AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean-Jacques Sempé (Illustrateur)
EAN : 9782915732009
635 pages
Éditeur : IMAV Editions (31/10/2004)

Note moyenne : 4/5 (sur 235 notes)
Résumé :
Voici quatre-vingts histoires du Petit Nicolas qui n’avaient jamais été publiées en livre. Ces nouvelles aventures prolongent la saga du célèbre écolier, chef-d’oeuvre de notre littérature imaginé par deux humoristes de génie : Goscinny et Sempé.
« – Chez nous, pour le réveillon, je lui ai dit, il y aura mémé, ma tante Dorothée, et tonton Eugène.
– Chez nous, m’a dit Alceste, il y aura du boudin blanc, et de la dinde. »
–« – Les châteaux de cart... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
Kassuatheth
  30 juin 2014
C'est Erveine2014 qui m'a donné le goût de lire ces livres parce que quand Erveine2014 suggère quelque chose, c'est du solide. Alors, je l'ai mis dans mes pense-bête ou dans ma pal comme vous dites. À vrai dire non parce que quand je vois ce mot, j'ai toujours l'impression d'empaler mes livres.

Toujours est-il que quand Médusa lui a dit : "Mon Dieu, Erveine, vous avez gardé une âme d'enfant :-), j'ai tout de suite su que c'était pour moi.

Même les gens sérieux vont y trouver leur compte. Imaginez que vous êtes en train d'écrire vos mémoires pour vos petits enfants et que vous n'avez pas d'histoires croustillantes à leur raconter, vous pourrez toujours vous inspirer du Petit Nicolas.

Mais même si vous n'écrivez pas vos mémoires, vous aller apprécier les bêtises du petit Nicolas. Il vous donne tous les détails, par exemple, s'il va à la cafétéria et qu'il y a 8 chaises par table, ce qu'il mange et avec qui il mange. Et, si vous ne pouvez pas imaginer la scène, il y a même un petit dessin pour vous aider. Commode n'est-ce pas?

C'est incroyable tout ce que l'auteur a réussi à mettre dans quelques pages. On y trouve de tout : des jeux de mots, des mots d'enfants, des mots d'adulte (Eh oui! Eux aussi en font), des situations cocasses, des réactions inattendues, des commentaires succulents...

Mais il y a aussi, et c'est pour ça que j'en fais un paragraphe à part, des caricatures assez sévères sur notre façon de traiter nos enfants et leurs réactions. le petit lapin en est un petit bijou. J'y ai trouvé du matériel pour une dizaine de citations de nos bêtises. On peut donc considérer ces livres comme des Initiations au rôle de parents pour les nuls.

Dans d'autres histoires, c'est l'enchaînement ininterrompu de mini gaffes et les réactions conséquentes des adultes qui les rendent hilarantes comme pour le Déménagement au cours duquel le Petit Nicolas et ses amis ont vidé les boîtes de déménagement pour voir les jouets de Clotaire.

En prime, nous avons droit à une bonne description des us et coutumes de l'époque. Ce qui nous permet de constater qu'il n'y a pas que la technologie qui a évolué au cours des 50 dernières années.
Mais les histoires du Petit Nicolas, c'est comme le chocolat. En manger un peu est un délice mais le plaisir diminue avec l'augmentation de la consommation. C'est pour cette raison qu'il faut soit acheter le livre, soit faire un emprunt à Long terme. Personnellement je pense que je vais demander la collection comme cadeau de Noël. Mais rien ne me garanti que mon voeu sera exaucé.

Par contre, en attendant, vous pourrez lire mes citations. À une par jour, nous en aurons pendant des années.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          559
Petitebijou
  20 mai 2012
Quand j'étais en sixième, dans un collège catholique assez rigide, notre professeur de français, chaque samedi matin, nous offrait la récréation d'une lecture à haute voix du "Petit Nicolas". Ainsi, durant toute l'année, le week-end commençait déjà avec cette lecture de la part de ce professeur d'ordinaire si sévère, qui sortait du "cadre" du programme, des questions/réponses, des notes, endossant une voix différente pour chaque personnage, nous faisant rire par ses intonations... Nous avions la sensation de faire partie de la bande du Petit Nicolas, et riions aux aventures de ces enfants espiègles et si attachants, qui bravaient l'autorité, ce qui nous faisait envie.
Après la lecture, notre professeur prenait cinq minutes pour nous interroger sur nos vies, nos espoirs, semant, je l'ai réalisé bien plus tard, certaines graines qui allaient germer, de curiosité, mais aussi de conscience politique et de désobéissance civile. Il lui arrivait même de nous parler sexualité, de nos identités de femmes, ce qui, dans ce collège non mixte et catholique, était très audacieux, et nous faisait glousser. Nous en étions même parfois un peu offusquées, tant les enfants sont parfois désireux de conformisme.
Ainsi, j'ai réalisé bien plus tard que nous apprenions davantage dans ce quart d'heure de fin de semaine que dans la plupart des cours conventionnels. Elle m'a transmis l'envie de lire, le plaisir de la lecture à haute voix pour un auditoire choisi, la nécessité de toujours s'interroger et se remettre en question, la sensation aussi d'une communion démocratique dans l'accès à la culture.
Alors, "Le petit Nicolas" ? Pour toujours un parfum d'enfance, de tendresse, jamais démodé, que je reprends de temps en temps comme certains adultes ne quittent jamais leur doudou. J'ai transmis "Le petit Nicolas" à bien des enfants autour de moi, de différentes générations, et le plaisir a toujours été au rendez-vous.
J'ai rencontré ce professeur bien des années plus tard, toujours blonde et coquette. J'ai eu la chance de pouvoir lui dire à quel point elle avait compté pour moi, et combien elle m'avait appris. Elle eut la gentillesse de me rendre à son tour quelques compliments qui m'ont touchée.
Aujourd'hui, elle n'est plus de ce monde.
Elle s'appelait Anne-Marie Barats, et enseignait à Salon-de-Provence.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          391
HORUSFONCK
  22 octobre 2019
J'ai découvert le Petit Nicolas assez tardivement. Mais je me régale encore et toujours des aventures de ce gamin et sa bande de "chouettes copains".
Soupir.
Ces années soixante collent à mon enfance, et je me retrouve quelquefois dans le Petit Nicolas.
René Goscinny y a développé cet humour fin, accessible et "mine de rien" avec les prénoms singuliers des copains de Nicolas.
Les histoires sont simples, mais évitent toujours la niaiserie. Goscinny, avec Sempé à l'illustration (Ah! les yeux du Bouillon...), ne saurait prendre les enfants pour des bébés ou des simplets.
Décidément, Goscinny était un Grand.
... Et chaque fois que je vois le bout d'un volume du Petit Nicolas, je m'arrête pour en lire, vite fait, une histoire.
Commenter  J’apprécie          351
gill
  18 octobre 2012
Le petit Nicolas, est presque comme un grand frère, et les histoires de son enfance qu'il raconte, avec toujours la même naïveté conservée, semblent m'être familières.
Goscinny, dont les textes sont magnifiquement servis par les dessins de Sempé, trouve, sans jamais s'essouffler, le ton juste pour raconter une époque maintenant révolue.
Comme Cabu, avec "le grand Duduche", Goscinny, dans le journal "Pilote" avec "le petit Nicolas" a offert à toute une génération un modèle avec lequel, sans vraiment s'y reconnaître, elle a grandi.
Relire, coincée entre quelque unes des meilleures BD des années 60, une histoires du petit Nicolas, dans un "Pilote" d'époque - que certains bouquinistes vendent encore - est un plaisir que ce journal offre toujours sans jamais prendre une ride..
"Dimanche il pleuvait. Nous étions restés à la maison, et maman préparait une tarte aux pommes pour le goûter, moi je jouais aux dames avec papa et j'avais gagné trois fois. C'était chouette, chouette, chouette !
Et puis on a sonné à la porte et papa est allé ouvrir.....Surprise !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
olivberne
  28 novembre 2012
Ah, le petit Nicolas, qui n'a de petit que le nom!
Il a bercé mon enfance, il m'a fait rire pendant des années, sans avoir vraiment lu des livres en entier, juste de petites histoires par ci par là.
J'ai voulu avoir ces histoires inédites quand elles sont parus, j'ai beaucoup apprécié de les lire, mais c'est un peu comme les séries, on recent une certaine lassitude (légère!) en les lisant à la suite. Il faudrait espacer leur lecture, comme une petit bonheur hebdomadaire, ou quand on a un coup de moins bien.
Merci Goscinny pour le texte et Sempé pour le dessin.
Commenter  J’apprécie          190

Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
KorriganKorrigan   23 juillet 2014
- Non, monsieur, a crié Geoffroy, c'est notre orphelin, c'est pas le vôtre, vous n'avez qu'à vous en trouver un autre d'orphelin... non, mais sans blague!...
- On verra, a dit Rufus, et il est parti.
- Indomptable! a crié Clotaire, ça y est. Indomptable!
- Attends, a dit Alceste, bouge pas... et puis Alceste est venu vers nous. C'est quoi le mot de passe, déjà? il a demandé.
- Comment, a crié Geoffroy, tu ne te souviens plus du mot de passe?

- Drôle de courage?
- non...
- Bravoure indomptable?
- Non...
- Chouette courage?
- NON...

- Ben non, quoi, a dit Alceste, avec cet imbécile de Clotaire qui me dit tout le temps des choses, je ne m'en souviens plus...
- Ah, elle est belle, la bande des Invincibles, a dit Geoffroy, vous n'êtes pas des Invincibles, vous êtes des incapables!...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          340
KassuathethKassuatheth   29 juin 2014

Comme il y avait du soleil, je me suis mis dans le jardin, et de temps en temps, je courrais dans la salle de bain pour me regarder dans la glace, mais je ne brunissais pas...

Et puis Marie-Edwidge est descendue de l'auto, et quand elle m'a vu, elle m'a fait bonjour avec la main.

Et moi, je suis devenu tout rouge.
Page 26-27
Commenter  J’apprécie          492
KorriganKorrigan   26 juillet 2014
" Alors, a dit le papa de Rufus, c'est comme ça que vous surveillez les enfants, c'est ça l'exemple que vous leur donnez? " " Mais, a dit mon papa, tout ça c'est la faute de votre garnement de Rufus ; c'est lui qui a entraîné les autres à la fête foraine ! " "Ah ! Oui ? a demandé le papa de Rufus, dites-moi, c'est bien à vous la voiture grise qui est garée sur le passage clouté? " " Oui, et alors? " a répondu mon papa.
Alors, le papa de Rufus a donné une contravention à mon papa.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          336
KassuathethKassuatheth   14 juillet 2014
On allait monter dans le car quand on a vu le dompteur (de lions) s'approcher de la maîtresse.

- Je vous ai observée pendant que je faisais mon numéro, a dit le dompteur. Eh bien, je vous admire. Je dois dire que je n'aurais jamais le courage de faire votre métier.
Page 173

Commenter  J’apprécie          580
gillgill   18 octobre 2012
Après de longues vacances, le célèbre écolier n'a pas changé.
Voilà donc quatre-vingts histoires et quelque deux cent cinquante dessins qui viennent nous parler de lui. De lui et de ses copains : Agnan, Alceste, Rufus, Eudes, Clotaire, Joachim, Maixent...Et Geoffroy, qui, dans ce recueil-là, a la part belle.
Geoffroy, c'est celui qui a un papa très riche. Pour la première fois, Nicolas est invité chez lui : "il a une piscine en forme de rognon et une salle à manger grande comme un restaurant".
Mais c'est Alceste, un gros qui mange tout le temps, qui reste le meilleur ami de Nicolas.
"Chez nous, pour le réveillon, je lui ai dit, il y aura mémé, ma tante Dorothée, et tonton Eugène.
- Chez nous, m'a dit Alceste, il y aura du boudin blanc et de la dinde".
(extrait de l'introduction signée Anne Goscinny)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140

Videos de René Goscinny (145) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de René Goscinny
Soixante ans après sa création par René Goscinny et Albert Uderzo, le héros gaulois s'offre une nouvelle jeunesse pour son 38e album signé Jean-Yves Ferri et Didier Conrad avec l'arrivée d'Adrénaline, la fille du vaincu de César. le dessinateur Didier Conrad explique ici à Anne Douhaire comment il s'y est pris pour dessiner le célèbre héros gaulois. Plus d'informations sur la BD "La Fille de Vercingétorix" de Ferri et Conrad : Plus de BD sur France Inter : https://www.franceinter.fr/theme/bande-dessinee Plus de leçons de dessin : https://www.youtube.com/playlist?list=PL43OynbWaTMLSUzMpmqwuKcJNbTeC5GhD
+ Lire la suite
Dans la catégorie : Satire, humourVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues romanes. Littéraure française>Satire, humour (171)
autres livres classés : humourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

les personnages d'asterix

Qui est le livreur de menhirs ?

Obélix
asterix
Idéfix
Cétautomatix
Panoramix

6 questions
270 lecteurs ont répondu
Thème : René GoscinnyCréer un quiz sur ce livre

.. ..