AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782070449866
272 pages
Éditeur : Gallimard (11/09/2014)

Note moyenne : 3.59/5 (sur 29 notes)
Résumé :
Un crime est commis dans les studios de cinéma Albatros à Montreuil. Dans la grande verrière, on découvre le cadavre d'un producteur, Alexandre Mekinoff. Célestin, chargé de l'enquête s'oriente d'abord vers les milieux des Russes Blancs.
Mais il semble que Mekinoff ait assuré ses arrières en se ménageant quelques complicités qui le mettaient à l'abri des tueurs "rouges".
Et si c'était dans son passé de brancardier que se trouvait la raison mystérieuse... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Tostaky61
  16 février 2018
Il y a quelques années,  j'ai découvert Célestin Louise, le policier des tranchées imaginé par Thierry Bourcy. Une façon d'allier deux de mes centres d'intérêt, le polar et le conflit mondial de 14-18.
Dans le crime de l'Albatros, au printemps 1919, Louise, démobilisé et de retour à Paris où il a rejoint les fameuses brigades du tigre, se voit confier une enquête à  la suite de l'assassinat d'un producteur de cinéma,  poignardé dans les décors d'une de ses productions.
Chez Bourcy, j'aime me retrouver en immersion dans son récit.
Dans les pas de ce flic qui ne peut pas oublier les années qu'il vient de vivre et au hasard de ses rencontres, l'époque,  comme les personnages, leurs costumes, les lieux ou les décors,  sont évoqués  avec le plus grand réalisme.
Ici par exemple, on se rend compte qu'en 1919 la guerre n'est pas complètement terminée.
Tous les soldats ne sont pas démobilisés. Tout est à reconstruire. Les villes et villages, les campagnes, mais aussi les hommes, les familles. Il y a tant de questions sans réponses. Tant d'incompréhension. Il y a ces morts qu'on cherche. Il y a ces terres qui tuent ceux qui veulent y redonner la vie. Il y a ces blessures, physiques ou morales qui ne se referment pas, qui hantent chacun.
Sous la plume de l'auteur, nous embarquons à bord d'une magnifique Chenard & Walcker, (bon, là, j'avoue que je me suis fait plaisir, je vous imagine en train de consulter votre navigateur favori à la recherche d'information) pour circuler entre Paris et l'Allemagne,  au travers de champs de ruines et de pays à reconstruire.
Une enquête complexe qui conduira notre fin limier à s'interroger sur son propre avenir.
Il me reste des épisodes de cette série à découvrir, je sais que je vais me les procurer, je suis sûr que Thierry Bourcy a encore plein de choses à  m'apprendre...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
Bazart
  22 septembre 2014
Printemps 1919 dans Paris de l'immédiat après-guerre, Célestin Louise inspecteur aux célèbres brigades du Tigre mène l'enquête. C'est dans les studios de l'Albatros à Montreuil,qu' Alexandre Mekinoff jeune et déjà riche producteur de cinéma est retrouvé poignardé. Homme à femmes à la fortune inexpliquée, la vie du nabab semble bien nébuleuse dans cette France en pleine reconstruction. Faussaires, apaches, prostituée sur le retour, gueules cassées, notables véreux, pilleurs de cadavres, Célestin Louise et son jeune assistant, un ancien voleur à la tire reconverti dans l'honnêteté, vont refaire la route jusqu'à la frontière Allemande.
Pour les deux anciens soldats ce voyage permettra non seulement de résoudre l'énigme mais aussi de revivre et peut-être se libérer du traumatisme de quatre années passées dans les tranchées. A la fin du récit une nouvelle vie les attend.
Avec sa série « Célestin Louise flic et soldat dans la guerre de 14-18 » Thierry Bourcy réussit son pari nous captiver, nous émouvoir et nous instruire.Au fil de ses enquêtes le jeune flic d'origine modeste va porter sur la guerre et ses horreurs un regard sombre et sans illusions. Ecriture simple et efficace, Bourcy donne vie à une galerie de personnages odieux ou attachants dans un décor crépusculaire.
Les deux épilogues nous font monter une boule dans la gorge c'est exactement ce que l'on est en droit de demander à un bon bouquin.
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
fabricel
  25 octobre 2014
La guerre est finie, Célestin Louise à intégrer les Brigades du Tigre à Paris.
Une enquête le mène à nouveau dans les paysages dévastés de la guerre où tous ne sont pas encore démobilisés.
Une très bonne nouvelle enquête de Louise pour une excellente série policière.
Commenter  J’apprécie          60
Trottinette
  03 juin 2020
Cet épisode se déroule juste après la fin de la guerre en 1919. Je ne m'étais jamais interrogée sur cette période où commence la reconstruction et où se développe la rancoeur des anciens belligérants, que ce soit les anciens soldats, mutilés de guerre, ou les anciens réfugiés qui retrouve leurs terres et leurs maisons détruites et inhabitables, ou encore les planqués qui tente de faire oublier leur couardise et de se nourrir sur la bête.
L'enquête est tirée par les cheveux. L'auteur nous sort des lapins de son chapeau. Il y a parfois des failles temporelles. Mais on s'en fout un peu... L'intérêt est ailleurs, dans les réflexions de son héros et dans les transcriptions de cette époque.
Autre point positif : ça se lit facilement et d'une traite.
Commenter  J’apprécie          00
mediathequelespennesmirabeau
  20 mai 2015
1919: Alexandre Mekinoff, producteur de cinéma d'origine russe, est retrouvé assassiné dans les studios de l'Albatros. Célestin Louise, démobilisé, a regagné les Brigades du Tigre. Vengeance d'une femme humiliée, d'un mari trompé.... Célestin Louise pense plutôt que la solution se trouve dans le passé militaire de Mékinoff .
Chargé de résoudre ce meurtre, il retourne sur les lieux des batailles de la Grande Guerre. Il cherche à retrouver les rescapés du régiment dans lequel avait été affecté Mékinoff tant en France qu'en Allemagne. Va-t-il retrouver le meurtrier?
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
GrouchoGroucho   14 juillet 2017
- Comment expliquait-il cette fortune ?
- Nous ne lui avons rien demandé, fit Vieloir avec une mimique désapprobatrice. La discrétion est une de nos règles de fonctionnement.
- Vous avez raison : avec tous les trafics de cet après-guerre, il faut mieux ne pas trop savoir d'où vient l'argent.
Le petit gros faillit s'étrangler.
Commenter  J’apprécie          00
GrouchoGroucho   15 juillet 2017
- Vous avez pris du grade, mon commandant !
Célestin se souvenait de la manière dont Philippon, qui n'était alors que capitaine de sa compagnie, avait refusé un ordre d'assaut face à des mitrailleuses allemandes que les tirs trop courts de l'artillerie française n'avaient pas pu neutraliser.
Commenter  J’apprécie          00
GrouchoGroucho   14 juillet 2017
La préparation du traité de paix soulevait des passions, une partie de l'opinion internationale le trouvait trop humiliant pour les vaincus.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Thierry Bourcy (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thierry Bourcy
Auteur de la conspiration du globe avec Thierry Bourcy aux éditions 10/18
autres livres classés : première guerre mondialeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox






Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1945 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre