AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 230204228X
Éditeur : Soleil (14/01/2015)

Note moyenne : 3.4/5 (sur 20 notes)
Résumé :
Printemps 1920, Pierre Abgrall vient de perdre sa mère. Plus rien ne le retient chez lui, pas même l'amour que lui porte la jeune Léa Cloarec. Il décide alors de tout quitter, de partir comme saisonnier sur la côte Malouine. Homme de la terre, c'est la première fois qu'il découvre la mer Embauché sur le littoral fertile, il loue ses bras à la ferme de Jeanne. Là-bas, les femmes vivent seules, cultivent la terre ou labourent les flots en priant pour le retour de leur... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
gouelan
  05 décembre 2016
Entre Terre et Mer, un jeune saisonnier offre ses bras pour gagner quelques sous dans les fermes de la côte d'émeraude. Lui vient des Monts d'Arrée, dans les terres bretonnes, il n'a jamais vu la mer.
À son arrivée, il est envoûté à la fois par l'océan et par une femme du pays.
Mais la Marie est la promise de René, un Terre Neuva parti pêcher la morue aux grands bancs !
Et, pendant ce temps, la belle Léa dans les Monts d'Arrée, porte un secret dans son cœur.
J'ai aimé cette belle histoire dans sa rudesse et sa simplicité, à travers les mots des paysans et des marins; à travers les images qui ouvrent nos yeux sur des paysages de pluie, de vent, de ciel glaz, gris, bleu, vert; d'oiseaux marins; d'espaces infinis.
En passant par l'église du Mont-saint-Michel de Brasparts, à la Pointe du Petit Chevret, ou sur le Grand Perchis face aux Tintiaux, le spectacle est magnifique.
Les personnages sont finement dessinés. On plonge dans les regards, on devine les traits de caractère, les joies et les douleurs. Une belle palette de couleurs et de mots pour ces instants de vie des années vingt en Bretagne. Des hommes et des femmes un peu taiseux, toujours courageux. Prêts à faire la fête, danser, boire et chanter la mer, l'amour, pour braver la tempête, l'attente et l'Ankou.
Une BD reçue pour mon anniversaire. Que du bonheur !

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
tchouk-tchouk-nougat
  18 mars 2015
Dans les Monts d'Arrée, à l'intérieur de la Bretagne, Pierre vient de perdre sa mère. Plus rien désormais ne le retient dans son village, il a besoin de prendre le large. Il part donc sur la cote afin de découvrir pour la première fois l'océan et de gagner sa vie en tant que saisonier. La-bas il fera la connaissance de la vie des femmes attendant le retour de leurs maris, partis en mers de longs moins.
Une jolie histoire d'un jeune homme de la terre qui va venir se mélanger à ceux qui vivent de la mer. L'amour est le fil conducteur. Une ficelle un peu grosse et voyante, à tel point que les auteurs nous délivrent la fin de l'histoire dans la première page... L'important doit être dans le comment! ^^
En dehors de ce manque d'originalité, l'histoire est sympathique et l'on ressent vite une vive empathie pour ses paysans et marins que la vie n'épargnent pas.
Le dessins est joli, avec de belles couleurs aquarelles qui rendent les paysages somptueux. Je trouve que la mer est particulièrement bien rendue. Certains détails m'ont tout de même chagrinés notament au niveau des visages. Il a une drole de façon de faire les dents! A noter aussi que les 2 femmes principales du récit se ressemble beaucoup.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
MarquePage
  10 avril 2015
Je n'ai pas trop accroché à cette BD, peut être parce que je l'ai débuté fatiguée. Enfin bref je trouve que l'histoire manque cruellement d'intérêt et plutôt banale. Ca se laisse lire tout de même, assez facilement d'ailleurs. Et tout ça parce qu'en fait je n'ai vraiment apprécié les personnages. Je ne me suis attachée à aucun d'eux, sans vraiment savoir pourquoi. Les dessins n'ont pas aidé non plus. Pas moches, juste pas mon style. Les couleurs par contre sont agréables et vont très bien avec l'ambiance marine.
Je trouve le tout très moyen.
Commenter  J’apprécie          60
gentleman280971
  18 février 2015
Ca se passe dans la Bretagne du début du siècle dernier. Au rythme des campagnes de pêche et des hommes en mer pour de longs mois. Pendant que les femmes travaillent durement, les hommes sont à la pêche durant de longs mois. Un dessin remarquablement authentique de la part du dessinateur avec un scénario qui va nous emmener sur la dur réalité des retours de pêche. le second tome devrait réellement faire décoller cette série qui mérite de la connaitre.
Commenter  J’apprécie          30
lalydo
  22 mars 2016
Avec cette bande dessinée, Pascal Bresson met bien en avant ce passé maritime très important de la région de Saint-Malo, en redonnant vie à la côte bretonne qui existait à travers ce métier aujourd'hui disparu. On y découvre le quotidien des marins, d'une extrême difficulté, qui partaient de longs mois au point le plus septentrional du globe pour gagner de quoi vivre, laissant leurs femmes gérer la vie dans les terres, dans une angoisse permanente d'un mort en mer. Entre Terre et Mer, c'est aussi l'histoire de Pierre, cet homme de la terre qui, au contact des marins, veut lui aussi prendre la mer et vivre des aventures aussi difficiles soient-elles. A travers ce personnage, on en apprend plus sur ce métier dont on disait des hommes qu'ils étaient des « Chiens de la mer ».
Parallèlement à la grande Histoire, c'est la petite qui se met en place avec les relations qui se créent, l'amour qui naît ou encore les croyances qui guident ces hommes et ces femmes, solidement ancrés dans leur terre comme dans leur mer. On s'attache à tous ces destins et notamment à celui de Pierre que l'on voit s'affirmer et s'affranchir au fil des pages.
Sous le dessin d'Erwan le Saëc, on se plait à redécouvrir la Côte d'Émeraude magnifiquement mise en valeur par des couleurs pastels qui rappellent ce bord de mer si particulier et qui amènent un vent de fraîcheur à chaque page, même dans les tempêtes les plus rudes. Néanmoins, je regrette de ne pas trouver le même esthétisme dans les personnages, dont les traits manquent parfois de finesse et de constance.
Dans cette épopée bretonne, on retrouve tous les ingrédients d'une saga même s'il m'a manqué un soupçon de rythme pour être vraiment embarquée à 100%. Pour autant, ce retour dans le passé à la rencontre des Terre-Neuvas est extrêmement passionnant pour découvrir ce métier qui fit vivre et vibrer les côtes malouines!
Lien : http://lalydo.com/2016/03/en..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (2)
BDGest   10 février 2015
Au-delà d’une histoire pleine de bons sentiments, mais qui se révèle vite cousue de fil blanc et saturée de clichés, il ne peut être passé sous silence la paradoxale inconstance du dessin d’Erwan Le Saëc. Plus à l’aise dans les paysages et les bateaux que sur les physionomies, la douceur de certains de ses visages féminins ne peut faire oublier l’approximation de beaucoup d’autres.
Lire la critique sur le site : BDGest
Sceneario   09 février 2015
Entre Terre et mer est une histoire de gens simples dont le cœur bat au rythme des saisons de pêche car bien au-delà du magnifique cadre de la Bretagne, au-delà de l’instructive chronique sociale, ce que nous content Pascal Bresson et Erwan Le Saëc c’est une histoire d’amour, de passion comme seules peuvent en faire naître la rudesse, l’éloignement et le péril qui guette ces terre Neuvas, danger qu’Erwan Le Saëc illustre avec un réalisme poignant.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
gouelangouelan   05 décembre 2016
- Tu veux aller au bal ce soir ?
- Je sais pas patronne !
- Oh, il faut y aller ! Tu vas peut-être trouver ta fiancée ?
- Tiens, Marie-Thérèse, là-bas, le chapeau violet, en v'la un beau parti !
- Elle est pas très jolie, mais elle en a plein sa lessiveuse !
- Plein de quoi ?
- Des sous pardi !
- Je suis pas intéressé, patronne !
- C'est pourtant le rêve de tous les saisonniers de marier une fermière sur la côte !
Certains auraient même pris une bossue !
- Tu sais, ses parents à la Marie-Thérèse ne sont pas exigeants ! Ils ont du mal à la caser !
S'ils trouvent un gendre courageux qui peut tenir la ferme, ils demanderont rien en contrepartie !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
MelleFifiMelleFifi   01 juillet 2017
L'arrivée d'un bateau était toujours un événement ! Les commerçants ouvraient leurs boutiques et monsieur le curé ouvrait son église... c'étaient des sous et du plaisir qui entraient dans la rade...
Commenter  J’apprécie          100
gouelangouelan   05 décembre 2016
- Chez moi, dans les Monts d'Arrée... Il y a des rochers, mais pas la mer ! Les arbres sont tout petits, pas plus hauts que toi !
- Il y a des joncs ?
- Oui, et des ajoncs qui piquent !
Commenter  J’apprécie          100
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   18 mars 2015
Et vous jeunes filles qui avez des amants, bourlinguant sur la mer, à bord des batiments! Ha! Soyez-leur fidèles, gardez bien votre coeur à ces marins modèles!
Commenter  J’apprécie          110
Lire un extrait
Videos de Pascal Bresson (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pascal Bresson
"Plus fort que la haine" - la tv doloise
autres livres classés : bretagneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

A l'abordage : la mer et la littérature

Qui est l'auteur du célèbre roman "Le vieil homme et la mer" ?

William Faulkner
John Irving
Ernest Hemingway
John Steinbeck

10 questions
239 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , mer , océansCréer un quiz sur ce livre