AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782266273183
512 pages
Éditeur : Pocket (26/01/2017)
3.57/5   91 notes
Résumé :
Quand Elena, vingt-six ans, surprend son petit ami avec une autre dans la cuisine du restaurant dont ils ont tous deux la gestion, son univers s'écroule. Elle, qui pensait avoir enfin trouvé l'équilibre après une enfance malheureuse, doit maintenant affronter la vie seule et cesser d'avancer avec des œillères. Il est temps qu'elle accepte son don, celui que chacune des femmes de sa famille s'est transmis au fil des siècles : la capacité à traduire les sentiments et ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (29) Voir plus Ajouter une critique
3,57

sur 91 notes
5
7 avis
4
12 avis
3
4 avis
2
3 avis
1
0 avis

iris29
  03 juin 2016
Une jolie couverture, un sujet qui m'intéresse, un titre séducteur , ( contraction de deux livres passionnément aimés : " Le Parfum" et " La couleur des sentiments" ) et puis rien , pffffttt ...
Une histoire abandonnée au 3/4, pour cause d'indigestion de nunucheries, à tel point que j'ai dû vérifier le nom de la maison d'édition , (Presses de la Cité )et non une maison d'édition qui publierait des romans à l'eau de rose (!) au kilomètre...
Quand Elèna surprend son petit ami avec une autre, c'est la rupture et le chômage (elle bossait avec lui dans son restaurant ) . Alors elle décide de renouer avec la tradition familiale qui veut que les femmes soient créatrices de parfums de mères en filles . Mais elle , elle ne voulait pas de cette vie car elle avait eu une maman et un beau père très, très méchants, Et hop, elle quitte Florence (Italie) pour Paris où sa meilleure amie lui propose de la remplacer auprès de son patron ( et petit copain ) . Mais là, ils ,[ses collègues ] , sont tous méchants avec elle , et l'une d'entre elles veut même lui piquer la recette du parfum qu'elle a créé pour une certaine Madame Binoche . [ Oui ,parce qu'Elena est très , très douée ].
Mais , c'est pas grave qu'ils soient tous méchants parce que sa meilleure amie et son voisin eux, sont supers sympas. Même qu'on devine que le voisin , il a beaucoup souffert , en plus d'être très séduisant.
[Et un peu froid ! : très important la froideur des débuts...].
Etc, Etc..
L'héroïne malgré son don , est inodore et sans saveur , les sentiments et la psychologie des personnages feraient bondir la si subtile , Jane Austen qui était super moderne en comparaison . L'histoire est cousue de fil blanc et d'une mièvrerie inouïe .
L' intérêt de ce livre réside à mon sens (!) dans la description des parfums, leur composition et les énumérations de noms qui ,associés sont très poétiques ... Je dois dire que l'auteur en connait un rayon et nous raconte la naissance de quelques parfums célèbres . Instructif .Mais cela ne m'a malheureusement pas suffi ...
A réserver aux filles bien "nez" , à celles qui rêvent d'être, (comme dans la pub pour S... ), enfermées toute une nuit ,dans un magasin pour TOUT essayer ...
Et pour finir, donnez-moi votre poignet , je vais vous laisser rêver un peu , avec des senteurs qui mettent l'eau à la bouche : "amande, miel, pivoine, chocolat, fève tonka, et comme note de fond l'ambre avec sa chaleur et sa douceur veloutée ".
Pchitt !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          409
iz43
  06 décembre 2017
J'ai craqué pour la couverture (sur mon livre la couverture est rose avec une bouteille de parfum façon Jean paul G; un parfum que j'adore).
Le démarrage a été vraiment long. J'ai failli baisser les bras plusieurs fois. Pourtant il y avait de bons ingrédients qui aurait pu faire une lecture passionnante. On découvre Elena, une jeune femme italienne, qui surprend son homme dans les bras d'une autre. On apprend aussi qu'Elena a eu une enfance malheureuse: sa mère a refait sa vie et l'a laissée à sa grand mère Luccia, une femme un peu rude qui tente de l'initier au monde des parfums.
Elena plaque tout et s'en va vivre à Paris sur les conseils de sa meilleure amie. Tout la ramène au parfum qu'elle a si longtemps repoussé.
Elena va devoir se reconstruire.
Je n'ai pas accroché. Je n'ai pas réussi à m'attacher à Elena malgré tout ce qui lui est arrivé. Je la trouve assez butée et coléreuse.
Ensuite l'entourage d'Elena est soit adorable soit super méchant.
Je n'ai pas adhéré à cette vision de la vie proposée par l'auteure.
J'ai aimé en apprendre davantage sur les parfums.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
domi_troizarsouilles
  21 octobre 2021
(commentaire rédigé le 10/08/2020)
Ce livre raconte l'histoire d'Elena, née de père inconnu, autrefois mal-aimée par son beau-père et dès lors "abandonnée" par sa mère, élevée par sa grand-mère parfumeuse de mère en fille, qui a hérité de ce don qu'est d'être un "nez" et qui, après quelques déboires, finit par se prendre en main dans ce même domaine.
On est en plein dans la romance, avec les personnages romantiques à souhait mais très bien caractérisés, la "meilleure amie" avec qui on se dispute parfois et qui a elle aussi ses peines de coeur, la mauvaise collègue qui profite de son travail et qui se révèle ainsi un tremplin, le mystérieux homme surgi du néant qui devient l'ami du coeur (mais pas l'amant car, de tout le roman, on nous dit et répète qu'ils ne consomment pas!) ...
C'est sympathique, c'est romantique, c'est bien écrit sans être de la super-grande littérature, et c'est intéressant pour qui s'intéresse un tant soit peu au monde de la parfumerie! avec le petit "plus" que chaque chapitre commence par la description - en termes d'odeur et de sentiment - de l'un ou l'autre plante ou fleur pourtant connue...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
djihane
  22 février 2016
Le parfum des sentiments de Cristina Caboni s'est déjà vendu à 80000 exemplaires en Italie et une vingtaine de pays ont déjà acquis les droits de traduction. Avec sa magnifique couverture, voici un premier roman qui ne m'a pas laissée indifférente.
Le parfum des sentiments est l'histoire d'Elena, une femme au coeur brisé et dont le monde s'écroule quand elle surprend son petit ami avec une autre. Dès lors, commence un double voyage pour elle psychologique et physique. Elle va se replonger dans son passé et ses souvenirs: sa grand-mère qui essayait de lui inculquer ses savoirs-faire de parfumeuse, sa mère qui l'a abandonnée pour garder son nouveau mari. Mais pour qu'Elena garde contact avec le présent, elle a du quitter Florence pour Paris où elle décide de renouer avec le parfum. Elena est un personnage que j'ai adoré car elle est émouvante et sans artifices.
La traductrice a su retranscrire la très belle plume de Cristina Caboni qui est forte en émotions. le pouvoir de cette auteure est de vous faire sentir le parfum des mots, si ceux-là en avaient un, il serait autant teinté de mélancolie et de tristesse que de bonheur et d'espoir. Ses mots sont vivants car il nous embarquent dans une belle histoire d'amour, de quête du bonheur, de recherche de soi. Elena est un personnage très attachant et sensible, elle a un don extraordinaire: traduire les sentiments en parfum.
Etant moi-même une fan inconditionnelle de parfums, ce roman permet de les découvrir autrement. Au-delà d'une odeur que l'on sent, chaque senteur que l'on choisit et qui devient notre favorite, traduit et laisse transparaître une part de notre personnalité.
La plume de Cristina Caboni est belle, sensuelle et très poétique. Je me suis laissée séduire par l'histoire qu'elle nous raconte et ses personnages. Comme Cail et ses fleurs, mystérieux, marqué par la vie, on se demande s'il saura sauver Elena et par la même occasion, celle-ci pourrait-elle guérir le coeur de Cail ?
Dans le roman de Cristina Caboni, émotions et parfums se confondent pour nous livrer un magnifique texte plein de vie, de douceur et d'amour. On y trouve une belle romance, un roman feel good plein de vie et de poésie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
ladythat
  08 février 2016
Elena Rossini est la derrière descendante d'une longue lignée de femmes parfumeuses qualifiées qui se sont transmises la fabrication ancestrale des parfums de l'âme. Plus que créatrice de parfums, elles savent mettre en flacon les émotions de celui qui le porte, le rendant unique et authentique à son propriétaire. Après une déception amoureuse, Elena se tourne vers son don, longtemps mis de côté pour toutes les souffrances qu'il lui rappelle; elle décide de prendre sa vie en main en partant pour Paris où son amie Joséphine lui propose de l'aider. En s'installant dans le Marais, elle rencontre Cail, un hybridateur spécialisé dans la culture des roses, avec qui elle lie rapidement des liens très forts tout en tentant de se préserver. Tout deux restent sur leur garde par crainte d'être blesser à nouveau et pourtant voient la possibilité d'un avenir commun qui leur apporterait la paix intérieure qu'ils n'espèrent plus trouver… Après des débuts difficiles, Elena comprend qu'elle est seule maîtresse de son destin et que c'est à elle de tracer sa route, et que c'est en étant libre qu'elle pourra créer des parfums à sa façon. Aussi, lorsque Joséphine et Cail lui proposent d'ouvrir sa propre parfumerie, Elena voit enfin l'occasion de renouer avec ses ancêtres et avec elle-même.
Avant d'écrire, Cristina Caboni est une apicultrice qui de part sa passion se trouve au coeur même des fleurs et des senteurs qu'elles apportent. Elle signe un premier roman passionnant, relevant un sacré défi: celui de mettre des mots sur des parfums en entrainant le lecteur à la découverte d'un univers olfactif envoûtant. Au travers d'Elena, elle nous initie à l'art du parfum en passant par toutes les étapes de sa conception, nous expliquant la différence entre les produits naturels plus authentiques et ceux de synthèses, moins cher mais plus impersonnels, sans oublier la différence entre les petits parfumeurs et les grosses enseignes qui ne conçoivent pas leur parfum de la même manière, les premiers cherchant à combler les attentes de leurs clients, les seconds à faire du profit tout en se faisant un nom… Elena ne se contente pas de créer des parfums, elle les ressent au plus profond d'elle-même, ils s'infiltrent en elle la submergeant d'émotions dont elle a parfois du mal à se défaire. Mais plus qu'un roman sur le parfum, le parfum des sentiments est une très belle romance moderne, où chacun des protagonistes part en quête de son identité au travers de soit et au travers de l'autre. C'est un hymne à l'amour!
Je remercie Les Presses de la Cité et Babelio pour cette offre de masse critique et cette très jolie découverte.

Lien : https://sirthisandladythat.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
missmolko1missmolko1   25 janvier 2019
Elle était sèche, cette odeur qui s’élevait de l’Arno. Elle sentait la farine moisie, écœurante comme la déception qu’éprouvait en cet instant Elena Rossini.
Devant elle le fleuve coulait avec peine, tari par un été de sécheresse, ou la pluie s’était bien rarement montrée.
- Il n’y a même pas d’étoiles, murmura-t-tell pour elle-même, après un long regard vers le ciel.
Cependant un rai de lumière éclaircissait de temps en temps la nuit tiède de septembre, brillant sur la surface chromée des cadenas d’amour accrochés aux grilles du parapet.
Elle étendit la main et effleura l’un de ces objets qui représentaient pour les amoureux de véritables pactes à confier à l’éternité.
Matteo avait choisi un gros cadenas robuste, l’avait fermé devant elle et avait jeté la clef dans le fleuve. Elena se souvenait encore du goût du baiser qu’il lui avait donné juste, avant qu’il lui demande de venir vivre avec lui.
Elle se raidit.
Maintenant il était devenu son ex-fiancé… ex-associé, ex-tant de choses…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
iris29iris29   02 juin 2016
...Mitsouko créé en 1919 par Guerlain et le plus récent Shalimar . Ce parfum d'une qualité peu commune , qui partait d'une base d'iris et de vanille appelée Guerlinade , évoquait le célèbres jardins de Shalimar , l'hommage d'un prince indien à la femme qu'il avait aimée . Il était incroyable qu'un tel parfum ait été le résultat d'un accident : une petite fiole de vanilline renversée par erreur dans un flacon de Jicky !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
iris29iris29   02 juin 2016
[..] le parfum est quelque chose qu'on ne choisit pas .
Le parfum est le sentier . Le parcourir signifie trouver l'âme qui est la vôtre .
Commenter  J’apprécie          270
iris29iris29   03 juin 2016
Joy de jean Patou, créé par Henri Alméras. C'était à l'époque , l'un des parfums les plus coûteux , il réclamait plus de dix mille fleurs de jasmin et plus de trois cent roses pour obtenir à peine trente millilitres de fragrances . Diffusé après la guerre, il devint symbole de revanche et de luxe .
Commenter  J’apprécie          90
Rejanie13Rejanie13   28 juillet 2018
- Pour bien comprendre ce qui plaît ou pas, nous devons partir des cinq sens : couleurs, sensations tactiles, sons et musique, plaisir de la nourriture, arômes et naturellement odeurs, en gardant à l'esprit quels parfums ont été déjà portés et les raisons qui ont poussé à leur achat. En un mot, un portrait-robot sensoriel complet. Et enfin, mais ce n'est pas le moins important, il faut tenir compte de la personnalité de celui ou celle qui désire qu'on lui compose le parfum, et cela se fait par le dialogue, un échange de mails, un contact personne. Ce sont là les choses fondamentales qu'il faut connaître.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Cristina Caboni (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Cristina Caboni
[EMISSION] LA CHRONIQUE DE GERARD COLLARD - PRIX GRIFFE NOIRE
Les équipes de la librairie La Griffe Noire ont décerné les Prix Griffe Noire pour l'année 2021… le libraire Gérard Collard vous présente les livres récompensés. • • le jour où ma mère m'a tout raconté de Philippa Motte aux éditions Stock https://www.lagriffenoire.com/1083448-romans-le-jour-ou-ma-mere-m-a-tout-raconte.html • L'homme qui peignait les âmes de Metin Arditi aux éditions Grasset https://www.lagriffenoire.com/1084351-romans-l-homme-qui-peignait-les-ames.html • Pachinko de Min Jin Lee et Laura Bourgeois aux éditions Charleston https://www.lagriffenoire.com/1068382-feel-good-pachinko.html • Petite de Edward Carey et Jean-Luc Piningre aux éditions Cherche Midi https://www.lagriffenoire.com/1077404-litterature-anglophone-petite.html • le Bureau des affaires occultes de Eric Fouassier aux éditions Albin Michel https://www.lagriffenoire.com/1080384-polar-historique-le-bureau-des-affaires-occultes.html • Les Folles enquêtes de Magritte et Georgette : Nom d'une pipe ! de Nadine Monfils aux éditions Robert Laffont https://www.lagriffenoire.com/1080465-romans-les-folles-enquetes-de-magritte-et-georgette-t1-----nom-d-une-pipe.html • le Gibier: Une meute ne lâche jamais sa proie de Nicolas Lebel aux éditions le Masque https://www.lagriffenoire.com/1075180-romans-le-gibier---une-meute-ne-lache-jamais-sa-proie.html • La Chasse de Gabriel Bergmoser et Charles Recoursé aux éditions Sonatine https://www.lagriffenoire.com/1076227-romans-la-chasse.html • Marie Curie et ses filles de Claudine Monteil aux éditions Calmann-Lévy https://www.lagriffenoire.com/1081460-romans-marie-curie-et-ses-filles.html • La Maison aux miroirs de Cristina Caboni et Marie Causse aux éditions Presses de la Cité https://www.lagriffenoire.com/1077795-feel-good-la-maison-aux-miroirs.html • Un amour retrouvé de Véronique de Bure aux éditions Flammarion https://www.lagriffenoire.com/1081255-romans-un-amour-retrouve.html • Super hôte de Kate Russo et Severine Weiss aux éditions Quai Voltaire https://www.lagriffenoire.com/1083301-romans-super-hote.html • L'écume des pâtes : À la recherche la vraie cuisine italienne de Tommaso Melilli aux éditions Stock https://www.lagriffenoire.com/1080566-romans-l-ecume-des-pates---a-la-recherche-la-vraie-cuisine-italienne.html • Mon Frère, ce zéro de
+ Lire la suite
autres livres classés : ParfumsVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Grandes oeuvres littéraires italiennes

Ce roman de Dino Buzzati traite de façon suggestive et poignante de la fuite vaine du temps, de l'attente et de l'échec, sur fond d'un vieux fort militaire isolé à la frontière du « Royaume » et de « l'État du Nord ».

Si c'est un homme
Le mépris
Le désert des Tartares
Six personnages en quête d'auteur
La peau
Le prince
Gomorra
La divine comédie
Décaméron
Le Nom de la rose

10 questions
659 lecteurs ont répondu
Thèmes : italie , littérature italienneCréer un quiz sur ce livre

.. ..