AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Françoise Brun (Traducteur)
ISBN : 2226133151
Éditeur : Albin Michel (20/03/2002)

Note moyenne : 3.16/5 (sur 16 notes)
Résumé :


Next : le monde, prochain épisode. « Global » or « no-global » ? À partir de là, Alessandro Baricco s'interroge : mais qu'est-ce que ça veut vraiment dire ?

Pour essayer de comprendre des choses complexes, commençons par poser des questions simples.

Qu'entendons-nous par globalisation ? S'agit-il d'un slogan ? D'un paradis inévitable ou d'un enfer annoncé ? Est-ce comme les Lumières ou comme la Révolution industrielle ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
brigittelascombe
  17 septembre 2011
Vive la liberté d'expression!
Alessandro Baricco,italien, écrivain(entre autres) du fort Sans Sang,du sublime Soie,du musical Novocento le pianiste et de Châteaux de la colère (prix Médicis étranger 1995), suite au G8 de Gênes avait écrit quatre articles et donné son point de vue sur la globalisation, dans le journal "Republicca".Vivement critiqué,il a publié Next en 2002.
Il désire avant tout essayer de comprendre ce phénomène, "parce qu'il y croit" et que ce "problème nous concerne tous".
Je cite:"Tout compte fait,pour définir un phénomène comme celui-là,le mot d'internationalisation,moins chargé et pas très nouveau suffirait:quelque chose qui n'évoque pas l'image d'une planète devenue un seul et unique pays,mais plus modestement celle d'une planète capable d'échanger de l'argent plus facilement et en plus grande quantité que par le passé."
Qu'est-ce que la globalisation? Quels rapports avec internet,la bourse,les marchés financiers,les multinationales,la modernité? La globalisation est-elle propre?
Alessandro Baricco émet son avis sur la question et nous donne à lire un livre interessant tout public, étayé d'exemples simples,de statistiques, dans lequel il joue le Candide.
Interessant!
A quand le bilan dix ans après?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
albu77
  06 septembre 2015
Comme j'aimerais qu'il le réédite en le complétant au vue des changement intervenus depuis sa parution.....
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
JoedeCarcJoedeCarc   24 février 2018
Je ne crois pas que, s'il y a une "bonne" globalisation, elle peut être réalisée par des têtes qui s'en vont détruire des Mac Donald's ou qui ne voient que des films Français. Ce à quoi je pense, c'est autre chose. Je pense à des gens convaincus que la globalisation, telle qu'on est en train de nous la vendre, n'est pas un rêve erroné : c'est un rêve petit. Arrêté. Bloqué. C'est un rêve en gris, parce qu'il sort directement de l'imaginaire des chefs d'entreprise et des banquiers. En un certain sens, il s'agirait de commencer à rêver ce rêve à leur place : et à le réaliser. C'est une question de ténacité et de colère. C'est peut-être cela, la tâche qui nous attend.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
JoedeCarcJoedeCarc   24 février 2018
Qu'il s'agisse du Vietnam ou de la globalisation, au fond peu importe : il y aura toujours une portion d'humanité qui n'est pas d'accord, qui se révolte contre l'inertie avec laquelle la majorité adopte les slogans que quelqu'un d'autre leur a inventés. Ce sont les rebelles. Est-ce qu'on devrait les condamner ? Je ne crois pas. Il faudrait plutôt les protéger contre l'extinction : ils sont notre assurance contre tous les fascismes. Ils sont le battement de cœur qui nous maintient éveillés, dans la nuit de notre bon sens. On dira : oui, mais sur la globalisation ils ont tort. Quand bien même ce serait vrai, peu importe. La prochaine fois ils auront raison, et ça nous sauvera tous. Il ne pleuvait pas le jour où Noé commença à construire l'Arche. Il y avait un soleil à faire péter les pierres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
brigittelascombebrigittelascombe   17 septembre 2011
Accuser la globalisation de diminuer la liberté collective en réduisant la complexité du monde à quelques modèles simplificateurs,c'est partir de prémisses vraies pour arriver à des conclusions fausses.
Commenter  J’apprécie          30
brigittelascombebrigittelascombe   17 septembre 2011
C'est en inventant un monde nouveau que l'on peut résister à l'impact avec la globalisation:se contenter de défendre le vieux,à quoi celà peut-il nous avancer?
Commenter  J’apprécie          40
brigittelascombebrigittelascombe   17 septembre 2011
Démolir tous les McDonald's de la terre,c'est terriblement fatiguant:ridiculiser les testimonials qui voudraient nous faire considérer qu'un MacDonald's,c'est une chance,paraît efficace.
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Alessandro Baricco (86) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alessandro Baricco
Revue de lecture de Novecento : pianiste, d'Alessandro Barrico.
Dans la catégorie : Essais, témoignagesVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature italienne, roumaine et rhéto-romane>Essais, témoignages (27)
autres livres classés : globalisationVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

"Soie" tu sais ; "soie" tu sais pas !

Ce court roman est paru en France en...

1985
1997
2003

10 questions
182 lecteurs ont répondu
Thème : Soie de Alessandro BariccoCréer un quiz sur ce livre