AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2203388943
Éditeur : Casterman (22/09/1997)

Note moyenne : 4.1/5 (sur 132 notes)
Résumé :
La suite attendue de la première incursion de Bourgeon dans la science fiction. Des sabotages forcent l'équipage à abandonner le vaisseau et à embarquer sur les Stamos. La progression sur Ilo se révèle périlleuse.

Alph'art du public à Angoulême 1998.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
BazaR
  28 novembre 2016
Mince alors ! J'en reviens pas !
Mais c'est vraiment très bon en fait !
J'avais eu du mal avec le début du premier tome et j'ai entamé celui-ci avec une petite inquiétude… mais je n'ai rencontré que l'extase.
Cyann et son équipage explorent IlO à la recherche d'un remède contre les fièvres pourpres qui agacent sa planète Olh en génocidant sa population. Ils y rencontrent des dangers naturels et d'autres un peu moins. Clairement, on essaie de leur mettre des arbres dans les roues de leur module. Au-delà, Cyann découvrira une réalité qui changera sa vision de l'univers humain lui-même.
Pas de surprise à tomber par terre sur la révélation finale, celle-ci offre avant tout une ouverture sur tout un univers inconnu de Cyann et une impatience d'en commencer l'exploration. Non, le merveilleux de ce récit se trouve dans la planète IlO elle-même, dépeinte dans ses climats variés, sa flore étonnante et sa faune aussi originale que celle de Leo sur Aldébaran et consorts. J'ai lu quelque part que les auteurs avaient puisé leur inspiration chez Jack Vance. C'est incontestable. Il y a du plaisir à décrire décors et sociétés. Cependant les personnages sont aussi beaucoup plus construits que chez Vance. S'ils sont tous exagérément travaillés par le sexe (c'est Bourgeon quoi !), ils évoluent, ils ressentent, ils existent, ce sont de vrais gens. J'y vois donc aussi une influence de Christian Léourier. Ajoutez à cela un final type « La Grande Porte » de Frédérik Pohl, ça vous donne un cocktail doux et délicieux au goût mais traître pour le lendemain.
Seule question qui me taraude : mais pourquoi les membres d'une expédition aussi importante pour toute la population de la planète sont-ils si suffisants, inconscients et indisciplinés ? Impossible pour eux d'écouter leur chef Cyann (qui est ici celle qui a le plus de plomb dans la tête alors qu'elle était indomptable dans le premier tome) et à chaque fois, c'est la cata ! S'ils n'avaient pas les auteurs de leur côté, ils seraient morts vingt fois.
Bourgeon utilise toujours des personnages de cet acabit. La discipline, très peu pour lui. Faisons ce qu'on veut et tant pis si on en meurt.
Cyann change. Comme je l'ai dit, elle prend du plomb dans la tête. Comment évoluera-t-elle au cours des explorations qui l'attendent ? J'ai hâte de le savoir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          342
domisylzen
  19 septembre 2018
Alors qu'ils sont en orbite autour de IlO, le système de freinage du vaisseau ne fonctionne plus. le groupe embarque à bord de deux modules pour tenter de gagner la planète. Mais lors de la descente d'approche la capsule commandée par Crysanne s'éloigne de la trajectoire prévue, les liaisons radios sont coupées. Celui de Cyann se pose sur une étendue glacée en équilibre précaire. A bord l'autorité de Cyann est mise à mal.
Les dessins de ce deuxième volume sont moins imaginatifs que dans le premier album par contre le scénario est beaucoup plus simple à suivre. Que l'on se rassure les charmes et la sensualité des dames sont toujours bien mis en valeur. La poursuite entre Cyann et Crysanne nous permettent de découvrir des paysages à couper le souffle, Cyann quant à elle n'est plus la petite écervelée du premier mais se révèle au fil de ce tome une véritable meneuse assumant sa responsabilité pour mener la mission à bien.
Commenter  J’apprécie          180
svecs
  20 septembre 2017
Après un premier tome d'exposition parfois ardu parce que particulièrement touffu, ce deuxièmetome offre une intrigue beaucoup plus fluide. Il n'est plus question, comme dans "La sOurce et la sOnde", de la description exhaustive d'une société tiraillée par les rivalités entre factions internes. Les auteurs nous offrent un récit d'exploration en milieu exotique parfois hostile. Autant dire qu'ils s'en donnent à coeur joie pour imaginer des formes de vie inattendues. il faut aussi noter le soin tout particulier à imaginer le comportement d'une planète dont le cycle des saisons et la succession des jours et des nuits est influencée par un anneau. Avec IlO, les auteurs ont inventé un écosystème entier.
Dans un premier temps, le récit semble assez limpide et classique. On pourrait la résumer à une traque au cours de laquelle Cyann découvre que la situation sur IlO est très différente de ce à quoi elle s'était préparée. le scénario est bien construit et amène son lot de révélations. Malheureusement, cela débouche sur une dernière partie très bavarde, et une conclusion en 2 temps. D'une certaine manière la série auraiut pû s'achever avec ce deuxième tome. Il apportait une conclusion satisfaisante à l'histoire. Sauf que les auteurs n'en étaient en fait qu'au prémisses de cette série. D'une certaine manière, il aura fallu plus de 200 pages aux auteurs pour achever ce qui se révèlera en fait une introduction. Pour Cyann, tout commence vraiment à partir de maintenant. Jusqu'alors, elle s'acquittait de son devoir. A partir de maintenant, elle va mèner sa propre quête.
En relecture, la structure de la série m'apparaît de manière plus claire. Je sais quels détails comptent, ce que certains dialogues signifient vraiment. Je troiuve qu'il y a toujours chez Bourgeon et Lacroix une certaine forme d'emphase et je nesuis toujours pas fan du style de Bourgeon, mais je reconnais que le Cycle de Cyann est vraiment une série ambitieuse qui s'est donné les moyens de son ambition.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Crazynath
  17 janvier 2015
Cyann a quitté Ohl pour se retrouver sur IlO. Elle et son équipage espèrent y trouver le remède contre les fièvres pourpres qui déciment leur peuple.
Ilo est une planète plutôt inhospitalière avec des paysages qui peuvent cacher de nombreux pièges. La jungle luxuriante et inextricable , magnifiquement bien dessinée, recèle elle aussi plein de surprises.
Dans cet épisode, Cyann commence à se révéler de manière plus profonde et aussi à grandir.
Elle va aussi découvrir quels sont les liens qui unissent les deux planètes avec toutes les conséquences que cela peut avoir pour elle.
Commenter  J’apprécie          80
beklf
  26 décembre 2017
[Critique sur les deux premiers tomes, La SOurce et la SOnde et Six saisons sur IlO]
De la bonne SF à la française ! Voilà ma première impression après quelques pages lues de ce premier cycle autour du personnage de Cyann, jeune femme membre de la famille gouvernant la planète Olh, qui va partir en quête interplanétaire d'un remède à une maladie qui sévit sur sa planète. Bien que paru au début de années 1990, on sent ici tout l'héritage visuel et d'ambiance de la SF française des années 1970-1980 : environnements foisonnants, personnages ambigües, tensions politico-religieuses, races extraterrestres originales... Les deux tomes correspondent certes à deux parties de l'histoire mais sont surtout construits autour de l'évolution du personnage de Cyann, qui passe de jeune femme insouciante, frivole, en opposition avec l'autorité paternelle et les rapports de castes de sa planète (sauf quand cela l'arrange), bref immature (dans le premier tome), à une femme qui devient un leader, sachant réagir à l'adversité, se construisant peu à peu jusqu'à trouver et assumer son rôle (dans le second tome). Au niveau du dessin, j'ai un peu de mal avec les visages des personnages de Bourgeon mais malgré cela, son style est très abouti. Seuls quelques enchaînements dans certaines scènes m'ont semblé mal "découpés" et manquant de fluidité. Et même si Bourgeon sait bien dessiner les courbes féminines et y prend visiblement plaisir (montrant ça et là sa maîtrise des jeux de transparence), parfois cela semble gratuit et facile. Au final, ces deux premiers tomes se lisent sans déplaisir, le second permettant vraiment un regain d'intérêt pour les personnages et l'histoire. A voir ce que la suite réserve car l'histoire aurait presque pu s'arrêter là.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
BazaRBazaR   25 novembre 2016
Nacara: Les antennes sont rentrées, on pourrait peut-être autoriser Sépion à venir s'abriter des moustiques...
Cyann: Il fera moins le coq quand il sera vidé des trois-quarts de son sang !
Zinzola: Ne sois pas injuste, Cyann ! Je suis tout aussi responsable que lui.
Cyann: Soyons précis ! Que vous gâchiez tous vos repos à tambourer des fesses avec ce joueur de flûte, ça ne regarde que votre mauvais goût ! En revanche, ne me demandez pas d'applaudir quand ce frimeur casse une roue, met en péril l'expédition et nous empêche de secourir l'équipe de Crysane !!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
DomichelDomichel   26 février 2014
- Aie ! Aie ! Aie ! On dirait que le courant s'accélère !
- Les débris végétaux s'agglutinent et forment des barrages qui finissent par céder sous la pression des eaux… Mieux vaut vite redescendre !
- Aujourd'hui ou demain, nous allons arriver à la mer !
- Ouf ! Il y en a marre de la jungle !
- Il faut pourtant y retourner !
- Au lieu-dit Les Îles Flottantes, les anciens regroupaient les déchets forestiers en immenses radeaux qu'ils confiaient aux courants marins…
… En suivant l'équateur vers l'ouest, ces convois retrouvaient la côte est du continent où d'autres attendaient. Les pertes en marchandises et en vies condamnèrent ces transports économiques et l'on abandonna “FIFI”.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
issablagaissablaga   12 mars 2015
- Nos camarades ont été abattus dans la confusion générale. Seules les filles, détenues à l'écart, ont été identifiées à temps et emmenées par les assaillants. Leur camp serait vers " la charnière".
- A-t-elle précisé comment les repérer ?
- Elle a juste ajouté : Si vous ne les trouvez pas, eux, ils vous trouveront !
Commenter  J’apprécie          30
CrazynathCrazynath   16 janvier 2015
Moi aussi, souvent je te déteste!...Au point même de parfois me demander si une amie, ce n'est pas simplement quelqu'un que l'on adore détester !
Commenter  J’apprécie          60
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   06 novembre 2014
-Mon père disait toujours : "si tu veux commander, aime ta solitude!"
-Tu aimes commander?
-J'aimerais aimer ma solitude.
Commenter  J’apprécie          50
Videos de François Bourgeon (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de François Bourgeon
Les Passagers du Vent - La saga historique est de retour
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2974 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre
.. ..