AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2258115698
Éditeur : Les Presses De La Cite (09/03/2017)

Note moyenne : 4.41/5 (sur 128 notes)
Résumé :
Manon maquille les cadavres, Ariel maquille les voitures. Elle est thanatopractrice, il est délinquant. Ils sont frère et sœur. Un jour, l'une des combines d'Ariel tourne mal et Manon se retrouve complice malgré elle. Lorsque les assassinats les plus sordides s'accumulent autour d'eux, traçant un jeu de piste sanglant vers une secte satanique, le capitaine Raynal s'intéresse à leur cas. Commence alors une traque qui brouillera les limites entre alliés et prédateurs ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (92) Voir plus Ajouter une critique
Stelphique
  29 mars 2017
Ce que j'ai ressenti:…Une satanique aventure…
Si tu m'entends…
…Sache qu'ouvrir le dernier livre de Sire Cédric ne sera pas de tout repos. Il te faudra te confronter à ta part d'ombre, accepter l'horreur, qui pour une fois, sera bien réelle. Les monstres n'ont jamais fait aussi peur, et les masques aussi expressifs…Qu'une fois, les chiens lâchés, il est impossible de les retenir…Qu'Hellfire Club, renaît toujours de ses cendres…
Si tu m'entends…
…Sache que je crie du feu de l'enfer . Que j'emprunte les rives tortueuses du Styx. Que des créatures acéphales affreuses m'entourent. Que des sacrifices sont menés. Que de pauvres bêtes subissent la folie des hommes. Mais que nos pleurs restent sourds face à leur impunité…
Si tu m'entends…
…Sache que les cauchemars ont envahi mes nuits. Que je vois des chairs scalpées. Que le sang salit les murs, et que des liens se nouent , se dénouent dans les épreuves. Que la mort est partout. C'est dans les heures sombres, que se jouent nos pires appréhensions, que le diable s'invite à leurs esprits torturés.
Si tu m'entends…
…Sache que les innocents seront confrontés à l'effroyable. Que leur douceur ne les épargnera pas pour autant. Qu'il te faudra lever le voile sur ses sociétés secrètes dangereuses. Que se battre contre des ombres est, éreintant. Que les légendes ancestrales prennent forme et contenance dans les lieux isolés…
Si tu m'entends…
…Cher lecteur, il te faudra avoir le coeur bien accroché car ce petit pavé t'en met plein la vue, qu'il te jouera des scènes atroces, et intensément diabolique. Mais, toi seul saura, qu'il faut garder espoir dans ce monde de brutes épaisses, qu'il te faudra beaucoup de courage pour faire tomber les masques, ainsi que pas mal de perspicacité pour déjouer leurs manipulations…Je t'assure pourtant que ce moment sera une bonne lecture: haletante et addictive! Tout n'est que Emotions dans ses lignes : de la violence extrême, au plus grand respect , l'indifférence n'est pas de la partie dans ce thriller horrifique! Il se vit, ce roman, dans cette folie, dans ces plus fous chemins de traverses, dans ses plus sordides limites. Il te parle aux tripes, il te fend le coeur, il te chamboule l'esprit…Garde les yeux bien ouverts, cher lecteur, le spectacle se joue dans ses lignes. Il y aura une forte odeur de soufre qui se dégage, une pointe de rage dans un soupçon d'invisibilité…A toi, maintenant, de te laisser prendre au piège, dans les petites routes de Montpellier…
Si tu m'entends…
…Monsieur Sire Cédric, il ne faudra jamais cesser de nous distribuer ses « histoires affreuses« , comme vous le dites dans vos remerciements. Sache qu'il y a eu une combustion de fée, au contact de ses flammes du Feu de L'enfer…Un coup de coeur enflammé pour votre plume enténébrée…

« Manon savait qu'on arrêtait pas les cauchemars.
Ni maintenant, ni jamais.
Essayer de les affronter ne faisait que les rendre plus forts.
Essayer de remonter leur piste ne pouvait que ramener aux territoires insaisissables de l'âme et à la nuit absolue, insondable, dont ils étaient issus.
Insidieux.
Instoppables. »

Ma note Plaisir de Lecture 10/10

Lien : https://fairystelphique.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          465
Tatooa
  21 mars 2017
Gniaaaaaaahahahahaaaa !
Bah quoi ? tic nerveux de la paupière (droite), dents qui grincent, sueur froide...
Quel talent, mais quel talent ! Sur un sujet vu et revu et un sentier devenu ornière à force d'être fréquenté, l'auteur nous livre un page-turner haletant, épuisant, cauchemardant (avant qu'on me fasse la remarque, je sais, je SAIS, c'est cauchemardesque normalement. Mais ça ne rimait plus... Ok je sors !). Dans la ville de mon enfance, qui plus est, où je vais de temps en temps retrouver ma famille... Je connais tous les noms, tous les endroits cités, argh !
Je vais vous dire un secret : rares sont les auteurs qui me font faire des cauchemars. Très rares même, ils se comptent sur les doigts d'une main. Et même la moitié des doigts d'une main... Mdr !
Et me voilà réduite à ne lire Sire Cédric que pendant la journée. Ce matin je m'étais donc dit "tiens, je vais lire un petit bout...".
Et je l'ai fini.
Trop vite, comme toujours. Mais que voulez-vous, il est inlâchable ce livre, c'est terrible !
Il y a un truc dans sa façon d'écrire, qui me parle aux tripes (c'est obligatoire pour que ça m'atteigne autant d'ailleurs). Ses personnages sont excellents, autant les affreux (totalement fadas comme on dit par là-bas) que les autres, les "bons", toujours fêlés comme je les aime, borderline, tellement humains.
Manon forte et fragile, Ariel lâche à avoir envie de lui taper dessus à longueur de livre, les amis, même les racailles sont vraisemblables.
La plongée en abysses troubles de Manon est inexorable, incontournable, et le talent de l'auteur est tel que j'ai pas vu comment elle aurait pu faire autrement.
Il n'y a que deux choses qui m'ont un peu fait tiquer :
1 - à Montpellier "ville", la femme qui laisse son sac dans sa voiture ouverte le temps de descendre ses courses est totalement inconsciente, voire folle.
2 - "spoiler"... Donc j'en parlerai pas, c'est un détail... Mdr !
Bref, c'est mené de main de maître, avec un talent consommé pour les rebondissements horribles, une histoire de fous réaliste. Et terrifiante. Et dont la fin fait dresser les cheveux sur la tête...
Bref, c'est très très bon ! Je dois être un peu maso. Mdr !

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          3010
frgi
  14 avril 2017
Rebonjour à tous, me revoilà ... je sais ma dernière chronique ne date pas d'il y a longtemps, c'est vous dire si ma dernière lecture était prenante !
Nouveau livre et nouvelle première fois pour moi en cette année 2017. Sire Cédric est, je dois le dire, un auteur dont je n'avais jamais entendu parler. C'est en voyant la couverture de son dernier roman que mon attention a été attirée et je me suis lancé dans sa lecture il y a 3 jours.
Et ... je dois dire ..... que .... je ne suis pas déçu !
Pourtant, difficile d'écrire un livre sur ce thème, des sectes sataniques, vu et revu. Ma dernière expérience dans le style était Hell.com de Patrick Senécal que j'avais trouvé sublime. Et bien ici je dois dire que j'ai été happé par le style et la dynamique apportée au récit par l'auteur. Après chaque chapitre, j'avais envie d'en lire un de plus, un vrai page-turner selon moi.
Donc une toute belle découverte pour moi, à la limite du coup de coeur !
Commenter  J’apprécie          330
Tostaky61
  18 juin 2017
Récemment,  un lecteur questionnait ses amis, sur le personnage de roman qu'ils aimeraient être. Et bien moi, je ne voudrais surtout pas être Manon Virgo, l'héroïne du dernier opus de Sire Cédric. Bon, vous me direz, je suis sauvé,  je ne suis pas une femme et pour une fois c'est pas plus mal....
Parce que ce cher Cédric,  il ne la ménage pas sa Manon, pas plus que ses lecteurs d'ailleurs. La pauvre jeune femme qui, une fois de plus et à contrecoeur, vient en aide à son frère, met les pieds dans un engrenage infernal.
Quand on rencontre l'écrivain bien sûr son physique en impose, mais il fait preuve d'une telle écoute,  d'une telle patience, d'une telle gentillesse qu'on ne devinerait jamais que sous sa plume, ce n'est pas l'encre qui coule, mais le sang.
Dans du feu de l'enfer, il y a tous les ingrédients d'un vrai thriller. Il y a le suspense et les fausses pistes, il y a des méchants d'une violence inouïe, il y a des tortures, il y a des victimes, parfois innocentes, qui meurent dans d'atroces souffrances. Il y a ceux qui fuient, il y a ceux qui se cachent, il y a ceux qui traquent, il y a ceux qui tuent. Y aura-t-il des survivants ? Hades et ses troupes semblent invincibles...
Sire Cédric m'a confié que ce roman était celui qu'il jugeait le plus abouti et dont il était le plus fier. Si c'est le début d'une nouvelle ère dans son écriture,  ses fans peuvent se réjouir,  il est en effet au top du genre. Quand à moi, au vu de ce que subit Manon, je plains ses futurs héros. ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
stokely
  08 août 2017
J'avais déjà beaucoup aimé Avec tes yeux de Sire Cédric, c'est donc confiante que j'ai acheté du Feu de l'enfer en le faisant dédicacé à St Maur en Poche au mois de Juin.
Il n'a pas trainé longtemps dans ma Pile à Lire et je l'ai lu vitesse grand v. Je crois qu'il y a tous les ingrédients qui me plaisent et un font un véritable page turner, les chapitres courts, les morts suspectes, les sociétés secrètes, des personnages forts je pense que Manon restera très longtemps dans mon esprit.
Dès le début de cette histoire nous découvrons Manon dont le métier est d'être thanatopractrice, Manon adore son métier et met tout en oeuvre afin de faire celui-ci au mieux.
Elle est en conflit permanent avec son frère Ariel délinquant trempant sans cesse dans de multiples combines, un soir celui-ci va lui demander de l'héberger pour la nuit sa petite-amie l'ayant quitté.
Durant cette nuit Manon va être réveillé par du sang qui goutte du plafond de son voisin et va donc voir au-dessus celui-ci. Son voisin semble s'être suicidé en s'ouvrant les veines.
A partir de la il est impossible de lâcher le récit tout s'enchainant à la perfection au niveau des événements pas de temps morts, on est embarqué dans ce jeu de piste, Ariel et Manon sont-ils vraiment des proies ou au contraire les prédateurs de ce jeu macabre?
560 pages englouties en deux soirées avec un récit d'une noirceur absolue sur l'âme humaine et ses dérives.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
Citations et extraits (29) Voir plus Ajouter une citation
StelphiqueStelphique   28 mars 2017
Manon savait qu'on arrêtait pas les cauchemars.
Ni maintenant, ni jamais.
Essayer de les affronter ne faisait que les rendre plus forts.
Essayer de remonter leur piste ne pouvait que ramener aux territoires insaisissables de l'âme et à la nuit absolue, insondable, dont ils étaient issus.
Insidieux.
Instoppables.
Commenter  J’apprécie          212
ange77ange77   18 avril 2017
Puis elle le vit, lui.
(...)
Le plus terrifiant était sn masque.
L'homme semblait avoir enfilé une tête de bouc. Cornes recourbées. Oreilles pointues. Poils épais. Une tête monstrueuse, démesurée par rapport à sa silhouette.
Elle ne comprenait pas où étaient les yeux de l'individu.
Pourtant il la contemplait, cela ne faisait aucun doute.
(...)
L'homme à la tête de bouc leva sa machette et la point a vers elle.
Poussant un cri rauque, il chargea.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
TatooaTatooa   19 mars 2017
Manon souffla dans ses mains, éparpillant les brins de gazon devant elle. Elle sentait qu'elle effleurait quelque chose d'important, sans parvenir à mettre le doigt dessus.
C'était comme si son esprit lui hurlait qu'elle avait la solution sous son nez et qu'il lui suffisait d'ouvrir les yeux. De les ouvrir tout de suite.
Or, elle n'arrivait toujours pas à assembler les pièces du puzzle entre elles.
La frustration qui en résultait était une vraie torture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
TatooaTatooa   17 mars 2017
- Vous avez parlé d'une tâche sur votre plafond, commença Raynal, qui ne souhaitait visiblement pas perdre de temps. On peut la voir ?
- Dans ma chambre. Suivez-moi. (Manon)
Elle leur fit traverser l'appartement, l'infiltration avait continué. Les draps de son lit étaient criblés de petites gouttes rouges.
- Oh, merde, fit Achour.
- Je suis sincèrement désolé, dit le capitaine Raynal. Ce doit être un choc pour vous.
Manon haussa les épaules.
- Vous savez, je suis thanatopractrice. Je vois beaucoup plus choquant tous les jours.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
ange77ange77   28 avril 2017
- Ce sont des êtres humains. Comme partout, il y a des bons et il y a des incompétents. Enfin, sans doute beaucoup plus d'incompétents que de bons...
Commenter  J’apprécie          143
Videos de Sire Cédric (35) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sire Cédric
Bob Garcia a reçu sur le plateau de la Griffe Noire dans le cadre de la neuvième éditions du salon Saint-Maur en Poche le dimanche 25 juin 2017 Sire Cédric et Bruno Combe. L'occasion d'en savoir plus sur leurs livres respectifs...
Avec tes yeux de Sire Cédric aux éditions Pocket
Depuis quelque temps, Thomas n'arrive plus à dormir. D'épouvantables rêves le réveillent en sursaut et l'empêchent de se rendormir. Et si ce n'était que ça ! Après une séance d'hypnose destinée à régler ses problèmes d'insomnie, il devient la proie d'étranges visions. Par les yeux d'un autre, il se voit torturant une jeune femme... Persuadé qu'un meurtre est effectivement en train de se produire, il part à la recherche de la victime. le cauchemar de Thomas ne fait que commencer.
978-2266269445
Du feu de l'enfer de Sire Cédric aux éditions Presses de la Cité
" Un roman addictif écrit à l'encre noire des ténèbres. " Olivier Norek Manon maquille les cadavres, Ariel maquille les voitures. Elle est thanatopractrice, il est délinquant. Ils sont frère et soeur. Un jour, l'une des combines d'Ariel tourne mal et Manon se retrouve complice malgré elle. Lorsque les assassinats les plus sordides s'accumulent autour d'eux, traçant un jeu de piste sanglant vers une secte satanique, le capitaine Raynal s'intéresse à leur cas. Commence alors une traque qui brouillera les limites entre alliés et prédateurs et mettra à l'épreuve les liens du sang.
Sire Cedric revient en chef d'orchestre du suspense et des frissons, avec un nouveau concerto qui fait la part belle au souffle du vent dans la nuit noire et aux gémissements des corps torturés. Subtil et maîtrisé, ce conte d'horreur moderne allie à la justesse d'une réflexion sur les relations familiales les retournements de situation les plus ébouriffants.
9782258115699
Seulement si tu en as envie... de Bruno Combes aux éditions J'ai Lu
Vu de l?extérieur, Camille mène une vie parfaite : mariée à un homme de bonne famille, avocate de renom, deux enfants? Et pourtant son mariage s?épuise. Son mari la délaisse, sa belle-famille se montre méprisante, sa fille adolescente reste focalisée sur son téléphone portable, seul son fils, Lucas, lui apporte un peu de réconfort. Alors quand le premier garçon qui a fait battre son coeur la recontacte après vingt-sept ans, elle se laisse emporter dans un tourbillon de sentiments. Stephen est bouquiniste, et vit entre ses librairies de Paris et de Londres. Elle profite d?un déplacement professionnel en Angleterre pour le revoir. Lui n?a jamais cessé de l?aimer et elle retombe sous le charme. Pourtant, Camille met fin à leur relation. Elle tient trop à ses enfants pour mettre en danger sa vie de famille. Quelques mois plus tard, elle reçoit un manuscrit écrit par Stephen. Dans ces pages, il raconte leur histoire : du premier regard au dernier baiser. Mais ce livre est inachevé, et c?est à elle d?en choisir la fin.
9782290137260
Ce que je n'oserai jamais te dire... de Bruno Combes aux éditions Michel Lafon
" Joy, veux-tu être ma femme ? " " Oui, je le veux ! ", a répondu Joy à Guillaume avec une ferveur égale à la profondeur de l'amour qu'elle lui porte. Et pourtant, le soir même du mariage, alors que la fête bat son plein, Joy s'évanouit dans la nature. Guillaume, d'abord fou d'inquiétude puis ravagé par le doute, se perd en conjectures. La gendarmerie n'a rien trouvé de suspect, il semble que la mariée aurait elle-même décidé de partir. Et en effet, Joy s'est envolée pour le Brésil où elle doit faire face, à nouveau, à un odieux chantage qui menace son petit frère Paulo, dont elle a déjà sauvé la vie une fois au prix de son honneur. Quand le prêtre qui les a unis lui dévoile la vérité, Guillaume est effondré. Car cette révélation, si elle témoigne d'un courage et d'une générosité sans pareils, remet en cause toutes ses certitudes d'amoureux passionné. Pourra-t-il pardonner à Joy de lui avoir caché ses tourments... et aura-t-il la force de lui tendre la main ?
9782749931777
Vous pouvez commander sur le site de la librairie en ligne www.lagriffenoire.com
+ Lire la suite
autres livres classés : satanismeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "De feu de l'enfer" de Sire Cédric.

Où est retrouvé mort Bruno ?

dans sa baignoire
dans son lit
dans sa cuisine

10 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Du feu de l'enfer de Sire CédricCréer un quiz sur ce livre
. .