AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Mathilde Montier (Traducteur)
EAN : 9791036000829
128 pages
Éditeur : L'Atalante (03/06/2021)
4.07/5   14 notes
Résumé :
Égypte, 1912. Après L’Étrange Affaire du djinn du Caire, nous revoici en compagnie des agents du ministère de l’Alchimie, des Enchantements et des Entités surnaturelles, aux prises cette fois avec un spectre mystérieux qui a élu domicile dans un tramway du service public.

Tandis que dans les rues du Caire les suffragettes revendiquent haut et fort le droit de vote, l’agent Hamed Nasr et son nouveau partenaire l’agent Onsi Youssef devront délaisser les... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Lenocherdeslivres
  02 juillet 2021
Nous voilà de retour dans cette Égypte émancipée de sa tutelle britannique grâce à l'intervention d'al-Jahiz et à l'irruption d'êtres magiques. Cette fois, la brillante enquêtrice Fatma el-Sha'arawi laisse la place au plus discret agent Hamed Nasr et au jeune Onsi Youssef. Ils vont devoir libérer un tramway de l'emprise néfaste d'une force très en colère. Mais seuls, ils n'y parviendront pas : les voilà obligés de chercher de l'aide auprès de femmes en lutte pour leur émancipation.
Une Égypte moderne
On retrouve, dans cette novella, l'univers mis en place dans L'Étrange affaire du djinn du Caire, qui faisait la deuxième partie du précédent livre de Phenderson Djèlí Clark paru chez L'Atalante, Les Tambours du dieu noir. En ce début du XXe siècle, suite à l'invention d'al-Jahiz, « le Soudanais errant – fou ou génie », qui a créé, fin XIXe, une brèche vers l'outre-royaume des djinns, l'Égypte a pu vaincre les Anglais qui la tenaient dans leurs griffes, ainsi que les Français qui les auraient bien remplacés. Ce pays mêle depuis tradition et modernité, avec toutes les frictions imaginables en pareille situation. Les croyances ancestrales entrent en concurrence, la plupart du temps de façon bénigne, parfois en querelles. Mais le progrès est en route. Avec, entre autres, le symbolique tramway aérien, possible grâce aux djinns et à leur magie. La modernité grâce au surnaturel, la science soutenue par son ennemi naturel. Beau paradoxe, assez classique dans le steampunk.
Révolution… en douceur
Le talent de Phenderson Djèlí Clark, c'est de mettre en place une société très réaliste. Malgré les djinns et autres créatures plus ou moins sympathiques. Les tensions qui animent la ville du Caire à l'approche des élections sont palpables dès le début. le combat mené par les femmes pour un début d'indépendance avec l'acquisition du droit de vote est éminemment sympathique et touche forcément en cette période de lutte pour des droits sociaux (enfin, elle dure depuis pas mal d'années, cette lutte, et ce n'est pas fini). Les relations entre les différents groupes, humains ou non, sont mises en évidence avec naturel et, en tant que lecteur, on est immergé rapidement, sans difficulté, dans cette effervescence.
Une enquête pas si simple
Le fait de nous faire découvrir tout ce petit monde à travers une enquête n'est pas pour rien dans l'efficacité de cette histoire. Car, ne l'oublions pas, l'essentiel de cette novella est le combat des deux enquêteurs du ministère de l'Alchimie, des Enchantements et des Entités surnaturelles contre le squatteur du tramway 015. Et cela ne se fera pas sans mal. Car le premier élément nécessaire est la découverte de la nature de la bestiole qui hante l'engin. Et cela n'est pas si évident que cela, même pour des professionnels. Phenderson Djèlí Clark en profite pour nous faire découvrir tout un tas d'esprits. Et leurs chasseurs. Un vrai voyage, car certains êtres viennent spécifiquement d'un pays précis. D'où un folklore spécifique et des moyens de coercition spécifiques.
Un ton léger
Et, pour lier tout cela, une bonne dose d'humour (pas facile de marcher avec des talons quand on est un homme et qu'on en a pas l'habitude) en partie due aux nouveaux personnages. le contraste entre les deux enquêteurs est souvent propice au sourire. Tout comme les situations que l'auteur leur fait subir. Ils sont souvent à deux doigts du ridicule, mais s'en sortent toujours avec un certain brio, malgré tout.
L'Étrange affaire du djinn du Caire confirme donc la très bonne impression produite par Les Tambours du dieu noir. Phenderson Djèlí Clark se montre un auteur plein d'inventions et très à l'aise dans la création d'un univers riche, coloré et cohérent. Heureusement que l'Atalante a pensé à nous et devrait publier en octobre prochain Cantique rituel (Ring Shout), l'occasion de prendre une piqûre de rappel. C'est de circonstances.
Lien : https://lenocherdeslivres.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Aelinel
  07 juillet 2021
En conclusion, j'ai eu un véritable coup de coeur pour le mystère du tramway hanté. L'univers est riche et possède une véritable profondeur. Il permet par ailleurs une réflexion de fond sur le contexte historique et culturel de cette Egypte moderne du début du XXème siècle (inversion culturelle et luttes sociales féministes obtenues avant l'heure). Les personnages sont également intéressants et l'intrigue menée tambour battant sans temps mort. Bref, une lecture que je ne peux que vous conseiller.
Pour une chronique plus complète, rendez-vous sur mon blog :
Lien : https://labibliothequedaelin..
Commenter  J’apprécie          160
belette2911
  14 septembre 2021
Qu'est-ce que ça donne, un tramway hanté dans une Égypte de 1912, libérée du joug britannique ?
Un tram jamais en grève ? Toujours en grève ? Gratuit ? Deux fois plus cher ? Non, non, rien de tout ça, c'est encore plus terrible…
C'est dangereux pour les voyageurs, alors on a envoyé Fox Mulder et Dana Scully…
Oups, erreur d'aiguillage : le Ministère égyptien de l'alchimie, des enchantements et des entités surnaturelles y envoie l'agent Hamed Nasr et son aidant, le jeune Onsi Youssef.
Voilà une novella comme je les aime : courte, mais bonne ! En 128 pages, tout est dit et tout est expliqué en peu de mots : l'univers magique d'une Égypte peuplée de djinns, grâce à l'action de al-Jahiz qui a ouvert une brèche vers l'outre-royaume des djinns.
Le décor est planté petit à petit, l'auteur nous donnant quelques détails tout en faisant bouger ses deux agents. Sans trop en faire, il arrive à en dire assez pour que l'on se sente à l'aise avec ce nouveau monde qui se trouve décrit sous nos yeux. Une Égypte qui bouge, grâce aux djinns et où les femmes réclament le droit de vote.
Malgré le fait que ce roman SF ne fasse que 128 pages, je ne pourrais pas me plaindre que le combat final avec l'entité qui hante le tramway soit expédiée en quelques lignes, comme ce fut parfois le cas dans des pavés de 600 pages.
Là, l'auteur est arrivé au bon équilibre : ni trop long, ni trop court. Parfaitement à la bonne longueur. Ce ne devient jamais lourd, ni trop précipité. Nos deux agents ont le temps de mener leur enquête et de tenter plusieurs exorcismes pour se débarrasser de la saloperie du tram 015, tout en nous expliquant différents folklores venant d'autres pays.
L'univers a beau être tinté de magie, de fantastique, de djinns, d'automates et autres créatures, il n'en reste pas moins ancré dans la réalité. Sans oublier une petite dose d'humour et une réflexion sur le contexte historique.
Ce fut une belle découverte.
Pour ce Mois Américain bizarre, je voulais lire des romans de SF ou se passant ailleurs qu'aux États-Unis, voilà deux cases de cochées avec cette novella.

Lien : https://thecanniballecteur.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
davem
  17 juillet 2021
En 1912, dans la ville du Caire en pleine révolution des suffragettes, un tramway est hanté par une force surnaturelle. Une enquête pour le ministère de l'Alchimie, des Enchantements et des Entités surnaturelles.
Je n'avais jamais entendu parlé de cet auteur et je me suis laissé tenter par le petit nombre de page du livre (100 pages), par le fait qu'il a été finaliste de plusieurs prix prestigieux dans le domaine de l'imaginaire et enfin par la très belle couverture.
On est donc dans un univers fantaisiste où les entités surnaturelles sont acceptées. Néanmoins, le tout est très cohérent et malgré sa singularité, l'auteur ne nous assomme pas d'explications superflues. Il nous faut juste accepter une réalité autre. L'écriture est assez riche et fluide. Finalement, le point faible du livre est son intrigue, un peu trop légère et linéaire à mon goût. Bien sûr, c'est une novella, pas un roman, il faut donc aller droit au but mais j'ai quand même trouvé qu'elle manquait un peu de profondeur et de complexité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (1)
Elbakin.net   21 juin 2021
Bref, sans grande surprise pour le coup côté “verdict”, on vous recommande une fois de plus de vous pencher dessus.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
LenocherdeslivresLenocherdeslivres   29 juin 2021
Aujourd'hui, même à la Sorbonne, on étudie les enchantements. Oxford comme Cambridge ont ouvert des écoles de surnaturel ces deux dernières années. On ne peut plus guère bouder les disciplines transcendantales.
Commenter  J’apprécie          60
AderuAderu   21 juin 2021
S'il devait s'appuyer un débat sur les viandes séchées de Transcaucasie, il risquait de devenir fou. Ou de se manger un pied. L'un ou l'autre. Or il tenait autant à sa santé mentale qu'à ses pieds. (11-12)
Commenter  J’apprécie          10
AderuAderu   27 juin 2021
Il ne suffit pas d'avoir brisé le joug étranger, une nation n'est libre que lorsque ses femmes ne sont plus enchaînées ! (28)
Commenter  J’apprécie          10
AderuAderu   26 juin 2021
Au vu des charges susmentionnées, poursuivit Onsi, vous êtes par la présente sommée de vider les lieux et de retourner sur votre plan originel ou, à défaut, de nous accompagner au ministère afin de procéder à un interrogatoire complémentaire. (19)
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : steampunkVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2408 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre