AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Daniel Vita (Traducteur)
EAN : 9782253099024
344 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (09/02/2005)

Note moyenne : 3.53/5 (sur 17 notes)
Résumé :
1937, Port Alma (Maine), une petite ville côtière sans histoire. Lorsque deux frères, Billy et Cal Chase, aperçoivent une inconnue descendre d’un car, ils ne peuvent s’empêcher d’être frappés par l’allure de la jeune femme. De fait, si Dora March ne possède d’autres biens que ses vêtements – et de magnifiques yeux verts –, il émane de sa personne un charme auquel il est difficile de rester insensible. Une année passe. Billy, qui a courtisé Dora, est assassiné. Le mê... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
marina53
  26 mars 2020
Port-Alma, Maine. Cal et Billy sont frères. Et malgré leurs cinq ans d'écart et leurs caractères différents, ils s'entendent parfaitement bien. Billy a hérité du caractère rêveur et romantique de sa mère ; Cal est plus pragmatique et plus sombre comme son père. Après des études de droit, ce dernier revient à Port-Alma et travaille pour le procureur du canton. Quant à Bill, il s'est vu confier le « Sentinel », journal local qui appartient à son père. Si l'aîné fréquente depuis des années la maison close de la ville voisine, Bill, lui, est persuadé qu'une femme est là, quelque part pour lui, et pense qu'on ne peut réellement aimer qu'une fois. Lorsque débarque, d'on ne sait où, la belle et envoûtante Dora March, en cet automne 1937, il voit en elle la femme idéale, celle qu'il pourrait aimer toute sa vie. N'en sachant que peu sur elle, il l'engage tout de même au journal et ne se doute pas, un seul instant, qu'elle le conduira à sa perte...
Son frère assassiné, une femme en fuite qui semble s'être volatilisée, Cal n'a qu'un seul but : la retrouver et comprendre ce qui s'est passé. Revisitant un passé lointain, s'attardant sur les quelques mois qui ont précédé le meurtre de Bill, Thomas H. Cook dessine peu à peu le mystère qui entoure Dora et nous plonge dans la quête de Cal. À travers cette sombre affaire de famille et ces amours contrariées, l'auteur dépeint avec finesse les personnages qui habitent ce roman. Des personnages torturés, mystérieux ou encore rêveurs. Si la trame se révèle impeccable et habile, l'écriture travaillée et tout en finesse, le dénouement est surprenant. Au coeur d'une ambiance tendue, Thomas H. Cook sait, une fois de plus, parfaitement dépeindre les tourments de l'âme humaine...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          650
Crossroads
  14 janvier 2020
Deux frangins, une belle inconnue, le début des emmerdes.
Cal et Billy.
L'eau et le feu.
L'un s'est brûlé les ailes.
Reste l'autre et ses questions en « elle ».
Dora était incandescente.
Elle n'est plus qu'aux abonnées absentes.
Persuadé de sa culpabilité.
Son habit de fin limier
Cal allait endosser.
Cook fait du Cook.
Jamais été déçu par le chef cuistot..
N'était une fin expéditivement torchée et particulièrement décevante, qui plus est, ces ombres du passé filaient tout droit vers un grand chelem étoilé.
Douloureuse enquête sur fond de guerre fratricide larvée, Cook régale à grands coups de passion dévorante et d'attraction refrénée...
Commenter  J’apprécie          474
sabine59
  05 novembre 2020
Je continue à entrer avec délectation dans l'univers sombre et subtil de l'auteur...
Ombres, voila un mot qu'il affectionne car j'ai vu qu'un autre de ses titres était "Les ombres du passé"... Les ombres de l'âme, dirais-je . En effet, les personnages, ici encore, cachent leurs véritables sentiments ou intentions, mentent et se mentent.
Nous faisons la connaissance du narrateur, Cal, être secret et tourmenté, très attaché à son frère Billy, dont on apprend qu'il a été tué. Ce qui est un peu déroutant et demande une attention soutenue, c'est que d'un paragraphe à l'autre, on peut passer du présent au passé récent.
le présent, c'est l'enquête personnelle de Cal pour connaitre la vérité de ce crime et retrouver la troublante et mystérieuse Dora, dont, après son frère, il est tombé amoureux. Dora qui a disparu subitement. le passé, ce sont ces mois où elle est venue troubler l'entente affectueuse entre deux frères si différents pourtant.
Chacun a ses secrets, son interprétation des faits, et comme dans ses autres romans, la fin est surprenante. Néanmoins, c'est elle qui m'a déçue. Précipitée, plutôt alambiquée, elle ne m'a pas vraiment convaincue. Cela nuit un peu à l'ensemble, et c'est dommage car l'aspect psychologique était jusque là bien fouillé. J'ai nettement préféré " Au lieu-dit Noir-Etang"... Une lecture qui reste fort agréable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          340

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
marina53marina53   28 mars 2020
Nous imaginons notre destruction comme un cataclysme qui fond brusquement sur nous dans un tourbillon d'air et de feu. Mais j'en suis venu à penser que notre chute résulte d'une sape furtive, souterraine, qui mine sans bruit le pourtour du petit abri que nous nous sommes construit, qui trouve la seule planche pourrie que nous avons oublié de renforcer, cette zone d'ombre par laquelle elle peut s'insinuer et faire s'effondrer l'ensemble.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
marina53marina53   26 mars 2020
Personne n'est vraiment différent des autres. Nous sommes des êtres humains, tout simplement. Normaux. Ordinaires. Sans rien de grandiose. Sans rien de splendide. Nous venons de la poussière et à la poussière nous reviendrons.
Commenter  J’apprécie          281
marina53marina53   27 mars 2020
Les hommes sont détruits aussi bien par les petites choses que par les grandes, par les passions les plus intenses que par les besoins les plus triviaux, par des événements aussi considérables qu'une guerre ou aussi minuscule qu'une fausse note.
Commenter  J’apprécie          240
marina53marina53   26 mars 2020
On est vivant que si l'on sent qu'on est vivant, tout le reste n'est que "mort lente".
Commenter  J’apprécie          200
marina53marina53   31 mars 2020
Il n'y a rien de pire que la solitude pour vous mettre à genoux.
Commenter  J’apprécie          211

Videos de Thomas H. Cook (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thomas H. Cook
Evidence Of Blood Trailer 1998
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les liens du sang

Comment Dave surnommait son père?

Père
Le Vieux
Papi

15 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Les liens du sang de Thomas H. CookCréer un quiz sur ce livre