AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2280387808
Éditeur : Harlequin (05/09/2018)

Note moyenne : 4.09/5 (sur 23 notes)
Résumé :
Depuis son retour à The Point, Snowden Stark n’a qu’un objectif : éviter les problèmes. Voilà pourquoi il n’a pas réfléchi plus de deux secondes avant de claquer la porte au nez de Noe Lee lorsqu’elle a débarqué chez lui, terrifiée, en implorant son aide. Rien, et pas même le charme fou de la jeune femme, n’aurait pu le convaincre d’intervenir. Sauf qu’aujourd’hui Noe Lee a disparu, et Stark ne se le pardonnera jamais s’il lui arrivait quelque chose. Alors, pour ret... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
Eroblin
  25 août 2018
« Bad » c'est une série de Jay Crownover beaucoup plus violente que celle de « Marked men ». Les personnages de Bad n'hésitent pas à enfreindre la loi pour satisfaire à leurs ambitions de pouvoir et d'argent, je pense à Nassir ou à Race ( tome 4 et tome 2).L'univers décrit est beaucoup plus sombre et parfois désespérant, Crownover aborde des thématiques comme la corruption, la violence gratuite, la maltraitance, la misère etc. Dans ce tome, on fait connaissance avec deux personnages ballottés par la vie et qui vont se rencontrer et se reconnaître. Snowden Stark est un hacker de génie, qui travaille pour Nasser. Mis à part ce boulot, il vit seul, replié sur son passé et notamment sur le fait qu'il n'a pas pu empêcher la mort de sa soeur. Il déteste qu'on le dérange, aussi quand il voit sur le seuil de sa porte Noe Lee qui lui demande de l'aide, il reconnaît en elle la voleuse qui avait dérangé son quotidien dans le tome précédent et lui claque la porte au nez ! Pour le regretter ensuite car Noe disparaît peu après. Car elle s'est fait des ennemis puissants en la personne du maire de la ville qui n'a pas apprécié que Noe permette à Julia, belle-fille du maire, de prendre une autre identité pour fuir son beau-père qui la violait. Snowden va donc devoir sortir de sa vie routinière pour sauver Noe, et ensuite faire payer ceux qui lui ont fait du mal. Dans l'ensemble, j'ai bien apprécié cette lecture, une fois de plus Jay Crownover excelle à décrire des personnages complexes et attachants. Snowden comme Noe sont des individus coriaces et résilients, leur rencontre leur permet de fermer la porte sur leur passé chaotique et de se reconstruire. Ceci dit, j'ai trouvé que l'intrigue, la mise en place de la vengeance notamment contre le maire, est rapide, un peu trop facile même. Si on pouvait se débarrasser des gens corrompus de cette manière, en quelques clics sur un ordinateur, le monde serait plus propre. Mais bon, c'est une fiction, ne l'oublions pas et ne boudons pas notre plaisir. J'attends déjà la tome suivant car le dernier chapitre du roman met en place une possible intrigue autour de Booker, un homme de main de Nassir et Karsen, la belle-soeur de Race.

« Bad » c'est une série de Jay Crownover beaucoup plus violente que celle de « Marked men ». Les personnages de Bad n'hésitent pas à enfreindre la loi pour satisfaire à leurs ambitions de pouvoir et d'argent, je pense à Nassir ou à Race ( tome 4 et tome 2).L'univers décrit est beaucoup plus sombre et parfois désespérant, Crownover aborde des thématiques comme la corruption, la violence gratuite, la maltraitance, la misère etc. Dans ce tome, on fait connaissance avec deux personnages ballottés par la vie et qui vont se rencontrer et se reconnaître. Snowden Stark est un hacker de génie, qui travaille pour Nasser. Mis à part ce boulot, il vit seul, replié sur son passé et notamment sur le fait qu'il n'a pas pu empêcher la mort de sa soeur. Il déteste qu'on le dérange, aussi quand il voit sur le seuil de sa porte Noe Lee qui lui demande de l'aide, il reconnaît en elle la voleuse qui avait dérangé son quotidien dans le tome précédent et lui claque la porte au nez ! Pour le regretter ensuite car Noe disparaît peu après. Car elle s'est fait des ennemis puissants en la personne du maire de la ville qui n'a pas apprécié que Noe permette à Julia, belle-fille du maire, de prendre une autre identité pour fuir son beau-père qui la violait. Snowden va donc devoir sortir de sa vie routinière pour sauver Noe, et ensuite faire payer ceux qui lui ont fait du mal. Dans l'ensemble, j'ai bien apprécié cette lecture, une fois de plus Jay Crownover excelle à décrire des personnages complexes et attachants. Snowden comme Noe sont des individus coriaces et résilients, leur rencontre leur permet de fermer la porte sur leur passé chaotique et de se reconstruire. Ceci dit, j'ai trouvé que l'intrigue, la mise en place de la vengeance notamment contre le maire, est rapide, un peu trop facile même. Si on pouvait se débarrasser des gens corrompus de cette manière, en quelques clics sur un ordinateur, le monde serait plus propre. Mais bon, c'est une fiction, ne l'oublions pas et ne boudons pas notre plaisir. J'attends déjà la tome suivant car le dernier chapitre du roman met en place une possible intrigue autour de Booker, un homme de main de Nassir et Karsen, la belle-soeur de Race.

« Bad » c'est une série de Jay Crownover beaucoup plus violente que celle de « Marked men ». Les personnages de Bad n'hésitent pas à enfreindre la loi pour satisfaire à leurs ambitions de pouvoir et d'argent, je pense à Nassir ou à Race ( tome 4 et tome 2).L'univers décrit est beaucoup plus sombre et parfois désespérant, Crownover aborde des thématiques comme la corruption, la violence gratuite, la maltraitance, la misère etc. Dans ce tome, on fait connaissance avec deux personnages ballottés par la vie et qui vont se rencontrer et se reconnaître. Snowden Stark est un hacker de génie, qui travaille pour Nasser. Mis à part ce boulot, il vit seul, replié sur son passé et notamment sur le fait qu'il n'a pas pu empêcher la mort de sa soeur. Il déteste qu'on le dérange, aussi quand il voit sur le seuil de sa porte Noe Lee qui lui demande de l'aide, il reconnaît en elle la voleuse qui avait dérangé son quotidien dans le tome précédent et lui claque la porte au nez ! Pour le regretter ensuite car Noe disparaît peu après. Car elle s'est fait des ennemis puissants en la personne du maire de la ville qui n'a pas apprécié que Noe permette à Julia, belle-fille du maire, de prendre une autre identité pour fuir son beau-père qui la violait. Snowden va donc devoir sortir de sa vie routinière pour sauver Noe, et ensuite faire payer ceux qui lui ont fait du mal. Dans l'ensemble, j'ai bien apprécié cette lecture, une fois de plus Jay Crownover excelle à décrire des personnages complexes et attachants. Snowden comme Noe sont des individus coriaces et résilients, leur rencontre leur permet de fermer la porte sur leur passé chaotique et de se reconstruire. Ceci dit, j'ai trouvé que l'intrigue, la mise en place de la vengeance notamment contre le maire, est rapide, un peu trop facile même. Si on pouvait se débarrasser des gens corrompus de cette manière, en quelques clics sur un ordinateur, le monde serait plus propre. Mais bon, c'est une fiction, ne l'oublions pas et ne boudons pas notre plaisir. J'attends déjà la tome suivant car le dernier chapitre du roman met en place une possible intrigue autour de Booker, un homme de main de Nassir et Karsen, la belle-soeur de Race.

« Bad » c'est une série de Jay Crownover beaucoup plus violente que celle de « Marked men ». Les personnages de Bad n'hésitent pas à enfreindre la loi pour satisfaire à leurs ambitions de pouvoir et d'argent, je pense à Nassir ou à Race ( tome 4 et tome 2).L'univers décrit est beaucoup plus sombre et parfois désespérant, Crownover aborde des thématiques comme la corruption, la violence gratuite, la maltraitance, la misère etc. Dans ce tome, on fait connaissance avec deux personnages ballottés par la vie et qui vont se rencontrer et se reconnaître. Snowden Stark est un hacker de génie, qui travaille pour Nasser. Mis à part ce boulot, il vit seul, replié sur son passé et notamment sur le fait qu'il n'a pas pu empêcher la mort de sa soeur. Il déteste qu'on le dérange, aussi quand il voit sur le seuil de sa porte Noe Lee qui lui demande de l'aide, il reconnaît en elle la voleuse qui avait dérangé son quotidien dans le tome précédent et lui claque la porte au nez ! Pour le regretter ensuite car Noe disparaît peu après. Car elle s'est fait des ennemis puissants en la personne du maire de la ville qui n'a pas apprécié que Noe permette à Julia, belle-fille du maire, de prendre une autre identité pour fuir son beau-père qui la violait. Snowden va donc devoir sortir de sa vie routinière pour sauver Noe, et ensuite faire payer ceux qui lui ont fait du mal. Dans l'ensemble, j'ai bien apprécié cette lecture, une fois de plus Jay Crownover excelle à décrire des personnages complexes et attachants. Snowden comme Noe sont des individus coriaces et résilients, leur rencontre leur permet de fermer la porte sur leur passé chaotique et de se reconstruire. Ceci dit, j'ai trouvé que l'intrigue, la mise en place de la vengeance notamment contre le maire, est rapide, un peu trop facile même. Si on pouvait se débarrasser des gens corrompus de cette manière, en quelques clics sur un ordinateur, le monde serait plus propre. Mais bon, c'est une fiction, ne l'oublions pas et ne boudons pas notre plaisir. J'attends déjà la tome suivant car le dernier chapitre du roman met en place une possible intrigue autour de Booker, un homme de main de Nassir et Karsen, la belle-soeur de Race.
Je remercie les Editions Harlequin et Netgalley de m'avoir permis de lire ce livre.
Je mets 4 chats parce que j'aime l'auteure!

Lien : https://labibdeneko.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Beli_LivreSaVie
  18 septembre 2018
Cette série avec ses superbes couvertures ! Cette dernière est particulièrement réussie, j'ai adoré l'orientation donnée et l'aspect graphique de ces couvertures. le cinquième, le dernier sorti et on ne se lasse pas de cette série à l'univers assez sombre, comme je les aime. Je fais toutefois partie des rares qui ont moins accroché le tome 4 sur Nassir, alors que beaucoup l'ont juste adoré, voyons voir ce que nous réserve celui-ci.
Deux personnalités au fort potentiel intellectuel, deux personnalités qui vivent en marge des autres, deux personnalités qui attisent les convoitises. Voilà en quoi Stark et Noe sont similaires. Ils ont servi pour bien des affaires liées à The Point et leur intelligence fait d'eux un atout mais aussi un danger pour certains. Leurs têtes valent leur pesant d'or et tout ce qu'ils savent ou sont capables de faire peut leur être utile comme leur porter préjudice. Que vous dire, à part que j'ai adoré leur personnalité : Noe est une jeune femme si forte et ce malgré ce qu'elle a vécu et sa façon de devoir fuir encore maintenant. Lui, Stark, mystérieux, qui semble inaccessible, froid, distant et pourtant si attirant ! et quand on le côtoie, on est juste fasciné par sa façon de penser, par son intelligence hors normes.
Noe est une jeune femme qui s'est toujours débrouillée seule, alors quand elle fait un pas vers Stark pour qu'il l'aide, c'est qu'elle se sait dans une situation qu'elle ne peut pas contrôler seule et elle est aux abois. Seulement voilà, il va la repousser, refusant de lui porter secours. Stark va alors très vite se rendre compte de son erreur, mais trop tard, la jeune femme a disparu. C'est cela le point de départ de l'histoire ! Par la suite, c'est toujours en fuyant, en se cachant que Noe va devoir oeuvrer pour être libre un jour des menaces qui pèsent sur elle. Jay Crownover nous propose alors de découvrir ce roman en grande partie en huit clos, car ses deux personnages vont devoir se cacher pour mener à bien leur mission. C'est dans ces moments-là que nous allons découvrir quel est leur passé, ce qu'ils ont tous vécu et dont ils ne font pas l'étalage. La discrétion sur leur personne et leur vécu a toujours été de mise et peu de gens les connaissent réellement. La découverte de leur histoire a été le point le plus passionnant pour moi dans cette lecture, leurs vécus sont atypiques et douloureux, et c'est ainsi que cela les a forgé tel qu'ils sont. Ils ont tous deux soufferts de ce qu'ils ont vécu avec leur famille. Leurs histoires détonnent et permettent à Jay Crownover d'aborder des thèmes forts et percutants qui seront alors développés, et permettront aussi aux personnages d'agir pour défendre les causes qui les tiennent à coeur.
J'ai trouvé que l'intrigue, l'affaire sur laquelle il travaille était assez intéressante. le processus qu'ils ont mis en place pour nuire à un être abjecte est assez machiavélique et bien caractéristique de leur niveau d'intelligence. C'est assez jouissif de voir de quelles façons ils peuvent ainsi manipuler les autres pour qu'ils ne puissent plus agir et oeuvrer à faire le mal. Ils sont bien encrés au coeur même de The Point, que cela soit du côté de l'illégalité comme alliés à la légalité, ce qui nous permet aussi d'être aux côtés des personnages des tomes précédents, qui vont jouer un rôle dans cette histoire. Ici, ce n'est pas seulement l'histoire d'un couple que nous découvrons, non il s'agit aussi de suivre toutes ces causes qui importent aux personnages : les abus sexuelles, le viol, l'abus de pouvoir... qui ont touché certains personnages et qui cachent tant d'affaires des personnages qui occupent des postes importants. Nous faisons ainsi la connaissance de bien des personnages abjectes qui risquent de bien souffrir du courroux d'un Stark, d'un Nassir ou encore d'un Titus...
Je n'ai pas eu un coup de coeur sur le roman dans son intégralité, car bien des moments m'ont paru un peu trop longs, éloignés de ceux qui pour moi étaient plus essentiels à m'emporter dans le récit. Non mais par contre, j'ai vraiment adoré le personnage de Stark que j'ai trouvé fascinant. Des fois, j'aurai presque aimé que l'on se concentre plus sur lui que sur l'histoire autour, oui ça fait très possessif comme remarque, mais cet homme est juste captivant ! Il a su toutefois trouver sa moitié, avec Noe, tous les deux étaient fait pour finir ensemble, à partir du moment où ils acceptaient enfin de s'ouvrir à quelqu'un d'autre. On comprend aisément leur méfiance de l'autre, aux vues de tout ce qu'ils ont vécu. Ils ont su faire confiance ou encore ils se sont attachés à certaines personnes et la perte d'un être ou de cette confiance les aura marqué profondément. Ici, ils flirtent sans cesse avec le danger, leur vie est synonyme de danger : ils mettent au service des autres leurs capacités développées et c'est ainsi qu'ils vont lutter ensemble pour que le bien triomphe du mal, encré dans les sphères élevées de la société. The Point reste cette ville un peu à part, où le système est régi de bien des façons, le mal fait le bien, le bien fait le mal, c'est assez fascinant de voir tout ce beau monde évoluer et marquer sa place tant que le territoire ne sera pas correctement occupé.
La couverture, j'ai dit qu'elle était magnifique, oui je l'ai dit au début ! mais bon elle correspond bien à l'univers que propose Jay Crownover, un univers sombre et troublant où l'illégalité devient légitime quand elle défend les plus faibles, ceux qui se font écrasés par les hommes de pouvoir. J'aime l'ambiance de ses romans et je suis très curieuse de lire certaines histoires que Jay nous fait miroiter et qui vont bien finir par exploser dans un prochain tome. Jay Crownover ne cesse de nous semer des indices avec Booker et Karsen et que dire à part que je boue d'impatience de les découvrir. C'est tellement tendu leur histoire que je n'en peux lus d'attendre.
Lien : http://www.livresavie.com/ba..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
gabrielleviszs
  05 septembre 2018
Je ne me souvenais pas qu'il y aurait d'autres tomes sur cette série et au final je suis bien contente. Par contre j'ai mis du temps à me rappeler qui était les deux principaux, mais une fois le nom de Nassir mis en ligne, j'ai eu le déclic. Ce n'était pas ceux que j'attendais mais au final, ce n'est pas bien grave, bien au contraire. Je remercie la maison d'édition Harlequin ainsi que le site Netgalley pour leur confiance.
La corruption est toujours là, pourquoi changer ? Surtout lorsque les personnages ne sont pas des anges. Personne ne l'est, mais ceux-là font dans tout. Trafic en tout genre, avec de vrais principes. On ne touche pas aux enfants, on n'enfreint pas LEURS règles, on les suis. Et gare à celui ou celle qui s'amuse à passer le pied de l'autre côté. Noe est une jeune femme que nous avions vu dans le précédent, furtivement, mais elle était là. Douée pour se camoufler, devenir invisible aux yeux des autres. Stark également. Il était celui qui devait la trouver pour Nassir.
Lorsqu'elle débarque devant chez lui, en version féminine parce qu'elle a des emmerdes plus hautes qu'elle, il lui claque la porte au nez. Forcément, c'est la seule qui arrive à lui faire ressentir quelque chose dans sa carcasse devenu un robot. Lorsqu'il ressort quelques minutes derrière, il ne trouve plus que son sac à dos. Ce fameux sac qu'elle ne quitterait pour rien au monde. Il sait qu'elle a été enlevé. Deux semaines plus tard, ce type, Stark est sur les nerfs. Il n'arrive plus à dormir, il s'inquiète, enfin non. Il est plus qu'inquiet. Heureusement, avec ses amis, Nassir et Cie, il va la retrouver. Mais dans un état... Il vaut mieux pour monsieur le maire qu'il soit bien protégé. Oui, car une histoire entre cet homme et sa belle-fille, et Noé qui intervient, forcément ce politicien le prend très mal. Et comme nous sommes à The Point, le monde du crime et de la corruption, Noé est en danger.
Noe a un lourd passif. C'est une combattante, elle ne lâche rien, préférant vivre dans la rue pour ne pas être trouvée, plutôt que d'avoir un toit sur la tête. Stark est tout autant meurtri, mais il a préféré faire profil bas et qu'on n'entend plus parler de lui. Entre les deux, c'est explosif ! Tous les deux ont des frayeurs au sujet de l'intimité, de se faire confiance. La confiance c'est vraiment un problème. Et les sentiments, ou plutôt le fait d'avoir mis tellement de carapaces sur leur coeur qu'il est toujours caché quelque part dans un recoin. L'auteur nous les expose tour à tour sans rien cacher. J'avais trouvé que le tome précédent avec Nassir était sombre, là je dirais qu'on touche encore plus le fond. Par chance, l'un des deux personnages est plus "joyeux" que l'autre, plus combattif.
Bien que l'on soit dans un milieu de truands en tout genre, il y a beaucoup de solidarité. D'accord, tout le monde attend un truc de tout le monde, mais il y a tout de même cet attachement entre certains personnages qui nous les ressortent un peu plus humain, un peu moins froid. L'intrigue est bien ficelé. Comme l'indique l'auteur avant de nous laisser lire son histoire, certains points sont un peu cousu de fil blanc, mais au final, quand on est bon en informatique, on peut tout faire. Et détruire la vie d'un personnage politique serait très simple si on pouvait faire de cette façon. Malheureusement, on serait bloqué bien vite. Mais j'ai aimé la façon de voir des personnages pour se défendre. Pas besoin d'armes pour s'en sortir. Cela change des échanges de coups de feu ou de lames que l'on a pu avoir dans les tomes précédents.
L'on revoit Titus plus souvent dans ce tome. La corruption chez les flics le bouffe. Lorsqu'il a enfin de l'aide de ce côté pour en terminer dans son commissariat, c'est la débandade. Il doit tenir les rênes plus fort et ne pas se démonter. Il ne ferme pas les yeux sur tout et ne va pas à l'encontre de la loi. Par contre, pour l'avoir à son propre jeu, il faut lui donner ce qu'il veut dans le bon sens du terme. Comme lui trouver le nom de ceux qui prennent des dessous de table.
L'écriture est fluide, par contre j'ai remarqué plus de répétitions que d'habitude. le final appelle "enfin" les personnages que j'attends depuis un moment, celui de Booker essentiellement.
En conclusion, j'ai beaucoup beaucoup aimé ce tome plus sombre. Les personnages sont bien travaillés. The Point garde bien son image de violence, d'enlèvements, de viols. Heureusement qu'il y a des hommes qui surveillent leur territoire afin d'éviter des débordements. Gagner du fric oui, mais pas à n'importe quel prix.
http://chroniqueslivresques.eklablog.com/bad-tome-5-amour-insaisissable-jay-crownover-a148414664
Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
TheLovelyTeacherAddictions
  26 octobre 2018
Il était temps de revenir à The Point et retrouver des personnages que nous connaissons à peine. En effet, nous avons découvert Noe et Stark dans le précédent tome avec Nassir et j'avais hâte de découvrir leur histoire. Je n'ai pas été déçue et j'ai même été ravie de les découvrir bien plus en profondeur. Nous avons aussi quelques nouvelles de nos anciens héros et cela fait tout autant plaisir.
Noe Lee est une jeune femme mystérieuse qui maîtrise l'outil informatique et qui est capable de vous trouver toutes les informations en un seul clic. Pourtant , elle va faire la recherche de trop et son talent va lui apporter de sacrés ennuis. Elle qui a toujours vécu dans l'anonymat le plus total va donc devoir sortir de sa cachette pour affronter le monde réel et demander de l'aide. Elle sait qu'une seule personne peut lui apporter son aide et elle va devoir se dépasser pour oser aller frapper à sa porte. La vie de Noe n'a jamais été facile mais elle va prendre un nouveau tournant encore plus surprenant et douloureux. Ce que j'ai aimé chez elle est sa détermination car depuis son plus jeune âge , elle a appris qu'elle ne pouvait compter que sur elle même et ce sera une de ses forces. Pourtant malgré sa ténacité , elle devra accepter de baisser les armes et affronter ce que le destin lui réserve.
Quand elle se met sur le chemin de Snowden Stark, jamais elle n'aurait pu croire qu'elle ferait ce qu'elle va faire. Ces deux là vont former un duo improbable certes mais tellement attachant. Ces deux blessés de la vie pourraient bien se trouver et s'entraider s'ils acceptaient de baisser leur défense et d'accepter l'aide qu'ils pourraient s'apporter mutuellement. Noe ne va donc reculer devant rien et prendra des risques au fil des pages . C'est une jeune femme courageuse qui n'a rien d'une demoiselle en détresse mais qui devra accepter d'être soutenue. Ce qui est inattendu est le rôle que Booker va jouer dans l'intrigue et cela nous donne encore plus envie de découvrir le tome qui lui sera consacré. Noe va devoir affronter le pire pour espérer le meilleur mais aussi affronter les plus grands dangers.
Snowden Stark est un héros pas comme les autres dans le sens où il paraît inaccessible, froid et distant. Cela ne semble pas attirant au premier regard et pourtant quand on apprend à découvrir le personnage, on ne peut qu'être séduite par ce hacker de haute voltige qui aimerait bien mettre son talent au service du bien. Mais à The Point c'est plus souvent le Mal qui domine que le Bien et Stark devra faire son choix. Il ne fera pas toujours le bon choix mais il aura le mérite d'apprendre de ses erreurs tout en apprenant à s'ouvrir aux autres. Il n'a pas d'amis proches et sa famille n'est pas de la partie non plus. Nous apprenons son passé au fur et à mesure que l'intrigue se dénoue et on comprend aisément son comportement et sa méfiance vis à vis des autres.
Mais c'est surtout un personnage qui va vivre une très belle évolution et qu'on va apprécier de plus en plus. Il sera en lien avec Nassir mais aussi Titus, ce qui nous permet en quelque sorte de prendre de leur nouvelle. Nous aurons aussi des échos d'autres personnages tels que Race , Keelyn ou encore Karsen et j'adore quand cela est possible dans les sagas où l'histoire des personnages est liée à celle des autres. Stark est donc un personnage solitaire qui va devoir apprendre à faire confiance, à se livrer et à s'ouvrir . Cela ne sera absolument pas une chose facile à faire mais grâce à Noe , il pourrait y parvenir. Ce duo improbable va nous offrir de superbes rebondissements et la thématique de fond est aussi très intéressante. le méchant cette fois ci est Jonathan Goddard , un maire au pouvoir infini qui use et abuse de ses fonctions et qu'on aimerait voir tomber.
Bref, une fois de plus Jay Crownover m'a conquise grâce à son univers unique et ses personnages qui sortent de l'ordinaire. le retour à The Point n'en est que plus délicieux car nous sommes plongés dans une nouvelle intrigue où le danger, le pouvoir, les complots , les complicités mettront à rude épreuve la vie déjà mouvementée de nos héros. Parviendront ils à unir leur force pour combattre le mal? Sauront ils trouver un bonheur à deux qu'ils n'ont jamais connu?
Lien : https://thelovelyteacheraddi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LaFouineuse
  30 août 2018
Ce n'est plus un secret pour personne, depuis quelques mois déjà, Jay Crownover est devenue mon auteure préférée de toute ma bibliothèque, au point de détrôner Colleen Hoover. J'ai donc lu tous ses romans, et je dois vous avouer que j'ai été rarement déçue. J'ai adoré les Marked Men, autant aimé les Clash.. Concernant la série Bad, j'avais plus de mal avec l'univers. Il faut dire que c'est une série un peu plus brut du décoffrage, avec des vrais bad boys, un peu de violence et moins de romantisme.. Mais le mois dernier, j'ai dévoré les tomes 3 et 4, et j'étais frustrée de devoir attendre la sortie de ce tome.. autant vous dire que je ne l'ai pas laissé dans ma PAL : je l'ai commencé direct quand je l'ai reçu dans ma boîte aux lettres.
Bref, venons-en à l'histoire donc.. Avec la fin du tome 4, j'avais une folle envie de découvrir l'histoire de Noe et Stark. Faut dire que le ton était déjà donné, et c'est donc sur les chapeaux de roue que commence ce tome. Je me suis d'ailleurs immédiatement laissée embarquée par l'action. La plume de Jay Crownover est, je trouve, vraiment de mieux en mieux, et s'il est vrai que j'ai eu du mal à avoir un vrai plaisir de découvrir la ville The Point dans les premiers tomes, maintenant je suis complètement accro à toute l'ambiance.
J'ai été chamboulée par le passé de Noe, lors des premières révélations, et je suis en même temps tombée amoureuse de Snowden (Stark) ..
Les actions sont tellement bien décrites que j'avais l'impression de regarder un film. Certains rebondissements, et surtout certaines confrontations m'ont laissée sur le cul !
En fait, j'ai dévoré le roman en même pas 24 heures, et je ne sais pas vraiment ce que j'ai le plus aimé : en général, ce que je relève le plus lors de mes lectures se sont les rapprochements et les déclarations d'amour entre nos protagonistes.. mais ici, j'ai autant aimé nos personnages, que leurs passés respectifs, que l'intrigue.. Pourtant, comme je le disais plus haut, dans les premiers tomes ça m'avait un peu laissé de marbre.. Mais ici, tout était prenant. Faut dire que le sujet de fond abordé n'est pas une question de drogue ou de violence entre gangs.. (je préfère ne pas trop en dire pour que vous gardiez le suspens.)
J'ai adoré aussi voir Noe faire confiance petit à petit à nos bad boys, et voir un geek pas si sage que ça, laisser ressortir le bad boy qui dormait en lui, pour défendre ce qu'il aime, c'est juste génial.
En fait, je pense très sincèrement que Bad 5 est mon tome préféré parmi les 5 déjà publiés en France.. pourtant les tome 3 et 4 étaient déjà de haut niveau..
Et avec l'épilogue là, je suis déjà en train de me demander si je vais réussir à attendre la traduction... J'ai une énorme envie de le commande en VO, car j'adore Booker depuis plusieurs tomes, et je sens que ce sera très électrique entre les gars ...
bref, j'ai trop hâte !!
Lien : http://lafouinotheque.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
gabrielleviszsgabrielleviszs   05 septembre 2018
J’étais fatiguée, et ma tête m’élançait au rythme des battements de mon cœur chaque fois que je fermais les yeux. Le lit aux draps et au couvre-lit noirs était une vision beaucoup plus propre et luxueuse que les draps du No Tell Motel. Qui aurait cru qu’un mec comme Noah Booker et sa sauvagerie couturée et ténébreuse était du genre à se soucier des parures de lit ?
Tous les hommes qui façonnaient la ville étaient surprenants. Je n’aurais jamais cru que Nassir Gates interférerait dans une affaire qui ne lui rapportait rien, ce qui signifiait qu’il y trouvait tout de même son compte : rendre Stark heureux et s’assurer que ses talents en informatique n’étaient pas compromis parce qu’il était perturbé par mon enlèvement. Si j’avais un pari à faire, je dirais que Nassir effectuait un investissement personnel en l’aidant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
OdlagOdlag   27 octobre 2018
Je ne comprenais pas Snowden Stark. Je mourais d'envie de bricoler toutes les pièces qui le composaient pour apprendre comment il fonctionnait, ce qui ne laissait pas de m'inquiéter. Ceux qui prétendaient que c'était un robot se trompaient. Il était beaucoup plus complexe que ça. Il ressemblait davantage à la redoutable intelligence artificielle qui finit toujours par dominer le monde dans les films de science-fiction. Quand l'IA commençait à ressentir des choses, à se heurter aux émotions et aux sentiments... Eh bien, c'était là que tout tournait mal et que les humains mouraient.
J'espérais vraiment que l'histoire de Stark se terminerait différemment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
OdlagOdlag   27 octobre 2018
- Une leçon que j'ai apprise et bien apprise, reprit Nassir, c'est qu'il n'y a pas de héros sans méchants. Il faut que l'un existe pour qu'on apprécie les qualités de l'autre.
Il avait étrangement raison.
- Et celui qui est entre les deux ? Celui qui choisit son camp en fonction de ce qui l'arrange ? Qu'est-ce qui est appréciable chez lui ?
Je marchais quotidiennement sur cette corde raide, me laissant porter dans un sens ou dans l'autre, en fonction de la journée et des circonstances.
- Son intelligence, parce que c'est un homme qui l'est vraiment. Il ne faut pas sous-estimer ceux qui ont la capacité de jouer sur deux tableaux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
gabrielleviszsgabrielleviszs   05 septembre 2018
Nassir m’avait téléphoné à la seconde où Noe avait mis les voiles. Il voulait savoir si je préférais qu’il l’arrête ou qu’il la fasse suivre. Quand il m’avait expliqué qu’elle s’apprêtait à sauter de la terrasse pour s’enfuir, je compris qu’il valait mieux la laisser faire. Elle était paniquée, flippée, affolée. Impossible de savoir de quoi elle était capable pour mettre de la distance entre l’homme qui la terrifiait et elle. Je ne voulais pas qu’elle se blesse ou fasse du mal à quelqu’un. Je lui assurai que je pourrais la retrouver et la ramener.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   18 octobre 2018
Elle ne devait jamais apprendre que je n'avais rien accompli d'héroïque... Même quand la personne que j'aimais le plus au monde en avait eu besoin.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Jay Crownover (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jay Crownover
Ils étaient faits l?un pour l?autre? jusqu?au jour où ils se sont rencontrés Depuis plus de sept ans, Misha et Ryen échangent des lettres. Des lettres dans lesquelles ils se racontent, se livrent, se soutiennent. Une seule règle : ne jamais chercher à se rencontrer. Un interdit qui a convenu à Misha pendant toutes ces années. Il n?a pas besoin de connaître le visage de Ryen pour qu?elle soit sa muse, son inspiration, celle pour qui il écrit ses chansons et, quelque part, son âme s?ur. Mais, un soir, il croise une jeune fille dont les goûts excentriques se rapprochent un peu trop de ceux que Ryen lui a décrits dans ses lettres pour que ce soit une coïncidence? Et alors, face à cette jeune fille d?une beauté solaire, renversante, Misha n?a aucun doute : il sait que c?est elle. Maintenant, impossible de résister, il doit s?approcher. Quitte à ne jamais révéler à Ryen qui il est vraiment. Et quitte à découvrir une Ryen bien différente de l?idéal qu?il s?était imaginé?
« Je n?ai pas dormi de la nuit pour terminer Hate to love ! J?ai adoré. Les romances sexy de Penelope Douglas sont ma drogue préférée? addictive et un véritable shot d?émotion ! » ? Jay Crownover
+ Lire la suite
autres livres classés : corruptionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr