AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782857042129
316 pages
Éditeur : Pygmalion-Gérard Watelet (30/11/-1)

Note moyenne : 3.78/5 (sur 18 notes)
Résumé :
Après avoir été un dauphin rebelle, hostile à la politique de Charles VII, son père, Louis Xl monta sur le trône à trente-huit ans.
Faisant preuve des plus remarquables qualités d'homme d'État, il sut achever la guerre de Cent Ans, triompher de Charles le Téméraire sans combattre et abattre la puissante Maison de Bourgogne. Avec lui, la monarchie prit un nouveau relief, l'hexagone ses limites quasi définitives. Personnalité contrastée et subtile, machiavéliqu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
meknes56
  26 août 2019
Une biographie admirable sur un roi que je n'apprécie pas du tout. Et après cette lecture, mon ressentiment reste le même.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
MurielTMurielT   17 août 2015
L'araignée qui va mourir, replie convulsivement ses pattes. Mais on ne peut savoir si elle expire ou si elle guette, embusquée à l’extrême bord de sa toile Ainsi de Louis XI rencoigné dans sa galerie, immobile, attentif aux mouvements de la cour, scrutant, le visage du visiteur qui approchait. Son seul plaisir, sa seule détente, c'était d'écouter le chant des oiseaux, les pipeaux des bergers poitevins, le murmure des litanies récitées par les "bigots, bigotes et autres gens de grande dévotion" qu’il avait fait venir au Plessis, afin de prier pour lui avec le "saint homme" Aperçoit-on sa stratégie? Il faisait l'impossible pour guérir, mais prenait ses assurances du côté du Ciel. Identique à lui-même, il mettait tous les atouts dans son jeu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
meknes56meknes56   26 août 2019
22 JUILLET 1461 Le dauphin Louis venait d'avoir trente-huit ans, quand il apprit que la santé de Charles VII, son père, déclinait. Avec quelle impatience suivit-il les progrès de la maladie! Tout autre que lui se serait rendu en hâte au chevet du mourant et, oubliant le passé, lui eût offert l'ultime joie d'une réconcilia-tion, fût-elle illusoire. Mais Louis ne pouvait oublier le passé. Il était au-dessus de ses forces de solliciter son pardon! Bien plus, il avait fait son possible pour accroître les angoisses de son père et, par ce biais, précipiter sa fin. Il ne pouvait même pas dissimuler la joie qu'il éprouvait: celle d'une délivrance trop longtemps attendue. Lorsque la nouvelle du trépas de Charles VII -survenu le 22 juillet -lui parvint, il n'essaya pas davantage de feindre un chagrin qu'il ne ressentait pas. Il haïssait le défunt, ou croyait le haïr, le rendant responsable de tant d'années inactives et de cette misère dorée qui avait été la sienne en dépit de la générosité du duc de Bourgogne! il s'était si longtemps plaint d'être le prince le plus malheureux et le plus pauvre d'Europe! Il devenait soudain le maitre du plus beau des royaumes, Louis XI, roi de France par la grâce de Dieu! Pour lui, l'espoir ouvrait enfin les ailes! Comment n'eût-il pas exulté!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
meknes56meknes56   26 août 2019
Louis, curieux de toute chose, découvrait de nouvelles cultures (l'olivier, le pastel, l'amande, la prune), un nouveau style de vie encore empreint de romanité, un nouvel accent, des horizons brûlés par un soleil ardent. De tout, il faisait son miel. Chaque détail utile se gravait dans sa mémoire. On fit étape à Béziers, le pays des vignobles, puis à Montpellier, qui était alors un grand port de commerce par où les soieries précieuses et les épices entraient en France. Après la session des États de Languedoc, Charles VII fut contraint de remonter en hâte vers le nord. Les Écorcheurs de Rodrigue de Villandrando menaçaient la ville de Tours, la sécurité de la reine et de la famille royale. A l'approche du roi, ils décampèrent, mais le dauphin put constater de visu les ruines qui jalonnaient l'itinéraire de ces bandits: villages et fermes brûlés, récoltes dévastées, populations aux abois, furieuses, désolées. Ce fut sur ce spectacle que s'acheva le voyage si bien commencé. Il convient ici de souligner un point important.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
raynald66raynald66   12 novembre 2017
Après avoir été un Dauphin rebelle, hostile à la politique de Charles VII, son père, Louis XI monta sur le trône à 38 ans.
Faisant preuve des plus remarquables qualités d'homme d'Etat, il sut achever la guerre de cent ans, triompher de
Charles le téméraire sans combattre et abattre la puissante maison de Bougogne
Commenter  J’apprécie          00
raynald66raynald66   12 novembre 2017
Il se sent à la fois berrichon et tourangeau, homme de la terre et marchand,
mais il n'oublie pas pour autant que le sang capétien coule dans ses veines
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Video de Georges Bordonove (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Georges Bordonove
Louis XVI, BORDONOVE Georges
autres livres classés : louis xiVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
950 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre