AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Arnaud Mousnier-Lompré (Traducteur)
ISBN : 2290007145
Éditeur : J'ai Lu (11/01/2008)

Note moyenne : 3.77/5 (sur 100 notes)
Résumé :
Après la victoire qui couronne La stratégie Ender comme La stratégie de l'ombre, les petits génies de l'Ecole de guerre sont devenus des héros. Alors qu'Ender a pris la route d'une lointaine planète, Bean et les autres sont renvoyés chez eux, où ils doivent reprendre une existence qu'ils ont quittée dix ans plus tôt. Pourtant, quelqu'un s'inquiète de leur sécurité : Peter Wiggin, le frère d'Ender, a le pressentiment que tous courent un grand danger. Un à un, les com... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
fnitter
  12 décembre 2012
Ancien quatrième de couv :
Ender Wiggin et ses camarades de l'École de guerre ont détruit les « doryphores » dans la douloureuse bataille qui conclut La stratégie Ender comme La saga des ombres, Tome 1 : La stratégie de l'ombre. Et, tandis que son destin attend Ender sur le chemin des étoiles, ses camarades regagnent leurs familles sur Terre. Parmi eux, le brillantissime Bean, son second, son ombre, son alter ego.
Mais voici qu'un à un disparaissent les dix enfants du djish d'Ender et qu'un nouveau danger menace la Terre, cette fois-ci de l'intérieur ; l'enjeu : la domination de la planète.
Pour y faire face, Bean ira se rapprocher de Peter, l'imprévisible frère aîné d'Ender, et peser sur les mécanismes de la géopolitique mondiale où s'affrontent les esprits les plus vifs, voire les plus mégalomanes...
De nouvelles révélations l'attendent aussi sur ses origines et son avenir...
La Lecture de ce nouvel opus est toujours aussi aisée, l'histoire est passionnante et les personnages attachants.
Bean, enfant surhomme (surtout par l'esprit) continue sur sa lancée, fin stratège, fin politique, fin analyste de la nature humaine, ses qualités, ses défauts.
23ième siècle : Card met en scène des conflits dans l'Asie du sud-est, impliquant l'Inde et le Pakistan, la Thaïlande et la Birmanie. Derrière tout cela, Achille (découvert dans La saga des ombres, Tome 1 : La stratégie de l'ombre)en génie militaire fou, pétra capturée et obligée de coopérer et Bean pour les contrer.
Alors oui, question crédibilité et réalité géopolitique, c'est pas tout à fait cela (doux euphémisme diront certains), Card a tendance à pratiquer un certain manichéisme avec les peuples impliqués, mais ses solutions proposées pour résoudre les conflits, les mouvements de troupes orchestrés par Bean, les opérations de sauvetage militaires sont tellement bien amenés et décrits que les fans de sf militaire seront comblés.
Conclusion : Les amateurs d'histoire-géo, d'oeuvres politiques réalistes trouveront probablement à redire, mais les amateurs de sf militaires seront enchantés. Quant à ceux qui cumulent les deux casquettes, ben je vous laisse choisir :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          390
Wiitoo
  09 mars 2014
« On quitte les espaces exigus de l'Ecole de guerre et d'Eros où se menait la guerre contre les extraterrestres insectoïdes, et l'on retrouve la Terre où se déroule une sorte de gigantesque partie de « Risk » - à ceci près qu'il faut jouer non seulement sur le plan financier mais aussi politique et diplomatique pour acquérir du pouvoir, s'y cramponner et prévoir une position de repli au cas où on lâche prise. »
C'est ainsi qu'Orson Scott Card résume le tome 2 de la Saga des ombres. Livre qui fait directement suite à la stratégie de l'ombre mais également, dans le cycle d'Ender, à la stratégie Ender.
Attention, pour ce deuxième tome on change complètement de registre avec une aventure moins épique et moins dynamique. Ici pas de guerre spatiale mais de la géopolitique de haut niveau. L'enjeu en est la domination du monde et les anciens élèves de l'Ecole de guerre seront mis à contribution dans leur pays respectifs afin d'élaborer des plans d'attaque ou de défense alors que les frontières des pays asiatiques risque d'être redessinées.
C'est dans ce contexte que Bean, aidé de Peter Wiggin (frère d'Ender) va affronter Achille, son ennemi de toujours qui complote en secret dans le but de donner un avantage militaire décisif à un pays qui à l'ambition de régner sur sa région du monde.
Ce livre est passionnant à condition d'aimer les développements politiques et militaires qui sont l'essence même de ce roman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          352
PhilippeCastellain
  22 décembre 2016
J'avais adoré le premier tome de la saga consacré au personnage de Bean. Mais comme pour celui d'Ender, Orson Scott Card manifeste une fâcheuse tendance à bien commencer un cycle et à s'emballer par la suite.
En l'occurrence, la lecture est toujours aussi immersive certes, mais l'histoire peine à convaincre. L'auteur semble lancé dans une partie de jeu vidéo de stratégie à l'échelle du monde ! D'abord un tel envahit un tel puis tel autre en profite pour l'envahir mais se fait à son tour envahir par tel autre... La rédemption de Peter et la personnalité d'Achille, le grand méchant de la série, m'ont aussi paru peu convaincantes. Ender et Valentine n'étaient pas plus réalistes, mais là ces deux-là deviennent franchement bancales.
Cette histoire, étalée sur quatre tomes, est donc plaisante à lire, mais ne m'a pas vraiment convaincu. Comme pour le cycle d'Ender, passé le premier tome j'ai eu l'impression qu'Orson Scott Card se perdait dans le monde qu'il avait lui-même créé.
Commenter  J’apprécie          50
MarieC
  07 octobre 2011
Suite de la Stratégie de l'ombre, dans lequel Card reprenait les évènements racontés dans la Stratégie Ender du point de vue de Bean, ce roman se situe chronologiquement juste après la destruction des Doryphores par Ender. Ender a alors quitté la guerre et se trouve en transit quelque part dans l'espace, tandis que les "soldats" de son armée retrouvent une terre menacée par le chaos politique et les ambitions d'Achille, l'ennemi juré de Bean, contrées par celles de Peter, le frère d'Ender. L'auteur parvient à nouveau à changer complétement de genre et à brouiller les points de vue sur personnages sans faire perdre de cohérence à l'ensemble du cycle. Il s'agit presque ici d'un roman d'espionnage, dans lequel se font et se défont les alliances et les états. Peter, personnification du mal et de l'ambition dans les derniers romans du cycle d'Ender, représente presque ici le bon côté de la force. Et bien évidement, l'auteur n'a rien perdu de son talent de conteur !
Commenter  J’apprécie          30
charlottien
  12 mai 2015
Je n'ai pas pu finir ce livre. Pourtant, j'avais bien aimé le premier de la série. Mais ici ça discute, ça discute... et bla bla bla, et bla bla bla. J'ai fini par me lasser de ces soit-disant surdoués qui dirigent des armées mieux que les professionnels.
En conclusion, si vous pensez que des adolescents peuvent sauver le monde, ce livre est pour vous. Si vous en doutez, passez votre chemin.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
WiitooWiitoo   03 mars 2014
"Écoutez moi bien, déclara-t-elle. On m'a enlevée parce que quelqu'un veux que je planifie une guerre; par conséquent je vais avoir affaire aux grosses légumes, et ces gens là ne sont pas assez bêtes pour s'imaginer tirer quoi que ce soit de valable de moi sans ma libre coopération. Alors quand je leur annoncerais qu'il n'obtiendront rien de moi tant qu'on ne m'aura pas présenté vos couilles dans un sac plastique, combien de temps vous croyez qu'il leur faudra pour juger ce qui est le plus important, de mon cerveau ou de vos cacahuètes ?"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          285
WiitooWiitoo   06 mars 2014
Les hommes se marient et de nombreux mariages tiennent au fil des ans; ils font des enfants dont la plupart deviennent des adultes comme il faut, ils ont des systèmes scolaires, des entreprises, des usines, des fermes d'une production acceptable et tout cela sans avoir aucune idée de se qui se passe dans la tête du voisin.
Les hommes avancent à l'aveuglette.
Commenter  J’apprécie          240
WiitooWiitoo   08 mars 2014
Petra dût longer le mur sous l'avant-toit pour arriver à l'arrière d'une camionnette de boulangerie dans laquelle elle prit place. Les soldats ne l'imitèrent pas, mais il y avait deux hommes dans la fourgonnette habillés en civil. Vous comptez me faire marcher à la baguette ? Demanda Petra.
Commenter  J’apprécie          160
WiitooWiitoo   08 mars 2014
Le recours aux armes, c'est ce qui se produit quand une opération militaire ne parvient pas à son objectif par de simples manœuvres. Toute entreprise visant à priver physiquement l'ennemi d'un avantage décisif est militaire.
Commenter  J’apprécie          170
LegoLegitisLegimusLegoLegitisLegimus   25 janvier 2013
La mort n'est pas une tragédie pour celui qui meurt. La véritable tragédie, c'est de n'avoir rien fait de son existence.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Orson Scott Card (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Orson Scott Card
La Stratégie Ender (Ender's Game) est un film de guerre de science-fiction américain écrit et réalisé par Gavin Hood sorti en 2013. Il s'agit d'une adaptation de La Stratégie Ender d'Orson Scott Card. Bande Annonce VF.
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La Stratégie Ender

Comment s'appelle le frère d'Ender Wiggin ?

Valentin
Bean
Peter

10 questions
178 lecteurs ont répondu
Thème : Le Cycle d'Ender, tome 1 : La Stratégie Ender de Orson Scott CardCréer un quiz sur ce livre