AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782709657464
350 pages
Éditeur : Emoi (09/01/2019)

Note moyenne : 4.19/5 (sur 42 notes)
Résumé :
Bassiste de Preload, adulé par les fans, convoité par les filles, Jordan a tout pour lui. Il n’arrive pourtant pas à se défaire de ses angoisses existentielles, liées aux blessures de son enfance. Lorsqu’il voit danser Alexandra à travers la fenêtre de l’Opéra national, il est aussitôt envoûté. Mais rien n’est facile non plus pour la jolie ballerine, promise à une brillante carrière au prix de nombreux sacrifices.
Ils viennent de mondes différents, ils sont t... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (33) Voir plus Ajouter une critique
TheLovelyTeacherAddictions
  06 janvier 2019
Après avoir adoré la saga Sous ta peau et passé un excellent moment avec la nouvelle le tout pour le tout qui fait un excellent pont entre les deux sagas, j'ai donc entamé ma lecture de Te regarder danser . Je sais que la couverture a fait couler beaucoup d'encre mais moi je l'aime bien et en l'analysant de plus prêt je trouve qu'elle résume très bien les divers dichotomie présentes dans ce premier tome . Aleksandra est la lumière qui vient pénétrer les ténèbres de Jordan. Quand on regarde l'aspect physique dès personnages, on la sent vibrer de sa passion la danse et lui semble être cet homme sombre qui se voit comme un monstre car il ne cadre pas avec une vie normale. Leur histoire sera dure, devra surmonter des tas d'obstacles mais l'espoir reste grand pour nos deux héros .

Jordan Steele est un jeune homme de 27 ans au passé très très lourd et dans un certain sens handicapant . Il fait partie du groupe Preload dont nous avions découvert le premier membre , Dred, dans le tome Pure consacré à lui et Pixie. Les Preload sont cinq et leur lien s'est forgé dans une souffrance infinie et à une période de leur vie où les choses étaient très intenses . Chacun a gardé des traumatismes et chacun a ses problématiques. Ici nous découvrons donc le personnage de Jordan et nous ne pouvons que succomber à cet homme qui a d'énormes failles et qui découvre la vie avec une personne autre que ses amis . Les Preload sont très soudés et ils l'aideront du mieux qu'ils peuvent à passer une nouvelle étape dans sa vie . On va découvrir au fil des pages toutes les atrocités qu'il a vécues et les cauchemars qui le hantent encore . Il devra tenter de s'ouvrir à une personne qui ne connaît pas son parcours ni ses blessures secrètes et ce ne sera pas une mince affaire .

J'ai souvent eu les larmes aux yeux en découvrant ce qu'il a vécu et ce qu'il va tenter de faire pour surmonter et dépasser ses traumatismes. Il s'exprime le mieux en composant de la musique et le message passera tout de suite quand il créera une playlist pour cette danseuse qui a su retenir son attention. Les thématiques abordées sont une nouvelle fois très fortes et très intenses et c'est ce que l'on adore dans l'écriture de Scarlett Cole. Nous ne sommes pas dans une romance où tout est simple et facile. Il faudra que notre héros mène le plus grand combat de sa vie et c'est contre lui même qu'il devra le mener . Il est heureux de voir le bonheur de Dred et Pixie mais il ne s'estime pas apte à le mériter lui même . Sa souffrance transparaît encore et il n'est toujours pas apaisé . Il ne s'investit jamais émotionnellement et tout cela trouve racine dans son passé . J'ai adoré découvrir les personnages d'Ellen et Maisey car on comprend qu'elles ont et qu'elles continuent de jouer un rôle crucial dans leur vie. On garde donc l'espoir qu'il puisse enfin trouver un bonheur , un apaisement et une femme qui puisse le comprendre entièrement .

La vie de notre héroïne , Aleksandra Artemov, est tout aussi intense que celle de Jordan . Certes elle n'a pas vécu des choses aussi affreuses que lui mais elle a aussi son fardeau à porter . Elle consacre sa vie à la danse et on la voit heureuse lors qu'elle laisse son corps exprimer ses émotions . La vie de danseuse est aussi synonyme de rigueur , de souffrance, de remise en question et de durs entraînements. Son talent ne semble pas exploité suffisamment aux yeux de son père qui est un vrai tyran. Ce danseur raté va projeter ses rêves sur sa fille et leur relation est des plus chaotiques car il n'est jamais fier d'elle et la pousse toujours plus à se surpasser mais surtout à se sacrifier . Il est la seule famille qu'il lui reste mais il est clairement un élément très perturbateur dans sa vie . Elle ne vit que pour la danse et elle pourrait voir en Jordan un homme avec qui s'ouvrir au monde .

J'ai adoré le personnage d'Aleksandra car il n'est pas lisse et porte aussi des rugosités, des marques des épreuves qu'elle a subi dans sa vie . Elle est un peu perdue car l'amour n'a jamais été un élément primordial dans sa vie . Elle n'a pas de temps à perdre dans un emploi du temps déjà réglé comme du papier à musique mais l'arrivée de Jordan dans sa routine sera une vraie bouffée oxygène . Ce sont deux personnages guidés par leur passion mais qui communiquent par leur corps tout ce qu'ils ne parviennent pas à dire tout haut . Ce que j'ai adoré dans cette romance est le fait qu'ils vont devoir lutter contre les démons de leur passé pour éventuellement envisager un avenir commun . Tous les deux vont découvrir ce qu'est une vie à deux mais aussi les sacrifices qu'ils vont devoir faire pour y parvenir . Parviendront ils à composer une nouvelle chorégraphie et une nouvelle musique et conjuguer leur vie à eux ?

Bref, c'est un nouveau coup de coeur pour cette nouvelle saga de Scarlett Cole . Les membres du groupe Preload n'ont pas fini de nous émouvoir en ouvrant les portes de leur passé, leur blessures et leurs souffrances . J'ai passé un excellent moment de lecture avec Te regarder danser , avec Jordan et Aleksandra mais aussi avec les autres personnages que j'ai hâte de découvrir amplement . le prochain tome sera consacré à Elliott et je suis sûre que notre coeur va de nouveau se serrer et souffrir mais c'est toujours un régal de plonger dans un univers aussi sublime et fort .
Lien : https://thelovelyteacheraddi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
Chroniquesparmilliers
  27 janvier 2019
Tout d'abord je tiens à remercier Éditions JC Lattès / le Masque et Collection Emoi pour l'envoi de ce premier service presse et leur confiance. J'ai été très heureuse de recevoir celui ci qui me faisait très envie par son pitch et sa couverture sous une toute nouvelle charte graphique attrayante et coloré. Ce n'est pourtant pas un sujet que j'ai l'habitude de lire dans l'univers de la danse. Mais j'ai été très agréablement surprise d'avoir autant apprécié ma lecture. Il y a notamment vers la fin un sujet fort qui est abordé et qui m'a vraiment beaucoup plu par son originalité car on n'en parle pas assez, je vous laisse découvrir quel est ce point... L'auteur parvient parfaitement à nous embarquer dans son récit en un clin d'oeil et à en apprecier les personnages à qui on s'attache vite. La plume est fluide et on accroche immédiatement.
Parlons des personnages qui sont totalement à l'opposé l'un de l'autre aussi bien professionnellement que physiquement. Lexie (Aleksandra) est une jeune ballerine qui se démène entre ses cours, ses répétitions et un père tyrannique qui l'a pousse toujours plus loin mais pas nécessairement de la bonne manière. Vous découvrirez la face cachée de son manager et père Alexei ainsi que sa façon de coacher sa fille qui m'a mise hors de moi à de nombreuses reprises, c'est inhumain.
Quand à Jordan cet homme toujours vêtu de noir et de métal qui est musicien, plus particulièrement bassiste dans un célèbre groupe de hard rock "Preload" avec ses fidèles amis, ses frères, sa famille composé de  Lennon, Dred, Nikan et Elliott. Et il y a aussi Pixie et la petite Petal à la maison... un vrai lien est présent entre eux, leur proximité qui les unis est palpable. Qu'ont-ils tous vécu dans le passé pour être si soudés  entre eux?
J'ai adoré découvrir cet univers de la danse classique, connaître l'envers du décor, les entraînements durement menés, les remontrances et la souffrance car tout n'est pas si rose derrière le rideau dans les loges... Lexie va en faire les frais, jugée encore trop lourde pour son partenaire pour le ballet elle doit perdre du poids afin d'accéder à plus de chose, se diversifier dans le contemporain etc... Malgré son travail, ce point reste problématique.
Nous sommes hapés par la rencontre de ses deux personnages que tout opposent mais qui pourtant vont se comprendre et se ressembler bien plus qu'ils ne le pensaient. Tous deux cachent leur souffrance dans les travail.
Jordan a eu une enfance très difficile, il a vécu l'horreur, la faim, la séquestration...
Comment s'en est-il sorti et comment a t'il pu vivre toutes ces atrocités?
Renfermé sur lui même, ayant besoin au quotidien de sa nouvelle famille qu'il s'est créé, il ne parvient pas à couper le cordon.
Mais le soir de Noël où Jordan aperçois cette sublime danseuse encore en répétition, toutes ses barrières vont peu à peu céder et faire de lui un nouvel homme...ou pas...
Comment Lexie et Jordan vont-ils s'apprivoiser dans leur univers si différent?
Comment gérer une histoire et des sentiments tout nouveau pour Jordan? Lui qui est si solitaire en dehors de chez lui.
Jordan parviendra t'il à souvrir et changer son mode de vie grâce à la belle ballerine?
Ils vont tenter de se soutenir et s'aider mutuellement dans les durs moments.
J'ai été agréablement surprise par cette histoire qui est bien plus forte en sentiments qu'au premier abord. L'auteur a su nous transmettre un beau message avec une telle force dans le vécu de ses personnages, cela apporte une vraie porfondeur au récit, un réel attrait au roman. Un condensé émotionnel qui nous rend accro à notre lecture.
Les membres du groupe Preload n'ont pas fini de nous surprendre et de nous embarquer au plus profond de leur entrailles.
Je recommande donc fortement cette lecture pour tous les amoureux de danse et de rock mais aussi pour le côté opposé des protagonistes, la sensibilité et les blessures.
Une série très prometteuse. J'ai hâte de lire la suite.
? NOTE:   4/5
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lectrice-Lambda
  06 mai 2019
« Te regarder danser » est une histoire qui va réunir deux personnages qui n'étaient pas censés se rencontrer.
Jordan est le bassiste du groupe Preaload qui rencontre un énorme succès. Cependant, malgré le fait qu'il soit complètement épanoui sur scène, dans les coulisses c'est un homme torturé et encore tourmenté par son passé.
La veille de Noël, alors qu'il se promène dans la ville de Toronto, il va voir Alexandra, une ballerine danser à travers une vitre. Complètement hypnotisé, il va rester un bon moment à la regarder et cette dernière va apprécier ce public imprévu.
Ils n'étaient pas censés se rencontrer, ni même apprendre à se connaître. Ils traînent tous les deux leurs propres casseroles et à travers leurs malheurs ils vont peut-être trouver le soutien qu'ils avaient toujours espéré.
« Te regarder danser » est le spin-off de la série du même auteur parue dans la collection &moi : « Sous ta peau ».
Pour être totalement sincère, je ne le savais pas. J'ai donc commencé cette histoire alors que ces personnages apparaissent déjà dans des précédents tomes. Si je l'avais su, je n'aurais peut-être pas lu ce livre, mais en attendant ça permet de savoir si oui ou non il faut avoir lu la série « Sous ta peau » avant de se plonger dans « Te regarder danser ».
Il n'est clairement pas nécessaire d'avoir lu sa précédente série car tout est assez bien expliqué. Scarlett COLE reprend les origines des personnages, nous les présente pour ne pas nous perdre. Par contre, il faut l'avouer, on passe à côté de beaucoup d'éléments qui peuvent paraître superficiels, des rappels, des petits détails qui ne sont pas essentiels à la compréhension du livre, mais qui sont des clins d'oeil aux lecteurs qui font toujours plaisirs. de même, on est clairement spoilés sur ce qu'il s'est passé avant, notamment en ce qui concerne l'histoire du chanteur, Dred.
Concernant l'histoire, la rencontre entre Jordan et Alexandra arrive rapidement, dès le premier chapitre. J'ai trouvé cet instant magique, intime, comme une bulle avant la tempête qui attend les personnages.
La romance va vite évoluer puisque l'auteur se focalise vraiment sur leur relation. Il y a des passages quand ils ne sont pas ensemble, mais ils restent peu nombreux en comparaison. Pourtant, ils ont tous les deux des carrières qui les tiennent bien occupés, mais on sent que Scarlett COLE ne voulait pas se focaliser dessus.
Leur duo est assez sympathique à suivre. Jordan est secret et sombre, Alexandra est lumineuse et fragile. Ils sont un peu à l'opposé l'un de l'autre et pourtant, à force d'apprendre à les connaître, on se rend compte que les apparences peuvent être trompeuses. Qu'ensemble, les rôles peuvent s'échanger.
En plus de la romance, on apprend pourquoi ces deux personnages sont si torturés.
Jordan et Alexandra ont eu des enfances difficiles. Certains passages sont très durs à lire, notamment ceux concernant Jordan. Même s'il vit une belle vie aujourd'hui, il n'est pas guéri, alors qu'Alexandra est encore sous le joug d'une personne qui lui veut clairement du mal.
J'ai apprécié que l'auteur aborde ses thématiques : la maltraitante sur les enfants, les traumatismes, le rabaissement, la violence psychologique,… Ce n'est pas facile à lire, à comprendre parfois, mais malheureusement ces horreurs existent encore.
Là où j'ai eu un peu de mal, c'est avec le style de l'auteur.
Scarlett COLE utilise la troisième personne du singulier pour nous narrer son histoire. Elle alterne les points de vue, permettant de suivre autant Jordan qu'Alexandra. Ce choix ne me gêne pas, mais ici j'ai trouvé que ça instaurait une distance entre nous et les personnages principaux. J'ai eu du mal à être touchée par eux, à me sentir proche d'eux. Il a fallu un bon moment pour me sentir vraiment concernée par ce qu'il leur arrivait.
La fin a réussi à me surprendre en abordant une nouvelle thématique que je ne voyais pas forcément arriver.
Pourtant, l'auteur aborde en douceur ce sujet, mais je ne pensais pas qu'il prendrait une aussi grande importance. Autant cette « surprise » m'a plu dans le sens où ma curiosité a été de nouveau mise en action, autant le dernier chapitre arrive vite et nous laisse un goût de trop peu. le baissé de rideau est un peu trop rapide à mon goût et il me manque quelques éléments, quelques informations sur ce qu'il se passe après tout ça.

En conclusion, « Te regarder danser » était une lecture sympathique. Scarlett COLE nous offre une romance entre deux personnages torturés en quête de la paix et du bonheur qui vont trouver le secours dans les bras de l'autre. le chemin est difficile, le combat est rude, mais ils savent qu'au bout du chemin une belle fin les attend.
J'ai eu principalement un peu de mal avec le style de l'auteur qui ne m'a pas permis d'entrer rapidement dans l'histoire et avec la fin qui arrive trop abruptement, mais ça reste en général une belle romance avec tous les éléments que l'on aime y retrouver.
Lien : https://lectrice-lambda.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
KingdomOfWords
  26 avril 2019
La vie de Jordan a commencé quand il avait dix ans. le jour où il a été enlevé à ses parents et quitté une maison qui n'en a jamais vraiment été une. Mais surtout le jour où il a rencontré ses « frères », les autres garçons abandonnés et placés tout comme lui. Il a alors découvert le sens des mots « amitié » et « famille » et il a enfin découvert ce que cela faisait d'être aimé.
Maintenant il fait carrière en jouant la musique qu'il aime, faisant des tournées dans le monde avec son groupe, que lui et ses frères ont formés lorsqu'ils étaient en foyer d'accueil. En dehors de sa famille, personne ne connaît l'homme derrière la célébrité et la fortune, les cicatrices qu'il cache avec sa vie de rockstar. Jusqu'à ce qu'il la voit danser à travers la vitre du Nation Ballet. Soudain le monde ne semblait plus si noir.
Aleksandra Artmicok remplit toutes les cases d'une parfaite danseuse de ballet. Un père qui fut un célèbre danseur du Kirov: check. Entraînement depuis la naissance pour le ballet. Check. Danseuse principale du National Ballet au Canada. Check. Mais la seule chose qu'elle veut vraiment c'est sa liberté. Et Jordan.
Tout ce qu'il représente devrait la terrifier. Sa taille, ses tatouages, son look hard rock. Mais ce n'est pas le cas. Il l'attire jusqu'au plus profond de son âme. Jordan n'a rien à lui offrir d'autres que lui même et il n'a jamais été assez bien pour qui que ce soit. Sera-t-il prêt à faire face à ses démons avant de se perdre dans l'obscurité pour de bon?
Cela faisait très longtemps que j'avais envie de lire cette série. Elle m'attirait depuis le moment où j'ai lu « The purest Hook », troisième tome de la saga « Second Circle Tattoo » de Scarlett COLE. Je ne sais pas pourquoi j'ai attendu aussi longtemps alors que j'adore cette autrice mais quand je me suis replongée dans son univers via la nouvelle « The Greatest Risk » qui fait lien entre « Second Circle Tattoo » et « Preload », j'ai su que je ne pouvais pas attendre plus longtemps. Je me suis donc enfin décidée à lire « Jordan Reclaimed » et je ne regrette absolument pas mon choix. J'ai adoré ma lecture et encore plus le personnage de Jordan qui m'intriguait énormément depuis sa première apparition dans « The purest Hook ». J'ai tout de suite senti que c'était un homme blessé à qui il était arrivé des choses difficiles et je voulais en savoir plus sur lui. Ce premier tome m'a apporté les réponses que j'attendais et bien plus encore. Ce personnage est assez complexe et son histoire m'a énormément touchée tout autant que la relation qu'il tente de construire avec Lexi. Et les choses sont loin d'être gagnées puisque Jordan n'a jamais eu de relation sérieuse auparavant, ce qui est en partie dû à son passé, mais aussi parce que Lexi vient d'un univers radicalement opposé. Jordan est dans un groupe de métal, Lexi est danseuse classique… Difficile de faire concilier ces deux univers et pourtant… Lexi est une jeune femme à la fois forte et fragile. Elle a toujours vécu sous la coupe de son père, un homme dur qui n'a qu'une idée en tête: en faire la danseuse parfaite. Malgré sa passion pour la danse Lexi n'est pas vraiment heureuse mais elle ne sait pas comment se sortir de cette vie, jusqu'à ce qu'elle rencontre Jordan. L'attraction entre eux est immédiate et irrésistible. Très vite et malgré leurs différences, ils tentent de construire quelque chose. Seulement ils vont devoir faire face à leurs démons personnels. Jordan va devoir apprendre à s'ouvrir et Lexi à admettre une vérité douloureuse s'ils veulent que les choses marchent entre eux… J'ai vraiment aimé cette idée d'opposition qui malgré tout fait que Jordan et Lexi se complètement et s'aident mutuellement.
Un autre point que j'ai aimé c'est la relation qui existe entre les membres du groupe. On sent qu'il y a un lien extrêmement fort entre eux, un lien presque fraternel. Comme des frères ils se disputent et se cherchent constamment. Mais ils se soutiennent aussi mutuellement, et sont toujours présents les uns pour les autres. On sent que leur passé joue un rôle important dans cette relation et cela ne donne que plus envie de découvrir les histoires respectives des différents membres du groupe, pour mieux comprendre leurs comportements mais aussi cet étrange dynamisme qu'ils ont mis en place depuis plusieurs années.
C'est d'ailleurs pour cela qu'aussitôt que j'ai fini « Jordan Reclaimed », je me suis plongée dans « Elliott Redeemed ». Une nouvelle fois Scarlett COLE a su construire une série extrêmement addictive dans un univers vraiment intéressant et maîtrisé, tout en abordant des sujets de société important. Mon seul petit bémol, pour ce premier tome, serait le fait qu'il y a peut-être un peu moins d'action que ceux à quoi l'autrice nous a habituée dans « Second Circle Tattoo » et le fait que certaines choses se règlent un tout petit peu trop vite à mon goût. Mais cela ne m'a pas empêché d'apprécier pleinement ma lecture. « Jordan Reclaimed » est un vrai coup de coeur et si les autres tomes continuent sur cette lancée je pense que « Preload » pourrait devenir l'une de mes séries préférées de 2019… Réponse dans les prochaines chroniques!
Lien : https://kingdomofwordsblog.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Beli_LivreSaVie
  04 janvier 2019
Ce qu'il me tardait de découvrir ce spin-off, depuis que l'on a fait la connaissance du groupe Preload dans le tome 3 de la série Sous ta peau : Pure, je n'avais qu'une envie, en apprendre davantage sur eux. Nous découvrions alors qu'ils avaient un passé commun très lourd et l'évocation de leur vécu assez marquant a alors éveillé mon intérêt.
C'est auprès de Jordan que nous allons vivre ce premier tome de cette série Preload. Un personnage fort marquant par son évocation dans les tomes précédents, car il a un vécu très particulier et une dépendance aux autres qui détermine un peu la façon dont vit le groupe. Ils n'ont jamais vécu en dehors d'une collocation ensemble et ce afin de préserver Jordan qui, nous allons apprendre pourquoi, ne peut pas vivre seul. le tome démarre assez fort avec ce personnage marquant à travers lequel nous allons découvrir l'histoire de ces orphelins qui ont tous eu des vies difficiles. L'idée était prometteuse et m'avait marqué, c'est donc avec plaisir que j'ai découvert l'histoire de Jordan. Un personnage donc très attendu et qui allait d'une manière ou d'une autre marquer, il lui fallait un personnage féminin à la hauteur en face de lui et là j'ai adoré lire et découvrir la danseuse que nous propose Scarlett Cole, Aleksandra.
Jordan fait donc parti du groupe Preload, un groupe en pleine extension médiatique qui ne cesse de prendre de l'ampleur et du succès. Jeune, orphelin, tatoué, rockeur, Jordan mène une vie à cent à l'heure auprès de ces amis, profitant des bienfaits que lui offre la célébrité. Nous apprenons de lui qu'il est toutefois en dehors de son look et son aspect rockeur, très attaché à ceux qui l'entourent et qu'il a cette fibre d'amour et d'attachement que nous découvrons ici à travers sa façon d'être avec les autres et tout particulièrement la fille de Dred qu'il adore, tout comme Pixie qui vient d'intégrer leur famille. Jordan n'a que peu de considération pour lui-même, il aimerait lui aussi vivre ces moments où une autre vient prendre une place importante auprès de lui, mais ne se considère pas à la hauteur de qui que se soit. Son passé nous révèle le traitement particulier et très traumatisant qu'il a vécu auprès de ses parents et par la suite dans certaines familles d'accueil, il est difficile après cela de se considérer comme quelqu'un de bien et de normal. Quand il fait la connaissance de Aleksandra, il se retrouve face à la beauté incarnée, gracieuse, délicate et douce, il est alors complètement subjugué par le personnage.
C'est à travers l'art qu'il pratique respectivement : Jordan la musique et Lexi la danse qu'ils vont amorcer une première approche. Jordan ne peut pas s'empêcher de chercher sa présence et c'est à travers ses compositions qu'il s'ouvre ainsi à elle. Cette relation s'inscrit dans un de ces moments très difficiles pour Jordan : quand Dred part s'installer avec sa famille, abandonnant Jordan. Il est heureux pour eux mais doit vivre encore une fois ce départ comme un abandon et cela le perturbe énormément. Il se dit alors qu'il ne pourra que faire mal à Lexie si une relation se développe car c'est ainsi qu'il s'imagine être avec les autres. C'est partagé entre les sentiments qui l'animent, qui lui font peur et cette certitude qu'il ne peut pas offrir du bien aux autres qu'il va avancer dans cette relation avec elle.
Si l'histoire de Jordan est passionnante à découvrir, Scarlett Cole nous a permis de découvrir un personnage féminin qui n'est pas en reste. Son histoire est fascinante, elle nous plonge dans le monde de la danse classique avec cette jeune femme dont les parents russes ont une vie très intéressante à découvrir. Elle nous conte de quelle façon elle en est venue à faire de la danse et pourquoi cette activité prend tant de place dans sa vie et semble être la seule chose qu'elle s'autorise à faire. J'ai été complètement happée par ce qu'elle vit : l'intensité des entrainements, l'importance que revêt la danse classique dans son quotidien, le père despotique et comment petit à petit la présence de Jordan va lui permettre d'ouvrir les yeux sur bien des choses qu'elle subit depuis des années. le rockeur et la danseuse, cela fait des étincelles et l'alchimie entre les deux personnages est intense et fusionnelle.
J'ai adoré ma lecture, ce tome est très bon. Les personnages nous sont dès le départ attachants et leurs histoires à tous deux, séparément puis ensemble vous embarquent dans une déferlante de belles émotions. Scarlett Cole reste fidèle à cet esprit tout particulier de ce groupe qui sont unit par un vécu difficile, qui a fait d'eux ce qu'ils sont aujourd'hui. Découvrir l'histoire de l'un d'eux, c'est forcément en apprendre un tout petit plus sur chacun d'eux et c'est délectable. Je n'ai qu'une envie, c'est de continuer à les découvrir encore et encore. J'aime les univers que propose Scarlett Cole et ce premier tome est très bon, je m'y suis beaucoup plu.
Lien : http://www.livresavie.com/pr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml   31 janvier 2019
« Je ne donne pas dans le compliqué. Mais tu me donnes envie d’essayer, et ça me paraît complètement dingue.
Il repoussa la capuche de Lexi en arrière et lui retira son bonnet avant de le jeter sur le fauteuil du perron. Lorsqu’il enfouit les doigts dans les cheveux de la jeune femme, elle en eut le souffle coupé et cru défaillir.
– S’il te plaît, essaie-moi, chuchota-t-elle.
Il pressa les lèvres sur les siennes. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   10 janvier 2019
Elle faisait penser à un cerf-volant malmené par le vent. Au début, sa danse était gaie et optimiste, ses pas enjoués, son sourire renversant. Elle rayonnait de bonheur.
Aucun mot n’aurait pu décrire ce qu’il ressentait en la voyant danser avec un tel abandon sur une de ses compositions. En constatant ce qu’ils pouvaient créer à deux. Elle lui inspirait des milliers d’idées.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   10 janvier 2019
Il devait rentrer chez lui, boire pour l’oublier. Chasser l’idée stupide qu’ils pourraient avoir une relation, quelle qu’elle soit. Il n’aurait jamais dû l’embrasser. C’était déjà assez dur avant, mais maintenant qu’il se figurait plus précisément ce à quoi il renonçait, c’était encore pire.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   10 janvier 2019
En sentant la langue de la jeune femme s’entortiller autour de la sienne, il gémit de soulagement. Elle se pendait à son cou avec une ardeur qui lui insufflait de la force, poussait des soupirs qui le faisaient gagner en assurance. Il l’embrassa comme il se l’était imaginé la veille, quand son désir pour elle était devenu si intense qu’il avait fini par se masturber sous la douche en imaginant qu’il la possédait. Constatant qu’elle avait autant envie de lui qu’il avait envie d’elle, il se détendit, envahi d’une sensation de chaleur et de sécurité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   10 janvier 2019
La souffrance était une sensation qu’il connaissait bien. Il savait qu’elle pouvait être insidieuse, au point de s’immiscer dans les veines. Elle pouvait aussi avoir la brutalité d’une hache. Mais il songea que la pire des douleurs était de voir souffrir un être aimé.
Commenter  J’apprécie          10

Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3758 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..