AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782451056751
1500 pages
Éditeur : Gallimard (30/11/-1)

Note moyenne : 4/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Rangé par Verlaine dans sa galerie des «poètes maudits», accusé de jouer du «crincrin» par Laforgue, Corbière n'en reste pas moins pour nous une des sources majeures de la poésie moderne. Il en est de même de Charles Cros, en qui ses contemporains ne virent que le pittoresque inventeur du phonographe et du monologue, mais que ses aspirations à pénétrer les secrets d'un monde nouveau hissent au rang des vrais «voleurs de feu».
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
HardivillerHardiviller   26 juillet 2015
Comme bercée en un hamac
La pensée oscille et tournoie ,
A cette heure ou tout estomac
Dans un flot d'absinthe se noie .

Et l'absinthe pénètre l'air ,
Car cette heure est toute émeraude .
L'appétit aiguise le flair
De plus d 'un nez rose qui rode .

Promenant le regard savant
De ses grands yeux d ' aigue-marine ,
Circé cherche d'ou vient le vent
Qui lui caresse les narines .

Et vers des dîners inconnus ,
Elle court à travers l'opale
De la brume du soir . Vénus
S'allume dans le ciel vert-pâle .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
coco4649coco4649   09 avril 2019
À DES AMANTS


Aimez-vous, soyez beaux, puisque vous le pouvez,
              Malgré les haines.
Oubliez, entre deux baisers, les réprouvés,
              Les morts prochaines.

Courez les bois, mangez les mûres et cueillez
              Les fleurs des crêtes
Sous l’herbe ; ornez de leurs pétales effeuillées
              Vos belles têtes.

Ou bien allez dans les théâtres, sous le gaz,
              Aux bonnes places,
Sans écouter le drame « hélas ! ma mère hélas ! »
              Prendre des glaces.

Étonnez, indignez tout le monde pervers,
              Que vous importe ?
Puisque le vent tandis que je vous fais ces vers,
              Vous les apporte.

Toi, mon cher, aime-la, regarde-la, répands
              Sur mille toiles
Son portrait, en des tons pris des peaux de serpents
              Et des étoiles.

Et, vous, que je revois quand je ferme les yeux,
              Vivez heureuse,
Sans vous inquiéter du tombeau pluvieux
              Que je me creuse.


//Journal « Les Hydropathes, N°20 », Octobre 1879
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
SZRAMOWOSZRAMOWO   27 mars 2016
DÉSERTEUSES

Un temple ambré, le ciel bleu, des cariatides.
Des bois mystérieux ; un peu plus loin, la mer…
Une cariatide eut un regard amer
Et dit : C’est ennuyeux de vivre en ces temps vides.

La seconde tourna ses grands yeux froids, avides,
Vers Lui, le bien-aimé, l’homme vivant et fier
Qui, venu de Paris, peignait d’un pinceau clair
Ces pierres, et ce ciel, et ces lointains limpides.

Puis la troisième et la quatrième : « Comment
Retirer nos cheveux de cet entablement ?
Allons ! nous avons trop longtemps gardé nos poses ! »

Et toutes, par les prés et les sentiers fleuris,
Elles coururent vers des amants, vers Paris ;
Et le temple croula parmi les lauriers roses.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CialanmaCialanma   09 novembre 2020
Novembre


Je te rencontre un soir d'automne,
Un soir frais, rose et monotone.
Dans le parc oublié, personne.

Toutes les chansons se sont tues :
J'ai vu grelotter les statues,
Sous tant de feuilles abattues.

Tu es perverse. Mais qu'importe
La complainte pauvre qu'apporte
Le vent froid par-dessous la porte.

Fille d'automne tu t'étonnes
De mes paroles monotones...
Il nous reste à vider les tonnes
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Charles Cros (22) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Charles Cros
Depuis 2014, à l'initiative de plusieurs maisons de la poésie du nord et du sud du pays, la Belgique s'est dotée d'un Poète National. Ce projet favorise les échanges littéraires et crée des ponts entre les différentes frontières linguistiques du pays. Désigné pour une période de deux ans, le Poète National a pour mission d'écrire au moins douze poèmes, disponibles dans les trois langues officielles, sur des thématiques liées à l'actualité ou à l'histoire du pays, de la société. Carl Norac, poète national 2020-2021, conçoit son travail comme une invitation au voyage, au coeur des mots et de la Belgique telle qu'elle est et telle qu'on voudrait qu'elle soit davantage. Avec cette rencontre en “chantier de fouille”, le poète nous invite à sa table de travail pour évoquer sa mission : porter une poésie du présent et de l'actualité.
Carl Norac, né en Belgique, est l'auteur de plusieurs dizaines de recueils de poésie. Il est aussi écrivain pour la jeunesse, traduit à ce jour en une vingtaine de langues. Il a reçu de nombreux prix dont le prix de l'Académie Charles Cros 2006 et le Grand Prix SGDL du livre jeunesse. Après avoir vécu en France, il habite désormais à Ostende.
Retrouvez notre dossier "Effractions 2021" sur notre webmagazine Balises : https://balises.bpi.fr/dossier/effractions-2021/ Retrouvez toute la programmation du festival sur le site d'Effractions : https://effractions.bpi.fr/
Suivre la bibliothèque : SITE http://www.bpi.fr/bpi BALISES http://balises.bpi.fr FACEBOOK https://www.facebook.com/bpi.pompidou TWITTER https://twitter.com/bpi_pompidou
+ Lire la suite
autres livres classés : poésie françaiseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
921 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre