AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2820512712
Éditeur : Milady (01/11/2013)

Note moyenne : 4.06/5 (sur 33 notes)
Résumé :
« J’étais hypnotisé par l’homme cagoulé. Médusé par cet émissaire de la Faucheuse qui, faisant fi du carnage autour de lui, avait attendu son heure, patient, imperturbable, pour fondre sur sa cible. »

C’est l’âge d’or de la piraterie et du Nouveau monde. Attiré par les promesses de fortune de ces temps troublés, Edward Kenway, fils cabochard d’un marchand de laine, rêve de prendre la mer en quête de gloire.
Le jour où la chaumière familiale es... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Tatooa
  02 juin 2018
Qui dit voyage à Florence et en Toscane, San Gimignagno, Monteriggioni, tout ça tout ça, dit "assassin's creed" pour les connaisseurs...
Donc évidemment j'ai eu envie de lire un "assassin's creed" pendant ce voyage.
Sauf que j'ai déjà lu les "Ezio" qui s'y passent. J'en étais à celui-là, des histoires de pirates, Nassau, les îles exotiques, ça me convenait aussi, d'autant que je connaissais déjà le "cadre" pour y être allée aussi.
Bref je me suis plongée avec délices dans ces histoires (assez horribles, sisi), j'aime toujours autant même si ça décrit les jeux par le menu (là j'ai à peine commencé le jeu, donc j'ai découvert l'histoire, le temps que je m'y remette j'aurai oublié, tout va bien, mdr !).
Je pense que la vie intime d'Edward n'y est sans doute pas aussi développée, et c'est intéressant d'avoir son historique qui est sans doute moins profondément creusé dans le jeu. L'intéressant de l'histoire, c'est donc le personnage central et aussi tous les pirates "historiques", Thatch, Bonny, Bonnet, Vane, j'en passe et des meilleurs, étant donné que niveau scénario, c'est assez répétitif sur le fond. Arfeu !
Bref, je suis toujours aussi bon public pour cette licence. Sauf que là, j'ai juste une terrible envie de refaire une partie d'AC II, revenant à peine de ce cadre enchanteur (et étonnamment bien conservé de nos jours, si vous ne connaissez pas, je vous conseille tous ces endroits cités dans le jeu, c'est juste "waow" !!!).
Une chose en entraînant une autre, lire ces histoires avec Barbe Noire et les autres, ça m'a donné envie de revoir la série Black Sails, et pour continuer sur la veine "pirates", j'ai sauté sur la série de "l'escroc-griffe" dont les deux premiers tomes m'attendaient dans la kindle...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Dionysos89
  28 août 2015
Poursuivons tranquillement notre petit bonhomme de chemin dans les novellisations officielles de la saga de jeux vidéo Assassin's Creed !
En termes de scénario, cette novellisation estampillée « Black Flag » est une copie conforme du jeu éponyme, évidemment, mais elle est également totalement à l'image de celui-ci dans les défauts inhérents à la saga. Nous avons encore une histoire de vengeance (celle du jeune Edward Kenway) avec un artefact étrange, mais qui finit par n'être qu'un écran de fumée et par se révéler totalement inutile, le comble ! Les Assassins sont zappés, évidemment, puisque cet épisode se met volontairement en marge de l'histoire de l'affrontement entre Templiers et Assassins : ils sont présents, ils agissent, mais honnêtement leur intérêt est très moindre et surtout un gros prétexte pour le reste. de son côté, Oliver Bowden (pseudonyme choisi par Anton Gill pour ces novellisations) s'en tire une nouvelle fois très bien et réussit à faire prendre corps au personnage principal, grâce à un style avec entrain et sans fioritures.
Ainsi, ce sixième opus aurait mérité de ne pas porter le titre « Assassin's Creed », pour un simple « Black Flag », car c'est une bonne histoire de piraterie, classique certes, mais intéressante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          185
Xialyd
  28 février 2015
Assassin's Creed Black Flag, comme son nom l'indique, est une novélisation du jeu vidéo éponyme et une version assez sympathique et intéressante :
Elle change des autres tomes de par sa narration à la première personne pour suivre le héro Edward Kenway, fils de fermiers se destinant à autre chose qu'à labourer les champs et rêvant d'aventures, de gloire et bien sûr, de beaucoup d'espèces sonnantes et trébuchantes. Cette avidité pour l'argent est exacerbée une fois marié à une jeune fille de riche et bonne famille qui a tout laissé pour lui. Bien décidé à s'enrichir pour qu'elle puisse continuer de mener le train de vie qu'elle avait toujours connue, Edward se fait corsaire et par la suite pirate.
Il croisera donc le chemin des fameux ordres des Templiers et des Assassins, tout comme dans le jeu, mais aussi de pirates connus tels que le célébre Barbe Noire, Calico Jack, les deux plus illustres femmes pirates Mary Read et Anne Bonny, etc.
Edward est un personnage qui m'a interpelée aussi bien dans le jeu que dans le roman. Il possède un background et une évolution bien différente d'Altaïr, Ezio ou Connor. Il vit d'abord pour lui-même, est égoïste, cupide, et finalement n'hésite pas à renier ce qu'il était pour écumer les mers des Caraïbes, et découvrir un lieu antique qu'il espère, emplis de trésors. Ça ne sera qu'au tournant de plusieurs pertes qu'il se remettra vraiment en question.
A la fois on se demande ce qui le motive vraiment, ce qu'il vient faire au milieu du conflit Templiers/ Assassins et en même temps ce manque de "qualités/idéaux" chez Edward, nous montre un personnage qui change la donne des précédents opus.
De plus, l'auteur a pris le parti de nous dévoiler sa vie d'avant et de nous décrire ses sentiments un peu plus dans le détail qu'ils ne sont dans le jeu. Jeu,qui par moments, m'a parut très vide "scénaristiquement" parlant.
Je dirais qu'Oliver Bowden aurait même pu aller plus loin dans certaines descriptions et dans la vie des pirates (maladies, codes, mutineries, vie en mer) apporter encore ce petit plus qui n'est en réalité que survolé dans le jeu. Tout comme ce qui motive certains pirates, dont un en particulier qui de mon point de vue, n'a pas grand chose à faire dans le monde des écumeurs des mers, à part pour gagner des infos servant ses autres desseins. (Je ne dirai pas son nom, évidemment ^^)
Hélas, ce livre reste cependant, un produit marketing avant tout, un produit dérivé créé pour faire du fric sur une licence déjà plus qu'exploitée. Et qu'il n'est probablement pas question de s'étaler plus à travers cette novélisation pour des question d'argents et de temps, et plein d'autres raisons propres à Ubisoft (les développeurs du jeu)
C'est pour cela que je ne peux pas mettre plus de trois étoiles, bien que j'ai passé un bien meilleur moment à lire Black Flag qu'à y jouer (pourtant l'univers de la piraterie, j'adore !)
A mon sens, c'est une bonne novélisation. L'auteur a un style agréable à lire (en tout cas le traducteur le fait passer comme tel, je n'ai pas lu en VO) et on rentre facilement dans l'histoire.
Et dire que tout cela est arrivé (en partie) à cause d'une nana ! Mon pauvre Edward ^^
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Mariloup
  18 novembre 2013
Le livre est découpé en plusieurs parties. Je vais faire ma critique en me basant sur ces dernières. Dans la première partie, ce que j'ai trouvé bien, c'est de découvrir la vie d'Edward Kenway avant qu'il ne s'embarque pour les Caraïbes et qu'il ne devienne un pirate redoutable, sa rencontre avec sa femme Caroline, son voeu de devenir corsaire et son amitié avec les illustres pirates Edward Thatch dit Barbe Noire et Benjamin Hornigold. C'est un personnage que je trouve vraiment égoïste au premier abord qui ne rêve que de gloire et de richesse. On est très loin d'Altaïr, Ezio (Edward avait été décrit sur la toile comme ressemblant le plus à Ezio (je ne parle pas du physique mais de tout le reste) mais ce n'est pas vrai du tout.) ou même Connor (le petit-fils d'Edward justement). Dans la deuxième partie, on découvre un monde empli de violence. Eh oui, c'est pas joli-joli l'âge d'or de la piraterie avec les maladies, la débauche, les mutineries, le sang qui gicle à tout va, le rhum... mais toutes ces descriptions donnent un vrai côté réaliste, on a vraiment l'impression d'y être, de vivre la scène au détail près. Cette deuxième partie annonce également l'histoire même du jeu vidéo avec quelques passages passés sous silence (car trop de descriptif ou inintéressants) et, où Edward devient finalement pirate, luttant aux côtés de ses amis, pères fondateurs de la piraterie. Il va également y voir un peu plus clair, s'intéresser un peu plus à la lutte entre les Assassins et les Templiers. Dans la troisième partie, je n'ai pas grand chose à dire... si. Que j'aime beaucoup les personnages de James Kidd alias Mary Read et Barbe Noire (j'aurais aimé en apprendre beaucoup plus sur ce dernier, qu'il soit encore plus présent dans le livre). Dans la dernière partie, Edward est enfin devenu ou presque un Assassin. Il a changé. Au fil du temps, des épreuves, des pertes qu'il aura subi et à l'annonce d'un meilleur avenir. Un bon point positif. Appréciables aussi, les derniers chapitres qui concernent son retour en Angleterre (passage absent du jeu).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
cible95
  05 novembre 2014
XVIIIè s, Angleterre. Edward Kenway, fils d'un marchand de laine, rêve d'aventure, d'or et de gloire. Ses ambitions vont l'amener à prendre la mer sous les ordres d'un corsaire. Mais de meurtre en meurtre, il va se retrouver au coeur d'un complot opposant deux mystérieuses castes : les Templiers et les Assassins…
J'ai commencé ce roman avec beaucoup de circonspection, car je sais que les livres dérivés de jeux vidéo comptent généralement davantage sur leur franchise que sur la qualité de leur écriture pour vendre. Mais j'ai été très agréablement surprise : on se plonge très vite dans les pérégrinations d'Edward Kenway qui s'enchaînent sans temps mort. Bagarres, complots et mystères sont légions et tiennent le lecteur en haleine jusqu'au bout. le contexte historique est également bien présent et plutôt fidèle, Edward rencontre plusieurs personnalités de l'époque, notamment le célèbre Barbe Noire. Un point important à prendre en compte : d'après ce que j'ai pu lire sur le scénario du jeu éponyme, il est probable que le roman suive exactement son déroulé, par conséquent il n'est peut-être pas à mettre entre les mains des joueurs qui connaîtront certainement l'histoire.
À partir de 14 ans
MK
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
MariloupMariloup   15 novembre 2013
Elle me regarda, me regarda vraiment cette fois, et parvint même à me sourire avant qu'un nouveau spasme de souffrance ne s'empare de son corps.
_ Ne meurs pas pour moi, réussit-elle à dire. Va-t-en.
J'essayai de dire "non".
"Mais elle avait raison."
Je l'allongeai aussi confortablement que possible. Nos regards se croisèrent.
_ Bordel, m'exclamai-je. C'était à moi de partir en premier, entre nous deux...
Son sourire n'était plus qu'une esquisse.
_ J'ai fait ma part. Et toi?
Son image s'était multipliée, comme si je la regardais à travers des diamants. J'essuyai mes larmes.
_ Si tu viens avec moi, oui.
Elle ne répondit rien.
"Non, s'il te plaît. Ne pars pas. Pas toi."
_ Mary...?
Elle essayait de dire quelque chose. J'approchai l'oreille de ses lèvres.
_ Je serai avec toi, Kenway, murmura-t-elle. Toujours.
Son souffle chaud contre mon oreille. Son dernier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Dionysos89Dionysos89   29 août 2015
Si rien n’est vrai, alors, à quoi sert-il de croire en quoi que ce soit ? Et si tout est permis, alors pourquoi ne pas réaliser tous ses désirs ?
[…]
Il se pourrait que cette idée ne soit que le début de la sagesse, plutôt que sa forme finale.

Commenter  J’apprécie          200
MariloupMariloup   15 novembre 2013
_ [...] Ah, Edward... Tout le monde est parti, hein? Mary. Rackham. Thatch. Et tous les autres. Ils me manquent, malgré leurs défauts. Tu ressens la même chose, non? Comme un vide à l'intérieur.
_ Oui, dis-je. Par l'enfer, moi aussi.
Je me souvins d'un jour où Mary avait posé la main sur mon genou, et je fis pareil avec Anne. Elle contempla mes doigts un moment, sachant que c'était autant une invitation qu'un geste de réconfort. Et puis, elle posa sa main sur la mienne, appuya sa tête contre mon épaule, et nous restâmes comme cela.
Sans parler. Nous n'en avions pas besoin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Dionysos89Dionysos89   30 juin 2015
Les emmerdes sont la croix des ivrognes, et il est rare de croiser un soûlard au passé immaculé.
Commenter  J’apprécie          290
Dionysos89Dionysos89   04 janvier 2016
Qui n’a jamais entendu un homme hurler tandis qu’on lui réduit les rotules en miettes ne sait pas ce qu’est un cri de douleur.

Commenter  J’apprécie          180
Videos de Oliver Bowden (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Oliver Bowden
Découvrez le premier extrait de Assassin's Creed Renaissance de Oliver Bowden en livre audio chez Hardigan.
Et n'oubliez pas, vous pouvez télécharger GRATUITEMENT votre premier livre audio sur audible.fr ! ? http://bit.ly/2gVryr7
Sortie en NOVEMBRE 2016 !
--------------------------------------------------------- ? de quoi ça parle : ?
"Je me vengerai de ceux qui ont trahi ma famille. Ezio est ma nouvelle identité. Assassin est ma destinée."
Trahi par les familles dirigeantes d'Italie, un jeune homme se lance dans une épique quête de vengeance. Afin d'éliminer la corruption et de rétablir l'honneur des siens, il deviendra un assassin. Il fera appel à la sagesse de grands esprits comme Léonard de Vinci ou Nicolas Machiavel, car il sait que sa survie dépend des dons qu'il doit développer. Aux yeux de ses alliés, il représente le changement car il combat pour la liberté et la justice. Mais ses ennemis le considèrent comme la pire des menaces car il a voué son existence à la destruction des tyrans qui oppriment le peuple d'Italie. Ainsi commence une histoire de pouvoir, de vengeance et de conspiration. La vérité s'écrit dans le sang.
D'après le jeu vidéo à succès d'Ubisoft.
---------------------------------------------------------
Pour retrouver tous nos ouvrages chez Audible c'est par là : ? http://bit.ly/AudibleHardigan
---------------------------------------------------------
Passez nous dire bonjour sur Facebook : http://facebook.com/playhardigan Suivez nous sur Twitter : http://twitter.com/playhardigan Rejoignez le cercle sur Google+ : http://google.com/+HardiganFrance
---------------------------------------------------------
Les musiques utilisées, le contenu des livres audio est copyright Hardigan et nécessité une autorisation pour diffusion. Hardigan est une marque protégée.
+ Lire la suite
autres livres classés : jeux vidéoVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1704 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre