AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2298081875
Éditeur : France loisirs (01/04/2014)

Note moyenne : 3.86/5 (sur 81 notes)
Résumé :
Londres, 1913. Prudence a grandi auprès de Rowena et Victoria, qu'elle considère comme ses sœurs, oubliant parfois qu'elle n'est que la fille de la préceptrice. À la mort de sir Philip, les deux orphelines sont recueillies par leur oncle au domaine de Summerset Abbey, mais pour rester avec elles, Prudence doit accepter de rejoindre le rang des domestiques. Alors que le monde moderne frappe à la porte du manoir, la jeune femme se retrouve face à son destin.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (30) Voir plus Ajouter une critique
Moonshine
  02 janvier 2015
Voilà un premier tome que j'attendais avec impatience et je dois dire que je n'ai pas été déçue ! J'ai eu une très bonne surprise par rapport à l'organisation du roman dont je vous parlerai un peu plus loin. J'ai beaucoup apprécié le style de l'auteure mais surtout l'époque et le genre du roman qui ne peut que nous faire penser à une série dont j'ai adoré la saison 1 et à laquelle il faut vraiment que je me remette : Downton Abbey.
Je ne vous referai pas un résumé du roman, celui de l'éditeur suffit amplement. On y apprend que trois jeunes filles : deux soeurs Rowena et Victoria, et leur soeur de coeur Prudence étaient amenées à changer de vie après la mort du père des deux soeurs qui s'occupait également de Prudence, la fille de la préceptrice. Je m'attendais donc à ce que chaque tome de la trilogie soit consacré à l'histoire d'une des jeunes filles mais en fait, pas du tout ! Nous suivons l'aventure des trois jeunes femmes simultanément, alternant les points de vus, ce qui est totalement logique au fur et à mesure que l'on lit : leur destin est totalement entrelacé et l'on ne peut avoir l'histoire de l'une sans celles des autres car chaque action se répercute chez chacune.
Ces trois jeunes femmes qui vivent ensemble depuis toujours, qui sont amies, soeurs et bien plus encore, qui se protègent les unes les autres, sont extrêmement différentes et ont chacune leur caractère. Et je dois avouer que j'ai quelques préférences pour le moment. Je vais vous les présenter dans l'ordre décroissant par âge (de la plus vieille à la plus jeune donc^^).
Nous avons donc tout d'abord Rowena sur qui reposent toutes les responsabilités. C'est elle qui doit annoncer à Prudence et Victoria tous les changements qui vont intervenir dans leurs vies. C'est elle qui a l'idée de faire venir Prudence comme leur femme de chambre à Summerset Abbey pour que leur oncle accepte sa présence. Et c'est elle qui promet toutes les cinq minutes qu'elle va trouver des solutions et tout arranger mais qui au final ne pense qu'à sa petite personne. Oui, vous l'avez compris c'est celle que j'apprécie le moins des trois. Je la trouve trop sûre d'elle à tout vouloir gérer, à se considérer comme la femme de la situation et au final, elle laisse un peu tomber tout le monde à mon humble avis.
Ensuite vient Prudence. Celle du milieu, la soeur de coeur, qui sent bien qu'elle n'est absolument pas désirée à Summerset. Elle qui a toujours vécu comme les soeurs Buxton la voilà relayée au rang de domestique, modeste femme de chambre. Et c'est grâce à elle que nous voyons l'envers du décor, le dur métier de ces personnes, leur jalousie, leurs complots, leurs médisances, leur méchanceté mais aussi leur entraide, leur solidarité, leur gentillesse. Prudence dont j'ai énormément apprécié la douceur, la volonté, l'amour qu'elle porte à Rowena et Victoria. C'est un peu leur mère poule et c'est pour ça qu'elle accepte cette situation sans broncher. Enfin, presque. Prudence qui va faire de nombreuses découvertes qui vont avoir un énorme impact dans les tomes suivants, j'en suis sûre et certaine (cela commence dès l'épilogue !).
Et enfin, parlons de Victoria, la petite dernière, jeune fille de 18 ans décrite au début comme une jeune fille faible, malade, sujette aux crises de panique, ne pouvant supporter de trop fortes émotions. En fait, Victoria souffre d'asthme. Et Victoria est bien plus forte qu'on ne le pense. Elle dit haut et fort ce que tout le monde pense, elle ose poser les questions qui fâchent et elle va tout faire pour aider Prudence et lui rendre sa place. Elle ne va pas la laisser tomber, bien au contraire. Victoria que j'ai vraiment, vraiment adorée ! Elle a en plus beaucoup d'humour, je l'ai trouvé très drôle, un brin impertinente mais très pertinente dans ses actes et ses paroles.
Et autour d'elles, il y a des personnages secondaires et vous vous en doutez bien : des hommes. Beaucoup d'hommes (enfin façon de parler !). Il y a tout d'abord Kit, mon préféré de tous et j'ai bien espoir pour lui et Victoria même si j'ai des doutes, il y a également l'adorable Andrew que j'ai vraiment hâte de plus découvrir, ou encore Sebastian pour qui j'ai également un petit faible mais pas pour la soeur qu'on nous laisse entrevoir (et j'espère vraiment que T.J. Brown suivra mes plans ^^) mais aussi le mystérieux John qui ne me plait pas trop. En fait, il faut que j'avoue que dans ma tête je me suis fait mes couples parfaits et j'espère que cela ce qui arrivera mais vraiment pour le moment, même s'il y a quelques pistes on n'est sûr de rien.
En spoiler, les couples que j'imagine bien, je ferai le point à la fin du second tome et je reviendrai y jeter un coup d'oeil à la fin de la série espérant pouvoir vous dire : « Je vous l'avais bien dit ! J'avais raison ! ». (Enfin j'espère !)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Natacha851
  01 janvier 2016
Victoria et Rowena viennent de perdre leur père, Sir Philip Buxton.
N'étant pas mariées, la bienséance ne permet pas qu'elles restent vivre dans leur maison à Londres.
Elles sont donc accueillies par leur oncle, le comte de Summerset.
Le grain de sable dans cette histoire s'appelle Prudence, la fille de la préceptrice.
Elle fut élevée avec Victoria et Rowena sans distinction entre elles, si bien qu'elles se considèrent toutes soeurs.
Mais arrivée à Summerset, Prudence va vite comprendre que lorsque nous sommes une fille de domestique au début du XXe siècle en Angleterre, nous n'avons pas les mêmes privilèges que les filles de Sir Buxton.
Un bon divertissement pour ceux qui aiment l'ambiance aristo anglaise avec ces codes, ces belles robes et ces intrigues.
Grâce à la présence de Prudence, nous avons aussi une visibilité sur les domestiques et leur monde ce qui enrichi d'autant plus l'histoire.
Je suis partie avec des a priori, pensant que la finalité de certaines intrigues étaient courues d'avance.
Au final, je fus plutôt étonnée du dénouement.
Il m'a même laissée sur ma faim me donnant l'envie de m'acheter rapidement le deuxième tome.
Une lecture qui fut donc rafraîchissante que je conseille vivement à ceux friand de l'atmosphère "Donwton Abbey".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Lisbei13
  25 novembre 2014
L'Angleterre du début du XXème siècle n'est pas un lieu où les jeunes filles peuvent évoluer en toute liberté et suivre leurs propres aspirations. C'est ce que Rowena, Victoria et Prudence apprennent à leurs dépens à la mort du père des deux premières, Sir Philip Buxton, qui a également élevée la troisième, fille de la gouvernante, comme sa propre fille. Dans leur confortable maison londonnienne, elles ont vécu à l'abri des préjugés de classe et des lourds protocoles mondains, entourées d'affection et élevées de façon assez libérale pour leur époque. Mais après le décès de Sir Philip, c'est son frère aîné, comte de Summerset, qui prend en charge les orphelines, et les emmène dans son domaine à la campagne, où il compte bien les faire "rentrer dans le rang" tout en douceur.
Arrivées dans ce magnifique domaine où le temps semble s'être arrêté, les trois jeunes filles vont devoir faire face à bien des dilemmes : l'aînée, Rowena, trouvera-t-elle la force de caractère nécessaire pour veiller sur sa jeune soeur et sur Prudence, quitte à s'opposer aux volontés de son oncle ? Victoria, la cadette, à la santé fragile mais au caractère affirmée, se pliera-t-elle de bonne grâce aux contraintes de sa nouvelle vie, renonçant à ses rêves secrets ? Et surtout qu'adviendra-t-il de Prudence, ravalée au rang de simple femme de chambre et qui sent sans l'ombre d'un doute qu'elle n'est pas la bienvenue à Summerset Abbey ?
J'ai bien aimé me plonger dans ce roman sympathique, qui n'est pas sans me rappeler certaines de mes lectures de jeunesse ... quand je dévorais les romans de Barbara Cartland dans la bibliothèque de ma grand-mère ! Celui-ci est peut-être un peu plus fouillé au niveau psychologique et a une intrigue un tout petit peu moins politiquement correcte, mais impossible de ne pas faire le rapprochement ... Cela dit, sans être de la grande littérature, cela se laisse lire et j'ai bien envie de lire la suite, déjà dans ma PAL !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
liliaza
  03 septembre 2014
L'histoire d'une jeune femme, fille de perceptrice mais élevé comme la fille du comte, avec ses deux filles, qui se retrouve à la mort de ce dernier condamnée à être considéré comme une domestique par les nouveaux tuteurs des jeunes filles. Nous suivons le parcours de ces trois filles, chacune avec un caractère bien distinct et un grand mystère. Qui est le père de la fille de la perceptrice?
Un mystère résolu dans les dernières pages. le suspens est resté entier et j'avoue que je me suis trompé. Difficile d'imaginer une telle histoire. On sent parfaitement l'influence de Jane Austen dans ce premier tome. J'ai dévoré ce livre et vais m'attaquer au deuxième tome. Malgré tout certaines choses m'ont gênés comme l'emploi constant du mot soeur ou le fait que les jeunes riches boivent, fument et autres. L'auteure a modernisé Jane Austen. C'est une idée mais personnellement cela ne me convient pas.
Je recommande ce livre pour quiconque aime ce genre de roman d'amour.
Commenter  J’apprécie          90
BenedicteBiblio
  02 août 2015
Cette lecture a été un coup de coeur, et risque fort de plaire aux nombreux fans de la série Downton Abbey. le règne de George V. L'avènement de l'industrialisation. Les revendications des femmes. L'arrivée prochaine de la Grande Guerre. Pour ce premier opus, l'intrigue se déroule de 1913 à 1914. Nous y suivons le quotidien des soeurs Buxton, Victoria et Rowena. Instruites, les deux jeunes femmes ont été élevées par un père aimant et libéral, soucieux de leur transmettre le goût du savoir plutôt que l'usage des bonnes manières. Alors que Victoria présente une appétence marquée pour la botanique, Rowena préfère se rallier au mouvement des suffragettes. Les deux soeurs ont également tissé un lien très fort avec Prudence Tate, qui bien que fille de préceptrice a reçu la même éducation, et surtout, leur voue une amitié sans faille. Seulement le décès de sir Buxton semble créer bien des remous… Si la plume de T. J. Brown est simple, légère, ce premier tome pose les bases d'une saga historique prenante. J'ai été on ne peut plus séduite.
Au-delà de l'intrigue, l'auteure explore les conditions de vie des différentes classes sociales de l'époque (fermiers, bourgeois, aristocrates). Et dresse donc un panel plutôt complet de la société anglaise d'alors. J'ai tout autant grandement apprécié les différents personnages. Je vous avoue avoir une préférence marquée pour Rowena, qui en tant qu'aînée se sent investie de la mission de protéger sa soeur ainsi que Prudence. le décès de sir Buxton n'étant que le premier maillon de toute une série de difficultés, auxquelles vont devoir faire face les trois jeunes femmes. Contraintes de devoir quitter le domaine familial, Victoria et Rowena sont accueillies chez leur oncle, le comte de Summerset. Elles doivent très vite s'adapter aux usages stricts de l'aristocratie anglaise. de son côté, Prudence est autorisée à s'installer au domaine, si ce n'est qu'elle servira en tant que domestique. Elle se retrouve alors coupée des deux personnes qu'elle chérit le plus. Les trois femmes s'éloignent peu à peu… Très rapidement, une autre difficulté surgit : Prudence connaîtra-t-elle un jour l'identité de son père ? Ou est-elle condamnée à ne jamais trouver sa place ?
L'auteure développe ses personnages de façon cohérente en les faisant grandir au regard des évènements de vie. J'ai beaucoup aimé suivre Prudence à travers sa quête d'identité. de même que j'ai apprécié suivre les débuts des romances qui semblent ici voir le jour. Je trouve que les trois prétendants sont d'ailleurs intéressants, surtout Jon et lord Billingsly. La fin est pour autant surprenante. J'ai hâte de m'attaquer au deuxième tome, en espérant qu'il m'enchante autant que celui-ci.
En résumé, une lecture agréable et addictive. Je n'ai pas réussi à lâcher le roman une fois ouvert. J'émets pour autant une petite réserve quant à l'écriture, dans le sens où ce n'est pas le style littéraire qui m'aura poussée au coup de coeur. le style de l'auteure est malgré tout fluide. Les personnages sont bien campés et attachants, je n'ai forcément qu'une hâte : m'attaquer au deuxième tome.
Lien : http://labibliothequedebened..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
BenedicteBiblioBenedicteBiblio   02 août 2015
Il lui sembla qu’ils volaient depuis une éternité quand il opéra un demi-tour, l’aéroplane tellement incliné que l’aile paraissait toucher les nuages. La manœuvre fit battre plus vite le cœur de Rowena par un mélange de peur et d’excitation. Qu’il devait être grisant de savoir contrôler une telle machine, de pouvoir voler lorsqu’on en avait envie !
Lentement, ils redescendirent et s’enfoncèrent dans les nuages, glacés jusqu’aux os par la brume.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
BenedicteBiblioBenedicteBiblio   02 août 2015
Elle se força à respirer lentement malgré l’émotion qui la faisait trembler intérieurement.
– J’aimerais que nous parlions de la place de Prudence dans la famille, ou plutôt, que vous m’expliquiez pourquoi elle vit dans la partie réservée aux domestiques, qui est la plus éloignée de la place qui devrait être la sienne.
Son oncle se leva tandis que sa tante ne détachait pas les yeux du visage de Victoria. Celle-ci s’efforça de soutenir son regard, mais, devant la force de caractère et la volonté de sa tante, elle fléchit et se tourna vers son oncle.
– J’ignore ce que vous voulez dire, lâcha-t-il, démenti par la rougeur qui envahissait son cou.
– Elle sait, finit par articuler tante Charlotte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
p-maudep-maude   16 octobre 2015
Une saga qui tient toutes ses promesses! je suis restée sur ma faim! Les personnages sont bien campés Rowena et Victoria ont chacune leurs secrets, leur mystère... Bien différentes l'une de l'autre ainsi que les passions qui les animent. Le monde guindé du début du 18ème siècle ne leur convient pas il leur réserve d'ailleurs diverses surprises plus ou moins bonnes. Bref, une Saga digne de la grande série Downton Abbey que j'aime tant! Elle montre les clivages tenaces de l'aristocratie et de leurs "serviteurs" sans omettre leurs états d'âmes, leurs bontés et leurs défauts. Manigances et impertinences se cachent souvent derrière la bienséance. j'ai Adoré me plonger dans les travers de la haute!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
brinvilliersbrinvilliers   14 juillet 2014
- Où Mme Harper emmène t-elle Prudence ? demandait Victoria avec insistance au moment où on lui faisait descendre un escalier pour passer par une petite porte de côté.
L'entrée de service.
Elle qui ne savait plus où elle en était tout à l'heure venait de prendre pleinement conscience de sa situation
Commenter  J’apprécie          70
Nono19Nono19   23 mars 2015
Ce qu'elle avait appris de plus important au sujet des secrets, c'était que l'on ne savait pas toujours quand on les avait sous le nez.
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : domestiquesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1848 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre
.. ..