AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782359628777
292 pages
Éditeur : Ex Aequo (18/11/2016)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
L'auteur nous emmène dans cette Venise où tout est possible, même l'impensable...
Jacques Cazeneuve, un jeune et brillant scientifique disparaît de son laboratoire de haute sécurité pendant une gigantesque panne d'électricité qui affecte le quart du pays. Que s'est-il passé cette nuit-là ?
Pour le découvrir, Sébastien Salen, son adjoint, ira jusqu'à Venise. Une enquêtrice, Marie Bertot, l'observe d'abord, puis l'assiste ; car les travaux du professeu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
irisrivaldi
  19 février 2020
Venise, l'envoûtante
Le carnaval de Venise démarrait quand j'ai découvert le livre de Daniel Devaux « Le Paradoxe de Casanova ». Sur la quatrième de couverture, on apprend que l'auteur, déraisonnablement fasciné par Venise, « vit entre mer et campagne dans le pays De Caux. » Qu'un Normand bon teint voue ainsi une passion un peu folle à la cité des Doges n'a pu qu'aiguiser ma curiosité.
De plus, en littérature, avec Paris – n'y voyez aucune marque de chauvinisme de ma part –, j'ai toujours trouvé que Venise détenait une force d'évocation incomparable. Il ne m'en fallait pas plus pour me plonger avec avidité dans ce « thriller », qui mêle plusieurs registres : polar fantastique, roman historique et récit d'anticipation…
L'histoire :
Le scientifique Jacques Cazeneuve dirige une équipe restreinte de chercheurs, qui tiennent leur patron en si haute estime qu'ils ont fini par le considérer comme un ami très cher. Chacun s'apprécie et connaît les rêves et les petits secrets des autres. Mais, il y a loin entre les discussions à bâtons rompus entre potes où on refait volontiers le monde tel qu'on le rêve et un éventuel passage à l'acte. Et pourtant… Un beau jour, Jacques Cazeneuve qui, de longue date, est justement fasciné tant par Venise que par la notion du Temps et son mystère, décide de tester sur lui une invention encore au stade expérimental. Le téméraire passera ainsi « de l'autre côté du miroir ». C'est alors le début d'une aventure dans la fameuse cité des Eaux, cela au siècle des Lumières. En jonglant avec habileté sur les plans spatio-temporels, le récit nous ramène par intermittence et sans heurts à l'époque actuelle, où la disparition du savant va entraîner bien des remous.
Mon avis :
Il n'y a guère qu'à la mi-février qu'émergent des brumes du Grand Canal d'intrigantes silhouettes baroques vêtues de redingote de brocart d’où s’échappent des dentelles de leur chemise à jabot. C'est le temps du carnaval, de son faste, de son raffinement d'un autre âge et de tout ce que l'imaginaire peut élaborer. Ce fut donc un plaisir sans égal que de faire coïncider période hivernale et lecture. En effet, lire a toujours signifié pour moi voyager sans le poids des valises et autres menus inconvénients des déplacements longue distance, comme les déconvenues liées aux grèves ou tout bonnement une grosse fatigue induite par un bouleversement de ses habitudes… Je sais donc gré à l'auteur de m'avoir épargné la fastidieuse préparation d'un trajet et l’étude de guides touristiques, car, d'une plume alerte et érudite, sans jamais être lassante, il m'a menée dans le dédale des canaux et des calli (vocable vénitien que je traduirais par ruelles) de la Sérénissime, tout en m'entraînant dans une intrigue palpitante.
Ce qu'il y a de bien avec les mystères, c'est qu'ils ouvrent un champ des possibles aussi infini que les questions qu'on se pose à leur sujet. Et le thème du voyage dans le temps, à l'instar de toute la fantasmagorie afférente, est donc une manne inépuisable pour les cerveaux curieux. Avec les avancées de la science, on peut d'ailleurs se demander si, de nos jours, cette possibilité ne relèvera plus de la science-fiction. À ce propos, le récit réussit aussi à souligner quelles en seraient les conséquences sur un plan plus global.
Par ailleurs, avec sa référence à une figure marquante au panthéon des latin lovers, j'ai vraiment trouvé cette histoire habitée par un souffle romanesque très dépaysant. Et j'ai beaucoup apprécié la manière du héros à s'acclimater aux codes et usages en vigueur dans sa nouvelle « dimension ».
Lien : http://scambiculturali.over-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
taipo
  16 juin 2018
Jacques Caseneuve est un scientifique confirmé ; il travaille avec une équipe réduite dont Sébastien Salen sur des projets classés top secret. Il a pris soin de crypter toutes ses données afin que personne ne puisse voler son travail et ses découvertes. Son laboratoire se situe au sein d'un groupement hospitalier.
Une nuit, alors qu'il vient de laisser partir toute son équipe en lui disant un au revoir émouvant et inquiétant, Jacques Caseneuve disparait provoquant par la même occasion une panne d'électricité sans précédent. A-t-il réussi ? Réussi à quoi ? À voyager dans le temps. Sébastien Salen se rend immédiatement à Venise dans l'espoir de retrouver soit son ami soit des traces de son passage dans cette ville mythique. Il sera rapidement épingler par les services secrets qui enquêtent sur les travaux du scientifique mais aussi sur son étrange disparition.
On est là à mi chemin entre le polar, le thriller et l'imaginaire. Peut-on voyager dans le temps. Jacques Caseneuve part du principe que seul le voyage dans le passé est possible, il n'y aurait alors pas de possibilité de retour contrairement à ce que peut en penser Einstein lui-même. Alors Jacques Caseneuve a-t-il réussi son expérience ? L'enquête menée par Sébastien Salen son collaborateur épaulé par Marie Bertot enquêtrice de talent nous mène dans les alcôves de Venise.
Des rebondissements, des surprises, du suspense, des visites d'une même ville au 18ème et au 21ème siècle. Venise a-t-elle changé entre ses deux époques ? L'histoire vient à notre secours et nous instruit au passage.
Un roman bien mené, une histoire très intéressante étayée et enracinée dans l'histoire. Un seul regret pour moi, n'être jamais allée à Venise, ce qui m'a empêchée de visualiser les lieux et bâtiments visités par les protagonistes du roman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
PascaleAM
  27 juillet 2017
Dès les premières pages, le lecteur est plongé dans une intrigue dont le rythme ne retombe pas !
Ce roman est un subtile mélange entre"science-fiction" (juste de qu'il faut), intrigue policière (bien menée) et évocation de Venise au 18eme siècle (dont on sent que l'auteur est un amoureux passionné).

Un style fluide, efficace... Un très bon moment de lecture !
J'espère que l'auteur envisage une suite... je la lirai avec plaisir !
Commenter  J’apprécie          60
Sel36
  21 janvier 2018
De tout juste... comme il faut.Des chapitres courts, nous emmenant d une epoque a une autre dans Venise qui restera toujours Venise.
on découvre cette ville d hier et d aujourd hui avec des personnages fort en caractere .
un tres bon moment de lecture avec une intrigue qui change de l ordinaire.
Commenter  J’apprécie          70
VeroneLixelle
  30 juillet 2019
Et si, grâce à ce roman une énigme du passé était dévoilée ?
L'auteur nous plonge ici avec délice dans le Venise du XVIII è siècle …
Une écriture agréable et subtile.
Une intrigue surprenante sur fond de visite guidée. Un voyage dans le temps, une machine à remonter dans le temps avec un sujet maintes fois traité mais cette fois l'auteur nous propose une autre facette de ce « fantasme
humain ». Un mélange d'histoire et sans doute, de science fiction ! Un clin d'oeil à La Mouche de David Cronenberg.
Une analyse pertinente sur le temps !
Dans tous les cas ce roman reste un hymne à Venise et à Casanova !
L'auteur serait-il « amoureux » de Venise et « fasciné » par Casanova ?
Quelques longueurs en milieu de récit . Un choix de l'auteur pour nous immerger au plus près dans cette enquête qui piétine ?
Un dénouement fascinant où l'on se laisse surprendre avec plaisir !
Et peut-être une énigme résolue ?
Pourquoi Casanova a écrit ses mémoires en Français ?
Un beau moment au milieu des masques vénitiens …
Lien : https://lespatchoulivresdeve..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
VeroneLixelleVeroneLixelle   30 juillet 2019
Il pensait à Marina ...
Cette fille était intéressante. Elle était cultivée, intelligente et avait une personnalité affirmée.
Le fait qu’elle soit libertine, se trouve recluse dans un couvent et ne demande qu’à en sortir de temps en temps était un attrait supplémentaire.
Il ne regrettait pas les circonstances qui lui avaient permis de faire sa connaissance. C’était d’ailleurs elle-même qui en avait pris l’initiative après l’avoir remarqué quand il allait voir Caterina Capretta.
Les deux jeunes femmes vivaient dans le même couvent et Marina, un peu plus âgée et expérimentée, servait de mentor et d’initiatrice à Caterina.
Sans le casino de l’ambassadeur, il la verrait moins, c’était inévitable. Et c’était dommage, car il n’était pas encore las de leur liaison.
Le jour où il n’aurait plus envie de la voir- et ce moment arriverait forcément- il lui suffirait de ne plus venir. Pas de cris ni de pleurs, mais l’oubli dans un couvent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
VeroneLixelleVeroneLixelle   30 juillet 2019
Il avait donc prévu de privilégier les églises, les monuments et les tableaux sur lesquels il essaierait de graver ou de peindre ses initiales.
Il choisirait prioritairement des tableaux qu’il avait vus dans les églises ou au musée de l’Accademia et qu’il pourrait retrouver au XVIIIè siècle. Ainsi, il serait certain de pouvoir transmettre une information vers son futur, le présent
de son ami Sébastien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Daniel Devaux (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1943 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre