AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2265098043
Éditeur : Fleuve Editions (09/10/2014)

Note moyenne : 2.5/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Trois auteurs phares de la littérature italienne remontent la piste de la cocaïne à travers trois nouvelles saisissantes, non pas reliées par un fil rouge mais par une ligne blanche... Des cartels de la drogue en Amérique latine au milieu de la finance italienne, en passant par le monde ouvrier, la jeunesse dorée ou la police, cet or blanc s'insinue partout, dans toutes les strates de la société. C'est un cristal aux multiples facettes qui gangrène le monde et pour ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Lady_K
  03 mars 2015
Ce livre regroupe trois nouvelles de trois auteurs italiens. Elles suivent toutes une ligne directrice, une ligne non pas rouge, mais « blanche » : la cocaïne. Elles traitent donc toutes les trois d'un seul et même sujet. Pourtant on découvre trois nouvelles très différentes les unes des autres. le sujet est bien exploité par les auteurs, qui nous livrent des oeuvres variées et surprenantes. Faisons rapidement le tour de ces nouvelles.
La piste de Campagna : Campagna, un flic, a pour mission de coincer un gros poisson dans le domaine du trafic de cocaïne. C'est plus qu'une mission pour lui, c'est une question de survie. S'il veut sauver sa peau et prouver qu'il n'est pas un flic corrompu – comme le laissent croire certaines rumeurs – il doit réussir. En conséquence, il n'hésite pas à utiliser des manières peu conventionnelles.
La vitesse de l'ange : On assiste ici à la rencontre et aux conversations entre un écrivain en manque d'inspiration, voire blasé, et une inconnue au comportement étrange et déroutant. Tout d'abord, on ne voit pas très bien où veut en venir l'auteur. Mais petit à petit le lien avec le sujet du roman se dessine. Cette nouvelle est d'autant plus surprenante qu'elle n'a rien de « policier », au sens strict du terme.
Bal poudré : Je l'ai trouvée très prenante, mais c'est aussi la plus difficile à décrire. Tout gravite autour d'un réseau mafieux calabrais. Cela prend la forme de plusieurs actes séparés dans le temps et dans l'espace, mais comportant toujours un lien avec ce qui a été vu précédemment. Jusqu'à ce que tout se mette en place à la fin. C'est-à-dire, que toutes les pièces du puzzle s'emboitent et on comprend où voulait en venir l'auteur. Une nouvelle vraiment réussie et captivante.
Si ces trois nouvelles sont très différentes les unes des autres, les auteurs cherchent à faire passer le même message. Ils nous montrent, chacun à leur manière, que la cocaïne est partout. C'est le côté un peu fataliste du livre. D'un autre côté, il y a une touche d'espoir, celle de faire changer les choses même si cela semble impossible. Les auteurs montrent également les conséquences de ce trafic sur les personnes qui s'en approchent de trop près : que ce soient les consommateurs, les vendeurs ou les dommages collatéraux.
J'ai trouvé ces nouvelles très riches et complètes. Cela a beau être des textes courts, ils racontent une vraie histoire qui n'est pas bâclée et surtout on arrive à s'attacher aux personnages. Ils ont une réelle substance. On sent la maîtrise des auteurs dans ces textes, on croirait lire trois romans et non pas trois nouvelles ! Cela donne réellement envie de découvrir les autres ouvrages de ces plumes remarquables.
Enfin, dernier aspect que j'ai apprécié : ce livre nous fait voyager en Italie. On est loin de la visite touristique. Au contraire, on découvre la face cachée de ce pays, une facette souvent méconnue. Cela permet de mieux appréhender et comprendre ce contexte mafieux si particulier, cette mainmise sur le pays, qui n'a rien à voir avec ce qu'on peut trouver en France.
En conclusion, une superbe lecture. Je ne m'attendais pas à être autant emballée par ce roman… J'ai donc été agréablement surprise ! J'ai adoré chaque ligne lue et les trois nouvelles m'ont captivée. de plus, ce recueil permet d'approfondir ses connaissances sur la « situation mafieuse » en Italie. Rien ne doit vous retenir de lire cet ouvrage !
Merci à la Librairie Dialogues pour cette lecture !
Lien : http://antredeslivres.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Vivi81
  23 janvier 2015
Je vous présente donc ce recueil de trois nouvelles ayant pour thème principal (comme le titre du livre l'indique) la cocaïne.
Que dire de ce livre.... ?! La première et la troisième nouvelle sont pour moi un flop total. Loin d'être des thrillers à mon goût, plutôt un polar mal construit pour la première et une histoire de caïd mafieux pour la troisième.
Je trouve que ces deux nouvelles n'ont pas correctement été exploitées, elles sont longues et l'histoire est perchée et décousue, elles sont sans action, on s'y perd, trop de noms compliqués, au bout d'une page on ne sait plus du tout qui est qui, ou qui fait quoi. Les personnages sont tous détestables, pas une once d'humanité.
Bref, je ne suis pas du tout séduite par ces deux nouvelles ni conquise par l'écriture de ces deux auteurs : Carlotto & de cataldo.
C'était une première pour moi de lire des auteurs Italiens et je suis fort déçue par ces deux-là.
Concernant la deuxième nouvelle, c'est tout autre chose. On quitte totalement ce coté mafieux, drogués, dealers et caïd.
J'ai beaucoup aimé cette nouvelle, mais je suis resté sur ma fin (faim). J'aurais vraiment aimé en lire quelques pages supplémentaires. En revanche concernant le style d'écriture. Je qualifierai ceci de roman et non pas de thriller. C'est l'histoire d'un homme qui va écrire dans un bar son nouveau roman, car il n'y a que dans les lieux publics qu'il arrive à se concentrer et écrire. Il y fait la connaissance d'une femme, Sara, qui est assise à la table à côté. Cette femme est plutôt intrigante pour lui. Elle réalise des listes sur un carnet. Il décide donc de l'aborder et ils finiront par se retrouver dans ce bar tous les soirs pour se raconter leur vie ...
J'ai beaucoup apprécié la simplicité de l'histoire par rapport à la première et la dernière nouvelle, où il y avait pleins de noms compliqués à s'y perdre. Là il y a uniquement trois personnages principaux et quelques uns cités. L'histoire est simple et épurée. L'écriture est fluide et légère. Une phrase a retenu mon attention : " Ne cours pas plus vite que ton ange gardien n'est capable de voler " Et les personnages sont tout aussi simples que l'histoire et plutôt attachants. Dommage que l'histoire ait été si courte.
En bref, je pense essayé un jour de lire un livre de Mr Carofiglio, auteur de la deuxième nouvelle afin de ne pas resté sur une note négative quant aux auteurs italiens.

Lien : http://libebook81.blogspot.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ChouChat
  09 juillet 2015
Trois nouvelles très différentes mais aussi agréables les unes que les autres. Une belle découverte des ces trois auteurs italiens.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Massimo Carlotto (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Massimo Carlotto
Intervista a Igort e Carlotto .
autres livres classés : mafiaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Arrivederci amore" de Massimo Carlotto.

Qu'est-ce que San Vittore à Milan ?

un hôtel
une prison
une boite de nuit

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Arrivederci amore de Massimo CarlottoCréer un quiz sur ce livre