AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2749919819
Éditeur : Michel Lafon (10/10/2013)

Note moyenne : 4/5 (sur 9 notes)
Résumé :
ina est infirmière pour créatures imaginaires abandonnées. Avec ses amis Kanzo le kangourou jaune et Toddy l’ours-garou, elle s’échappe de l’orphelinat où elle travaille lorsqu’elle réalise que son directeur est animé de sombres intentions. Ensemble, ils découvrent une forêt enchantée gouvernée par une roue du hasard…
Sortis des griffes du peuple singe qui voulait les réduire en esclavage, nos trois amis reprennent leurs aventures, tentant de déjouer les piè... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
BVIALLET
  10 novembre 2013
Pour échapper aux griffes du Traqueur, monstrueux géant de métal capable de tout détruire sur son passage, Lina et ses amis, Toddy, un garçon capable de se transformer en ours-garou et Kanzo, un kangourou jaune doté de la parole, essaient de se cacher dans la forêt des sortilèges. Mais celle-ci est loin d'être accueillante aux humains. Pour se venger d'eux, elle multiplie les embûches et les pièges mortels. Les trois jeunes héros trouvent refuge dans une ville invisible peuplée de forbans, pirates et autres fuyards, tous horriblement cupides et décidés à tout leur faire payer au prix fort. le remède se révélant pire que le mal, cette solution montrera ses limites. Bien d'autres mésaventures et tribulations barreront la route des trois amis bientôt rejoints par Dita, une jeune, jolie et capricieuse fée domestique.
« Lina et la forêt des sortilèges » est un roman de pure fantaisie bien dans le registre plutôt inquiétant du prolifique Serge Brussolo qui reste sur ses habituels thèmes de fantastique et d'horreur à peine édulcorés ce qui donne un ouvrage à plutôt réserver à des enfants de dix à quinze ans peu impressionnables. Dans cet univers aussi horrible qu'irrationnel, tous les ressorts de la magie noire, toutes les arcanes de la sorcellerie sont utilisés. le lecteur nage dans les cauchemars, les délires, le paranormal et l'onirisme le plus échevelé. Quelle imagination, c'est un festival, un feu d'artifice assez unique ! Ca n'arrête pas une seconde. On rêve de la débauche d'effets spéciaux que le cinéma actuel pourrait tirer de l'adaptation de cet ouvrage. Entre la forêt maléfique qui envoie des flèches empoisonnées capables de vous transformer en lapin, les champignons espions et délateurs, les guêpes géantes aux dards monstrueux capables d'injecter un venin ressuscitant le vieux bois, les herbes porc-épic se transformant en longues aiguilles capables de vous embrocher comme papillon pour collectionneur, (et tant d'autres...) les pauvres malheureux ne cessent d'échapper à mille dangers. Au point que le lecteur qui a dévoré ce livre magnifiquement écrit ressort pantelant d'une histoire racontée à cent à l'heure. L'art de Brussolo est peut-être celui d'un cousin éloigné de Boris Vian, Lewis Caroll voire d'Eugène Ionesco et pourquoi pas leur hybride réincarné. Au pays de la magie, même sauvage et hyper dangereuse, tout est possible ! A signaler que ce livre, bien que le deuxième tome d'une série peut parfaitement se lire indépendamment du premier dont un court résumé est donné au début.
(Livre chroniqué dans le cadre d'une Opération Masse Critique de Babélio)
Lien : http://www.etpourquoidonc.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Lycandra
  17 novembre 2013
J'ai reçu le livre hier matin, et concrètement, je l'ai fini en une soirée. J'ai pas pu m'empêcher de me jeter dessus! Un nouveau Brussolo dans ma PAL ça veut dire une Ly toute excitée hein ;) Et franchement.. J'ai trouvé ce tome vraiment mieux que le premier!
Dans ce second tome, nous suivons Lina, Toddy et Kanzo essayant d'échapper à la forêt des sortilèges. Ils sont donc emmenés dans diverses aventures. Et comme si ce n'était pas déjà assez, un des robots géants chargés de récupérer les pensionnaires de l'orphelinat d'où ils se sont échappé a survécu à la traversée de la forêt et les pourchasse!
Dans ce tome, l'auteur ne nous laisse pas vraiment le temps de respirer! Dès le début du roman, on est directement embarqué dans cette cavale qui semble sans fin.
Les protagonistes arrivent alors à un village établit près d'un "vent sculpteur". En effet, pour continuer leur chemin, ils doivent traverser un passage où un vent s'amuse à sculpter les visages humains les rendant laid à l'extrême. Et c'est le seul élément que je dévoilerai de l'intrigue du roman.
Alors oui, on dirait que je vous en dis beaucoup, mais franchement, le roman réserve encore des dizaines de surprises! Avec un Brussolo, on a toujours l'impression que le livre fait le double de pages vu tout ce qui est raconté!
Donc pourquoi je vous raconte cette histoire de vent? Tout simplement parce que ça me permet de mettre en avant de nombreux points qui reviennent tout au long de l'intrigue.
le personnage de Kanzo dans ce roman est un kangourou. Il permet, tout au long du roman, d'opposer l'homme à l'animal. En effet, il n'est pas en mesure de comprendre certains comportements humains qu'il trouve futiles. Ou alors, certaines choses qui nous affecte nous, humain, qui à lui, lui font ni chaud ni froid. Et on voit naître cette incompréhension ici, avec le vent sculpteur. Pourquoi l'humain est-il aussi attaché à la beauté? Parce que, en plus de vous rendre laid, ce vent vous hypnotise. Et cette hypnose vous rend heureux pour toujours.
Et ce que j'ai franchement aimé, c'est que Brussolo fait naître une situation d'inconfort. Seriez vous prêt à vous jeter dans ce vent? Vous deviendrez horriblement laid mais vous seriez le plus heureux de la terre. le feriez vous quand même?
Et c'est ça que j'adore avec cet auteur! Il trouve souvent des petites situations comme ça où on se pose pleins de questions.
J'aime beaucoup également cette constante opposition qu'il établit entre l'homme et l'animal. C'est quelque chose qu'il construit merveilleusement bien. Ce n'est pas flagrant directement. Pour vous dire, le personnage de Kanzo fonctionne un peu comme le chien bleu de Peggy sue pour ceux qui connaissent. Et, je suis une grande fan de cette série. Je l'ai commencé au collège. Et sincèrement, cette mise en avant de la remise en question de l'humain n'était pas toujours évidente a percevoir plus jeune.
Pour ce qui est du déroulement de l'intrigue, whaaw c'est magique - comme d'habitude. L'auteur déroule son histoire avec une telle aisance! Les pages tournent sans qu'on s'en aperçoive! On dirait que le livre contient plein de petites histoires! Dès qu'une situation mise en place se termine pouf! Une nouvelle naît de sa plume. Et puis.. Comme d'habitude hein! Une imagination mais TELLEMENT DEBORDANTE O_O Je suis émerveillé par les histoires qu'il raconte. On dirait une enfant quand je lis ses romans. Comment peut-on manier son imagination d'une telle façon hein?
Même si, l'ambiance générale de l'histoire est beaucoup plus noire voire même glauque, je n'ai pas pu m'empêcher d'être émerveiller face à autant d'idée. Elles viennent de partout. Je ne sais pas comment il arrive en étant aussi bref à tout de même créer une histoire très imagée.
Pour moi, cet auteur est un génie. Je ne cesserai de le dire. Je n'ai encore jamais rien lu de tel, et il constitue pour moi un très très grand auteur. Que ça soit en littérature jeunesse ou adulte, Brussolo donne une qualité constante de récit. Un grand auteur à découvrir si ce n'est pas déjà fait. Je m'en lasserai jamais.
Lien : http://ly-lit.blogspot.fr/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lesangdeslivres
  23 novembre 2013
La couverture est très enfantine. On voit dessiné au premier plan, une tour rouge avec un garçon et une fille inquiets qui regardent en bas par des ouvertures les crocodiles qui se trouvent par terre au second plan. On y trouve également en second plan un arbre sans feuilles où sont juchés des oiseaux noirs vert et rouge. Et enfin en dernier plan, on voit au loin un village et des arbres.
Pour ce qui est du livre :
Le livre est pas très épais et les chapitres sont plus ou moins long.
C'est la première fois que je lis un livre de cet auteur dont j'ai entendu parler avec beaucoup de bien.
Effectivement, je comprends maintenant tout l'engouement que les personnes portent aux écrits de Serge Brussolo.
Sachant que je n'ai pas lu le premier tome de cette saga, j'avais vraiment peur de ne pas m'y retrouver et d'être perdue. Mais heureusement au début du roman, les éditions Michel-Lafon nous font un petit résumé qui sert vraiment beaucoup. Donc je n'ai eu aucun problème à m'y retrouver et c'est avec plaisir que j'ai lu ce tome.
L'auteur à une écriture très fluide et simple à comprendre. Il m'a transportée dans son monde enchanté qu'il a créer.
Du début à la fin de ce petit roman, j'ai vraiment été plongée au coeur de l'histoire en compagnie de Lina et ses amis plus loufoques les uns que les autres. Les aventures ne manquent pas et il n'y a pas une seule seconde sans action. L'auteur a sut me tenir en haleine et m'a fait voyager aux côtés de ses personnages.
C'est étonnant de voir à quel point l'auteur vis son roman car il détail avec élégance tout les moindres personnages, les moindres paysages ainsi que les décors, dont j'ai réussi très facilement à m'imaginer.
Par moment, de par la sorcellerie, j'avais l'impression de me retrouver dans Harry Potter (romans de J.K. Rowling) et cela m'a fait très plaisir de retrouver un peu le même style.
Le fait que l'héroïne raconte sont histoire comme étant son journal intime est très drôle.
La fin de ce roman est plaisante mais un peu triste pour certains personnages.
Malgré cette tristesse, en lisant les dernières phrases j'ai bien senti qu'une suite pointait le bout de son nez.

Est-ce que j'ai aimé ce livre ?

Voici un roman remplis d'aventures pour les enfants et les adolescents, (Bon je ne suis plus dans le lot depuis un bon moment mais bon que voulez-vous, mon âme d'enfant reste présente!) qui à tout pour plaire.
Je me suis vraiment régalée de la première à la dernière page malgré que je n'ai pas lu le premier tome.
Cela ne dérange en rien du tout la lecture de ce second tome, car il y a un petit récapitulatif dès les première pages du premier tome.
Je vous le conseil grandement pour vos enfants car c'est une lecture très plaisante et toute mignonne.
Je n'ai qu'une seule hâte, c'est de lire la suite et je continuerai également à lire les autres romans de cet auteur à la plume légère.
Donc, pour moi, c'est un petit coup de coeur bien mérité.
Lien : http://lesangdeslivres.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
gayane
  01 avril 2014
Suite de la fuite de Lina, Kanzo et Toddy.
Les trois amis mourant de faim arrivent dans une forêt où des créatures ne voyant pas leur venue d'un très bon oeil, les bombarde de fléchettes empoisonnées ayant pour but de les transformer en lapins ou renards. Ils y croisent Dita la fée qu'ils croyaient aux mains des traqueurs. Elle leur indique un village où tous les fugitifs sont en sécurités. le seul souci est que pour être en sécurité il faut qu'ils passent entre les mains du Vent sculpteur. Ce dernier à la particularité de défigurer toute personne s'aventurant dans son domaine. Ce dernier est également le seul passage pour échapper au dernier traquer restant qui est à leur poursuite.
Comment faire pour échapper au traqueur qui est aux portes de la ville sans se faire défigurer ?
Ils vont pourtant y réussir mais pour retomber sur une autre ville dangereuse : la Ville Invisible, mais il ne sera pas aussi facile d'en ressortir indemne. Sans argent, comment échapper aux hommes guimauves et aux crocodiles invisibles qui mangent les nouveaux arrivants ?
J'ai apprécié la lecture de ce second tome, mais pas autant que celle du premier volume.
Peut-être est-ce dût au caractère malmené des personnages, à l'accumulation des aventures présentes dans ce tome, ou à l'humour moins développé...
Toujours est-il que ma lecture a été rapide et sans accros.
Les personnages sont toujours aussi attachants et la lecture de leurs aventures n'est pas déplaisante pour autant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lestribulationsdunelectrice
  21 janvier 2014
Après avoir passé un bon moment avec le premier tome, je ne pouvais que sauter sur l'occasion de découvrir cette suite quand il a été proposé en partenariat sur Livraddict.
Quel bonheur de retrouver Lina pour de nouvelles aventures.
Une fois la première page de ce roman tournée, il m'a été difficile de le reposer tellement j'ai été happée par la plume fluide et entraînante de Serge Brussolo.
Même si c'est un livre jeunesse, on peut dire que l'auteur sait tenir ses lecteurs en haleine et faire retomber les adultes en enfance grâce à son imagination débordante. A aucun moment, je n'ai trouvé le temps de m'ennuyer.
L'univers magnifique créé par l'auteur m'a permis de m'évader et de rêver. Pendant ma lecture, je n'étais plus chez moi dans mon fauteuil mais j'étais avec Lina et ses amis dans les différents endroits qu'ils ont traversés. Je suis d'ailleurs passée par un tas d'émotions dont l'angoisse et l'émerveillement en compagnie de nos personnages.
Serge Brussolo a un don pour nous décrire les personnages et les lieux car on peut se les représenter dans le moindre détail sans aucun souci.
J'ai eu une petite préférence pour ce deuxième tome car, à côté de cet univers magique, il y a également un univers sombre très agréable.
En bref, comme vous avez pu le voir j'aime beaucoup la plume de Serge Brussolo et j'ai hâte que mon fils puisse découvrir cette saga car je suis certaine qu'elle ne pourra que lui plaire. Quant à vous, si vous recherchez un petit livre agréable entre deux pavés et que vous voulez retomber en enfance pendant un instant, je ne peux que vous recommander de découvrir Lina et la forêt des sortilèges.
Lien : http://lestribulationsdunele..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Serge Brussolo (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Serge Brussolo
ATG#94 : le Retour de Brussolo
Serge Brussolo fut l’un des premiers invités de l’ATG ! Pratiquement 7 ans plus tard, Serge écrit toujours d’excellents romans mais c’est pour une plongée dans un passé plus lointain qu’il est de retour : la Rome antique !
Misteur D, encadré par L.U.D.M.I. et Lord Ton Père, ont écouté religieusement le professeur Serge Brussolo qui nous a emporter vers les rives du Tibre.
J’espère que vous serez aussi passionnés que nous le fûmes et merci encore à Serge pour ce moment de pur bonheur !
autres livres classés : magieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Peggy Sue et les fantômes

Quel est le nom de famille de Peggy Sue ?

Fairway
Trueway
Fairpath
Farewell

10 questions
17 lecteurs ont répondu
Thème : Peggy Sue et les Fantômes, tome 1 : Le Jour du chien bleu de Serge BrussoloCréer un quiz sur ce livre