AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782280410977
396 pages
Éditeur : Harlequin (01/04/2020)

Note moyenne : 3.81/5 (sur 91 notes)
Résumé :
Adèle a tout quitté : Paris, le grand restaurant dans lequel elle travaillait, la pression constante des cuisines, la misogynie du chef qui la bridait chaque jour un peu plus. Pour échapper au burn out, elle s'est réfugiée chez une amie de sa grand-mère, à Saint-Malo. Dans la crêperie de Joséphine, elle reprend petit à petit ses marques, restant loin des cuisines mais s'occupant du service et des clients. Dans ce cocon gourmand et chaleureux, elle devient celle à qu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (47) Voir plus Ajouter une critique
alexb27
  30 mars 2020
Comme chaque année, je viens de lire la dernière romance d'Emily Blaine (un peu de douceur dans ce monde de brutes) et comme chaque année, j'ai passé un agréable moment. C'est toujours un petit bonbon sucré et acidulé avec des héros hauts en couleur (souvent que tout oppose, code de la romance oblige) et qui finissent par se trouver. Dans ce dernier opus, l'autrice utilise la même recette mais prend davantage le temps d'installer ses personnages dans leurs environnements respectifs avant d'initier La Rencontre : celle d'Adèle, cuisinière et d'Arnaud, financier. Elle greffe d'autres histoires en parallèle où l'amitié, comme d'habitude, a la part belle. C'est bien sûr léger, mais avec ce qui faut de sujets plus graves pour enrichir le récit (la maladie notamment). Pas de surprises, une lecture détente réussie. Merci à Netgalley et à l'éditeur pour l'envoi. #Lacrêperiedespetitsmiracles #NetGalleyFrance
Commenter  J’apprécie          390
frconstant
  11 mai 2020
Si cela était nécessaire, on pourrait dire qu'une fois de plus, Emily Blaine confirme son talent à écrire du Blaine ! Grâce à NetGalley,France et aux éditions Harlequin, je plonge à nouveau dans un de ces bouquins feel good qui font du bien, surtout peut-être en temps de confinement. Non simplement parce que lire tue le temps mais surtout parce qu'on a le temps de lire et de s'ouvrir à cette attention à l'autre qui caractérise souvent les personnages de cette autrice. Entre galette bretonne, travail d'écrivaine publique, talent d'entremetteuse ou rupture et renaissance d'un passé ombrageux, Adèle, l'héroïne de ce titre ‘La crêperie des petits miracles' nous fait goûter et savourer la vie, même quand elle est avant tout combat !
Peut-on vivre une passion professionnelle et, en même temps, une vie amoureuse équilibrée ? le don entier de soi à une recherche d'excellence dans le métier est-il compatible avec une vie relationnelle offrant une place aux autres et à leurs besoins ? de vraies questions abordées avec légèreté et tendresse.
Emily Blaine maîtrise cette tension entre soi et les autres, entre passion et plaisir, entre recherche de perfection et fantaisie loufoque. Ce livre fait donc du bien aux lecteurs. Il permet une échappée dans un monde, certes illusoire mais qui pourrait advenir. Il offre une relecture du quotidien, de ces téléréalités qui ouvrent aux illusions autant qu'aux désillusions et aux mesquineries des petits chefs et des jaloux. Mais toujours avec des personnages qui rebondissent et créent un quotidien porteur de sens et auréolé d'une joie de vivre simple et pure.
On se plaît à découvrir la crêperie de Joséphine à St-Malo, les personnages qui la fréquentent et ceux qui, bien malgré eux, seront appelés à décider de son avenir. Adèle, Arnaud, deux caractères bien trempés que tout sépare. Seront-ils capables de composer avec leurs vies, leurs intérêts, leurs disputes et leur amour ? Poser la question, c'est y répondre. Mais le plaisir du lecteur sera de traverser cette romance en même temps que la Bretagne, ses dictons et la vie de quelques personnages qui, loin de n'être que secondaires, cimentent le récit, lui donnent corps et renforcent l'idée même d'espérance.
Comme souvent avec ce style littéraire, les amateurs du genre dévoreront ces pages sans remarquer les énormes ficelles et les coups de baguette magiques qui charpentent le récit. Les autres les liront avec un peu de condescendance mais, plus que probablement, avec plaisir et le sourire au coeur.
#Lacrêperiedespetitsmiracles #NetGalleyFrance
Après tout, se faire plaisir peut aussi faire partie des petits miracles, avec ou sans crêpes !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          202
sld09
  30 janvier 2021
J'avais hésité à "emprunter" ce roman à la médiathèque, mais finalement je ne regrette pas d'avoir lu La Crêperie des Petits Miracles, une romance qui m'a permis de passer un bon petit moment.
Tout au long de ma lecture, j'ai relevé des petits défauts qui m'ont fait tiquer (une situation de départ improbable, des intrigues secondaires ébauchées mais pas résolues, les sentiments qui vont trop vite, les changements de point de vue d'un chapitre à l'autre qui ne sont pas assez différenciés et qui font qu'on s'embrouille parfois sur qui parle quand, etc) mais malgré tout cela, l'histoire fonctionne bien et on entre facilement dans l'histoire à la suite des deux héros qui sont attachants.
J'ai d'ailleurs trouvé que l'auteur s'éloignait un peu des schémas qu'elle suit habituellement et que ses personnages étaient peut-être un peu plus nuancés.
Je trouve quand même un peu dommage que l'image de la Bretagne soit réduite à une crêperie où l'on ne fait plus de crêpes et à la pluie, même si elle ne mouille pas...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Saiwhisper
  13 août 2020
Même si plusieurs titres d'Emily Blaine ayant un résumé plus tentant m'attendent dans ma pile à lire, j'ai eu envie de découvrir le dernier écrit de l'auteure, afin de voir si sa plume a évolué et si elle continue d'étendre les thématiques abordées entre ses pages. J'avoue que j'ai été surprise de ce côté-là : on n'est pas dans de la comédie romantique « classique » ni sur une histoire américaine ! Pour une fois, l'histoire se déroule en France : à Saint-Malo et à Paris. de plus, on est davantage sur du style feel good avec deux héros écorchés qui vont retrouver le bonheur grâce à des rencontres, des épreuves et de l'amour. Ce n'est pas forcément ce à quoi je m'attendais toutefois, l'écrivaine a réussi à proposer un roman distrayant contenant de beaux messages. Ce n'était pourtant pas gagné car, pendant longtemps, je me suis demandée où elle voulait en venir. Il faut reconnaître que le couple a mis du temps avant de se rencontrer… Et c'est finalement là l'une des forces de cet ouvrage : séparément, les narrateurs parviennent très bien à se débrouiller. Chacun a son quotidien, ses amis, ses collègues, ses petits tracas et ses projets. Certes, ils sont mignons une fois qu'ils se cherchent, puis s'aiment, mais ce sont avant tout des héros avec du tempérament qui savent être indépendants et autonomes.
Adèle est une jeune femme altruiste, franche, ambitieuse, sûre d'elle et intelligente. Suite à un black-out ainsi que des problèmes d'ordre professionnel avec d'anciens associés, elle a décidé il y a trois ans de changer complètement de vie. Depuis, elle semble trouver réconfort dans l'amitié et dans une crêperie tenue par Joséphine une vieille femme à fort caractère. (Cette dernière m'a plu néanmoins, elle aurait mérité un approfondissement !) Adèle est une personne généreuse et entière : elle passe son temps à aider les autres, les conseiller ou les écouter. Sa relation avec Elisa, une amie attendant une greffe de rein mais qui ne trouve pas de donneur, m'a bouleversée. J'ai adoré les scènes à l'hôpital où je ressentais peine, compassion, joie et douceur. Ce qu'Adèle a fait pour Elisa lors d'une soirée et leurs petits rituels avec les lettres aux acteurs m'ont charmée ! C'était drôle, beau et plein de belles attentions ! D'ailleurs, c'est cette facette que j'ai préféré chez la narratrice. Bien sûr, sa passion pour la cuisine est agréable à suivre cependant, j'ai préféré les petits moments d'échange avec ses compagnons.
Arnaud m'a semblé moins construit que sa future compagne toutefois, il a une personnalité attachante. J'ai accroché à son côté bosseur, drôle, attentionné et patient. le PDG a malheureusement préféré sa carrière à sa famille. Ainsi, il divorce après dix ans de vie commune. Au centre du problème : sa fille, Zoé. Ce jeune père essayant de recoller les morceaux avec sa fille, notamment en cuisinant avec elle alors qu'il n'y connaît rien, m'a émue. Ils forment un joli duo touchant ! On imagine assez bien les passages les mettant en scène. Hélas, je regrette que l'entourage d'Arnaud soit finalement assez creux alors qu'il y avait du potentiel. Il y avait de quoi faire entre la secrétaire pimpante et taquine, le meilleur ami que l'on entrevoie deux fois et l'ex qui ne fait que lui mettre des bâtons dans les roues, etc. Quel dommage que tout ce petit monde soit lisse. Il en va de même pour les compagnons d'Adèle. Seule Elisa méritera de la consistance. C'est dommage !
Cette romance contemporaine fut globalement plaisante. Je ne pense pas qu'elle me laissera un souvenir impérissable, car il existe d'autres ouvrages mettant en scène une cuisinière retrouvant une vie normale ailleurs grâce à sa passion et à son entourage… Je regrette aussi le traitement des personnages secondaires. Mais cela reste une bonne lecture avec deux héros attachants qui forment un couple mignon, étonnant et pas toujours rose. Si vous cherchez un ouvrage feel good, celui-ci fait bien son job ! Et, à mes yeux, c'est l'essentiel.
Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Waterlyly
  26 avril 2020
Adèle est une jeune femme talentueuse qui détenait un poste à responsabilité dans un restaurant en région parisienne. Elle décide alors de tout quitter, suite à un burn-out. Elle va se ressourcer à Saint-Malo, dans la crêperie de Joséphine, où elle y retrouve un travail de serveuse. Pourtant, Joséphine va la bousculer lorsqu'elle lui pose un ultimatum. En effet, elle va obliger Adèle à reprendre la crêperie et travailler auprès d'un associé, Arnaud. La jeune femme va alors débuter une nouvelle aventure, elle qui voulait simplement se reconstruire.
Les romans d'Emily Blaine sont des véritables bonbons sucrés, offrant un moment d'évasion et de douceur. Je ressors totalement conquise par cette romance, même s'il faut dire qu'elle n'est pas forcément au premier plan. Au contraire, Emily va décider d'aborder une multitude d'autres thématiques.
Je me suis totalement attachée à Adèle, que j'ai trouvée forte et affirmée, avec beaucoup de répondant, malgré l'épreuve du burn-out à laquelle elle s'est vue confronter. Elle est en proie à beaucoup de remises en question, mais cela ne l'empêchera pas à aller de l'avant.
Et, bien évidemment, il y a une belle romance qui se profile tout au fil des pages. Celle-ci m'a particulièrement plu, de par la dualité entre les deux personnages. Emily prend le temps de bien poser les bases d'une histoire d'amour naissante et qui pourtant ne laisse pas présager de si beaux sentiments entre nos deux protagonistes. Effectivement, Adèle et Arnaud sont aux antipodes l'un de l'autre au niveau du caractère, et pourtant, ils sont irrémédiablement contraints de s'entendre afin de faire fonctionner la crêperie.
En filigrane, Emily nous présente le monde culinaire et j'ai trouvé que cela était un vrai plus dans cette romance. En bonus, et en fin d'ouvrage, l'auteure nous propose des recettes pour finir sur une véritable touche gourmande.
La plume est toujours aussi douce et fluide. Les chapitres défilent sans même s'en apercevoir. C'est le roman feel-good par excellence. Emily Blaine détient la recette unique et secrète qui amène au succès chacun de ses romans.
Un roman à déguster comme un bonbon, servi par des personnages touchants et attachants, une écriture emplie de douceur et en filigrane, le monde culinaire. Une totale réussite que je vous recommande.
Lien : https://mavoixauchapitre.hom..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
sld09sld09   30 janvier 2021
- Donc tu as tiré un trait sur la cuisine, c'est ça ?
- Oui, soupirai-je.
- Tu as lâché ta carrière flamboyante, ta place dans un palace de premier plan, les feux de la rampe, les émissions de télé et les livres de recette pour venir te terrer ici ?
- Oui. Ecoute...
- Tu as lâché tout ça, parce que tu n’en pouvais plus de la cuisine ? Parce que tu voulais quitter ce monde ?
- Joséphine...
- Et dans cet élan d’abandon, dans cette volonté d’oubli de la “cuisine” (elle mima férocement les guillemets), tu t’es dit que devenir serveuse dans un restaurant était une bonne idée ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
KimysmileKimysmile   02 avril 2020
Je ne sais faire que ça, Arnaud. Cuisiner. J'aime ça. J'aime voir les gens sourire quand ils dégustent leurs assiettes, j'aime voir leurs yeux pétiller de joie, j'aime me dire que je fais partie d'histoires d'amour, de demandes en mariage, de repas de famille, d'annonces de grossesse. Est-ce que vous réalisez ce que je vous propose ? Je vous propose de faire partie de ces moments-là, d'être au cœur de milliers d'histoires en général, et dans la mienne, en particulier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
SaiwhisperSaiwhisper   13 août 2020
La solitude n'est pas une question d'entourage, Adèle. D'ailleurs, généralement, cette foule autour de moi ne fait que me rappeler à quel point je suis seule.
Commenter  J’apprécie          110
sld09sld09   25 janvier 2021
- C'est quoi tes cheveux ?
- Brushing météorologique, souris-je en secouant ma lourde chevelure brune. C'est du néobreton !
Commenter  J’apprécie          130
KimysmileKimysmile   02 avril 2020
Je ne sais pas comment l'expliquer. C'est comme si, pendant des années, j'avais été dans le noir et que, soudain, une fille aux cheveux fous avait allumé la lumière.
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Emily Blaine (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Emily Blaine
Découvrez le dernier roman d'Emily Blaine, "La Crêperie des petits miracles".
https://www.harlequin.fr/livre/12860/eth/la-creperie-des-petits-miracles-dedicace-par-l-auteur
autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les nourritures livresques : la cuisine dans la littérature

Qui est l'auteur de la célèbre scène où le personnage principal est assailli de souvenirs après avoir mangé une madeleine ?

Emile Zola
Marcel Proust
Gustave Flaubert
Balzac

10 questions
373 lecteurs ont répondu
Thèmes : gastronomie , littérature , cuisineCréer un quiz sur ce livre

.. ..