AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782017031734
48 pages
Hachette Jeunesse (08/11/2017)
2.4/5   5 notes
Résumé :
Isabelle, la plus jeune fille de Babar, se rend à Paris pour la première fois, et c'est son père, Babar, qui lui sert de guide. Au programme : promenades dans les rues de la capitale, visites des monuments les plus célèbres, et pauses salutaires aux terrasses des cafés !
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Nastie92
  16 novembre 2017
J'adore Babar. Délicieusement naïf, gentil sans être mièvre, honnête et droit sans être moralisateur.
Il plaît aux enfants et aux parents qui aiment leur donner à lire des albums de qualité.
Il a bercé mon enfance, et naturellement, quand je suis devenue maman, je l'ai fait connaître à mes enfants.
Nous avons passé des heures incalculables penchés sur les différents livres.
Leur préféré a toujours été "Babar à l'école". Un univers qui parle aux enfants, une histoire intéressante, des textes à trous très sympathiques dans lesquels certains mots sont remplacés par des dessins : amusant à lire, une grande réussite.
Quand j'ai vu que l'opération Masse critique proposait le dernier Babar, je me suis précipitée !
Quelle joie, quelques jours plus tard, de recevoir un grand paquet ! Je ne m'attendais pas à cette taille, je pensais que ce serait un petit livre, mais non, c'est un album géant : un très bel objet.
Un immense merci à Babelio et aux Éditions Hachette pour ce beau cadeau.
Babar à Paris... en souvenir. Car ce n'est pas lui qui va voyager, mais sa plus jeune fille Isabelle, à qui il donne de nombreux conseils, ayant lui-même visité cette ville.
Les conseils sont avisés, Babar connaît bien la ville, et surtout, pleins de tendresse. On sent le papa ravi pour sa fille, mais assez ému de la voir partir.
À travers les propos de Babar, le lecteur a droit a une belle visite de la capitale. Cafés, brasseries, bouquinistes, bateaux-mouches... bien des aspects de la vie parisienne sont passés en revue, le plus souvent avec beaucoup d'humour : imaginez des éléphants accrochés à la barre dans le métro ou entassés dans un ascenseur "susceptible d'être petit" !
Les dessins sont adorables, comme toujours, et je tire mon chapeau à Laurent de Brunhoff qui a tout de même l'âge respectable de quatre-vingt-douze ans. Quelle vitalité !
Moi qui ai à coeur de faire découvrir la culture aux enfants, parce que je pense que c'est primordial, je trouve cet album excellent.
À offrir à un enfant qui s'apprête à visiter Paris, et qui sera ravi de découvrir les lieus qu'il a vus dans l'album : voir les éléphants au musée de l'Orangerie en train d'admirer les Nymphéas pourra le motiver pour y aller à son tour.
À offrir à un enfant qui ne connaît pas Paris et n'a pas l'occasion d'y aller, pour qu'il puisse un peu rêver et s'imaginer la ville.
J'ai beaucoup apprécié cette promenade dans la capitale en compagnie de Babar, guide avisé. J'ai apprécié les affectueuses recommandations qu'il fait à Isabelle, jusqu'à celle de la fin : très juste, c'est tout à fait ce qu'on a envie de dire à son enfant qui part découvrir le monde.
Je ne vous en dis pas plus et vous laisse le plaisir de la découverte !
Partez à votre tour à Paris avec Babar, vous ne regretterez pas le voyage et vous apprendrez pourquoi l'une de ses filles s'appelle Flore. (Là, je sens que tous les amoureux de Babar sont remplis de curiosité... mais je ne dévoilerai rien !)
Un grand merci à Laurent de Brunhoff pour cet album attendrissant.
Pour finir, une question : pourquoi avoir changé de police d'écriture ? Pourquoi avoir abandonné l'écriture scripte qui est, pour moi, indissociable des albums de Babar et en est (était ?) l'un des charmes ?
Même si cela ne retire rien aux qualités de ce livre, je trouve ça dommage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          314
Musa_aka_Cthulie
  03 mai 2018
Visiblement, Laurent de Brunhoff n'a aucune envie de se casser la tête, mais grand désir de continuer à faire fructifier le pécule familial, et il faut croire que l'argent que génèrent encore aujourd'hui les albums déjà édités et réédités de Babar, ainsi que tout le merchandising qui va avec, ne lui suffit plus.
Voici donc la toute dernière livraison de Babar, parfaitement indigeste et d'un manque de créativité abyssal. Comme beaucoup de monde, j'ai aimé la série toute petite, même si je ne considère pas les albums de Jean de Brunhoff comme le nec plus ultra des albums pour enfants. Mais tout de même, ça avait son charme (mon conjoint vous dira que non, mais passons). Ici, Laurent de Brunhoff se contente de reprendre le dessin très épuré de son père, sans apporter la moindre touche personnelle. Pire, l'album étant publié en très grand format, le style très basique du graphisme a tendance à mal passer.
Quant au texte et à l'histoire, ils ne présentent pas le moindre intérêt. D'ailleurs, y a t-il seulement une histoire dans ce livre où Babar se contente de donner moult conseils à sa fille Isabelle, qui va se payer un petit voyage dans la capitale française ? Comme l'a très bien dit un autre Babeliote, l'album prend des allures guide touristique, et, de mon avis, c'est complètement à côté de la plaque pour les tout petits. C'est tellement bourré de clichés qu'on croirait volontiers que Laurent de Brunhoff n'a jamais mis les pieds à Paris depuis les années cinquante et que le Paris dont Babar parle à Isabelle n'existe plus que dans la mémoire de l'auteur, ou encore dans les fantasmes, ici précieusement entretenus, de touristes en mal d'exotisme.
Babar s'avère donc décidément, avec cet album, une belle machine à fric. Une machine qui vogue sur la nostalgie des parents et et des grands-parents qui achèteront cet album pour des enfants qui n'ont que faire du Café de Flore, vu qu'ils ont environ cinq ans, et que Michel Leiris et consorts leur sont très probablement inconnus (pure hypothèse de ma part, il est vrai). Et lorsque l'on sait que l'album en question vaut 20€, on se dit qu'on va plutôt aller acheter quatre petits classiques brochés dans une collection sympa à 5€.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          224
michelangelo
  22 novembre 2017
La plus jeune des filles de Babar, Isabelle, va partir pour Paris. Babar adore cette ville et s'y est rendu très souvent. Il propose quelques destinations incontournables dans la capitale. Au fil des pages, on voyage dans la ville pour retrouver quelques lieux cultes : les cafés de Flore et des deux magots, les brasseries, les immeubles et ascenseurs trop petits, surtout pour un éléphant, les bouquinistes, le métro, les musées, les jardins comme le Luxembourg, les théâtres...
Ce nouveau titre d'un vieux héros créé en 1931 par Jean de Brunhoff reprend du service sous la plume de Laurent, son fils, qui avait pris le relais en 1937...
On est assez loin des premiers albums qui ont fait la fortune de la famille Brunhoff et la gloire de ce célèbre éléphant. L'histoire dramatique de ce petit éléphant orphelin de mère se transforme ici en guide touristique.
Les images sont belles et l'humour discret n'est pas absent de l'album. Néanmoins, j'ai regretté l'absence de trame narrative au profit de la lecture d'un guide touristique à l'usage des plus petits. Encore que... l'intérêt de connaitre les cafés comme Les deux magots et le Café de Flore, ou l'intérêt de l'Opéra et des brasseries n'est pas indispensable pour un jeune enfant !
Heureusement, l'auteur n'oublie pas le regard enfantin : étranges sculptures au Louvre, jardins publics merveilleux et plein d'étrangetés, ascenceurs trop petits (surtout pour des éléphants !).
La conclusion est débonnaire et simple : profite des voyages, mais reviens vite à la maison à Célesteville !
Il reste un très élégant album très grand format très agréable à feuilleter avec un enfant. Pour un parent, l'explication de texte risque d'être complexe, voire fastidieuse. Je soupçonne la famille Brunhoff, installée aux Etats-Unis de longue date, d'avoir écrit un scénario à destination des seuls américains, friands de culture française et de Paris, ville éternelle. Mais je peux me tromper.
Toutefois, par la qualité de la prestation et la beauté de l'ouvrage, ce livre très élégant fera une excellente idée de cadeau de noël que les grands-parents paniqués en recherche d'originalité et dépassés par la sophistication grandissante de l'industrie du jeu, auront à coeur d'offrir à leurs petits enfants en leur rappelant que Babar était déjà, il y a très longtemps, le compagnon de leurs jeunes années !
Michelangelo 2017
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
michelangelo
  23 novembre 2017
La plus jeune des filles de Babar, Isabelle, va partir pour Paris. Babar adore cette ville et s'y est rendu très souvent. Il propose quelques destinations incontournables dans la capitale. Au fil des pages, on voyage dans la ville pour retrouver quelques lieux cultes : les cafés de Flore et des deux magots, les brasseries, les immeubles et ascenseurs trop petits, surtout pour un éléphant, les bouquinistes, le métro, les musées, les jardins comme le Luxembourg, les théâtres...
Ce nouveau titre d'un vieux héros créé en 1931 par Jean de Brunhoff reprend du service sous la plume de Laurent, son fils, qui avait pris le relais en 1937...
On est assez loin des premiers albums qui ont fait la fortune de la famille Brunhoff et la gloire de ce célèbre éléphant. L'histoire dramatique de ce petit éléphant orphelin de mère se transforme ici en guide touristique.
Les images sont belles et l'humour discret n'est pas absent de l'album. Néanmoins, j'ai regretté l'absence de trame narrative au profit de la lecture d'un guide touristique à l'usage des plus petits. Encore que... l'intérêt de connaitre les cafés comme Les deux magots et le Café de Flore, ou l'intérêt de l'Opéra et des brasseries n'est pas indispensable pour un jeune enfant !
Heureusement, l'auteur n'oublie pas le regard enfantin : étranges sculptures au Louvre, jardins publics merveilleux et plein d'étrangetés, ascenceurs trop petits (surtout pour des éléphants !).
La conclusion est débonnaire et simple : profite des voyages, mais reviens vite à la maison à Célesteville !
Il reste un très élégant album très grand format très agréable à feuilleter avec un enfant. Pour un parent, l'explication de texte risque d'être complexe, voire fastidieuse. Je soupçonne la famille Brunhoff, installée aux Etats-Unis de longue date, d'avoir écrit un scénario à destination des seuls américains, friands de culture française et de Paris, ville éternelle. Mais je peux me tromper.
Toutefois, par la qualité de la prestation et la beauté de l'ouvrage, ce livre très élégant fera une excellente idée de cadeau de noël que les grands-parents paniqués en recherche d'originalité et dépassés par la sophistication grandissante de l'industrie du jeu, auront à coeur d'offrir à leurs petits enfants en leur rappelant que Babar était déjà, il y a très longtemps, le compagnon de leurs jeunes années !
Michelangelo 2017
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
fdm
  13 décembre 2017
Je remercie Babelio et les éditions Hachette pour l'envoi de ce livre, il m'a rappelé mon enfance et c'est avec grand plaisir que je l'ai lu.
La plus jeune fille de Babar doit se rendre à Paris et Babar lui donne des conseils sur ce qu'il faut aller voir et ce à quoi il faut faire attention. Une jolie façon de faire découvrir Paris aux plus jeunes.
J'ai beaucoup apprécié le charme désuet de cet ouvrage, mais il est possible que les jeunes d'aujourd'hui préfèrent des dessins aux couleurs plus vives. Personnellement, j'ai adoré le dessin représentant les éléphants se tenant aux barres du métro avec leurs trompes.
Un joli cadeau de Noël pour les plus jeunes et de beaux souvenirs pour leurs parents et leurs grands-parents.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Nastie92Nastie92   16 novembre 2017
Le café, à Paris, est comme un théâtre : on y est à la fois acteur et spectateur.
Commenter  J’apprécie          130

Video de Laurent de Brunhoff (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Laurent de Brunhoff
À regarder dès maintenant / Les immanquables : Pomelo
Au coeur des rayons de la médiathèque Jean Prévost, découvrez ou redécouvrez les classiques de la littérature jeunesse. Cette semaine, les bibliothécaires du pôle jeunesse des Médiathèques de Bron vous parlent de Pomelo de Benjamin Chaud, la série parue aux Éditions Albin Michel. Tout public dès 6 ans.
La bibliographie complète de Sarah Bastier : Pomelo et la grande aventure, Benjamin Chaud, Ramona Badescu Albin Michel Jeunesse, 2012 Pomelo imagine, Benjamin Chaud, Ramona Badescu, Albin Michel Jeunesse, 2020 Pomelo voyage, Benjamin Chaud, Ramona Badescu, Albin Michel Jeunesse, 2009 Pomelo grandit, Benjamin Chaud, Ramona Badescu, Albin Michel Jeunesse, 2010 Ni oui, ni non : réponse à 100 questions philosophiques d'enfants, Tomi Ungerer, L'école des loisirs, 2018 Le chevalier de Ventre-à-Terre, Gilles Bachelet, Seuil Jeunesse, 2014 Les coulisses du livre jeunesse, Gilles Bachelet, Atelier du poisson soluble, 2015 Mon chat le plus bête du monde, Gilles Bachelet, Seuil Jeunesse, 2012 Le voyage de Babar, Jean de Brunhoff, nouvelle édition, Hachette Jeunesse, 2016 Abc de Babar, Jean de Brunhoff, Hachette Jeunesse, 2016 Babar, l'île du paradis, Laurent de Brunhoff, Hachette Jeunesse, 2014 Elmer, David Mac Kee, Kaléidoscope, 1999
En savoir plus https://www.fetedulivredebron.com/programme/les-immanquables-pomelo/
©Bilbokeh
+ Lire la suite
autres livres classés : Paris (France)Voir plus





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1353 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre