AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Bernard Tissier (Traducteur)
EAN : 9782714309266
260 pages
Éditeur : José Corti (31/08/2006)

Note moyenne : 3/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Dans l'Argentine de la fin du XIXe siècle depuis la pampa jusqu'à la Terre de Feu, Leopoldo Brizuela revient avec a puissance d'évocation déjà remarquée dans Angleterre, une fable, son précédent roman, à ses deux thèmes de prédilection l'anéantissement des populations et des cultures indiennes par les Blancs ; les rapports homme-femme au sein de sociétés vouant un culte à la virilité. La nouvelle éponyme, Le plaisir de la captive, relate la chevauchée à travers la p... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
keisha
  23 décembre 2009
Le mieux est de vous donner un aperçu du style, travaillé mais ardu à la longue:
"Croyant que Rosario avait deviné le fort dans le lointain, Vega s'était avancé et se tenait à ses côtés, mais ne distinguant que désert à perte de vue, il lança un hurlement de détresse. Les indiens firent bourdonner les hélices fatales de leurs bolas. Cependant Rosario, que nimbait le découverte de sa propre intelligence, sauta à terre, dégaina le coutelas que sur son lit de mort lui avait remis son père, et, saisissant les rênes de la jument, elle cria au vieillard de descendre. Vega, qui pensait que l'enfant avait opté pour le combat corps à corps, s'exécuta après maintes hésitations et exhortations, en s'efforçant de conjurer la peur avec Dieu sait quelles fables et quels syllogismes. Puis, souriante, Rosario trancha d'un seul coup de couteau la gorge palpitante de la jument louvette."
Argentine du 19ème siècle, blancs et indiens s'affrontent. Comme en Amérique du nord, les indiens n'auront aucune chance de vaincre.
Les indiens enlèvent des captives. Rosario, l'une d'elles, donne du fil à retordre à ses poursuivants et finit par se donner volontairement à Namuncura. Devenue captive, elle donnera naissance à Ceferino, futur salésien, qui sera reçu par le pape et mourra tuberculeux.
Voilà en gros ce que j'ai retenu du roman, dont le style et la construction m'ont un peu empêchée de prendre plaisir à cette captive. Une partie ressort tout de même, Révélation, sans doute car j'étais déjà un peu habituée ...
Ai-je été influencée par les lectrices précédentes? N'était-ce pas le bon moment? Bref, j'ai eu du mal, mais je ne regrette pas d'avoir tenté (mais pas réussi, car j'ai sauté des passages) de lire ce roman.
Lire la suite: http://en-lisant-en-voyageant.over-blog.com/article-le-plaisir-de-la-captive-41076463.html#ixzz0aWzEhrP0

Lien : http://en-lisant-en-voyagean..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


Video de Leopoldo Brizuela (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Leopoldo Brizuela
Vidéo de Leopoldo Brizuela
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature espagnole et portugaise>Romans, contes, nouvelles (822)
autres livres classés : indiensVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox