AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2081230313
Éditeur : Flammarion (07/04/2010)

Note moyenne : 3.64/5 (sur 121 notes)
Résumé :
Trop bête d'échouer si près du but. Il ne chercha pas à contourner les dernières flaques, il fila droit devant lui, soulevant par instants de grandes gerbes d'eau. Lorsqu'il atteignit enfin la rive opposée, il fut pris d'un étourdissement, se jeta sur le sol et reprit son souffle. La traversée du bras de mer lui avait pris en grande partie ses dernières forces. [...] Il frémit de joie lorsqu'il prit conscience qu'il foulait désormais le même sol que Clara. Clara est... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (26) Voir plus Ajouter une critique
Foxfire
  29 novembre 2018
Ma lecture du 1er tome de la trilogie uchronique de Pierre Bordage remonte à plus de 2 ans, je craignais donc d'avoir un peu de mal à retrouver mes marques en attaquant "ceux qui rêvent". Mais c'était sans compter le talent de conteur hors pair de Bordage. En à peine quelques lignes, tout m'est revenu, j'avais retrouvé le fil et j'étais totalement happée par le récit.
"Ceux qui rêvent" est peut-être encore meilleur que le 1er volet. Il n'y a aucune redite du 1er tome. Il faut dire que Bordage a l'intelligence de renouveler son intrigue en changeant radicalement de décor. Mais pour autant cela reste parfaitement cohérent avec l'univers créé dans "ceux qui sauront". L'intrigue de ce 2ème tome est palpitante, haletante, les péripéties s'enchaînent à un rythme trépidant. On trouve tous les ingrédients d'un grand roman d'aventures : action, péripéties, romance, paysages sauvages, méchants très méchants... Il y a bien un petit côté naïf dans le roman mais ça ne m'a pas gênée, au contraire, je trouve que cela ajoute au charme de l'ensemble.
Le côté uchronique est très réussi, c'est un vrai plaisir d'arpenter cette Amérique alternative.
Quant aux personnages, ils sont très bons également. C'était très plaisant de retrouver Jean et Clara malgré leur côté très lisse. Et la galerie des nouveaux personnages est très chouette. Mon préféré : Elan Gris qui est l'archétype du fier indien un brin mystique ; peut-être pas super original mais j'adore ce genre d'ingrédients dignes des romans d'aventures à l'ancienne.
"Ceux qui rêvent" est un idéal de roman d'aventures, pétri de l'humanisme de Bordage. J'ai passé un délicieux moment avec ce 2ème tome qui appelle à lire rapidement le 3ème et dernier tome de la trilogie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          515
lyoko
  01 février 2016
Clara et jean se sont installés a Paris et aide la communauté des cous noirs en leur apprenant clandestinement la lecture et l'écriture. Mais Clara est enlevée par son père pour être mariée de force a un vieil homme de l'autre côté de l'Atlantique. Jean fera tout pour la retrouver.
C'est aussi l'histoire d'Elan noir un peau rouge qui quitte sa réserve afin que ses visions deviennent réalité.
Bordage traite une fois encore la condition humaine de main de maître. On peut reprendre la fameuse phrase de Hobbes "l'homme est un loup pour l'homme". L'auteur critique l'individualisme inérant a toutes les classes de la société. le racisme est aussi un sujet important de ce roman avec certaines races qui se croient supérieuresà d'autres.
Mais Bordage inoccule parcimonieusement des doses d'espoir dans son roman.. tous les hommes ne sont pas des êtres égoistes, individualistes et arrivistes.

Commenter  J’apprécie          502
Siabelle
  27 juillet 2017

C'est en compagnie de ma complice Nadou, on décide de lire ensemble «Ceux qui rêvent», c'est le deuxième opus, de la trilogie de «Ceux qui sauront». On poursuit donc avec beaucoup de plaisir, cette belle lecture, que nous offre Pierre Bordage.

Intriguant, Captivant, Enveloppant
Dès le début, il nous présente ses personnages. On revoit bien sur Jean et Clara, ils vivent ensembles et ils sont heureux. Jusqu'au jour où Clara est enlevée par sa famille pour une alliance. Elle doit épouser de force un grand riche, qui possède une mauvaise réputation. C'est ce qui dit la rumeur alors sa soeur va voir Jean en secret, pour qui lui vienne en aide. Jean vole donc à son secours car il ne peut vivre sans elle. C'est presque impossible mais il tente le tout pour le tout. Il sait qui risque de mettre sa vie en péril, mais Jean le blanc, comme on le surnomme, se lance coûte que coûte, dans sa quête. Comment va-t-il y parvenir, car c'est une longue route pour aller en Amérique ? Est-ce par amour, il va arriver jusqu'à elle malgré les nombreux obstacles ?
Ensuite, on fait la connaissance d'Élan Gris, un rouge. Il veut suivre les traces de son destin car sa vision et son intuition lui dictent. Ses parents le laissent partir car c'est des valeurs importantes dans leur tribu. C'est ainsi qu'il quitte sa famille, pour suivre sa voie. Est-ce qui va arriver à sa destination ? Qu'est-ce que lui réserve l'avenir ?
Est-ce que les deux histoires ont des liens ? Est-ce que ses personnages vont se croiser, au fil de l'histoire ?
Je suis agréablement surprise, je plonge avec bonheur dans ma lecture. Pierre Bordage nous livre encore une fois de la magie à travers sa plume. C'est une lecture qu'on savoure, page après page. Il aborde des sujets tels que le pouvoir, la différence des classes sociales, la discrimination et le raciste. Il fait également appel à nos forces, à l'entraide, le courage et à la détermination. Il nous fait prendre des prises de conscience, au cours de notre lecture.
Il nous fait vraiment voyager d'un continent à un autre avec Jean, le blanc. C'est un régal de le suivre, dans sa quête. On va effectivement à la rencontre des personnages hauts en couleur dans son parcours. C'est la même chose avec Élan Gris, le rouge, qui nous amène sur ses terres où le danger rode constamment. C'est vraiment une très belle excursion, où on découvre deux univers différents et on se rend compte que le but de chaque humain est tout simplement d'être libre, et de pouvoir faire nos propres choix.
C'est une lecture, que je répète, que c'est autant pour les adolescents que pour les adultes. C'est une histoire fleur bleue, qui se lit très facilement. Je constate que l'écriture est vraiment vigoureuse, l'intrigue est très bien amenée, puis elle est riche en rebondissements. On se croit tellement avec nos personnages à cause de l'intensité qui s'y glisse, de l'ambiance qui y règne ainsi que ses descriptions très fortement détaillés. C'est comme s'il nous fait voyager nous aussi. Sa plume est un vrai délice pour le lecteur car on ressent l'amour à travers nos personnages. J'avoue qu'il y a juste un petit bémol : à part la fin, qui est un peu précipitée, ça n'enlève rien à notre lecture.
Je remercie ma très chère copilote Nadou, qui me donne l'occasion de lire ce roman et quand on y rentre, c'est comme si c'était hier, on se retrouve avec bonheur dans l'histoire ainsi qu'avec nos personnages préférés. La magie opère toujours et c'est ça qui est merveilleux avec Pierre Bordage. On sait qui peut être très cruel mais en même temps il sait être un très bon joueur. Il décrit très bien l'amour, la violence, sous toutes les formes, et il laisse personne indifférent.
Et en terminant, je me pose la question : «Si ça t'arrivait, est-ce que tu décrocherais la lune pour ta douce moitié ?» Est-ce que tu te lancerais tête baissée, comme Jean le blanc, dans cette folle aventure ?
Allez également voir la très belle critique de mon amie Nadège.
Siabelle
Lu dans le cadre du Challenge Pierre Bordage 2017
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          3214
Crazynath
  29 mai 2016
Apres le Noël sanglant à Paris où ils ont eu la chance de compter parmi les survivants, Clara et Jean essayent de construire leur vie dans la clandestinité.
Leur bonheur est de courte durée, puisque la jeune fille va se faire enlever par les sbires de son père qui compte lui faire épouser un homme fortuné habitant en Nouvelle France.
Jean va tout mettre en oeuvre pour retrouver son amie, malgré les obstacles à franchir qui semblent insurmontables au premier abord.
Un nouveau personnage apparait dans la série : il s'agit d'un jeune indien, un habitant d'un des royaumes de ce que l'on nommait autrefois les Etats-Unis : Elan-Gris, qui quant à lui part à la recherche de sa quête qui lui est apparue sous forme de vision.
J'aime beaucoup cette série, certes plus destinée pour un public catalogué " jeunesse", mais qui est une fois de plus une invitation au voyage. Pierre Bordage est ( je me répète ) un formidable raconteur d'histoires et j'adore sa plume...
Toujours aussi intéressante, cette uchronie se lit très rapidement et cela permet de s'attaquer très vite à la suite...
Challenge Pierre Bordage
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          340
Nadou38
  27 juillet 2017
Après avoir lu et beaucoup apprécié «Ceux qui sauront», que m'avait recommandé mon amie Siabelle, c'est avec grand plaisir que j'ai partagé avec elle la lecture du second opus de cette trilogie : «Ceux qui rêvent».
Encore cette fois-ci, j'ai beaucoup aimé suivre les aventures de Clara et Jean. Après leurs mésaventures racontées dans le premier tome, ils peuvent enfin savourer un peu de tranquillité dans une nouvelle vie ensemble, bien que les conditions de celle-ci soient toujours difficiles et que les dirigeants du royaume soient toujours oppressants envers leur peuple.
Mais leur petit bonheur ne durera pas longtemps car très vite, on découvre avec Jean l'enlèvement de Clara : elle est emmenée sur le continent américain afin d'y être mariée de force. Commence pour Jean un long périple semé d'embuches pour libérer sa compagne.
Comme sait si bien le faire M. Bordage, on ne s'ennuie pas une minute à suivre nos deux amis. Les chapitres, assez courts, décrivent chacun un épisode de l'histoire, riche en actions et rebondissements ce qui donne un rythme plutôt soutenu. On est pris par ce qui leur arrive et on a toujours envie de lire la suite. Encore une fois, la narration s'alterne entre Jean et Clara, mais aussi à travers les yeux d'un nouveau personnage que j'ai beaucoup apprécié : Élan Gris.
Comme dans son précédent opus, Bordage défend les valeurs de notre chère devise nationale, à savoir «liberté, égalité et fraternité» entre tous les hommes, quel que soit leur origine et en particulier ici, quel que soit leur couleur de peau. Que ce tome se déroule sur le continent américain est presque logique quand on regarde l'Histoire des Etats-Unis. Avec l'esclavagisme des noirs et l'oppression sur le peuple indien d'Amérique, il y avait matière pour donner un cadre à ce roman.
Malgré les diverses épreuves et les désarrois que vivront nos jeunes protagonistes, on ressent toutefois l'optimisme de l'auteur, sa foi dans la capacité d'empathie des hommes. Bien des fois, Jean et Clara bénéficieront de l'aide salvatrice de personnages secondaires qui pourtant sont eux-mêmes dans des situations peu enviables et souvent désillusionnés sur leur propre avenir.
Une suite qui est donc très réussie et qui donne envie de continuer l'aventure, ce que je vais faire très rapidement ! :)
Je remercie Sia pour ces échanges enthousiastes, c'est toujours un plaisir de partager une lecture avec elle, et invite les lecteurs à aller lire sa critique.
Lu dans le cadre du Challenge Pierre Bordage 2017
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          2415
Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
lyokolyoko   02 février 2016
" Les hiérarchies ne se formaient pas seulement dans les palais, les cours et les casernes, elles se cristalisaient dans toutes les classes sociales, jusqu'aux plus bases castes, comme si, quelle que fût leur condition, les êtres humains éprouvaient l'inexorable besoin de se croire supérieurs à d'autres. Jean s'aperçut rapidement que les Blancs les plus pauvres n'épouvraient que du mépris pour les Noirs. Ils croupissaient dans la même misère, ils rencontraient les mêmes difficultés, mais ils se saisissaient d'un prétexte aussi absurde que la couleur de peau pour dresser entre eux d'infranchissables barrières."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
lyokolyoko   01 février 2016
" Le vagabond avait besoin de lui pour accéder au toit du wagon, mais ne lui avait pas proposé de partager sa maigre pitance. C'était le règne de chacun pour soi, comme en Europe où les intérêts individuels prenaient le pas sur l'intérêt collectif. La misère ne soude pas les gens entre eux, elle les divise pour mieux instaurer son règne".
Commenter  J’apprécie          220
Nadou38Nadou38   22 juillet 2017
Il jeta un bref regard au jeune Blanc assis entre les deux filles, la Blanche et la Noire. Il ne décelait pas le moindre soupçon de mépris ou de méfiance dans ses yeux clairs. Ni d'ailleurs dans ceux de la fille aux cheveux couleur de soleil. Ni dans ceux de la fille dont la peau évoquait le bois brûlé. Les silhouettes de sa vision, aucun doute, les êtres humains avec lesquels il pourrait bâtir un monde nouveau de l'autre côté des Rocheuses, plus respectueux de la terre et des enfants qu'elle portait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          121
lyokolyoko   31 janvier 2016
- " Ton père est un homme bon et sage.Il a raison : ce que chacun d'entre nous fait , Blancs et gens du peuple, influe sur l'ensemble des êtres vivants. Mais si chacun suivait son chemin véritable, alors les êtres vivants seraient en parfaite harmonie. "
Commenter  J’apprécie          222
Nadou38Nadou38   19 juillet 2017
Ils avaient découvert que l'amour avait la vertu particulière d'embellir l'existence, de mettre des couleurs sur des murs noirs, de compenser les privations et le froid, de changer la tristesse en joie.
(chap. 1)
Commenter  J’apprécie          100
Videos de Pierre Bordage (56) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Bordage
Pierre Bordage, Inkarmations, chez Leha Editions : https://editions-leha.com/catalogue-details/inkarmations/ Retrouver un extrait inédit = https://chapitres.actualitte.com/extrait/inkarmations-pierre-bordage/7175
autres livres classés : uchronieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Mort d'un clone de Pierre Bordage

Quel âge a Martial Bonneteau ?

47 ans
48 ans
49 ans
50 ans

15 questions
23 lecteurs ont répondu
Thème : Mort d'un clone de Pierre BordageCréer un quiz sur ce livre
.. ..