AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Maurice-Bernard Endrèbe (Traducteur)
ISBN : 2859404732
Éditeur : Phébus (08/04/1997)

Note moyenne : 3.39/5 (sur 36 notes)
Résumé :
Une pauvresse poignardée à mort sur les marches d'une église de Rome - et voilà le narrateur, Armino Fabbio, guide pour touristes, reconquis par les envoûtements du passé et brûlant d'élucider les énigmes à présent posées par ce meurtre : il part, interrompant ses obligations professionnelles, pour Ruffano, sa ville natale, qu'il a quittée tout enfant dans les fourgons de l'envahisseur allemand.
Jadis, les Malebranche régnèrent sur cette cité, et en particuli... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (5) Ajouter une critique
viou1108
  12 juin 2014
Il me revient la lourde tâche d'émettre la première critique de ce roman sur Babelio. Apparemment, c'est l'un des titres les moins connus de Daphné du Maurier, bien moins que Rebecca ou Ma cousine Rachel.
Qu'à cela ne tienne, inaugurons donc cette rubrique.
Rome, années 1960. Armino Fabbio, jeune guide touristique, balade son groupe de vacanciers parmi les points d'intérêt de la Ville Eternelle. Un soir, près de son hôtel, il aperçoit une vieille mendiante, qu'il croit reconnaître, affalée sur les marches d'une église. La même nuit, il est assailli de cauchemars liés à son enfance, et le lendemain, il apprend que la mendiante a été retrouvée assassinée. Une intuition le décide à planter là son troupeau de touristes et à se rendre à Ruffano, sa ville natale quittée une bonne vingtaine d'années plus tôt dans la voiture de l'officier allemand amant de sa mère, alors qu'Armino n'était qu'un enfant.
Armino, qui pensait simplement enquêter incognito à Ruffano sur l'identité de la vieille mendiante, se retrouve propulsé malgré lui dans un vertigineux retour vers le passé, non seulement le passé récent de la 2ème guerre mondiale, mais aussi un passé plus ancien, 5 siècles plus tôt, sous le règne du duc Claudio, tyran vicieux et fou surnommé le Faucon. le jeune homme constate avec stupeur que Ruffano n'a pas fini d'exhaler les miasmes nauséabonds de ces deux époques de malheurs. Des relents de fascisme et d'obscur despotisme affleurent à l'approche du festival annuel, reconstitution historique de la révolte populaire qui mena à la mort du duc Claudio.
Aldo, le maître d'oeuvre du festival, est un personnage inquiétant, revenu d'entre les morts. Charismatique, magnétique, mais secrètement animé de sombres desseins, il brouille les pistes. Sincère ou manipulateur, quel est son rôle dans la rivalité, d'abord bon enfant puis dangereusement montée en épingle, entre étudiants de lettres et ceux de la faculté d'économie ? Opposition entre tradition et modernité, agressions étranges, morts accidentelles ou non, l'ambiance à la veille du festival est électrique, et Armino craint le pire.
Quelle gourmandise que ce roman ! Style, ambiance, psychologie, secrets de famille, noirceur, mystère, que de délicieux frissons ! Je suis tombée par hasard sur ce livre, n'ayant jamais lu Du Maurier. Dire que The New Yorker le qualifiait à sa sorte d' « extraordinairement ennuyeux »… Si c'est là le moins bon des romans de cette auteur, cela laisse entrevoir bien des plaisirs de lecture pour ses autres ouvrages !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          372
Nadouch
  05 février 2017
Pour moi, Daphné du Maurier, ce n'était pas Rebecca, mais le vol du faucon : c'est le premier roman que j'ai lu d'elle, à l'adolescence, et qui m'a fait découvrir tout le reste de cet auteur fascinant !
Malheureusement, tout comme on ne se baigne jamais deux fois dans le même fleuve, je n'ai pas retrouvé la fascination que ce roman étrange avait exercée sur moi il y a vingt ans. le début est engageant : une belle écriture, une vraie ambiance, une montée du suspense (il y a un meurtre dans l'entourage du narrateur), une histoire de famille.
L'histoire est bien ficelée, mais que de longueurs ! Je suis en fait très partagée entre : ceci est un chef d'oeuvre incompris, d'une qualité littéraire qui le rend très ardu ET ceci est un roman pas mal mais qui souffre de plein de longueurs et de ses ficelles trop grosses, mais, surtout, qui a sans doute assez mal vieilli... Donc, la note médiane, en souvenir du bon vieux temps, quand même !
Commenter  J’apprécie          120
Mondaye
  23 février 2016
Un roman magnifique. (attention spoilers possibles ne dérouler pour lire l'intégralité qu'à vos risque et périls)
L'atmosphère est...indescriptible.
La tension monte, monte, on a le sentiment profond que tout ne peut que mal finir, que quelque chose de terrible va se produire, à l'instar du héros. On a l'impression d'observer une sorte de machine dont l'on sait parfaitement qu'elle vont être les conséquences lorsque le ressort se relâchera et puis...

non! C'est la chose la plus incroyable la plus inattendue qu'il soit, nous étions aveugles, et la tension qui s'accumule ne se relâche pas du tout comme nous l'avons imaginé, pas d'affrontement de souffrance pas de déchainement.
Pour la mort d'Aldo, plusieurs interprétations sont possible:peut être a-t-il voulut pousser jusqu'au bout la reproduction historique, ou peut être que comme le journal l'affirme il a été frapper de stupeur dans les airs et a oublie de déployer la machine. J'en ai une autre personnelle qui me plait beaucoup: il s'est sacrifier afin que son frère vive libre...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
igaluck
  12 mars 2017

C'est un roman assez barré, italiennement décalé, qui se lit d'une traite. Moi qui avait envie d'une pause, d'une lecture sans enjeu, purement dans le plaisir, j'ai trouvé à me régaler. L'histoire s'anime sans attendre après un lecteur, vit d'une existence propre jusqu'à son final, qu'on soit là ou pas. C'est très reposant. Beaucoup de livres actuels s'agrippent au lecteur, plantent leur crocs dans leurs yeux, leur injectent un philtre d'attachement et de fascination pour exister à tout prix. Daphné du Maurier met au monde un univers indépendant dans lequel on peut entrer ou passer son chemin. le rythme est parfait, le charme des descriptions rend compte de la réalité de Rufano. Une fois le parti pris de participer, on ne doute pas un seul instant du déroulement des faits. le glissement de réalité, la modification de la perception, l'effet de foule, irrésistible, suivent leur amplification naturelle, portés par la fougue et l'idéalisme d'une jeunesse pleine d'énergie, prête à se donner à corps perdu.

Lien : http://versautrechose.fr/blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Murasaki
  02 septembre 2015
le seul roman de Daphné du Maurier que j'ai détesté, et d'ailleurs il m'est tombé des mains. Je n'ai pas compris où elle voulait en venir, tout me paraissait confus et sombre en dépit du lieu où l'intrigue se situe. grosse déception car cet auteur m'a toujours enchantée.
Commenter  J’apprécie          10
Citations & extraits (2) Ajouter une citation
viou1108viou1108   27 mai 2014
Dans le monde du tourisme, nous [les Italiens] utilisons un certain code. Les Anglais, pour nous, c'est du boeuf, et les Américains, des barbares. Ce n'est pas flatteur, mais bien trouvé. Ces gens-là vivaient encore à l'état sauvage lorsque Rome gouvernait le monde, cela soit dit sans vouloir offenser qui que ce soit.
Commenter  J’apprécie          190
nina2loinnina2loin   29 janvier 2012
Cela faisait plus de vingt ans que je ne l'avais revue, mais c'était bien Martha.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Daphné Du Maurier (26) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Daphné Du Maurier
Bande annonce (VO) de la série Jamaica Inn, adaptation du roman de Daphné du Maurier, paru en français sous le titre L'Auberge de la Jamaïque.
autres livres classés : italieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Rebecca - Daphné du Maurier

Le récit est basé sur...

un journal intime
une narration à la première personne
un procès verbal de tribunal

10 questions
205 lecteurs ont répondu
Thème : Rebecca de Daphné Du MaurierCréer un quiz sur ce livre