AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782491652005
160 pages
Éditeur : La Valtynière (01/04/2020)
4.1/5   5 notes
Résumé :
Ona, jeune prostituée de la planète minière Telucentre découvre qu'Ilo, un de ses clients, est un artiste qui s'ignore. A son insu elle décide d'inscrire son oeuvre, un bonsai au tronc façonné à l'image d'un vieux mineur, au concours du comité des arts de la fédération. Le prix en est une résidence d'artistes dans un paradis au nom d'Hyspéria, une planète que se partagent de riches excentriques pratiquant l'otium et de petits cornichons télépathes.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Milllie
  30 mai 2021
Dans un futur peut être pas si loin du nôtre, le monde semble se diviser entre Otiums, riches oisifs prêts à tout pour se divertir, et ouvriers exploités par des conglomérats géants, confinés sur des planètes-mines à ciel ouvert géantes, dépensant les quelques sous qu'ils gagnent en drogue, verres dans des bars ou prostituées. Mais ces deux mondes vont soudain entrer en collision quand Ilo, mineur sans le sou, gagne un concours d'art organisé par les Otiums et ainsi son ticket d'entrée sur Hyspéria, la planète de rêve où ceux-ci sont installés.
Si vous n'avez pas tout compris au résumé ci-dessus, c'est normal. Malossol Beach est une BD totalement inclassable, un des albums les plus déroutants, inventifs et totalement loufoques qu'il m'ait été donné de lire. On y croise aussi des obstats, sortes de cornichons moins bêtes qu'il n'y paraît, des androïdes sexuels et des esclaves, chaque case et dialogue fourmillant d'inventions et de découvertes. Mais ne vous y trompez pas, si au début on se dit que l'auteur cherche juste à nous divertir avec son histoire complètement déjantée, cet album est en fait beaucoup plus acide et tranchant qu'il n'y paraît. Il n'y a qu'à lire le glossaire en début d'album pour comprendre que sous les atours d'une "Fédération" fictive de planètes où Hyspéria a remplacé Terra 1, notre bonne vieille terre (disparue prématurément ?), on peut reconnaître certains travers de notre monde contemporain. Entre mineurs exploités semblant avoir abandonné tout espoir de révolte et Otiums ayant tout pour être heureux, puisque leur vie peut être consacrée aux loisirs mais s'ennuyant plus que de raison et prêts à abandonner tout sens moral pour un instant de distraction et d'étonnement, le ton de cette BD est plutôt désabusé et l'auteur soulève un certain nombre de questions en filigrane, du rôle de l'art dans une société aux limites du capitalisme en passant par la place du travail et des loisirs.
Côté dessins, le trait simple et les couleurs vives sont très inventifs aussi et illustrent joliment les bizarreries de ces mondes inconnus. le découpage est fluide, agréable à lire, on est vite embarqué dans l'histoire et surtout, alors que je me demandais comment l'auteur allait se sortir d'un scenario pareil, l'intrigue va crescendo et se termine de manière très cohérente. Une chouette découverte que ce Malossol Beach totalement inclassable, d'autant que l'objet BD est très agréable à lire également avec son moyen format et son papier épais. Un OLNI à lire si vous aimez être surpris !
Un grand merci à Babélio pour ce livre reçu dans le cadre d'une Masse Critique et à la toute jeune maison d'édition La Valtynière, qui semble ne pas manquer d'humour non plus (cf. leur slogan sur leur carte de visite et sur leur site !), et qui a déniché cette jolie pépite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
La_Truite
  06 octobre 2020
Cette BD est un absolu ovni: le dessinateur est inconnu et la scénariste est une romancière de polar qui n'a jamais fait de science fiction.
J'étais perplexe au premier abord et je l'ai acheté uniquement car j'aime beaucoup Hannelore Cayre (La daronne, Richesse Oblige). Mais passé la lecture, cette BD est tout simplement géniale et d'une originalité sans pareille!!
Pour essayer de résumer cette histoire excentrique, je dirai que c'est les péripéties de prolétaires spatiaux (un mineur d'astéroïde et une prostitué) invités sur une planète paradisiaque où se regroupe toute la bourgeoisie dégénérée de l'univers pour y façonner une oeuvre d'art mystérieuse.
Il est question de mythologie grec, de star trek, d'art contemporain, de cornichons télépathes, d'océan d'acide sulfurique, de sommeil cryogénique, d'inceste, de lune artificiel et j'en passe. Mais d'une manière incroyable, tout ça n'est pas juste un "délire" de l'auteure, mais une histoire parfaitement bien ficelée, cohérente, avec son lot de suspens et de twist.
Et c'est bien du Hannelore Cayre tout craché. L'histoire met en scène tous ses thèmes de prédilection: la destruction d'un système par des marginaux, le renversement des valeurs morales, le pouvoir de l'argent etc. La science fiction n'est ici qu'une manière symbolique de faire une critique acerbe de la société actuelle.
Les dessins sont mignons (un style un peu enfantin) et adultes à la fois (il y a des scènes de sexe, de la drogue etc). Les choix visuelles (je pense aux bâtiments de la planète Hyspéria inspiré de l'architecture des années 50 et à la gueule des vaisseaux spatiaux) sont à la hauteur de l'histoire.
Ne rentrant dans aucun standard de la bande dessiné française, j'imagine que cette ouvrage a eu du mal à trouvé une maison d'édition. C'est probablement pour ça qu'elle est édité dans une maison d'édition fondée par le dessinateur lui même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
SagnesSy
  06 mai 2021
J'ai lu cette BD dans le cadre de l'opération Masse Critique de Babelio, intriguée par le seul et unique avis déposé sur Babelio : dithyrambique. Ma lecture est plus nuancée mais le récit est solide, et prenant. En ce qui me concerne le graphisme pêche un peu, encore que le contraste entre son côté tremblé et hésitant fonctionne à merveille avec l'assurance de l'histoire. Dans un futur bien pénible les oisifs ont l'ascendant sur les besogneux (oh wait...) jusqu'à ce que... Si cette phrase n'est pas fausse quant au contenu de cette BD elle ne dit rien de la réjouissante inventivité d'Hannelore Cayre qui m'a évoquée celle d'Anouk Ricard, pour ce que ça vaut. Pour finir je recommande !
Commenter  J’apprécie          102
kathel
  20 mai 2021
La couverture de cette bande dessinée reçue grâce à Masse critique ne m'avait pas laissé imaginer qu'il s'agissait de science-fiction, d'autant que le nom d'Hannelore Cayre m'évoquait plutôt le roman policier.
Bref, j'ai été assez surprise de me retrouver sur Télucentre, planète minière peuplée de travailleurs de la mine et de travailleuses d'une autre nature. Les uns et les autres étant bien sûr exploités par des plus riches qu'eux. Ona, jeune prostituée rencontre Ilo, un mineur pas très sympathique, et remarque chez lui un bonsaï, aussi original que rare sur cette planète. Elle inscrit l'oeuvre à un concours qu'ils gagnent, ce qui les mène sur la planète Hyspéria. Elle est peuplée de riches oisifs passionnés par l'art, et dont les résidences sont entourées d'eau acide où baignent des sortes de cornichons.
L'imagination de l'auteure se dévoile petit à petit et on se prend à cette histoire, qui égratigne l'art contemporain tout en traitant de sujets comme la cellule familiale et les discriminations ! Je suis un peu moins emballée par le dessin, plus par la mise en couleur... J'ai finalement trouvé l'ensemble divertissant, et pas bêta pour deux sous !
Lien : https://lettresexpres.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60


Videos de Hannelore Cayre (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hannelore Cayre
Passage d'Hannelore Cayre à la Grande Librairie pour la promotion de "Richesse Oblige"
autres livres classés : artVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1213 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre