son âme soeur, son enfant ou encore une personne très proche de nous… Ce roman explore tout cela avec beaucoup d'humilité, d'humanité et de douceur. Emily Blaine met en lumière des émotions intenses, des situations inextricables qui font avancer… Je me suis sentie en phase avec cette histoire, perçant peu à peu les souffrances de nos personnages.
Et comme Emily Blaine sait le faire, elle apporte une touche d'humour, d'auto-dérision et d'espoir à cette histoire ô combien touchante. Car si j'ai été émue aux larmes, j'ai aussi eu le sourire… beaucoup, j'ai ressenti des frissons… en permanence, j'ai eu des petits sursauts cardiaques pour finir par ressentir un sentiment de paix et d'amour… Cette histoire sonne juste et elle aura laissé sa marque sur ma vie de lectrice.
En bref, [Et si tu me le demandais] est à ce jour le roman d'Emily Blaine que je préfère. Elle nous offre des émotions brutes, intenses et assez denses. Elle a su doser l'aspect dramatique de l'histoire pour nous plonger dans un récit plein d'amour et d'espoir avec une touche d'humour non négligeable qui apporte le coté léger à l'histoire. Cooper et Julianne m'ont énormément touchés et je me suis sentie très proche d'eux, j'ai connu la perte d'un être cher, je sais combien il est difficile de faire son deuil, et de laisser partir le défunt pour envisager l'avenir sereinement… Merci à Emily Blaine pour cette romance touchante et moderne ponctuée d'émotions vives et d'humour qui caractérisent si bien les histoires qu'elle nous offre.
Lien : https://lmedml.com/2017/10/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (30) Voir plus Ajouter une citation
DeboDebbyDeboDebby   09 août 2020
C’est la différence entre toi et moi: je voulais que tu tombes amoureuse de moi, corps et bien. Je voulais devenir ton univers comme tu es le mien.
Commenter  J’apprécie          10
Ninie067Ninie067   09 octobre 2017
— Vous aussi ce mariage vous déprime ?
Je pivotai vers la jeune femme brune sur ma droite. Les yeux rivés sur la vue de Portland, elle sirotait le fond d’une coupe de champagne. Sa chevelure lâche masquait une partie de son visage, mais je devinais un soupçon de sourire qui ornait ses lèvres.
— Je… Pardon ?
Elle repoussa ses cheveux châtains et pivota vers moi. Habillée d’une robe turquoise et de chaussures à talons assorties, elle devait sûrement tenir un rôle de premier plan au mariage en question. Le carcan de sa robe et des conventions de demoiselle d’honneur masquait mal son allure rebelle. À voir sa chevelure voler librement dans l’air tiède, je soupçonnais même une pointe de désinvolture.
Ou peut-être était-ce de la désobéissance. Un sourire naquit sur mes lèvres. Elle ferma les yeux quelques secondes, comme si elle cherchait le calme, malgré le ronronnement lointain de la circulation de Portland.
— Virez ce sourire narquois de vos lèvres ! lança-t-elle en ouvrant un œil.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   08 octobre 2017
- Je t'aime, dis-je finalement.
- Quoi ?
- Je t'aime. Toi. Entière et dans tous tes détails. J'aime te regarder et me dire qu'à chaque fois je découvre une chose nouvelle.
Commenter  J’apprécie          60
gwendoline-cogwendoline-co   08 octobre 2017
" Vous savez, l'instant précis où vous regardez l'autre et ou vous dites que votre vie est parfaite ? Ou toutes les planètes sont alignées, ou Vous savez exactement ce qu'il pense ou la couleur qu'il aime ? Ou le souffle vous manque quand il n'est pas là ? Je vous assure que c'est atroce. Parce que quand on a connu ça on ne veut plus connaître autre chose."
Commenter  J’apprécie          20
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   08 octobre 2017
- Et si je veux être vraiment franc avec toi, je pense que quand je dis que je suis sous le charme je suis très loin de la varié. Je suis en train de tomber amoureux de toi, Julianne. Et ça non plus, ça ne se contrôle pas !
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Emily Blaine (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Emily Blaine
Découvrez le dernier roman d'Emily Blaine, "La Crêperie des petits miracles".
https://www.harlequin.fr/livre/12860/eth/la-creperie-des-petits-miracles-dedicace-par-l-auteur
autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3784 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..