AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782709647441
300 pages
Éditeur : J.-C. Lattès (01/04/2015)

Note moyenne : 3.57/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Ça commence par des claquements de portes. Des coups frappés contre les murs, un piano qui joue tout seul. À l'Etoile, vieux château perdu au fond des bois, les morts ne reposent pas en paix.
Pour le propriétaire, Philippe Wolf, riche financier habitué à ce que rien ne lui résiste, l'esprit qui le harcèle va devoir se soumettre ou disparaître.
C'est, le temps d'un week-end, la mission du Dr Morel, psychanalyste devenu médium, et de ses six apprentis au... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Tatooa
  22 août 2017
Regis Descott est un auteur français cultivé et éclectique. Cela se confirme avec ce superbe roman d'ambiance, au ton un peu rétro, superbement bien écrit.
Histoire gothique s'il en est, elle s'appréciera peut-être davantage le soir au coin du feu, ou par une journée sombre de mauvais temps. (Du moins pour ceux qui aiment se mettre dans la bonne ambiance pour lire un livre, je n'ai pas besoin de ça, lol).
L'intrigue se tisse peu à peu, l'auteur laisse de petits cailloux blancs, charge au lecteur de les relever ou pas, à l'instar du narrateur, Serge.
L'ambiance, au départ relativement légère et surprenante, devient lourde, puis quasiment étouffante. C'est avec brio que R. Descott nous entraîne dans cette descente aux enfers, je ne peux pas en dire trop car je ne veux rien spoiler de la découverte de l'intrigue.
Evitez d'ailleurs de lire les avis "spoileurs" avant de le lire, c'est dommage d'ainsi déflorer ce roman qui, plus que fantastique, flirte de très près avec l'horreur... Et laisse une impression durable. (Comme Obscura du même auteur dont je me souviens encore parfaitement malgré les années et le nombre de livres lus entre-temps, ce qui est assez rare pour être signalé !)
Un petit Pratchett embarqué hier pour l'opération, n'était pas du luxe pour en sortir, même si je n'ai pas beaucoup lu à la clinique...
Bref, j'aime beaucoup R. Descott depuis Obscura (le premier livre que j'ai lu de lui), je le suis depuis, et il est rare que je le regrette.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Binaiade
  08 octobre 2018
De quoi ça parle ?
Serge, Leïla, Evelyne, Vicky, Luca et Clovis ne se connaissent pas mais ont un point commun : celui de communiquer avec les esprits. le Docteur Morel les réunit le temps d'un week-end dans le château du riche Philippe Wolf, afin d'en chasser les esprits qui le hantent. le groupe va alors se retrouver pris au piège dans ce lugubre château et dévoiler des vérités qui pourraient se révéler dangereuses...
Mon avis :
C'est la première fois que je lis un "livre d'horreur" traitant des esprits, moi qui en ait une peur bleue. J'avoue, le résumé m'a donné envie de frissons et de cauchemars.. Mais ce fut finalement loin d'être le cas malgré le décor qui s'y prête.
C'est donc un livre du genre fantastique et qui pour ma part, change de mes lectures habituelles : un groupe d'inconnus réunis pour exorciser un château. L'idée aurait pu être bonne mais j'ai trouvé l'histoire ennuyante notamment la première moitié du livre. Il ne se passe pas grand chose, l'auteur met du temps à nous plonger dans l'ambiance et son style d'écriture manque de vivacité. Peut-être est-ce dû à ces phrases à rallonge truffées de vocabulaire soutenu ? Ou bien par le peu de dialogues ou d'interaction entre les personnages ? Je ne saurais pas dire exactement, c'est un tout. Dommage car la seconde partie réveille un peu tout ça, mais trop tardivement le suspense ne pointe le bout de son nez qu'à ce moment...
Les personnages m'ont aussi déçue. Je me régalais de découvrir cette multitude de personnages et je suis tombée de haut. Manquant de profondeur, caricaturaux et ternes, ils n'ont suscité aucun intérêt chez moi. Aucun d'eux ne m'a touchée, même Serge le héros de l'histoire, est fade.
Le dénouement, bien que prévisible, passe encore. Mais il ne me laissera pas un souvenir indélébile.
Si vous cherchez de l'angoisse, du suspense, une histoire palpitante, passez votre chemin. Dommage je m'attendais à frissonner mais ce livre m'a seulement fait bâiller. Un roman sans grand intérêt donc....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Aude-r
  11 avril 2020
J'ai lu "Les variations fantômes" de Régis Descott et...⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
Le roman partait très bien : un piano qui joue tout seul, des cauchemars, un brouillard à couper au couteau... Absolument tout ce que j'aime, tant lire qu'écrire. Ce genre d'atmosphère si réussie qu'elle t'enveloppe ; tu as tellement l'impression d'y être que refermer ton livre revient à faire un bond dans le présent.⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
Pour l'atmosphère dépeinte, c'est donc un 10/10. Les descriptions sont précises, sans se perdre, les personnages, secrets, ont, chacun, un caractère et un comportement propres. J'ai un peu mélangé les prénoms, mais on sait précisément qui fait quoi, d'où iel vient, pourquoi iel est là, à l'Étoile.⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
.⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
J'aurais aimé, néanmoins, en savoir plus sur ces personnages parce que, grosso merdo, on a surtout des stéréotypes : celle qui perd pied et risque d'entraîner les autres dans une hystérie/paranoïa collective, le séducteur relou, la fillette mystérieuse, la vieille dame terrifiante, l'épouse inaccesible...⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
Par ailleurs, on a un peu tardivement l'occasion de faire leur connaissance, puisque l'histoire est centrée sur le personnage principal, lequel est aussi le narrateur.⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
.⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
Le narrateur, justement... Il se pose parfois beaucoup de questions, et c'est bien normal dans un château hanté ! Mais il ressasse souvent les mêmes, si bien qu'il nous arrive de lire plusieurs fois la même réflexion, mais énoncée autrement, ou revoir une théorie déjà avancée.
En ce sens, le roman est un poil redondant, même s'il est quelquefois utile de rappeler un évènement survenu plus tôt, surtout lorsqu'il s'apparentait alors à un détail. Car, oui, l'auteur joue sur les détails, et c'est une force indéniable de son intrigue. Chaque objet, chaque évènement, chaque personnage est à sa place. Cette place qui nous mène tous à la fin du roman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
virginie-musarde
  11 avril 2015
Les phénomènes paranormaux ne sont d'ordinaire pas ma tasse de thé, pourtant je ne suis pas totalement cartésienne..et la quatrième de couverture m'a intriguée et m'a donné envie de me plonger dans ce thriller psychologique qui dévoile un huis-clos fascinant !
Les personnages sont minutieusement dépeints, ambigus, aussi étranges finalement que cette maison hantée par des esprits dont on ne sait s'ils sont malveillants ou non. Les propriétaires et cette petite Gloria si bizarre, "le Maître" malade, la gouvernante, les médiums invités au château, tous ont un secret, une faille que le narrateur s'attache à découvrir. Les morts se succèdent au même rythme que les portes qui claquent et les chandelles qui s'éteignent.
L'atmosphère de plus en plus lourde, oppressante, nimbée de brouillard ajoute au mystère.
Si le style est plutôt classique, la narration fluide qui gagne en intensité nous entraîne vers un dénouement inattendu !
Belle découverte que ce polar !
Commenter  J’apprécie          30
maylibel
  25 juillet 2015
Ils sont 6. 6 élèves aux capacités surnaturelles, emmenés par le mystérieux Docteur en séjour à l'Étoile, un château prétendument hanté. Très vite, le brouillard semble se refermer sur la bâtisse et sur eux.
Les Variations fantômes est un roman fantastique à l'ancienne, qui joue avec les codes du roman gothique : portes qui claquent, boules de billard qui s'entrechoquent, piano (pourtant pas mécanique) qui joue seul… C'est aussi un huis clos, hommage aux Dix petits nègres d'Agatha Christie. Et si Régis Descott n'a pas la virtuosité ni le style de ses illustres prédécesseurs, si ses personnages restent trop superficiels pour nous émouvoir, la sauce de son histoire mi-policière mi-fantastique ne prend pas trop mal, même si le suspense est (très) faible.
Un roman rétro pas tout à fait convaincant, mais pas désagréable à lire.
Commenter  J’apprécie          31

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
TatooaTatooa   17 août 2017
- Charmant accueil, n'est-ce pas ? lui demandai-je, impressionné par cette jeune femme qui entretenait un commerce aussi régulier avec les esprits.
- J'ai trouvé cette arrivée très désagréable, confirma-t-elle sans relever la tête. Je n'aime ni le mépris du châtelain, ni l'hostilité de cette femme. On a l'impression d'être considérés comme des trouble-fête.
- On la dérange juste dans ses habitudes, tu ne crois pas ? répliquai-je sans relever que je ne voyais pas très bien où était la fête.
- Et j'aime encore moins l'absence de réaction du Docteur, insista-t-elle en me regardant comme si j'étais un imbécile.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
TatooaTatooa   19 août 2017
Au soir de sa vie, sans descendance depuis la mort de sa fille, le médecin s'était choisi ses "successeurs". Et il avait eu le don pour détecter ses élèves. L'absence de père dans mon cas avait accru l'importance que je lui accordais. Les cinq autres aussi avaient un vide à combler, sur ce point, l'infirmière avait raison. A sa manière, il avait tâché de nous transmettre le flambeau. Fragile héritage auquel il fallait croire pour lui accorder une quelconque valeur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
valerie1411valerie1411   11 juillet 2018
Un pied déjà dans l'autre monde, je ne m'étais pas assez ancré dans celui-ci.
Commenter  J’apprécie          30
maylibelmaylibel   25 juillet 2015
C’est en se confrontant à l’autre qu’on grandit, n’est-ce pas ?
(p. 13)
Commenter  J’apprécie          20
valerie1411valerie1411   11 juillet 2018
Je n'avais jamais été le roi de la cours de récré, mais ma tête était peuplé de plus d'amis qu'aucun de mes camarades n'aurait pu en rêver.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Régis Descott (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Régis Descott
Retrouvez vos livres dans notre librairie en ligne ! :
Obscura de Régis Descott aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/15117-poche-obscura.html
http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
Facebook ? http://www.facebook.com/lagriffenoire Twitter ? http://twitter.com/lesdeblogueurs?lang=fr
Retrouvez l'ensemble des coups de coeur de Gérard Collard et de vos libraires préférés ici : https://www.lagriffenoire.com/11-coups-de-coeur-gerard-coll? https://www.lagriffenoire.com/
#soutenezpartagezcommentezlgn
Merci pour votre soutien et votre fidélité qui nous sont inestimables. Gerard collard? Jean-Edgar Casel
#soutenezpartagezcommentezlgn #librairie #livres #livre #lecture #culture #passiondulivre #lirepourleplaisir #lirerendheureux #bookstagram #livrestagram #instaculture #instalecture #instalire #romans #roman #bd #bandedessinée #gérardpartenlive #émission
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La tresse - Laëtitia Colombani

De combien de mèches de cheveux se compose une tresse classique ?

Deux
Trois
Quatre

10 questions
244 lecteurs ont répondu
Thème : La tresse de Laetitia ColombaniCréer un quiz sur ce livre