AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782841813889
32 pages
Bilboquet (15/05/2013)
4.3/5   15 notes
Résumé :
Les
hirondelles

IL Y AVAIT BIEN Martine, UNE HIRONDELLE
AVEC QUI BARNABÉ S’ÉTAIT LIÉ D’AMITIÉ,
MAIS CELLE-CI DISPARAISSAIT PARFOIS DES JOURS ENTIERS,
LE LAISSANT A SA SOLITUDE, la tête dans les nuages.
SI MARTINE AVAIT PU PARLER, ELLE LUI AURAIT
DIT CE QU4IL SE PASSAIT en dessous...
Que lire après Les HirondellesVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Tu ne le sais pas mais il y a longtemps, très haut dans le ciel, nichée au coeur des nuages, il y avait une petite île sur laquelle vivait Barnabé. Il était toujours seul, jamais personne pour lui rappeler son prénom dont il finissait par douter. Seule, Martine, une hirondelle, venait passer un peu de temps avec lui. Mais elle disparaissait parfois des jours entiers, le laissant à sa solitude. Si elle avait pu parler, elle lui aurait peut-être dit que tout en bas, au beau milieu de l'océan, il y avait une île, et sur cette île la maison d'Amédée…
Mon avis : Ce magnifique album fait partie de mon comité lecture de lundi prochain mais il ne retournera pas en librairie, je dirai avant même de le chroniquer que je me le suis attribué et qu'il revient avec moi à la médiathèque. Il nous raconte la solitude de deux hommes ignorant tout l'un de l'autre, n'ayant pour seule compagnie qu'une hirondelle qui partage son temps entre eux, un peu comme un trait d'union à leur insu. de son nuage, Barnabé pêche, pendant que de son île, Amédée farfouille dans le bric-à-brac incroyable que la mer abandonne devant chez lui… le texte est très poétique, situé sur une seule page, jouant sur les majuscules en grande majorité et quelques mots en gras et italiques. Les illustrations aux traits ronds se déclinent sur double pages : privilégiant les teintes douces, presque pastels, elles accompagnent délicieusement la poésie du récit et nous livre des personnages qu'on a envie de connaître et d'apprécier. Et puis, on ne peut s'empêcher de penser que si nos deux amis entre ciel et terre sont à portée de ligne de pêcheur, il existe bien des solitudes que seuls deux étages ou un pâté de maisons séparent…
Public : à partir de cinq – six ans.
Si vous voulez vous rendre sur la page facebook de l'auteure, Anne – Fleur Drillon, vous pouvez suivre cette adresse :
https://www.facebook.com/annefleur.drillon
Si vous voulez vous rendre sur le site de l'illustrateur, Thibault Prugne, vous pouvez suivre l'adresse suivante, vous comprendrez ce que je veux dire ;-)
http://thibaultprugne.com/
Commenter  J’apprécie          270
Thibault Prugne est un illustrateur dont j'ai aimé le trait dès le premier album et que je continue à suivre avec grand plaisir depuis. Je collectionne donc ses titres présents et passés, et Les Hirondelles dont je vais vous parler est le plus ancien que j'ai pu lire jusqu'à présent.

Pour le moment, j'avais eu un coup de coeur pour l'estival Parfum des grandes vacances, et j'avais été dépaysée et émue par les histoires d'héritage du Dompteur de vent et du Souffleur de rêves. Les Hirondelles reprend aussi un peu ses thématiques et on y retrouve le bon trait particulièrement poétique de l'auteur, qui se marie à merveille avec les jolis mots d'Anne-Fleur Drillon dont je découvre ici la plume. Celle-ci a écrit une série autour du personnage de Clotaire et son slip, et rien que le nom en dit beaucoup ^^

Mais revenons à Hirondelles, derrière ce nom évocateur, les auteurs nous relatent en fait l'histoire de deux solitudes, celles de deux hommes d'un certain âge, chose rare dans les albums jeunesses où les héros ont plutôt l'âge du lecteur ou pas loin. Chacun vit dans son coin, loin de tout, et se sent un peu seul malgré les hirondelles qui viennent les visiter. Chacun cherche donc à faire une rencontre mais n'ose pas bouger non plus, se sentant bien là où il est.

C'est un sentiment fort étrange qui s'empare du lecteur à la découverte de ce titre. On est chamboulé dans nos habitudes de lecture, car il est rare de voir des albums jeunesse proposer une telle histoire. On est chamboulé aussi par les sentiments de ces hommes mûrs et leur relation à leur lieu de vie ainsi qu'à leur compagnon éphémère. L'ensemble est particulièrement doux et poétique, onirique et en apesanteur, plein de douceur et de mélancolie. C'est extrêmement touchant.

J'ai beaucoup aimé le rôle qu'a le personnage éponyme du livre dans cette histoire. L'hirondelle comme pont entre deux hommes, deux solitudes, est charmant vraiment et atypique, comme le reste de l'album. Cela donne une sentiment très étrange et particulier, qui moi a su me toucher en plein cour.

Le dessin tout en rondeur de Thibault Prugne, fait de jeux de couleurs, d'ombres et de décrochés, convient ici à merveille pour porter le message de l'autrice et mettre en valeur tout son imaginaire, car nous sommes clairement sur une histoire où celui-ci va très loin. L'autrice traite d'un sujet fort terre à terre mais dans un univers totalement fictif où il y a un je ne sais quoi qui me rappelle l'imaginaire de Jeunet.

J'ai été totalement conquise par le ton tranquille, doux, riche et poétique de l'oeuvre. J'ai tout aimé, du choix des mots, à leur musicalité, en passant par leur lien avec les dessins et l'imaginaire de ceux-ci. C'était vraiment charmant et émouvant. Parler de solitude à des enfants, à travers le destin de deux hommes d'un certain âge est également une très belle idée. Je valide totalement cet album passé peut-être un peu trop inaperçu et pourtant tellement d'actualité encore !
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
Commenter  J’apprécie          102
Les hirondelles du titre auront un goût de renouveau.

Ca ne sera pas tous les jours le printemps pour les deux personnages que Anne-Fleur Drillon et Thibaut Prugne décideront de nous faire découvrir. Deux petits grands-pères qui vivent leur vie, l'un là-haut, l'autre en bas.

Les hirondelles formeront l'animation, la compagnie qui leur manque, quand bien même leur choix de vie pourrait être confortable et paisible.

Ils ont donné un prénom à chacune, Martine et Eglantine. C'est presque le chien fidèle qu'ils n'auront pas.

Les jours passeront, s'écouleront, s'égraineront et toujours rien à l'horizon de nouveau. le ciel et les mers sont vastes.

Barnabé et Amédée devront user de stratégies pour se faire à cette tranquillité un peu trop silencieuse, manquant de sel et de poivre, même si les épices ne sont plus de leur âge, de leurs os et de leur estomac.

L'auteure Anne-Fleur Drillon ajoutera un peu de poésie à cette drôle de solitude qui ne pèsera pas plus lourd qu'un nuage pour l'un des deux. Oui, car Barnabé vit sur une île dans les nuages.

On peut imaginer que son nuage voit du pays car les nuages ne restent jamais à la même place. Ca, l'histoire ne le dit pas mais on le suppose.

Amédée est son voisin du dessous (pour l'instant), propriétaire d'un radeau original. On pourrait presque penser qu'Amédée lui-aussi, finalement, est une sorte d'aventurier, de voyageur.

Mais voir le monde sans voir de gens, ça ne semble pas fonctionner pour nos deux papys.

Le destin voudra qu'un jour, Barnabé tue le temps en pêchant dans les nuages et qu'Amédée, intrigué de voir tomber un fil en nylon du ciel, y accrochera tout ce qui lui passera par la main, pour s'amuser.

La suite, elle sera à découvrir et elle est très touchante et très amusante.

Dans la technique et le graphisme de Thibault Prugne, il y aura un peu de Rebecca Dautremer, trouvons-nous, et ça, nous aimons. La signature très pourpre et cerise de Dautremer distinguera clairement les deux artistes, Prugne trempera ses plumes dans l'azur beaucoup plus lumineux, jouant des intérieurs plus sombres et des extérieurs bleus à perte de vue. Les deux univers d'Amédée et de Barnabé.

C'est tendre, touchant sans tomber dans le pathos de la solitude du 3ème âge. Les deux personnages s'assument, prennent la barre et lève la voile mais un seul être peut manquer à l'équation: un être avec qui partager, à aimer, une présence, un chouette amour ou une belle amitié.

Commenter  J’apprécie          30
Quel magnifique album. Les illustrations sont splendides. Une histoire de solitude ou parfois l'amitié et les rencontres les plus incroyables sont simplement au bout du fil.
Commenter  J’apprécie          30
Parmi la production éditoriale destinée à la jeunesse, toujours plus riche et intéressante, se cache parfois le livre qui nous transportera ! « Les Hirondelles » d'Anne-fleur Drillon en est un somptueux exemple.
Publié aux éditions Bilboquet,cet album remarquable, petits et grands l'admireront sans se lasser. Et pourtant l'histoire, très simple, évoque la rencontre de deux hommes, aux antipodes l'un de l'autre et réunis par une petite hirondelle. Point fort de ce livre : les illustrations de Thibault Prugne, aquarelles superbes déclinées dans toutes les nuances de vert qui subliment l'idée portée par le texte.
Un livre qui donne envie de partager, un véritable petit bijou de la littérature pour enfants !

Lien : http://www.reseau-colibris.fr
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Très haut dans le ciel, SUR UNE PETITE ILE NICHÉE AU
CŒUR DES NUAGES, VIVAIT UN GRAND ET GROS BONHOMME.
Il s'appelait Barnabé. MAIS A VRAI DIRE, IL N'EN ÉTAIT
PAS CERTAIN. CELA FAISAIT TELLEMENT LONGTEMPS QUE SON
PRÉNOM N'AVAIT PAS RÉSONNÉ A SES OREILLES QU'IL L'AVAIT
PRESQUE OUBLIÉ.
Commenter  J’apprécie          210
SUR CETTE ILE [.......] personne.
DU MATIN AU SOIR, DU SOIR AU MATIN,
Barnabé était seul. A L'HEURE OU LE SOLEIL
APPARAISSAIT ET S’ÉPANOUISSAIT, personne.
LORSQUE LE VENT BALAYAIT LE PETIT
MORCEAU DE TERRE, personne.
ET PLUS TARD, QUAND CIEL ET MER
SE CONFONDAIENT, toujours personne.
Commenter  J’apprécie          160
Un jour, alors qu'il nettoyait une vieille
Casserole rongée par les coquillages,
Amédée aperçut un poisson flottant
Dans les airs! Il se frotta les yeux,
Les plissa, les écarquilla...
Non, il ne rêvait pas!
Et le poisson disparut dans les nuages!
Le lendemain, il vit un très long fil
Se poser sur l'eau. Alors qu'il s'approchait
Sur la ponte des pieds, le fil émergea
Des vagues comme une fusée.
A son bout, une minuscule sardine s'agitait.
Amédée eut une idée...
Il attrapa le fil et y accrocha sa casserole.
Celle-ci s'envola sous l'oeil émerveillé
du petit bonhomme.
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Anne-Fleur Drillon (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anne-Fleur Drillon
Nouvel horaire pour l'émission "Le coup de coeur des libraires" sur les Ondes de Sud Radio. Valérie Expert et Gérard Collard vous donne rendez-vous chaque dimanche à 13h30 pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • Retrouvez leurs dernières sélections de livres ici ! • • Nouvel horaire pour l'émission "Le coup de coeur des libraires" sur les Ondes de Sud Radio. Valérie Expert et Gérard Collard vous donne rendez-vous chaque dimanche à 13h30 pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • Retrouvez leurs dernières sélections de livres ici ! • • le tour du monde en 80 saveurs de Pierre Bignami et William Navarrete aux éditions Collas https://www.lagriffenoire.com/le-tour-du-monde-en-80-saveurs.html • Bretagne: Food trip iodé en 100 recettes de Catherine Roig et Emanuela Cino aux éditions Hachette Pratique https://www.lagriffenoire.com/bretagne-food-trip-iode-en-100-recettes.html • Les reines de France - le siècle des Valois de Simone Bertière aux éditions Perrin https://www.lagriffenoire.com/les-reines-de-france-tome-1-le-siecle-des-valois.html • Henri IV et la Providence de Simone Bertière aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/henri-iv-et-la-providence.html • La Terre entre nos mains de Thomas Pesquet aux éditions Flammarion https://www.lagriffenoire.com/la-terre-entre-nos-mains.html • Femmes Océanes - Ces héroïnes qui nous embarquent en mer de Maud Fontenoy aux éditions du Cherche Midi https://www.lagriffenoire.com/femmes-oceanes-ces-heroines-qui-nous-embarquent-en-mer.html • La Terre, c'est… De Collectif, Jack Koch aux éditions Fleuve https://www.lagriffenoire.com/la-terre-c-est.html • Pas bon du tout de Philippe Conticini et Chiara Conticini aux éditions Flammarion https://www.lagriffenoire.com/pas-bon-du-tout-mes-recettes-salees-et-sucrees.html • Il en reste ! - Les astuces d'un chef étoilé pour cuisiner ses restes de Anthony Denon et Annabelle Schachmes aux éditions Solar https://www.lagriffenoire.com/il-en-reste.html • Loulou & Yves de Christopher Petkanas aux éditions Seguier https://www.lagriffenoire.com/loulou-yves-l-histoire-inedite-de-loulou-de-la-falaise-et-de-la-maison-saint-laurent.html • Les cartes murales de Vidal-Lablache de Jacques Scheibling et Caroline Leclerc aux éditions Armand Colin https://www.lagriffenoire.com/les-cartes-murales-de-vidal-lablache.html • Sempé à New York de Sempé aux éditions Denoël https://www.lagriffenoire.com/sempe-a-new-york.html • Garder le cap de Sempé
+ Lire la suite
autres livres classés : solitudeVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (29) Voir plus



Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1524 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre

{* *}