AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2709657465
Éditeur : Emoi (09/01/2019)

Note moyenne : 4.35/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Bassiste de Preload, adulé par les fans, convoité par les filles, Jordan a tout pour lui. Il n’arrive pourtant pas à se défaire de ses angoisses existentielles, liées aux blessures de son enfance. Lorsqu’il voit danser Alexandra à travers la fenêtre de l’Opéra national, il est aussitôt envoûté. Mais rien n’est facile non plus pour la jolie ballerine, promise à une brillante carrière au prix de nombreux sacrifices.
Ils viennent de mondes différents, ils sont t... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
TheLovelyTeacherAddictions
  06 janvier 2019
Après avoir adoré la saga Sous ta peau et passé un excellent moment avec la nouvelle le tout pour le tout qui fait un excellent pont entre les deux sagas, j'ai donc entamé ma lecture de Te regarder danser . Je sais que la couverture a fait couler beaucoup d'encre mais moi je l'aime bien et en l'analysant de plus prêt je trouve qu'elle résume très bien les divers dichotomie présentes dans ce premier tome . Aleksandra est la lumière qui vient pénétrer les ténèbres de Jordan. Quand on regarde l'aspect physique dès personnages, on la sent vibrer de sa passion la danse et lui semble être cet homme sombre qui se voit comme un monstre car il ne cadre pas avec une vie normale. Leur histoire sera dure, devra surmonter des tas d'obstacles mais l'espoir reste grand pour nos deux héros .

Jordan Steele est un jeune homme de 27 ans au passé très très lourd et dans un certain sens handicapant . Il fait partie du groupe Preload dont nous avions découvert le premier membre , Dred, dans le tome Pure consacré à lui et Pixie. Les Preload sont cinq et leur lien s'est forgé dans une souffrance infinie et à une période de leur vie où les choses étaient très intenses . Chacun a gardé des traumatismes et chacun a ses problématiques. Ici nous découvrons donc le personnage de Jordan et nous ne pouvons que succomber à cet homme qui a d'énormes failles et qui découvre la vie avec une personne autre que ses amis . Les Preload sont très soudés et ils l'aideront du mieux qu'ils peuvent à passer une nouvelle étape dans sa vie . On va découvrir au fil des pages toutes les atrocités qu'il a vécues et les cauchemars qui le hantent encore . Il devra tenter de s'ouvrir à une personne qui ne connaît pas son parcours ni ses blessures secrètes et ce ne sera pas une mince affaire .

J'ai souvent eu les larmes aux yeux en découvrant ce qu'il a vécu et ce qu'il va tenter de faire pour surmonter et dépasser ses traumatismes. Il s'exprime le mieux en composant de la musique et le message passera tout de suite quand il créera une playlist pour cette danseuse qui a su retenir son attention. Les thématiques abordées sont une nouvelle fois très fortes et très intenses et c'est ce que l'on adore dans l'écriture de Scarlett Cole. Nous ne sommes pas dans une romance où tout est simple et facile. Il faudra que notre héros mène le plus grand combat de sa vie et c'est contre lui même qu'il devra le mener . Il est heureux de voir le bonheur de Dred et Pixie mais il ne s'estime pas apte à le mériter lui même . Sa souffrance transparaît encore et il n'est toujours pas apaisé . Il ne s'investit jamais émotionnellement et tout cela trouve racine dans son passé . J'ai adoré découvrir les personnages d'Ellen et Maisey car on comprend qu'elles ont et qu'elles continuent de jouer un rôle crucial dans leur vie. On garde donc l'espoir qu'il puisse enfin trouver un bonheur , un apaisement et une femme qui puisse le comprendre entièrement .

La vie de notre héroïne , Aleksandra Artemov, est tout aussi intense que celle de Jordan . Certes elle n'a pas vécu des choses aussi affreuses que lui mais elle a aussi son fardeau à porter . Elle consacre sa vie à la danse et on la voit heureuse lors qu'elle laisse son corps exprimer ses émotions . La vie de danseuse est aussi synonyme de rigueur , de souffrance, de remise en question et de durs entraînements. Son talent ne semble pas exploité suffisamment aux yeux de son père qui est un vrai tyran. Ce danseur raté va projeter ses rêves sur sa fille et leur relation est des plus chaotiques car il n'est jamais fier d'elle et la pousse toujours plus à se surpasser mais surtout à se sacrifier . Il est la seule famille qu'il lui reste mais il est clairement un élément très perturbateur dans sa vie . Elle ne vit que pour la danse et elle pourrait voir en Jordan un homme avec qui s'ouvrir au monde .

J'ai adoré le personnage d'Aleksandra car il n'est pas lisse et porte aussi des rugosités, des marques des épreuves qu'elle a subi dans sa vie . Elle est un peu perdue car l'amour n'a jamais été un élément primordial dans sa vie . Elle n'a pas de temps à perdre dans un emploi du temps déjà réglé comme du papier à musique mais l'arrivée de Jordan dans sa routine sera une vraie bouffée oxygène . Ce sont deux personnages guidés par leur passion mais qui communiquent par leur corps tout ce qu'ils ne parviennent pas à dire tout haut . Ce que j'ai adoré dans cette romance est le fait qu'ils vont devoir lutter contre les démons de leur passé pour éventuellement envisager un avenir commun . Tous les deux vont découvrir ce qu'est une vie à deux mais aussi les sacrifices qu'ils vont devoir faire pour y parvenir . Parviendront ils à composer une nouvelle chorégraphie et une nouvelle musique et conjuguer leur vie à eux ?

Bref, c'est un nouveau coup de coeur pour cette nouvelle saga de Scarlett Cole . Les membres du groupe Preload n'ont pas fini de nous émouvoir en ouvrant les portes de leur passé, leur blessures et leurs souffrances . J'ai passé un excellent moment de lecture avec Te regarder danser , avec Jordan et Aleksandra mais aussi avec les autres personnages que j'ai hâte de découvrir amplement . le prochain tome sera consacré à Elliott et je suis sûre que notre coeur va de nouveau se serrer et souffrir mais c'est toujours un régal de plonger dans un univers aussi sublime et fort .
Lien : https://thelovelyteacheraddi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
Beli_LivreSaVie
  04 janvier 2019
Ce qu'il me tardait de découvrir ce spin-off, depuis que l'on a fait la connaissance du groupe Preload dans le tome 3 de la série Sous ta peau : Pure, je n'avais qu'une envie, en apprendre davantage sur eux. Nous découvrions alors qu'ils avaient un passé commun très lourd et l'évocation de leur vécu assez marquant a alors éveillé mon intérêt.
C'est auprès de Jordan que nous allons vivre ce premier tome de cette série Preload. Un personnage fort marquant par son évocation dans les tomes précédents, car il a un vécu très particulier et une dépendance aux autres qui détermine un peu la façon dont vit le groupe. Ils n'ont jamais vécu en dehors d'une collocation ensemble et ce afin de préserver Jordan qui, nous allons apprendre pourquoi, ne peut pas vivre seul. le tome démarre assez fort avec ce personnage marquant à travers lequel nous allons découvrir l'histoire de ces orphelins qui ont tous eu des vies difficiles. L'idée était prometteuse et m'avait marqué, c'est donc avec plaisir que j'ai découvert l'histoire de Jordan. Un personnage donc très attendu et qui allait d'une manière ou d'une autre marquer, il lui fallait un personnage féminin à la hauteur en face de lui et là j'ai adoré lire et découvrir la danseuse que nous propose Scarlett Cole, Aleksandra.
Jordan fait donc parti du groupe Preload, un groupe en pleine extension médiatique qui ne cesse de prendre de l'ampleur et du succès. Jeune, orphelin, tatoué, rockeur, Jordan mène une vie à cent à l'heure auprès de ces amis, profitant des bienfaits que lui offre la célébrité. Nous apprenons de lui qu'il est toutefois en dehors de son look et son aspect rockeur, très attaché à ceux qui l'entourent et qu'il a cette fibre d'amour et d'attachement que nous découvrons ici à travers sa façon d'être avec les autres et tout particulièrement la fille de Dred qu'il adore, tout comme Pixie qui vient d'intégrer leur famille. Jordan n'a que peu de considération pour lui-même, il aimerait lui aussi vivre ces moments où une autre vient prendre une place importante auprès de lui, mais ne se considère pas à la hauteur de qui que se soit. Son passé nous révèle le traitement particulier et très traumatisant qu'il a vécu auprès de ses parents et par la suite dans certaines familles d'accueil, il est difficile après cela de se considérer comme quelqu'un de bien et de normal. Quand il fait la connaissance de Aleksandra, il se retrouve face à la beauté incarnée, gracieuse, délicate et douce, il est alors complètement subjugué par le personnage.
C'est à travers l'art qu'il pratique respectivement : Jordan la musique et Lexi la danse qu'ils vont amorcer une première approche. Jordan ne peut pas s'empêcher de chercher sa présence et c'est à travers ses compositions qu'il s'ouvre ainsi à elle. Cette relation s'inscrit dans un de ces moments très difficiles pour Jordan : quand Dred part s'installer avec sa famille, abandonnant Jordan. Il est heureux pour eux mais doit vivre encore une fois ce départ comme un abandon et cela le perturbe énormément. Il se dit alors qu'il ne pourra que faire mal à Lexie si une relation se développe car c'est ainsi qu'il s'imagine être avec les autres. C'est partagé entre les sentiments qui l'animent, qui lui font peur et cette certitude qu'il ne peut pas offrir du bien aux autres qu'il va avancer dans cette relation avec elle.
Si l'histoire de Jordan est passionnante à découvrir, Scarlett Cole nous a permis de découvrir un personnage féminin qui n'est pas en reste. Son histoire est fascinante, elle nous plonge dans le monde de la danse classique avec cette jeune femme dont les parents russes ont une vie très intéressante à découvrir. Elle nous conte de quelle façon elle en est venue à faire de la danse et pourquoi cette activité prend tant de place dans sa vie et semble être la seule chose qu'elle s'autorise à faire. J'ai été complètement happée par ce qu'elle vit : l'intensité des entrainements, l'importance que revêt la danse classique dans son quotidien, le père despotique et comment petit à petit la présence de Jordan va lui permettre d'ouvrir les yeux sur bien des choses qu'elle subit depuis des années. le rockeur et la danseuse, cela fait des étincelles et l'alchimie entre les deux personnages est intense et fusionnelle.
J'ai adoré ma lecture, ce tome est très bon. Les personnages nous sont dès le départ attachants et leurs histoires à tous deux, séparément puis ensemble vous embarquent dans une déferlante de belles émotions. Scarlett Cole reste fidèle à cet esprit tout particulier de ce groupe qui sont unit par un vécu difficile, qui a fait d'eux ce qu'ils sont aujourd'hui. Découvrir l'histoire de l'un d'eux, c'est forcément en apprendre un tout petit plus sur chacun d'eux et c'est délectable. Je n'ai qu'une envie, c'est de continuer à les découvrir encore et encore. J'aime les univers que propose Scarlett Cole et ce premier tome est très bon, je m'y suis beaucoup plu.
Lien : http://www.livresavie.com/pr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
djihane
  09 janvier 2019
Si vous connaissez bien la Collection &moi, avec cette première parution de 2019, la nouvelle charte graphique est lancée. Après les couvertures en noir et blanc, place à la couleur et je trouve que le résultat est pas mal. Je préfère les personnages dessinés que réels sur les couvertures.
Te regarder danser est le spin-off de la précédente saga de Scarlett Cole: Sous ta peau que j'avais adoré: 4 romances, 4 couples dans la même ville et même bande d'amis. Dans le tome 3 (sur 4) de Sous ta peau on faisait la connaissance de Dred chanteur du groupe Preload. Dans la série Preload, on va faire la connaissance de chaque membre du groupe. Ils m'avaient déjà intriguée quand je les ai aperçus dans Pure (Sous ta peau 3). Je suis ravie d'approcher chacun d'eux de plus près. C'est Jordan, bassiste du groupe, qui ouvre le bal avec Lexie. Avec leur histoire sombre et émouvante. Un titre qui peut bien évidemment se lire indépendamment de l'autre série.
Jordan est un personnage torturé par son passé et hanté par ses peurs, notamment celle de l'abandon. Quand il pose pour la première fois ses yeux sur Lexie c'est comme si son âme s'apaisait pour la première fois de sa vie. La regarder danser à travers la vitre de sa salle d'entrainement fait naître en lui des sentiments qu'il pensait ne pas être capable de ressentir. Lexie traîne aussi ses propres démons. Danseuse étoile qui vit avec son père avec lequel elle a une relation très toxique. Ces deux-là sauront-ils se sauver mutuellement ?
J'ai adoré cette lecture, forte en émotion. le tome 1 de Preload est plus sombre que les tomes de Sous ta peau. L'auteure ne prend pas de gants pour nous livrer une histoire réaliste et puissante. Mon coeur s'est serré à la lecture de certains passages. La plume de Scarlett a mûri avec ses personnages pour nous offrir un récit plus poignant et n'a pas peur d'aborder des sujets crèves-coeur.
J'ai eu un coup de coeur pour Jordan. J'avais l'impression qu'il était un adulte/enfant, n'ayant pas dépasser ses peurs infantiles, je l'ai trouvé très attachant. Il est très dépendant émotionnellement de ceux qu'ils considère comme ses frères, les membres de son groupe. Sa relation avec Lexie m'a émue, tous les deux sont fragiles. Ce que j'ai apprécié, c'est la manière dont ils vont évoluer ensemble, de voir ce que l'un va apporter à l'autre.
J'ai adoré lire Te regarder danser car j'ai aimé me plonger dans un univers artistique entre danse et musique, je suis tombée sous le charme de personnages attachants, j'ai apprécié en retrouver d'autres et j'ai eu le coeur serré en lisant l'histoire de Jordan et de Lexie. Une romance sombre où l'émotion est au rendez-vous.
Lien : https://lesinstantsvolesalav..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lire-une-passion
  07 janvier 2019
Lorsque j'ai vu la couverture et le titre, j'ai de suite été attirée. Je ne savais pas vraiment de quoi parlait ce roman, ayant juste survolé le résumé rapidement. Et je ne regrette pas d'avoir été tentée. Ce roman est d'une puissance psychologique comme je n'en ai jamais vu. Une fois commencé, il devient difficile de le lâcher.
Jordan, membre d'un groupe de musique très connu, doit faire avec sa célébrité, mais aussi les démons de son passé. Lorsqu'il croise la route de Lexie, une danseuse classique, il tombe immédiatement sous son charme. Mais elle aussi doit vivre avec ses soucis personnels et combattre tout cela grâce à la danse...
Comme je vous le disais plus haut, ce roman est fort, puissant psychologiquement. Dès les premières pages, on se rend compte que c'est loin d'être une romance mignonne et feel good. On s'attache très vite aux personnages, surtout Logan. On se prend d'affection pour eux, on vibre pour eux et on a le coeur serré pour eux.
L'auteure manie très bien les mots et encore plus les sentiments. À tel point que nous n'avons plus l'impression de lire un simple roman, mais plutôt de vivre avec ces personnages si réalistes. Néanmoins, même s'ils sont attachants, leur vie personnelle ne donne envie à personne de la vivre...
Le milieu de la danse est bien décrit, mais surtout, l'auteure montre le côté moche de ce métier. Celui dont il faut se méfier. Même si on connaît plus ou moins certaines phases, ici, l'auteure ne se gêne pas pour y montrer le "pire". de ce fait, elle fait aussi passer des messages de prévention, pour toutes ces personnes, ces jeunes filles, surtout, qui trouvent que telle ou telle chose est normale pour avancer dans leur carrière.
Et puis, au-delà de tout ça, le lien qui se crée entre Logan et Lexie est beau, puissant, doux par moment, mais aussi destructeur quand leurs soucis personnels deviennent encore plus réalistes. Je ne sais pas comment expliquer ce que j'ai véritablement ressenti, juste que leur relation est saine, contrairement à ce qu'on aurait pu penser. Ils se font du bien. Leur présence à chacun est un baume sur les blessures de l'autre.​
​En résumé, voilà un premier tome puissant psychologiquement. J'ai eu le coeur retourné, les larmes aux yeux et l'estomac noué. Mais à côté de ça, j'ai trouvé la relation entre Logan et Lexie belle, douce et positive. Ils s'apportent mutuellement ce qui manque à l'autre et c'est beau et naturel. C'est une lecture que je vous conseille vivement de découvrir, car vous n'en ressortirez pas indemnes, c'est certain.
Lien : http://lire-une-passion.weeb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MissCroqBook
  15 janvier 2019
Quand j'ai eu l'occasion de lire, Pure, le troisième tome de la série Sous ta Peau, j'avais été très intriguée par chacun des membres du groupe Preload dont Dred, le héros du roman, est le leader. J'avais vivement espéré avoir la possibilité de découvrir les histoires personnelles de chacun d'eux. Avec ce premier tome, les collections &moi ne pouvaient pas me faire plus plaisir en ce début d'année. Non seulement, elles ont exaucé mon souhait de découvrir l'histoire de Jordan mais j'ai aussi eu un très joli coup de coeur pour ce premier tome.
(...)
Le mot clé de ce roman c'est : émotion. Avec une plume nette, incisive mais aussi délicate, Scarlett Cole nous faire vivre un véritable ascenseur émotionnel. Dès les premières lignes, j'ai eu les larmes aux yeux et le coeur serré. Des sensations qui ne m'ont presque pas quitté tout au long de ma lecture. Heureusement, elles ont aussi été contrebalancées par des moments de bonheur et de félicité qui viennent apporter un peu de légèreté à ce scénario très prenant et addictif. L'écriture est tellement juste que je suis allée jusqu'à ressentir les mêmes émotions que les héros.
Des héros qui ont tout pour nous charmer, à commencer par Jordan. Depuis qu'on a découvert son personnage la première fois, je suis intriguée par sa personnalité et notamment ce besoin qu'il a de ne pas être séparé des autres membres du groupe. Et je dois avouer que son histoire m'a brisé le coeur. Au fur et à mesure où j'ai découvert l'ampleur de son malheur et des horreurs qu'il a vécu enfant, j'ai sombré avec lui. Mais j'ai aussi salué sa résilience et sa force de caractère. Malgré les démons qui le hantent depuis de si nombreuses années, il a réussi à trouver comment rebondir, notamment grâce à la musique et aux autres membres de Preload. L'amitié qui les unit est à la fois belle et nécessaire au salut de chacun. Leur unité et le soutien dont ils font preuve les uns envers les autres ajoutent de la beauté à cette histoire....
Mon avis complet sur mon blog :
Lien : https://misscroqbook.wixsite..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   10 janvier 2019
Elle faisait penser à un cerf-volant malmené par le vent. Au début, sa danse était gaie et optimiste, ses pas enjoués, son sourire renversant. Elle rayonnait de bonheur.
Aucun mot n’aurait pu décrire ce qu’il ressentait en la voyant danser avec un tel abandon sur une de ses compositions. En constatant ce qu’ils pouvaient créer à deux. Elle lui inspirait des milliers d’idées.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   10 janvier 2019
En sentant la langue de la jeune femme s’entortiller autour de la sienne, il gémit de soulagement. Elle se pendait à son cou avec une ardeur qui lui insufflait de la force, poussait des soupirs qui le faisaient gagner en assurance. Il l’embrassa comme il se l’était imaginé la veille, quand son désir pour elle était devenu si intense qu’il avait fini par se masturber sous la douche en imaginant qu’il la possédait. Constatant qu’elle avait autant envie de lui qu’il avait envie d’elle, il se détendit, envahi d’une sensation de chaleur et de sécurité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   10 janvier 2019
La souffrance était une sensation qu’il connaissait bien. Il savait qu’elle pouvait être insidieuse, au point de s’immiscer dans les veines. Elle pouvait aussi avoir la brutalité d’une hache. Mais il songea que la pire des douleurs était de voir souffrir un être aimé.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   10 janvier 2019
Les psys n’avaient pas cru à leur chance en le voyant arriver à l’âge de dix ans, peu disposé à parler. S’il lui avait manqué la parole, les médecins, eux, n’avaient pas hésité à le bombarder de mots : « mutisme sélectif », « phobie sociale », « trouble du spectre de l’autisme », « mutisme électif », « trouble de stress post-traumatique ». Autant de termes cherchant à le décrire, mais jamais celui qui importait le plus : terrifié.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   10 janvier 2019
Peau contre peau. Précisément ce dont il avait rêvé : nus. Exposés. Sans rien entre eux, à faire l’amour dans un grand lit qu’ils ne quitteraient pas pendant des jours.
Sauf qu’il n’avait pas de grand lit. Ni de chambre digne de ce nom. Il n’avait qu’un grenier. Avec une boîte sous son matelas qui contenait des trésors que nul ne comprendrait.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : danseVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Musique et littérature

Quel grand philosophe des Lumières s'est essayé à la musique, sans succès ?

Voltaire
Jean-Jacques Rousseau
Denis Diderot
D'Alembert

10 questions
294 lecteurs ont répondu
Thèmes : musiqueCréer un quiz sur ce livre
.. ..