AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782800145525
48 pages
Éditeur : Dupuis (13/11/2009)
3.41/5   22 notes
Résumé :
A Paris, dès le début de l'Occupation allemande, Rose Valland, attachée de conservation au musée du Jeu de Paume, recense dans le plus grand secret les oeuvres d'art volées aux membres de la communauté juive.
Les chefs-d'oeuvre attendent dans ce musée, autrefois dédié à la peinture d'avant-garde, d'être acheminés vers l'Allemagne. En 1945, avant même la capitulation Rose Valland, devenue " capitaine beaux-arts ", part sur leurs traces, pour tenter de reconsti... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
3,41

sur 22 notes
5
1 avis
4
3 avis
3
5 avis
2
0 avis
1
0 avis

som
  27 juillet 2015
Icône discrète de la Résistance du monde des arts durant la Seconde guerre, Rose Valland est aujourd'hui plus connue pour son rôle pour la récupération, dans l'immédiat après-guerre, des oeuvres volées par les Nazis, puis son implication dans leur restitution aux victimes de spoliation.
Catel, Emmanuelle Polack et Claire Bouilhac rendent hommage à cette belle figure dans un album mêlant bande dessinée (court, trop court) et dossier documentaire. Les dessins de Catel mettent en scène sa folle détermination. Les photographies et les chronologies permettent d'aller un peu plus loin. Sobre, efficace, l'album est aussi une invitation à lire les écrits de Rose Valland, aller revoir « le Train » de John Frankenheimer (inspiré par son action), mais aussi de réfléchir à tous les vols d'oeuvres tristement en cours dans le vaste Moyen-Orient. Puissent des Rose Valland sauver ces chefs d'oeuvre en péril !
Commenter  J’apprécie          70
Rhl
  26 janvier 2021
Portrait en bande dessinée de la résistante Rose Valland qui s'est vouée à la sauvegarde , la récupération et la restitutions d'un grand nombre d'oeuvres d'art spoliés aux musées et aux membres de la communauté juive par les nazis lors de l'occupation allemande.
Une deuxième partie présente une chronologie détaillée de la vie de Rose Valland.
Ce livre a le grand mérite de m'avoir fait connaître ce personnage hors du commun qui a tant oeuvré contre les spoliations des nazis, par amour de l'art et une puissante quête de justice.
Si j'ai aimé lire ce livre pour ce qu'il m'a apporté en termes de connaissances, je n'ai pas été convaincue par la forme. J'ai mis du temps à entrer dans la BD (qui est pourtant très courte), et la très longue chronologie m'a plutôt ennuyée. J'avais acheté ce livre pour le CDI de mon collège, mais je pense qu'il faudra peut-être un accompagnement des élèves pour qu'ils s'y intéressent. Elle peut néanmoins être une très bonne ressource pour des recherches ciblées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Vexiana
  30 mars 2021
Alors, oui mais non.
Nous suivons ici l'histoire de Rose Valland, conservatrice faisant fonction au musée du jeu de paume pendant la 2e guerre mondiale.
Esthète et résistante, elle prend minutieusement note des tableaux volés par les Allemands et tente de stopper les convois qui emmènent les chefs-d'oeuvres dérobés en Allemagne.
Un destin intéressant qui méritait, sans aucun doute, d'être mis en avant dans cette BD "riche" de seulement 24 pages!!! (Assez surprenant quand on voit l'épaisseur habituelle des biographies de Catel)
Heureusement qu'il y a un dossier en fin de tome histoire de rattraper un peu le reste.
Commenter  J’apprécie          50
Erik_
  27 novembre 2020
Cet ouvrage permet de découvrir que pendant la seconde guerre mondiale une femme passionnée d'art s'est battue pour la conservation d'oeuvres face au vol par les nazis du patrimoine. Cela permet d'honorer la mémoire de Rose Valland qui était effectivement pour moi une parfaite inconnue jusque là. C'est bien.
Pour autant, j'ai le droit de me poser certaines questions. Faut-il nécessairement mettre sa vie en danger pour sauver du matériel plutôt que des hommes ? Bref, je suis un peu dubitatif sur un tel combat qui trouvera certainement pas mal de justifications par rapport à des passionnés d'oeuvres d'art qui donneraient leur vie pour sauver un Dali. Pour ma part, je trouverai plus de grâce et d'honneur à sauver tout simplement un homme pendant cette guerre d'extermination. le matérialisme prévaut-il lorsqu'il s'agit de biens inestimables pour le patrimoine de l'humanité ? Ce sont des questions qui peuvent se poser et laisser place à la réflexion puis au débat.
Pour le reste, la lecture a été de courte durée (22 pages) et bien fade au regard d'un graphisme plutôt pauvre. C'est un pur documentaire dans sa seconde partie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
mustango
  14 janvier 2010
Bonne bd mais c'etait un peu court. Rosa Valland va jouer double jeu au sein du musée du Jeu de Paume, réquisitionné durant la seconde guerre mondiale par les Allemands, qui rapatrient chez eux des chefs d'oeuvre appartenant à la France. Rose est au première loge de ces manoeuvres et note tout (où partent les oeuvres etc ) pour prévenir la Résistance.
Encore heureux il y a un dossier à la fin de la bd avec le parcours détaillé de Rose, des photos.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
PecosaPecosa   10 mars 2021
"Je mourrai sans savoir" conclu Rose Valland qui s'est éteinte le 18 septembre 1980.

Dans un dernier rebondissement, l'histoire lui donne encore une fois raison. Ce matin, sur commission rogatoire de l'Allemagne et du Liechtenstein, le procureur Ivo Hoppter s'est fait ouvrir le coffre n°5 de la banque cantonale de Zürich.

Celui-ci avait été loué depuis 1978 par Bruno Lohse, surnommé "le pilleur attitré" de Goering.

Il ne s'agit pas d'un petit coffre à bijoux mis d'un lieu semblable à un dressing blindé.

Un nombre impressionnant de toiles de maîtres, de véritables chef-d'oeuvres, parfois encore emballés, reposent là.

Bruno Lohse, mort en mars dernier à l'âge avancé de 95 ans, avait discrètement mis à l'abri pour son propre compte une partie du trésor nazi volé aux familles juives...

Aujourd'hui, Rose Valland aurait certainement aimé être là, après avoir travaillé sans relâche et parfois au péril de sa vie, à la récupération des oeuvres spoliées pendant la seconde guerre mondiale...

Cette découverte tardive est l'occasion de saluer la mémoire de celle dont le courage et l'action lui valurent le nom de "Capitaine Beaux-Arts".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
SZRAMOWOSZRAMOWO   05 juin 2015
Gare d'Aubervilliers, 2 aout 1944.
- Bien entendu, le train n'entrera pas sur le territoire allemand.
- Il ira directement au château de Nikolsburg.
- La Moravie, très bien...Il faut trouver des acquéreurs. La Reichsbank a besoins de devises.
- Mais pour cela, il faudrait déjà partir. Alors ? Qu'attendez-vous ?
- Nous sommes bloqués, les liaisons ferroviaires sont coupées.
- Vous vous moquez de moi ? Annoncez le départ !
- Les rails ont été déboulonnés, colonel Von Behr. Je ne peux rien faire.
- LA RESISTANCE !
- Eh bien, REPAREZ ! Verdammter Mist !
- ça va prendre au moins 48 heures....
-.....peut-être plus.
- Vous avez 48 heures, passé ce délai, je vous fais fusiller !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Erik_Erik_   27 novembre 2020
Quand on veut se mêler de beaux-arts, il faut du goût, et le goût n'admet pas de compromis.
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Videos de Catel (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Catel
Les Cahiers Aire Libre - Pendant ce temps à Fécamp... Catel
autres livres classés : spoliationsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le monde de Lucrèce(Lou)

Qui est le frère de Lucrèce?

Ruben
George
Victor

13 questions
12 lecteurs ont répondu
Thème : Le monde de Lucrèce, tome 1 de CatelCréer un quiz sur ce livre