AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean-François Charles (Illustrateur)
ISBN : 2203390158
Éditeur : Casterman (08/10/2004)

Note moyenne : 3.78/5 (sur 59 notes)
Résumé :
Mai 1945. Dans l'immédiat après-guerre, Emy et Jarawal entreprennent, par un été torride, un long périple à travers l'Inde du nord, du Radjasthan à Goa, en passant par le Cachemire, le Ladakh et Bénarès, à la recherche de Mr. Lowther, leur ancien professeur, qui semble connaître la vérité sur ces événements qui ont meurtri leur enfance. Dans cette Inde tourmentée, confrontés à la violence de groupuscules extrémistes, Emy et Jarawal vont se découvrir et s'aimer avec ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
missmolko1
  26 juin 2015
Ce deuxième tome est un peu plus riche en explication et plus compréhensif pour le lecteur. le tome précédent installé l'intrigue avec des nombreux flashbacks ici on a plus d'éléments pour comprendre ou l'auteur souhaite nous emmener. Malgré tout, on n'a pas la réponse a toutes nos questions et j'ai hâte de découvrir la suite.
Dans ce tome, nous sommes en 1945, et Emy a entrepis un voyage en Inde, un retour au source avec Jarawal, son demi-frère si je peux l'appeler ainsi (ils n'ont pas de lieu de sang, il est le fils de l'amant de sa mère et on passé des moment de leur enfance ensemble). Aujourd'hui, sous la chaleur de l'Inde, ils se retrouvent et succombent aux charmes l'un de l'autre. Ils partent également a la recherche de Mr. Lowther, leur ancien précepteur qui pourrait détenir des informations sous le passé de leurs parents.
Ce tome est plein de suspense et de rebondissements en tout genre et on ne s'ennuie pas une seconde. le voyage en Inde est toujours aussi dépaysant, de mon coté, je suis totalement sous le charme du pays. L'auteur nous aide a comprendre cette autre culture par petite touche : "Ici, comme partout aux Indes, les hommes vivent en parfaite communion avec la nature. Tout est don des dieux. Même l'amour qui unit un homme à une femme !"
Je ne devrais pas tarder a sortir la suite de ma PAL.
Lien : http://missmolko1.blogspot.i..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
LVI
  18 mars 2012
Sur les marches du palais !

Jean-François Charles est un scénariste (qui écrit d'ailleurs aussi pour d'autres) et dessinateur de BD belge né en 52 et qui s'est fait connaître à partir de 82 avec sa série ‘Les pionniers du Nouveau Monde'. Dans les années 90, il a épousé la scénariste belge Maryse Nouwens avec laquelle il a coécrit ‘India dreams' (elle aussi travaille également pour d'autres dessinateurs).

‘India dreams', Tome 2 : Quand revient la mousson (2003)

En 46 pages en couleur directe (d'où de magnifiques aquarelles), Jean-François Charles nous ramène en Inde en 1945 : de retour là-bas aux côtés de Jarawal, Emi part avec celui-ci à la recherche de Kenneth Lowther, le seul qui puisse leur apprendre ce qui est arrivé à leurs parents respectifs ; de Srinagar, la Venise des Indes, au Cachemire, jusqu'à Goa, en passant par les hauteurs himalayennes et la ville sainte de Bénarès, nos deux amoureux devenus amants à leur tour, marchent sur les traces de leur passé…

Si vous avez gardé un souvenir encore vif de films d'aventure comme ‘Les trois lanciers du Bengale' ou, bien plus tard, ‘Le tigre du Bengale' et sa suite, ‘Le tombeau hindou', ou ‘Kali Yug, déesse de la vengeance' et sa suite, ‘Le mystère du temple hindou' ; si vous avez été ému(e) par ‘La route des Indes', le roman d'E.M. Forster ou son adaptation cinématographique par David Lean ; ou si vous avez vibré bien plus récemment pour ‘Rani' à la télévision, vous aurez, grâce au superbe dessin de Jean-François Charles, beaucoup de plaisir à vous plonger dans cette vaste saga romantico-aventureuse placée sous le signe de la Princesse nue, une divinité descendue sur Terre sous forme humaine et que ne voient que les très vieilles âmes…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
MarquePage
  19 mai 2018
Après la mère, le récit est centré sur la fille.
L'histoire du tome est sympathique. Une histoire d'amour. Mais l'histoire qui s'inscrit dans ce premier cycle n'est pas encore très claire. Ca n'avance pas beaucoup. On n'en sait pas plus sur ce fameux carnet ni sur ce qu'il s'est passé avec sa mère D'accord je n'ai toujours pas compris de quoi il retournait. Mais on sent qu'il y a un fil conducteur entre les tomes, un peu plus politique, sans savoir ce que sait. C'est assez déroutant et frustrant. Dans ce tome on a du mal à avoir la notion du temps. On pourrait croire qu'il ne se passe que quelques jours dans ce tome mais apparemment il s'agit de beaucoup plus.
Les personnages sont attachants. Pourtant je les trouve un peu creux. On ne sait pas grand-chose sur eux ou sur ce qu'ils pensent et ressentent.
Les dessins sont une belle réussite. Ils nous font voyager avec douceur en Inde. Les paysages sont magnifiques. le trait est fin, les jeux d'ombres et de lumière très jolis et nombres de détails impressionnants.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Guillaume72
  09 mai 2018
Pas trop habitué aux bandes dessinées en couleur directe, j'ai mis du temps avant de me laisser tenter par cette série. Pour autant, c'est un excellent choix que je recommande vivement à ceux qui s'intéressent à l'Inde ou à l'Empire colonial britannique. le graphisme est excellent et je reconnais volontiers que ce type de dessin et de mise en couleur correspond merveilleusement à l'ambiance de cette série et aux paysages. Tout cela renforce un peu l'ambiance nostalgique très forte dans le premier album. Notons tout d'abord que des palais du Rajpoutana, nous passons aux house boat de Srinagar au Cachemir avant d'aborder les sommets du Ladakh puis Benares. A chaque fois, le cadre est somptueusement rendu.
La suite est tout à fait digne d'intérêt. Dans ce second opus, l'intrigue devient plus dense. La dimension politique n'est pas absente : l'URSS et la Chine trament des complots, Emy et Jarawal deviennent amants comme l'ont été leurs parents et nous partons à la recherche de leur ancien précepteur sur la base de quelques indices : un jeu de mot littéraire et une boîte en papier mâché...
Le destin s'acharne pour l'instant sur ces deux femmes et sur leurs amours impossibles. L'histoire de la mère d'Emy aura déclenché des émeutes et l'exil de l'amant, alors que nous découvrons que le père naturel d'Emy est mort selon un noble rituel, mais que le précepteur à d'autres soupçons. Tous les mystères ne sont donc pas levés. L'histoire d'amour qu'Emy préfère sacrifier en rentrant en Angleterre pourra-t-elle se poursuivre ? Toujours est-il que cette dernière a compris qu'en poursuivant cette histoire, Jarawal deviendrait un intouchable, ce qu'elle ne souhaite pour rien au monde.
L'art des auteurs tient en cette connaissance d'une culture qu'ils nous font découvrir, d'une société de castes avec un fonctionnement séculaire ; le tout raconté avec beaucoup de poésie. Il n'est que de citer l'épisode du miroir des âmes ou celui des éphémères pour s'en convaincre.
Je prendrai volontiers le prochain tome ou vol pour l'Inde et l'ombre des bougainvillées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
jamiK
  04 mai 2017
Je crois que je ne pousserai pas plus loin dans cette série. le dessin, surtout les couleurs manquent de dynamisme, la fadeur pèse sur le scénario et les personnages. L'histoire qui aurait pu être attrayante avec son exotisme dérive trop vers la romance à mon goût.
Commenter  J’apprécie          100
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
TheWindTheWind   18 juillet 2014
- Ainsi lorsqu'un homme et une femme s'unissent, ils échappent à leur condition humaine. Leurs âmes se fondent dans l'âme universelle, dans l'énergie cosmique qui règle la vie et l'univers. Chez nous, l'amour s'inscrit dans un contexte religieux et sacré...Je sais que nous nous nourrirons l'un de l'autre, et qu'ensemble, nous accomplirons de grandes choses ! ...

- Tout cela va trop vite ! ...Beaucoup trop vite ! ...

- Depuis le temps de que nous nous cherchions ! ... Une véritable histoire d'amour est quelque chose d'exceptionnel ! ...A chaque être humain correspond sa moitié ...Encore faut-il la rencontrer et la reconnaître...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
CielvariableCielvariable   04 février 2019
Au début était l'Unique. Mais l'Unique s'ennuyait et était malheureux. Il désira un Autre qui lui serait semblable. Alors, il se mit à grossir jusqu'à ce qu'il prît la forme d'un couple enlacé. Puis, il sépara son corps en deux parties distinctes, l'homme et la femme, et engendra l'humanité...
Commenter  J’apprécie          10
MissGMissG   23 novembre 2014
Ici, comme partout aux Indes, les hommes vivent en parfaite communion avec la nature. Tout est don des dieux. Même l'amour qui unit un homme à une femme !
Commenter  J’apprécie          20
raph731raph731   27 août 2015
- C'est horrible !... Vivrons-nous jamais en paix ?!...
- Je vous le souhaite !... Moi, je suis métis... Quoi qu'il arrive, je serai toujours du mauvais côté !... (pl. 42)
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   04 février 2019
Chacun, ayant sa vérité, détient une parcelle de la Vérité. Ainsi, progresse le sage, ainsi l’intolérant sème la discorde
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Maryse Charles (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Maryse Charles
LA CHRONIQUE DE THOMAS - CHINA LY
autres livres classés : indeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La littérature indienne : etes-vous intouchable ?

Quel est le nom de l'ancienne propriétaire de la maison qu'occupe le couple dans "Loin de Chandigarh" de Tarun Tejpal ?

Fizz
Karine
Catherine
Angela

10 questions
79 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature indienne , indeCréer un quiz sur ce livre