AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Iana-Maria Dontcheva (Traducteur)
ISBN : 2742723072
Éditeur : Actes Sud (10/06/1999)

Note moyenne : 3.33/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Dans un ancien monastère transformé en asile psychiatrique, isolé de tout, un nouveau médecin arrive. Il découvre une petite communauté de fous, inoffensifs, à l'abandon, égarés dans leur psychose et terrorisés par les loups.
Une nuit sont parachutés par erreur, des vêtements militaires envoyés par l'ONU et destinés aux Bosniaques. Tout le monde revêt les uniformes, et la vie s'en trouve changée...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Cosaque
  17 août 2015
Le colonel oiseau tient un peu du conte voire de la fable ; c'est la rédemption d'un groupe de malade mentaux abandonné de tous. Nous assistons, dans un premier temps, aux manifestations de folie des membres de cette petite collectivité perdue quelque part dans les montagnes des Balkans. Chacun d'entre eux affirme une identité individuelle par l'expression de sa folie, ce qui souvent provoque des confrontations qui peuvent aller jusqu'à l'agressivité. Pourtant une jeune médecin psychiatre pleine de foi dans sa mission vient de prendre ses fonctions dans cet établissement  psychiatrique. Ses efforts pour apaiser les souffrances et réguler la vie dans ce bâtiment insalubre n'ont cependant que peu d'effets. Les seuls résultats auxquels elle parvient ne sont que matériels, pour le reste l'atmosphère de déliquescence morale demeure.
Le salut viendra d'en haut sous la forme d'un parachutage accidentel de matériel militaire : uniformes, vivres, sac de couchages et tout un nécessaire de camping pour une compagnie de trente personnes. Cet accident provoque une exultation qui débouche sur un carnaval de plus en plus frénétique et incontrôlable. La psychiatre tente de sauver cette manne de la déprédation, mais reste impuissante. La folie collective sera stoppée net par l'apparition miraculeuse d'un colonel. Cette apparition est le résultat d'une conjonction : entre un uniforme de colonel et un malade mutique. Mais le miracle ne s'arrête pas là, ce muet retrouve une voix. Une voix puissante qui profère des paroles impérieuses et donne une direction. Ainsi ce qui n'était qu'un conglomérat d'individus disparates va former une communauté cohérente qui va se mettre en marche jusqu'au parlement Européen de Strasbourg.
C'est un texte agréable avec un humour ingénu, véhiculant quelques petits messages politiques qui restent discrets. À noter que Hristo Boytchev a écrit une version féminine de ce texte : voilà un bel effort pour offrir plus de rôles aux femmes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
CosaqueCosaque   15 août 2015
FETISSOV
L'armée, mesdames, existe depuis qu'existe l'humanité. Et les rangs existent depuis qu'existe l'armée.
Chaque armée dans le monde se tient en rangs, et dès lors que vous êtes dans les rangs, plus
personne ne peut marcher à votre place... sinon, les rangs s’écroulent. Et si les rangs s’écroulent, l'armée tout entière s’écroule aussi. De grandes armées se sont vues vaincues à cause du manque d'ordre dans les rangs ; à l'inverse, des petites armées ont triomphé grâce à leurs rangs solides. Mais les rangs, messieurs, ne sont pas simplement des rangs d'hommes, des soldats alignés l'un après l'autre sans fin. Les rangs sont en nous ! C'est pourquoi quand les rangs en nous s’écroulent, l'homme cesse d’être un homme. Les rangs qui sont en nous, nous soutiennent, nous supportent, nous fortifient ; nous, c'est-à-dire, chaque personne, chaque société, chaque armée ! Car l’âme d'une armée c'est bien les rangs qui habitent chacun de ses soldats. Est-ce clair ?

TOUTES
Oui, mon colonel !

[ SÉQUENCE 5 ]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
TheAustenGirl33364TheAustenGirl33364   22 avril 2016
Messieurs, messieurs ! Vous n’êtes pas des fous, messieurs ! Vous êtes seulement différents des autres ! Vous n’êtes simplement pas faits pour ce monde, messieurs, car ce monde est créé pour les gens identiques (…) Dans la Charte des droits de l’Homme il n’y a pas une seule ligne sur les droits des fous. Le seul droit que vous avez, c’est d’être soignés pour devenir identiques à tout le monde, c’est pour cela que les fous sont le peuple le plus malheureux et le plus défavorisé de la planète.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
TheAustenGirl33364TheAustenGirl33364   22 avril 2016
Après tout, la société n’est-elle pas simplement un jeu, avec des règles préétablies, auxquelles les fous sont précisément les seuls joueurs qui faillissent ?
Commenter  J’apprécie          10
TheAustenGirl33364TheAustenGirl33364   22 avril 2016
Il n’y a que l’homme et l’oiseau qui peuvent voler _ l’oiseau avec ses ailes, l’homme avec son esprit.
Commenter  J’apprécie          10
TheAustenGirl33364TheAustenGirl33364   22 avril 2016
La vie trouve toujours un moyen pour diviser les gens.
Commenter  J’apprécie          20
Video de Hristo Boytchev (1) Voir plusAjouter une vidéo

Théâtre / Colonel Oiseau en Avignon
Festival d'Avignon : Didier Bezace a mis en scène la pièce du Bulgare, Hristo BOYTCHEV, "Colonel Oiseau". Sur le thème d'un faux officier préconisant le rattachement à l'Otan et la marche sur Strasbourg, dans un asile psychiatrique.
Dans la catégorie : Littérature bulgareVoir plus
>Littératures indo-européennes>Balto-slaves : Bulgare, macédonienne, serbo-croate>Littérature bulgare (8)
autres livres classés : littérature bulgareVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Hristo Boytchev (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
14591 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre