AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290350648
Éditeur : J'ai Lu (23/12/2008)

Note moyenne : 3.41/5 (sur 16 notes)
Résumé :
De l'hypocondriaque parfaitement au courant de sa bonne santé, à la mère de famille débordée, en passant par la déprimée projettant l'aspect romantique (sic) de son suicide, cet album trace les portraits croisés d'anonymes en pleine frustration.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
brigittelascombe
  20 janvier 2012
Pas spécialement bédéphile, j'adore pourtant l'humour mordant de Claire Brétécher, ses personnages en noir et blanc aux mimiques des plus expressives, leurs onomatopées postillonnantes et leurs bulles géniales.
Géniales (pour moi) oui, car Claire Brétécher, non content d'être la dessinatrice hors pair que l'on connait, scénariste de BD, collaboratrice de Goscinny et de Gotlib, a un sens rare de la psychologie pour traduire la difficulté des rapports humains,pour caricaturer la société, pour critiquer les excés du féminisme tout en soutenant la cause des femmes, pour trouver le mot juste et truculent, la phrase se voulant intello et se plombant toute seule et un humour auquel j'adhère à cent pour cent.
Des bulles parfois crues mais jamais vulgaires. Un milieu souvent bourgeois passé au crible sous parfois le regard noir de quelque "Josefina" ou "Carmela".
Ce quatrième tome de la série Les Frustrés touche à tout en 31 historiettes entre "la star du barreau qui vous prend pour un con" dixit son mari, ce "SSSalaud!" qui se tire avec "pauvre chérie" venue porter plainte contre son "SSSalaud" de mari qui l'a violée; l'image du père richard qui entretient "la guéguere" du couple en pleine séparation,les blablas très féminins pour ne rien dire, les "femmes mystifiées" qui paient les additions,l'homme hypocondriaque qui se fait materner,la mère qui travaille débordée par sa progéniture,les incompréhensions homme-femme ou mère-fille,les élections et le machisme,la frigidité et la sexualité,l'homosexualité féminine,la déprime et ses problèmes annexes,les rêves de celles qui veulent décider seules,le nouvel homme... les sujets sont divers et .. divertissants et les protagonistes...tous frustrés évidemment!
Mes pages préférées: Un après midi de Miquette.
Miquette, fan d'un auteur de best-sellers, "Corpuscule-suicide", "Poule-bazaar", "La nuit du ramdam", ose et sonne à sa porte, toute admirative. Ce solitaire, émerveillé d'entendre parler de sa sensibilité, après lui avoir montré ses essais hautement intellectuels passe à d'autres essais plus intimes. Et de le voir se déshabiller tout en philosophant cigare à la bouche, se mettre nu sur le lit ergotant et fumant, vraiment à l'aise mais sans aucune érection; et de voir l'attitude de la fan qui admet tout de son grand homme, enlève culotte, se prête au jeu sans grande conviction, puis repart sans un mot sur sa propre frustration,alors que l'autre toujours très à l'aise la remercie de sa fraîcheur est à mourir de rire.
Et les dessins n'en parlons pas!!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
MimimelieMimimelie   30 mai 2013
L'image du père
-Je t'ai demandé de venir parce que j'ai réfléchi : ce n'est pas parce que nous sommes séparés que nous devons nous haïr
__Oh ça je suis bien d'accord
-Je pense à nous bien sûr mais d'abord à Marie et Sébastien
__Oui, les pauvres gosses en ont pris plein la gueule ces derniers temps
-Il faut qu'ils se sentent chez eux, chez moi comme chez toi... il faut à tout prix préserver l'image du père c'est très important...
__Tu sais je leur parle beaucoup de toi...
-Je voudrais qu'il n'y ait pas ces sordides histoire de droit de visite, c'est une question de bonne volonté de part et d'autre...
__Je suis tellement contente que tu dises ça
-Alors c'est d'accord, finie la guéguerre ?
__Tu penses si je suis d'accord !
-Alors et toi comment ça va ?
__Oh ça va... sauf au niveau du boulot là vraiment je ne m'en sors pas surtout justement avec les mômes... et à ce propos, si tu pouvais m'aider un peu, je veux dire pour le fric...
-et voilà on retombe dans les mesquineries....
(les gosses) ... on s'en fout on aime mieux aller avec le plus riche...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
brigittelascombebrigittelascombe   20 janvier 2012
-Eh bien moi mademoiselle, j'ai réussi en tant qu'objet et j'en suis fière,c'est une question de volonté. J'ai poussé mon mari et j'en ai fait quelqu'un mademoiselle et je n'admets pas qu'on vienne me donner des conseils.
-Mais madame personne ne vous donne de conseils.
-Eh bien moi madame,j'ai poussé mon mari et il est arrivé à rien parce que c'est un feignant vous trouvez ça juste vous?
-Il faut savoir choisir madame.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
brigittelascombebrigittelascombe   20 janvier 2012
-Il me dit j'ai un vieux fantasme me faire inviter à déjeuner par une femme libérée...
Qu'est-ce que tu voulais que je fasse?
J'ai raqué.
Commenter  J’apprécie          20
brigittelascombebrigittelascombe   20 janvier 2012
Je ne pense pas que les play-boys soient venus de 5 à 7 pour me faire le repassage.
Commenter  J’apprécie          40
brigittelascombebrigittelascombe   20 janvier 2012
Per momenti me fa envia di votare comunista.
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Claire Bretécher (30) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Claire Bretécher
La dessinatrice Claire Bretécher est morte, ce 11 février 2020, à l'âge de 79 ans, a annoncé dans un communiqué Dargaud, son éditeur historique, en rendant hommage à cette « observatrice détachée (vraiment très détachée) de son époque, [qui en croquait] les travers avec une immense autodérision ». Elle avait commencé dans la presse pour enfants, avant d'officier dans les pages du magazine Pilote à partir de 1969. Trois ans plus tard, elle fait sécession avec Gotlib et Mandryka pour fonder L'Écho des savanes. À partir de 1973, elle crée Les Frustrés pour Le Nouvel Observateur, « chronique hilarante des mots et moeurs de quadras gaucho-caviar cloués sur leur canapé par une immense fatigue existentielle » (comme l'écrivait Télérama en 2001). Puis en 1988, elle donnera le jour à Agrippine, ado de 16 ans pas très à l'aise dans sa peau et à la langue si inventive (« ça nuit grave », « mythonner », dont Claire Bretécher revendiquait la maternité, seront repris dans le langage courant). Elle n'avait plus publié de nouvelle BD depuis Agrippine déconfite, en 2009.
La vidéo présentée ci-dessus avait réalisée en 2015 à l'occasion d'une exposition qui lui été consacrée à la bibliothèque du Centre Pompidou, et que nous avions visitée en compagnie de la dessinatrice de “Charlie Hebdo” Catherine Meurisse.
+ Lire la suite
Dans la catégorie : Satire, humourVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues romanes. Littéraure française>Satire, humour (171)
autres livres classés : humourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Claire Bretécher 1940-2020

Cette héroïne est une lycéenne en pleine crise d'adolescence, avec toutes les caractéristiques des jeunes de son âge : les questions existentielles sur le sens de la vie, la curiosité vis-à-vis de la sexualité, la curiosité au sujet des garçons, les bavardages interminables avec les copines, les rumeurs, les querelles avec les parents, etc. Elle n'a aucun projet précis pour l'avenir et ne s'intéresse pas à grand-chose. Elle regrette que ses parents n'aient pas divorcé quand ils en avaient l'occasion car ça lui aurait donné deux fois plus de cadeaux à Noël et aux anniversaires.

Aggripine
Rosa
Candida
Cellulite

10 questions
123 lecteurs ont répondu
Thème : Claire BretécherCréer un quiz sur ce livre