AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : SIE165080_119
Éditeur : Cercle du Nouveau Livre d'Histoire, 1970. (30/11/-1)
3.89/5   9 notes
Résumé :
« Il faut en finir avec les Indiens », tel a été le mot d'ordre que les siècles se sont transmis tout au long de l'histoire du Brésil. Depuis les chasses aux esclaves de la Renaissance jusqu'aux bombardements en piqué d'aujourd'hui, en passant par l'alcool meurtrier, le poison, les microbes - toutes les formes imaginables de la destruction. Pourquoi cette cruauté inlassable? Pourquoi ce génocide qui a réduit des tribus de plusieurs dizaines de milliers d'hommes à qu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
HORUSFONCK
  08 mars 2021
Je garde le souvenir marquant de ma lecture du Massacre des indiens à la fin des années 1970.
Ce livre reste encore d'une désespérante actualité. C'est un cri qui n'est pas prêt de s'éteindre. le cri de ces peuples, qui, du nord au sud de continent américain n'en finissent pas de subir l'agression du colonisateur-prédateur.
La situation amazonienne, avec une déforestation exacerbée, accélère une sinistre oeuvre de mort.
Lorsque les amérindiens auront disparus, c'est la nature qui disparaîtra de même.
Un bouquin à lire et à relire (ce que je ne manquerai pas de faire, parole d'Horusfonck).
Commenter  J’apprécie          452
Sylvipilit
  18 août 2020
Si j'écris ce soir à propos de ce livre c'est pour témoigner de l'importance qu'il a eu dans ma scolarité en 1977. Mme Pantel, mon professeur de français l'a proposé comme support pédagogique à ses élèves de 4ème de mon collège Jacques Monod des Pennes Mirabeau.C'était ambitieux. Il s'agissait de le lire et d'en faire un exposé, le tout sur un trimestre. Je l'ai choisi et sa lecture fut une révélation. J'ai découvert le peuple des indiens d'Amazonie et sa culture. Mais surtout, j'ai été confrontée à la réalité du massacre : ce n'était plus un mot mais un ensemble d'actes violents motivés à la fois, par la cupidité, l'ambition économique et à la fois, par le mépris d'une culture dominante envers une culture primitive au sens le plus noble du terme. Pour la première fois j'ai été passionnée par une cause et j'ai voulu rendre compte de cette injustice, de ce scandale, d'abord auprès de mes parents et ensuite auprès des élèves de ma classe lors de mon exposé. Cette lecture m'a faite sortir du monde de l'enfance et m'a faite mûrir. Il y a vraiment eu un avant et un après la rencontre avec ce témoignage de 500 pages, fort et percutant écrit par le grand reporter engagé qu'était Lucien Bodard. Un livre malheureusement toujours d'actualité (à quelque détails près) 43 ans plus tard, que je vous invite à découvrir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          93
chboun
  19 juin 2018
Presque 500 pages noircies de la triste réalité des indiens d'Amazonie depuis le milieu du XIX ème siècle. Une réalité qui ne mène qu'à un constat, le massacre. Un massacre fait de tout ce que peut constituer une réalité, qu'elle soit bonne ou mauvaise, qu'elle soit juste ou injuste, qu'elle soit précise ou globale, peut importe, absolument tout ce qui est réalité est source de mort pour ces peuples. Il n'y a pas une once d'espoir si on se place du côté des indiens car même faire ou ne rien faire les tue. Pour qu'ils vivent il faudrait que nous n'existions pas, même à l'autre bout de la planète...
Commenter  J’apprécie          30


Videos de Lucien Bodard (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lucien Bodard
Jacqueline Duhême Une vie (extraits) conversation avec Jacqueline Duhême à la Maison des artistes de Nogent-sur-Marne le 8 février 2020 et où il est notamment question d'une mère libraire à Neuilly, de Jacques Prévert et de Henri Matisse, de Paul Eluard et de Grain d'aile, de Maurice Girodias et d'Henri Miller, de Maurice Druon et de Miguel-Angel Asturias, de dessins, de reportages dessinés et de crobards, d'Hélène Lazareff et du journal Elle, de Jacqueline Laurent et de Jacqueline Kennedy, de Marie Cardinale et de Lucien Bodard, de Charles de Gaulle et du voyage du pape en Terre Sainte, de "Tistou les pouces verts" et de "Ma vie en crobards", de Pierre Marchand et des éditions Gallimard, d'amour et de rencontres -
"Ce que j'avais à faire, je l'ai fait de mon mieux. le reste est peu de chose." (Henri Matisse ). "Je ne sais en quel temps c'était, je confonds toujours l'enfance et l'Eden – comme je mêle la mort à la vie – un pont de douceur les relie." (Miguel Angel Asturias)
+ Lire la suite
autres livres classés : amazoneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2407 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre