AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782080355041
236 pages
Éditeur : Flammarion (01/11/1998)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Puisque tout change dans le monde, alors, il nous faut aussi changer. Sortir vite la France de ses archaïsmes et construire avec détermination l'Europe politique qui, seule, pèsera dans le nouveau big bang planétaire. Bref innover. Innover à tout prix, et en tous domaines. Pour Edith Cresson, ces bouleversements géopolitiques et techniques nous offrent une chance sans égale. De réformer et de rebâtir. Comme le fit la Renaissance. Mais dans cette oeuvre nécessaire, q... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Marti94
  17 février 2015
En 1998, Edith Cresson publie « Innover ou subir », un essai où la commissaire européenne chargée de la recherche et de la technologie, de l'éducation, de la formation professionnelle et de la jeunesse appelle la France à innover à tout prix et dans tous les domaines.
Même si je ne suis pas complétement d'accord avec les propositions d'axes de réflexion et d'action pour « donner corps au libéralisme de gauche », j'ai été très intéressée, à l'époque, par le franc-parler d'Edith Cresson, son pragmatisme et la référence aux valeurs de la République, de l'intérêt général et de la citoyenneté.
Pour ma part, je ne crois pas à la concurrence comme facteur d'émulation et d'initiative qu'elle revendique. Par contre, j'approuve le fait qu'elle dénonce les conséquences dramatiques du libéralisme débridé et l'emprise des États-Unis sur le commerce international et sur la culture. D'ailleurs, elle reprend à son compte la proposition de taxe Tobin contre la spéculation sur les marchés des changes, la taxation du dumping social au profit du développement et la suppression des paradis fiscaux. Elle souligne également le rôle néfaste des fonds de pension américains.
Il faut ajouter qu'Edith Cresson n'est pas tendre pour la France en dénonçant la tyrannie des administrations centrales et des grands corps de l'Etat ou la frilosité des investisseurs. J'ai le sentiment que beaucoup de questions soulevées sont toujours d'actualité. J'ajouterai qu'il ne faut pas oublier qu'en 2015, elle est toujours la seule femme à avoir exercé la fonction de premier ministre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Marti94Marti94   17 février 2015
L’objectif est d’ouvrir l’éventail des chances à tous et permettre à chacun, quelle que soit sa formation d’origine, de trouver sa place dans la société. Ce système permettra d’améliorer la mobilité des travailleurs, notamment entre les pays de l’Union européenne.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : innovationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Edith Cresson (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Histoire et généralités sur la Normandie

TOUS CONNAISSENT LA TAPISSERIE DE BAYEUX, QUI EN EST LE HÉROS ?

RICHARD COEUR DE LION
ROLLON
MATHILDE
GUILLAUME LE CONQUERANT
GUILLAUME LE ROUX

20 questions
37 lecteurs ont répondu
Thèmes : histoire , célébrité , économieCréer un quiz sur ce livre