AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Fabienne VIDALLET (Traducteur)
EAN : 9782266296298
464 pages
Éditeur : Pocket Jeunesse (12/03/2020)

Note moyenne : 3.89/5 (sur 942 notes)
Résumé :
35 PRÉTENDANTS. 1 PRINCESSE. LE DÉBUT D'UNE NOUVELLE SÉLECTION.

Vingt ans après la Sélection d'América Singer, et malgré l'abolition des castes, la famille royale d'Illéa doit à nouveau faire face au mécontentement du peuple : l'heure est venue de lancer une nouvelle Sélection.

À dix-huit ans, la Princesse Eadlyn se sent prête à devenir reine. Elle l'est beaucoup moins à trouver un mari, au point que cette idée ne l'a même jamais effle... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (244) Voir plus Ajouter une critique
leacallida
  12 mai 2015
Bon. J'ai fini ce livre il y a environ ¼ d'heure, et j'en suis encore toute retournée ! Je vais essayer de mettre des mots sur mon ressenti du mieux possible, j'espère que ma chronique vous convaincra…
Eadlyn a 18 ans et est la future reine. Elle est très consciente de se dernier fait et se répète très souvent, pour se donner de l'assurance, qu'elle est la future reine, la femme la plus puissante du monde. Je vois ces paroles vraiment comme un acte rassurant pour elle, lui donnant de la puissance et l'aidant à avancer.
Seulement, le royaume a quelques ennuis… Pour distraire le peuple, ses parents organisent une nouvelle Sélection. Mais Eadlyn, pion dans tout cela, est fermement contre. Elle compte bien se débarrasser de ces horribles garçons qui empiètent sur son espace personnel !
Tout d'abord, je dois avouer que j'ai été extrêmement surprise par le tout début. Je n'imaginais pas du tout Eadlyn comme ça, et je n'aurais pas pensé qu'elle était opposée à la Sélection ! Malgré le résumé, je ne sais pas pourquoi… x)
Bref, la 1ère chose qui m'a vraiment déstabilisée c'est de découvrir Maxon et [sa mère] à travers les yeux d'Eadlyn. Ils ont bien vieillis, et même si je retrouvais leur complicité retranscrite par Eadlyn, et même si je savais que c'était eux grâce à leur histoire etc., j'avais du mal à me faire à l'idée qu'ils étaient bel et bien ces personnages que nous suivions pendant 3 tomes…
En effet, Eadlyn les voit à travers ses yeux de future reine de 18 ans ; c'est-à-dire comme ses parents qui la forcent à participer à quelque chose contre son gré, vieux et parfois un peu soulants, n'est-ce pas ! Et du coup, c'était extrêmement déstabilisant, car on aurait dit comme des étrangers… J'avais du mal à reconnaître ces personnages que j'aimais tant !
Mais j'ai fini par ne plus m'en faire pour me concentrer sur l'histoire d'Eadlyn.
Chose positive que nous apporte son histoire par rapport à la 1ère trilogie : on découvre un « after end » (je ne sais même pas si ça se dit :') ) et donc ce que sont devenus tous les personnages de la dernière Sélection ! J'ai adoré voir ce qu'ils étaient tous devenus, et ça m'a presque rendue nostalgique…

Passons donc au personnage principal de ce roman : Eadlyn. Eadlyn a une personnalité force, bien affirmée et bien à elle. Cependant, elle est tout aussi fragile que n'importe quelle autre fille de son âge, elle veut juste se prouver, et le prouver à tout le monde d'ailleurs, le contraire.
J'avais lu des chroniques disant qu'Eadlyn avait tapé sur les nerfs de certains, comme America avait pu le faire pour moi dans le tome 2. J'appréhendais donc son comportement, et j'étais été agréablement surprise ! Je l'ai trouvé très agréable, charmante et attachante !
Comme tout le monde, elle a ses petits défauts, mais je la comprenais. Parce que, sincèrement, qui peut dire ce qu'on ressent en sachant que la responsabilité d'un royaume pèsera bientôt sur nos épaules ? En sachant que tous nos gestes sont épiés et analysés pour le public ? Ça doit être extrêmement stressant et difficile à gérer. Et depuis toute petite, Eadlyn a été habituée à devoir endosser le rôle de reine.
J'ai donc trouvé normal qu'elle se répète souvent qu'elle était la plus puissante du monde. Depuis toute petite, elle avait été élevée dans cette perspective, dans cet esprit. Cela vient de son éducation, c'est tout à fait normal pour elle.
Donc je ne lui ai pas tenu rigueur de cela, qui m'aurait certainement énervé chez tout autre personnage. Car Eadlyn, c'est Eadlyn…

Eadlyn m'a souvent fait rire, mais m'a aussi beaucoup surprise. Face à tous ces garçons, elle était un peu désarmée, puis déstabilisée face à tous ces brusques changements dans sa vie. Tout cela la dépasse un peu, elle ne s'attendait à rien de tout ça… Un mari ? Elle ne l'avait jamais envisagé, n'y avait pas pensé une seule seconde. Et voilà que la Sélection débarque bouleverser sa vie…
Au début, elle se montre très dure, c'est vrai. Mais je comprenais encore une fois ce qu'elle ressentait. Ça devait être très dur pour elle.
le plus positif, c'est qu'elle apprend et évolue de page en page. Et ça, c'est un énorme point positif pour moi !
Si vous comparez l'Eadlyn des premières pages à celle des toutes dernières pages, vous ne la reconnaîtrez pas ! Elle change du tout au tout, se laisse mieux connaître, laisse rentrer des gens dans sa bulle. Et grâce à ça, elle évolue terriblement et très positivement.
Ensuite, j'ai été super surprise par les garçons ! On voit que ce n'est pas du tout la même ambiance que dans la Sélection précédente ! Déjà, ce n'est pas Maxon qui dirige mais Eadlyn, et ce ne sont pas des SélectionnéEs, mais des Sélectionnés ! Ce qui change tout du tout au tout !
En effet, les garçons sont tous… Détendus. Enfin, c'est l'impression que j'en ai eue ! Ils sont tous extrêmement cool, et je les aime (quasiment) tous ! Ils ont tous leur charme, leurs défauts, leur humour, et je comprends le maelström d'émotion que ressent Eadlyn face à eux.
Sincèrement, mon préféré s'impose directement. Si je vous disais son nom, je vous spoilerai complètement le début de l'histoire, donc je vais me taire sur lui. Mais je le trouve juste… craquant, parfait. Qui sait, peut-être sera-t-il dans mon Just One du mois ? xD
Mais sinon, une chose qui m'a frappé, c'est la relation qu'entretient Eadlyn avec un garçon qui n'est pas un Sélectionné. J'ai été plutôt choquée, tout simplement parce que… Je ne sais pas xD C'était très étrange je trouve, et bizarrement (pitié, ne me regardez pas avec des gros yeux) je l'imaginais comme nain ! xD (coucou Alizéa) du coup, j'avais du mal à l'imaginer avec Eadlyn… Et puis bon, pour moi elle est destinée à mon candidat préféré, donc c'est normal que je vois ça comme ça xD

Concernant donc l'histoire. Bon. Ce tome-ci est plus épais que tous les précédents (410 pages à déguster !) et même malgré cela, je l'ai trouvé bien trop court ! J'ai même cru qu'il manquait des pages à la fin… xD
L'histoire a su une nouvelle fois m'emporter. Ce n'est maintenant plus un secret pour personne, l'univers de la Sélection me fait rêver et m'ensorcelle à chaque lecture ! Ce tome-ci n'a pas échappé à la règle…
Il est certes très différent des précédents, mais j'ai adoré justement, car il apporte un souffle nouveau dans cet univers que j'aime tant ! On découvre de nouveaux personnages, de nouvelles intrigues, etc., et ça, c'est tout simplement génial !
Je dois avouer que j'ai craint que ce tome-ci soit bien moins bon, car il me faisait l'effet d'une décision plutôt « marketing » car les tomes précédents avaient marché, mais j'ai eu l'impression que Kiera Cass s'était donnée à fond dans ce roman !
J'ai lu ce livre avec un immense bonheur car c'est un concentré de plaisir à savourer que nous offre là Kiera ! Cette décision d'entamer une nouvelle trilogie ne m'a jamais parue aussi bonne…
Un petit mot sur la fin, tout de même. Cette fin, oh mon Dieu, je ne l'ai pas du tout vue venir, mais elle m'a juste… atterrée, tuée, liquéfiée, enterrée. J'ai posé mon livre, j'ai commencé à écarquiller les yeux et à répéter « Non, non ! C'est impossible de toute manière ! » (ceux qui l'ont lu me comprendront)
Pour cette fin, Kiera Cass a eu une super idée. Très bonne pour elle, très horrible pour nous. (malheureusement c'est souvent comme ça… ^^') Mais elle a intérêt à tout arranger dès le tome suivant ! Sinon mon arrêt de mort est signé, c'est moi qui vous le dis…
EN CONCLUSION, un 4ème tome bien au-delà de mes attentes !
Des personnages attachants et une histoire passionnante, je ne saurais demander plus !
J'attends le tome 5 avec plus qu'impatience et remercie Kiera Cass ainsi que la Collection R pour nous offrir des livres pareils…
N'oubliez surtout pas de commencer cette saga si ce n'est pas déjà fait !!!
Lien : http://lectureavie.blogspot...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          155
Nymphea
  15 juin 2015
Alors, comme d'habitude il y a plein de bonnes idées, mais pas assez approfondies, donnant un ensemble superficiel.
Le caractère d'Eadlyn est juste... aaaaargh, rien que d'y penser j'ai envie de frapper le premier objet qu'il y a sous mes yeux. En l'occurrence, mon ordinateur... donc je préférerais éviter siouplaît. Mais mon dieu cette fille est une ordure !! "Je suis la plus puissante", "je sais bien que je suis belle" etc. Je ne demande pas qu'elle soit l'héroïne parfaite que tout le monde aime (parce que ça aussi j'en ai ma claque), mais zut quoi, quand la narration est à la première personne, on a besoin de s'identifier un tant soit peu au héros !
De manière générale, les personnages sont prévisibles et pas spécialement attachants (comme Eadlyn !!). Par conséquent, l'intrigue qui en découle l'est tout autant. L'idée d'une nouvelle sélection, ça fait un peu recyclage... Et j'ai trouvé cette sélection beaucoup moins... haletante, prenante que dans le premier tome. La famille d'Eadlyn est elle aussi prévoyante, dans le genre « on se fait des bisous partout, on s'aime pour toujours, notre amour est le plus fort ». Maxon et America sont devenus bien communs. Comme quoi dès qu'on change de point de vue...
Il y a de nombreuses fautes, je crois toutes en rapport avec le futur (petit clin d'oeil à Malivriothèque ;D) : "j'y arriverais" au lieu de "j'y arriverai", non ! Mais bon ça, ce n'est en aucun cas la faute de l'auteure...
Il y a également certains passages qui ne tiennent pas la route, dans le sens où tout arrive miraculeusement, juste pour faire un peu de rebondissements.
Avec tout ça, on a vraiment le sentiment que j'ai détesté ce livre. Eh bien non ! Je dirais que tous ces défauts sont relativement mineurs et passés inaperçus lors de ma lecture. Car ce livre est addictif, et même si je ne l'ai pas ââââdoré, je suis restée globalement sur une bonne impression. Ce sera donc un 4/5 pour moi, pas plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
Cer45Rt
  22 juillet 2020
"L'héritière", est le quatrième tome de "La Sélection" et le premier tome d'une nouvelle trilogie, dans l'univers de "La Sélection". Il a l'originalité de nous faire vivre la Sélection, du côté de la famille royale, et non plus, des Sélectionnés, comme dans la première trilogie. C'est un tome, où, encore une fois, Kiera Cass, s'améliore, même si certains de ces grands défauts demeurent : les personnages sont un peu (à vrai dire, beaucoup), trop plats et sans personnalité, les dialogues sont un peu fades, le style est bien trop simple...
Cependant, cette fois-ci, on a définitivement abandonné l'univers gentillet, des autres opus, avec l'amour qui tombe tout d'un coup, sur deux personnages, qui doivent faire face à énormément de contraintes, les empêchant de se marier, et dont l'amour triomphera finalement, au final... Ici, l'amour, n'est pas la principale thématique, et l'on comprend mieux que jamais que la Sélection, est au moins autant une mise en scène qu'une histoire d'amour.
Et puis, l'histoire, laisse la place à une véritable évolution pour la narratrice, dont l'introspection, mène au moins à quelque chose, puisque ces interrogations, la pousse à évoluer (contrairement à ce qui se passe dans la première trilogie de "La Sélection", où la narratrice s'interroge beaucoup, mais reste, le même personnage, sans grande personnalité, d'un bout à l'autre).
C'est d'ailleurs l'occasion d'évoquer les personnages. Ils sont, certes, toujours assez plats, mais ont au moins l'esquisse d'une personnalité, avec quelques traits de caractère, tandis que je cherche toujours la personnalité des deux personnages principaux de la première trilogie (si ce n'est qu'ils sont gentils et bienveillants). Au moins, là, tous les personnages (sauf les très secondaires), ont une vraie personnalité.
Par ailleurs, l'une des plus grandes forces de "L'Héritière", est, à mes yeux, sa fin douce-amère, qui est un pur moment d'émotion poignante (ce qui démontre, d'ailleurs, à mon avis, une amélioration, du point de vue des personnages, puisque j'arrive à souffrir avec eux, ce à quoi, je ne serais jamais parvenu, dans la première trilogie), sur la douleur de la perte d'un être cher.
Pour résumer, mon avis, somme toute, "L'héritière", est, à mon avis, un joli roman, avec des défauts, certes, mais aussi, de vraies qualités, qui font relativiser l'importance de ces défauts.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Lesperanza
  14 septembre 2019
J'ai relu ce livre pour la deuxième fois car écrivant une Fanfiction sur la Sélection, j'avais besoin de relire ces livres pour noter des détails de l'histoire qui pourraient me servir pour la suite, ou pour éviter certaines incohérences plus tard dans mon récit. Je l'ai donc relu et... que dire ?
Relire une deuxième fois un bouquin peut être très intéressant. On peut en avoir une approche différente, ainsi que saisir des détails qu'on n'aurait pas saisi la première fois. Bon après, on sait déjà la fin, ce qui casse le suspense. Mais malgré tout, j'ai quand même plusieurs choses à dire sur cette relecture ^^
Autant être honnête de suite : j'ai beaucoup pris plaisir à relire ce livre. Malgré le fait que l'écriture soit extrêmement simple, le récit n'est pas ennuyeux et totalement addictif. Ca distrait vraiment, bien qu'Eadlyn puisse parfois m'énerver et aussi la manière de raconter que j'accroche moyennement. Mais c'est réellement une chouette distraction que j'ai pris plaisir à relire.
Ah d'ailleurs, avant que je passe à la suite, petite dédicace à Kile, je l'aime tellement ce garçon haha ;) ♥
Je trouve que cette deuxième Sélection est intéressante car on sent l'hésitation d'Eadlyn. Même s'il y a clairement des indices et des sous-entendus qui permettent de deviner qui elle choisira à la fin, je trouve qu'on ne devine quand même pas de suite comment va se terminer l'histoire, et j'aime beaucoup ce côté-là de la Sélection d'Eadlyn :) Bien que je préfère le personnage d'America à celui de sa fille, je trouve qu'on devine trop vite la fin dans la première Sélection ^^'
Ah et aussi ! Petite mention sur la lettre d'Ahren, qui est juste magnifique, juste et honnête ! ♥ Elle est remplie d'émotion mais en même temps il est complètement honnête avec sa soeur qu'il aime plus que tout au monde (il reconnait d'ailleurs qu'il aurait fait n'importe quoi pour elle...), et j'ai trouvé ce passage tout en profondeur ^^'
Enfin bref, voilà :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
littlebook_andcoffee
  08 septembre 2020
On découvre ici le personnage d'Eadlyn donc, la fille d'America et de Maxon. Princesse élevée dans les principes de la royauté, fille qui est donc amené à devenir reine, elle est l'aînée d'une fratrie de quatre enfants et possède un frère jumeau. Bon les frères ne m'ont pas marqué honnêtement, je suis pas capable de vous ressentir leurs prénoms et ils n'ont, à mes yeux, pas une grande importance.
Après la dissolution des castes, vingt ans plutôt, le peuple est en colère et Maxon décide donc de lancer une nouvelle Sélection, principe qui répugne Eadlyn, fière d'être une femme forte, puissante et seule. Assez têtue, et prenant les gens de haut, elle ne se rend même pas compte à quel point elle peut être agaçante même lorsque ses plus proches parents le lui disent. Colérique et superficielle durant les premiers chapitres, elle est tout que je déteste, mais je pense que c'est fait exprès pour permettre à l'auteur de se laisser une marge de manoeuvre. Ainsi, au fil du livre, elle va apparaître plus humaine, inquiète pour son peuple et pour sa famille.
Un petit groupe de Sélectionnés va rapidement se détacher du lot comprenant, Ean, Henri et Kile. C'est vraiment les seuls garçons qui sont intéressants dans l'histoire et donc, à retenir. Les autres ont quelques anecdotes sympas mais vraiment trente cinq personnages c'est un peu trop là. Les moments en tête à tête sont très sympas, et pour le coup, j'aime vraiment la personnalité de chacun des garçons. L'histoire d'Erik aussi est très touchante et son lien avec Eadlyn est très intéressant et j'ai hâte de voir la suite.
Reste que, dès qu'on quitte un moment avec les garçons, le livre redevient rapidement platonique. La situation politique n'est pas aussi bien travaillée que dans la première saga, on stagne un peu sur les sujets et c'est souvent la même chose qui revient.
Beaucoup plus de travail sur le personnage principal à mon goût. Eadlyn est assez exécrable dans les premiers chapitres et sa personnalité change positivement grâce à certains événements qu'elle va vivre – ça ne lui tombe pas sur la tête comparée à America quoi – et j'ai pour le coup, hâte de voir comment elle va se comporter par la suite.
Reste qu'à la fin du livre, je n'ai qu'une vague idée avec qui elle va finir – et encore un doute entre deux garçons – et c'est une très bonne chose. Ce quatrième tome m'a donné envie d'en savoir plus, de lire la suite et de connaitre la fin de l'histoire.
Petit bémol pour l'histoire entre Aspen et Lucy. Je trouve ça hyper violent et triste que leur intrigue se termine ainsi. Alors bien sûr, ce sont des choses qui arrivent mais je trouve ça d'autant plus dur que ce sont des personnages qui ont tous les deux, eu une vie dure et difficile et que ça se rajoute encore. Vraiment déçue de ce coté là et de la non existence de ses deux personnages dans ce nouveau tome.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (94) Voir plus Ajouter une citation
ptitelily01ptitelily01   10 mai 2015
Eadlyn,

Au cas où tu ne serais pas déjà au courant en ouvrant cette lettre, laisse-moi t’expliquer ce que j’ai fait. Je suis parti pour la France avec Camille et, en fonction de la réaction de ses parents, j’ai l’intention de l’épouser sur-le-champ. Je suis désolé d’être parti sans toi et de vous avoir exclus, les parents et toi, de ce qui, je le sais, sera le plus beau jour de ma vie, mais je n’ai pas eu le choix.
Après notre discussion, j’ai compris ce qui s’était passé ces dernières années. J’avais toujours cru que ton aversion pour Camille venait de ce que vous étiez dans la même situation. Vous êtes des femmes jeunes et belles, héritières d’un trône. Mais elle et toi ne gérez pas du tout votre position de la même manière. Elle est ouverte à tout, alors que tu maintiens les gens à distance. Elle gouverne avec humilité, alors que tu brandis ton pouvoir comme une épée. Je m’en veux d’être aussi dur, même si je sais que tu sais déjà tout ça sur toi. Mais l’écrire ne me procure aucune joie.
Mais ce n’est pas pour ça que tu la détestes. Tu ne l’aimes pas parce que c’est la seule personne qui pourrait nous séparer, toi et moi.
Tes paroles m’ont fait beaucoup de mal, Eadlyn. Parce que je voulais te croire. Je voulais écouter tes arguments et réfléchir à tes suggestions. Mais je savais que si je le faisais, un jour tu parviendrais à me convaincre de tout abandonner pour toi. Voire peut-être d’accepter de porter la couronne à ta place. Et je l’aurais fait. Je ferais n’importe quoi pour toi.
Alors avant que tu me demandes de me sacrifier pour toi, j’ai fait don de ma vie à Camille.
Je te souhaite de trouver l’amour, Eadlyn. L’amour imprudent et implacable, celui qui te consume. Si tu éprouves ce sentiment un jour, tu comprendras. J’espère que ce jour viendra.
Mon bonheur avec Camille est assombri par une seule chose : que nous ne nous voyions plus si tu décides de ne pas me pardonner. Cette tristesse m’accablera, mais moins que d’être séparé de mon âme sœur
Tandis que j’écris ces lignes, tu me manques déjà. Je n’arrive pas à nous imaginer si éloignés l’un de l’autre. Pardonne-moi, je t’en supplie. Je t’aime. Peut-être pas autant que tu le voudrais, certes, mais profondément quand même.
En témoignage de ma volonté d’être toujours ton soutien inconditionnel, je te livre une dernière information, qui pourra peut-être t’aider dans les mois à venir.
D’autres provinces se soulèvent contre la monarchie. Pas toutes, mais elles sont nombreuses. Et même si ça me peine de te le dire, les reproches que le peuple fait au système semblent se cristalliser autour d’une seule personne : toi.
Je ne sais pas pourquoi – peut-être parce que tu es jeune, et que tu es une femme, ou pour d’autres raisons qui nous paraîtraient incroyables –, mais les gens s’inquiètent. Papa vieillit à toute allure. Le poids de ce qu’il a accompli pendant son règne est beaucoup plus important que celui de ses prédécesseurs ; la population pense que tu vas hériter du trône sous peu et elle n’est pas prête à cette éventualité.
Je déteste te révéler tout ça mais je pense que tu le sais déjà. Je ne voulais pas que tu rumines sans cesse ce genre de pensées, j’espérais que ça passerait. Je te dis tout ça parce que je suis convaincu que tu peux inverser la tendance. Arrête de maintenir tout le monde à distance, Eadlyn. Tu peux être à la fois courageuse et féminine. Tu peux gouverner le monde et aimer les fleurs. Et, plus important, tu peux être reine et épouse.
Je crois que ceux qui ne te connaissent pas comme je te connais auraient enfin un aperçu de ta véritable personnalité si tu envisageais de trouver un mari. Je peux me tromper, mais au cas où ce serait la dernière fois que je peux te parler, je me dois de te donner ce dernier conseil.
J’espère que tu me pardonneras.
Ton frère, ton jumeau, ta moitié
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
leslecturesdeValleslecturesdeVal   24 août 2015
J’ai toujours été incapable de retenir mon souffle pendant sept minutes. Je n’ai même jamais réussi à le faire pendant une minute. Un jour, j’ai essayé de courir un kilomètre et demi en sept minutes, parce que j’avais entendu dire que certains athlètes y parvenaient. Échec retentissant. Je me suis arrêtée à mi-parcours, paralysée par un point de côté.
En revanche, en sept minutes, j’ai fait quelque chose d’impressionnant : je suis devenue reine.
Je suis venue au monde sept minuscules minutes avant mon frère, Ahren, le dépossédant ainsi du trône. Si j’étais née une génération plus tôt, ça n’aurait eu aucune importance. Ahren étant un garçon, il aurait été l’héritier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Nat98Nat98   08 mai 2015
-Blakely, c'est ça?
-Ou... (sa voix a dérapé et il s'est repris), oui, Votre Altesse.
-Quand nous nous sommes rencontrés, vous n'avez pas réussi à détacher votre regard de mes seins. (Il a blêmi, comme s'il pensait qu'il avait fait ça avec tant de subtilité que je ne l'avais pas remarqué.) Vous pourrez contempler mes fesses en sortant.
Commenter  J’apprécie          280
devoreusedelivreschdevoreusedelivresch   18 mai 2020
Je savais qu'une véritable armada travaillait au palais, mais j'avais l'impression qu'ils étaient tous cachés jusqu'à aujourd'hui. Au fur et à mesure que l'annonce de cette Sélection inattendue se répandait comme une traînée de poudre, ce n'étaient pas seulement les femmes de chambre et les majordomes qui couraient partout, mais des gens que je n'avais jamais vus de ma vie.
Mon travail quotidien, qui consistait en lecture de rapports et en réunions, a changé quand je suis devenue le centre des préparations pour la Sélection.
- C'est un peu moins cher, Votre Altesse, mais toujours incroyablement confortable et ça s'assortira à merveille au décor existant.
Un homme tenait un grand pan de tissu qu'il a posé sur les deux options précédentes.
Je l'ai touché, émerveillée par sa texture, même s'il n'était manifestement pas destiné à être porté.
- Je ne suis pas certaine de comprendre pourquoi nous faisons tout ça.
L'homme, l'un des décorateurs du palais, a pincé les lèvres.
- On m'a dit que certaines chambres d'amis étaient un peu féminines et que vos prétendants seraient plus à l'aise dans ce genre de décor, a-t-il répondu en exhibant encore un autre tissu. Nous pouvons changer entièrement l'aspect d'une chambre avec un simple dessus-de-lit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
leslecturesdeValleslecturesdeVal   24 août 2015
J’ai regardé la feuille pendant une éternité. Il m’avait abandonnée. Abandonnée pour elle. Quand j’ai enfin compris le caractère définitif de ce départ, j’ai été consumée par un accès de rage pure. J’ai attrapé l’objet le plus proche de moi et je l’ai balancé à travers la chambre de toutes mes forces.
J’ai entendu Neena pousser un petit cri lorsque le verre s’est brisé contre le mur et ça m’a ramenée à la réalité. J’avais complètement oublié sa présence.
J’ai secoué la tête en respirant bruyamment.
— Je suis désolée.
— Je vais nettoyer.
— Je ne voulais pas t’effrayer. C’est… Il est parti. Ahren est parti.
— Quoi ?
— Il s’est enfui avec Camille. (Je me suis passé la main dans les cheveux. J’avais l’impression de devenir folle.) Je ne comprends pas pourquoi la reine l’a permis, mais c’est ce qu’elle a fait. Gavril a dit que les choses avaient été faites dans les règles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80

Videos de Kiera Cass (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kiera Cass
Extrait de "La Sélection 3 - L'Élue" de Kiera Cass lu par Claire Tefnin. Editions Audiolib. Parution le 10 octobre 2018.
Pour en savoir plus : https://www.audiolib.fr/livre-audio/la-selection-3-lelue-9782367624549
autres livres classés : dystopieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'héritière, tome 4 de La Sélection

La princesse Eadlyn est:

la cadette de la famille
jumelle avec Ahren
la benjamine
fille unique

17 questions
77 lecteurs ont répondu
Thème : La Sélection, tome 4 : L'Héritière de Kiera CassCréer un quiz sur ce livre

.. ..