AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782070436699
256 pages
Éditeur : Gallimard (20/01/2011)
3.55/5   52 notes
Résumé :
Picardie, juillet 1918. Célestin enquête sur un crime étrange : un gendarme a été assassiné puis scalpé.
Ses recherches mènent le jeune policier auprès des soldats américains venus soutenir les positions françaises. Il y rencontre un Indien, premier suspect mais dont la culpabilité est incertaine.
Célestin découvre que la victime était obsédée par un cambriolage commis en 1910 dans lequel son frère, employé de banque, avait trouvé la mort, et dont le ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
3,55

sur 52 notes
5
2 avis
4
5 avis
3
4 avis
2
1 avis
1
0 avis

Tostaky61
  21 novembre 2014
Celestin Louise, flic des fameuses Brigades du Tigre, et, soldat de la Grande Guerre, mène une nouvelle enquête sous la plume de Thierry Bourcy.
Je ne sais plus ce qui m'avait amené à découvrir ce livre, si ce n'est une curiosité éclectique...
En temps de guerre, il y a des morts, bien sûr, mais ce ne sont pas ceux la qui intéressent notre enquêteur, non. Mais des crimes avec mutilations ou tortures. Et Celestin Louise est donc chargé par l'état major d'en découvrir le coupable.
Alors que tout laisse à penser que celui-ci se cache parmi les soldats en campagne, et en particulier dans les rangs d'une garnison américaine, notre héros et son aide, le fidèle Germain, entre deux retours sur le front, devront faire preuve de patience et de ruse pour résoudre cette énigme.
Un roman agréable à lire, mais qui n'a pas déclenché, chez moi, un enthousiasme démesuré, comme il peut en être parfois de certaines lectures.
J'aurais aimé un peu plus de psychologie et de profondeur des personnages, et je trouve que le contexte, la 1ère guerre mondiale, sa violence, ses horreurs, ses conditions de vie (soldats ou civils) n'y sont pas assez exploités à mon goût.
Bref, une petite déception quand même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          151
cvd64
  30 juillet 2020
Les américains viennent en renfort à l'armée française pour une offensive qui se voudrait définitive face à l'ennemi; mais un autre ennemi se cache parmi les soldats que C Louise doit débusquer.
une affaire de "trésor" est aussi au coeur de cette nouvelle enquête brouillant parfois les pistes.
Commenter  J’apprécie          140
fabricel
  30 juin 2013
A la veille de la fin de la Première Guerre Mondiale, Célestin Louise, membre des Brigades du Tigre dans le civil, s'apprête à monter au front.
Un gendarme est retrouvé mort et scalpé près du camp de soldats américains arrivés il y a peu.
Afin de mener l'enquête discrètement, celle-ci est confiée à l'inspecteur Louise aidé du Poilu Germain Béraud.
Cette cinquième enquête de l'inspecteur Louise est bien menée et tient en haleine tout au long de la lecture.
Une bonne série à découvrir pour ceux qui ne la connaissent pas encore.
Commenter  J’apprécie          80
cathe
  17 août 2015
Nous somme en 1918. Même si les soldats sentent que les Allemands faiblissent, c'est encore la guerre, les combats sont toujours aussi violents et les Américains qui viennent d'arriver subissent aussi beaucoup de pertes. C'est dans ce contexte qu'un gendarme est retrouvé assassiné et scalpé dans une église. Célestin Louise est appelé pour enquêter. Il découvre que ce gendarme enquêtait sur une affaire vieille de dix ans où un braqueur de banque avait été laissé en liberté. Il découvre aussi qu'il y a des soldats américains d'origine indienne qui connaissent bien ce rituel du scalp...
Comme dans les quatre précédents volumes, Thierry Bourcy fait un travail documentaire très intéressant sur les années de guerre. Ici on ressent bien que les soldats n'en peuvent plus après quatre ans passés dans les tranchées et ces derniers mois sont insupportables. Heureusement l'aide des Américains et l'épuisement des Allemands mettent un terme à cette boucherie. L'intrigue est classique mais bien menée et sert de prétexte à évoquer cette douloureuse période.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lucas2
  06 novembre 2020
1918, l'issue du conflit commence à se dessiner.
Les Américains sont entrés en guerre, l'attaque Allemande du printemps a été stoppée, et la contre-attaque alliée se prépare.
C'est dans ces conditions que l'abbé Valois découvre le corps d'un gendarme, scalpé.
Une particularité qui fait jaser dans les rangs. Serait-ce le crime d'un indien des "sammies" ? peut-on se fier à eux ?
Afin de crever l'abcès, l'enquête est confiée à Célestin et Germain Béraud, avec pour mission de la résoudre au plus vite.
Sauf qu'elle n'est pas si simple, cette histoire...
Un bon opus, où Bourcy se lâche un peu plus sur les dialogues, et c'est tant mieux.
Cette enquête entrecoupée de retours sur le front est bien amenée, laissant du temps pour l'action, pour la réflexion, ce qui permet de fouiller de manière captivante les zones d'ombre dans le passé de certains protagonistes.
Une agréable lecture.
(plus d'avis sur PP)
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
fabricelfabricel   28 juin 2013
- Dis donc, bec de veau, t'en fais une de ces tronches ! C'est-y que la Grosse Bertha aurait bombardé ton gourbi ?
[...]
- Tu rigoles, mais c'est pas passé loin : y a un pruneau qui est tombé sur l'église Saint-Gervais, près de l'hôtel de ville.
- C'est pour ça que j'y vais jamais, moi, dans les églises : on y attrape du mal !
Commenter  J’apprécie          90
fabricelfabricel   30 juin 2013
- Je pense que, dans les tranchées allemandes, nous [les soldats US] serons très efficaces, lança Hubbley avec une pointe de fierté.
- Encore faudra-t-il que vous arriviez jusque-là : vos hommes prennent trop de risques, ils évaluent mal le danger face aux mitrailleuses ennemies.
Hubbley hocha la tête.
- Vous avez quatre ans de guerre derrière vous : nous, nous arrivons.
- Alors bienvenue en enfer !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Tostaky61Tostaky61   19 novembre 2014
Les morts, je veux bien les laisser tranquilles, murmura le policier dans sa barbe, je demande même que ça. Mais les assassins, c'est une autre chanson...
Commenter  J’apprécie          150
GrouchoGroucho   25 avril 2017
Le 7 novembre 1918, à vingt et une heure quinze, quatre voitures émergèrent de la nuit pluvieuse quelques mètres après la cote 232. Un jeune capitaine Français s'avança pour les arrêter. La première portait un immense drapeau blanc... Le 11 novembre, un grand soleil illuminait le ciel et la terre... De toutes parts arrivait l'écho joyeux des carillons des cloches de France : l'Armistice était signé. C'était la paix.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
GrouchoGroucho   25 avril 2017
-Vous voulez sans doute parler des mutineries mon colonel, interpréta Célestin. Il est vrai que l'année dernière nous avons eu des mouvements de révolte après les pertes du Chemin des Dames.
- Le général Nivelle a été démis de son poste, je crois ?
- C'est exact.
- Mais pourquoi attaquer à cet endroit impossible ? J'ai consulté les cartes d'état-major, c'est un plateau que les Allemands ont fortifié, et parsemé d'ouvrages de défense en béton... Il ne fallait pas envoyer les hommes à l'assaut, ils étaient sûrs de se faire massacrer...
- C'est parfaitement exact mon colonel. Et c'est ce qui a entraîné des mutineries.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Thierry Bourcy (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thierry Bourcy
Auteur de la conspiration du globe avec Thierry Bourcy aux éditions 10/18
autres livres classés : première guerre mondialeVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

C'est la guerre !

Complétez le titre de cette pièce de Jean Giraudoux : La Guerre ... n'aura pas lieu

de Corée
de Troie
des sexes
des mondes

8 questions
1011 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , batailles , armeeCréer un quiz sur ce livre

.. ..