AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782803675579
56 pages
Le Lombard (24/01/2020)
4.47/5   145 notes
Résumé :
L'Allemagne a décidé de faire venir de force des travailleurs français pour faire tourner ses usines. Le STO est instauré.
François, Lisa et Eusèbe décident d'aider les récalcitrants à fuir. Mais les autorités ont aussi créé la Milice française et c'est une menace supplémentaire qui se profile pour tous les résistants...
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (27) Voir plus Ajouter une critique
4,47

sur 145 notes
5
16 avis
4
8 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
0 avis

saigneurdeguerre
  01 février 2020
19 février 1943.
François et Eusèbe contemplent avec satisfaction les dégâts incroyables causés par le bombardement allié au canal, empêchant ainsi les Allemands de transporter par voie fluviale toutes sortes de marchandises.
Arrive alors Lisa, le souffle coupé, très angoissée… Les nazis viennent de perdre la bataille de Stalingrad… Cela sonne comme le début de la fin. Pour galvaniser le peuple allemand, le sinistre ministre de la propagande, Goebbels, a proclamer la guerre totale. Tout sera sacrifié à la guerre. Pour compenser leurs innombrables pertes, les Allemands ont besoin de transformer en soldats les ouvriers de leurs usines. Pour les remplacer, ils vont réquisitionner de la main d'oeuvre dans les pays occupés. En France, avec l'aide du gouvernement de Vichy, le STO (Service du Travail obligatoire) est lancé. Voilà un nouveau défi pour nos trois jeunes héros qui ont créé le mythique « Lynx » qui résiste pratiquement depuis les premières heures de l'occupation aux Allemands. Peu de jeunes entre 20 et 22 ans ont envie d'aller travailler en Allemagne. Beaucoup cherchent à échapper au STO. Voilà des recrues potentielles pour la résistance ! Oui, mais… Refuser d'aller en Allemagne dans le cadre du STO, est-ce que cela signifie pour autant que l'on est disposé à endurer la vie du maquis et faire le coup de main contre l'occupant ?

Critique :
Déjà le 6e tome et toujours une qualité aussi extraordinaire tant au niveau du scénario (Vincent Dugomier) que du dessin et de la mise en couleurs (Benoît Ers). Les deux auteurs belges ne se contentent pas de rêver une histoire romanesque de la vie dans un village français durant la guerre. Non ! Ils vont loin dans la recherche documentaire tant au niveau du respect des événements que des habits, de l'uniforme, des affiches, des petites choses qui rendent vivantes et crédibles leurs histoires. Bien que les personnages soient imaginaires, tout comme le sont le village et la ville, il n'en reste pas moins que pratiquement tout colle à la réalité.
Ce numéro consacre une place spéciale au STO qui, parce que Pétain ne fit rien pour l'empêcher, marqua probablement un tournant dans l'esprit des Français qui commencèrent à douter que le maréchal (qui avait fait don de sa vie à la France, disait-il) fut l'homme de la situation… Peut-être bien que ce De Gaulle serait finalement leur sauveur…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
coquinnette1974
  09 avril 2021
A peine le tome cinq terminé, j'ai enchaîné avec Désobéir ! ; sixième tome de la série de bande dessinées Les enfants de la résistance.
L'Allemagne a décidé de faire venir de force des travailleurs français pour faire tourner ses usines. le STO est instauré. François, Lisa et Eusèbe décident d'aider les récalcitrants à fuir. Mais les autorités ont aussi créé la Milice française et c'est une menace supplémentaire qui se profile pour tous les résistants...
Désobéir ! est aussi captivant que les tomes précédents. La série ne s'essouffle pas du tout, au contraire plus la guerre se prolonge ; plus le rythme s'accélère.
Ce nouveau tome est centré sur la jeunesse, sur ce qui les attend s'ils s'engagent comme travailleurs en Allemagne. le STO est mal vu par certains jeunes du village, mais ont t-ils vraiment le choix ? Nos trois amis veulent les aider mais ils vont se rendre compte que ce ne sera pas forcément chose aisé. Surtout qu'en plus des Allemands, il y a maintenant la Milice française, crée par le gouvernement ! Et ce n'est pas du tout une bonne nouvelle pour nos jeunes résistants car les dangers sont de plus en plus présents.
Je suis toujours aussi fan de cette série, autant au niveau des textes que de l'histoire et des illustrations.
François, Eusèbe et Lisa sont toujours aussi attachants. Qu'est ce qu'ils sont débrouillards pour de si jeunes gens, c'est dingue. Et assez réaliste malgré tout car après tout, jeune et être courageux cela va bien ensemble.
Comme d'habitude, le dossier de fin apporte un vrai plus, et de nombreuses informations en rapport avec la seconde guerre mondiale.
Vous l'aurez compris, pour le moment toute la série est de qualité égale et ce tome six mérite lui aussi cinq étoiles.
Je serais ravie de lire le prochain tome, quand il sera disponible dans ma bibliothèque :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
reve2003
  26 mars 2021
Notre trio de choc va se lancer à corps perdu dans un mouvement visant à dénoncer le STO, l'envoi de Français vers l'Allemagne afin d'y faire tourner les usines. Nos petits résistants en herbe réunissant toute leur énergie afin de contrarier les projets des Nazis. J'ai aimé retrouver ces enfants courageux après quelques mois de pause et j'ai apprécié les rappels faits concernant de nombreux évènements passés mais aussi sur la vie des personnages.
Cela donne la possibilité de lire l'album indépendamment des tomes précédents. Cette série me rappelle le Village Français, une communauté divisée par les choix des uns et des autres, mais où les enfants sont les héros.
Commenter  J’apprécie          150
bbpoussy
  28 avril 2022
Sixième tome de cette série qui porte sur la seconde guerre mondiale.
Une série qui se dévore à tout âge.
Je lis ce tome après le septième car pris par quelqu'un à la médiathèque depuis de très long mois, ça fait 4 mois que je l'attendais. Quel plaisir de pouvoir enfin le lire.
Dans ce tome, Goebbels déclare la guerre totale, le STO est mis en place, les maquis et les zazous font leur apparition. François se rend compte que le temps s'est écoulé et qu'ils ont bien grandi avec ses deux comparses Eusèbe et Lisa.
La milice ose franchir la zone nord, bien qu'ils n'en aient pas de droit. Heureusement, le Maire sera présent pour intervenir. C'est avec ses propos que l'on se rend compte qu'il faut se justifier de tout devant tous car toute mauvaise interprétation pourrait conduire à un arrestation et tout ce qui peut en découler.
François doit contenir sa colère devant les partisans de Pétain et des Allemands mais, encore une fois, il trouvera une manière de les bousculer.

Cette BD est très prenante. On arrive à la fin et c'est toujours trop tôt. Une déception de quitter ce trio alors qu'on était en plein dans leurs aventures.
Les illustrations sont très réussies. Pas besoin de montrer la violence, pour la faire comprendre. Les mots ou les absences parlent d'elles-mêmes.
Là encore, en fin de BD, quelques articles qui retracent les faits réels de l'époque. La jeunesse Française dans la tourmente, les enfants cachés, les zazous et en début de 1943 l'armée allemande perd son invulnérabilité. Photos d'époques, affiches, dessins, aident à faire le lien entre L Histoire et l'histoire.
L'attente va être longue puisque le tome huit ne paraitra qu'en septembre 2022 ! Mais la patiente est une des qualités qu'il fallait avoir avec le courage à cette époque.
Je recommande chaudement cette série.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Vexiana
  21 décembre 2020
Carton plein, à nouveau, pour ce 6e opus des enfants de la résistance.
Cette fois, c'est le STO qui est surtout mis en évidence mais sans délaisser les autres sujets relatifs à la période : clandestinité, milice, résistance, collaboration, délation...
Les auteurs ne perdent toutefois pas de vue que nos héros sont aussi de jeunes adolescents qui, comme tous ceux de leur âge, découvrent de nouveaux sentiments.
Une série qui continue donc de (me) séduire.
En refermant ce tome, je trépigne déjà en attendant le suivant.
Commenter  J’apprécie          100


critiques presse (1)
Sceneario   28 février 2020
On relèvera cette petite mise en lumière du mouvement "zazou". Plus ou moins anecdotique, il souligne en tout cas le travail de recherche et de documentation des auteurs. Et confirme l'intérêt pédagogique de la série ; qu'on soit petit ou grand !
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
mandrake17mandrake17   26 juin 2020
Depuis l'enfance, nous étions élevés pour obéir. À la maison, à l'école, au travail. Toujours obéir. Et braver cette éducation, basculer l'interrupteur vers la désobéissance n'est pas chose facile. Et moins encore si l'ordre est assorti de menaces.
Commenter  J’apprécie          20
Radwan74Radwan74   22 septembre 2020
Je dois ajouter de l’huile !
Pas trop car elle est rationnée et la pénurie guette ! Mais si j’en mets trop peu, les machines vont se détériorer !
PFF !... avec cette guerre, il faut constamment chercher l’équilibre pour tout ! C’est vraiment pas évident !
Commenter  J’apprécie          10
mandrake17mandrake17   26 juin 2020
- De Gaulle est dans une stratégie à long terme. Son but est la reconquête du pays !
- Alors que nous, résistants sur le sol français, nous sommes confrontés aux problèmes concrets de l'occupation qui réclament des solutions immédiates !
Commenter  J’apprécie          10
saigneurdeguerresaigneurdeguerre   01 février 2020
Obéir c'est trahir
Désobéir c'est servir
Commenter  J’apprécie          100
ClioInoClioIno   26 janvier 2020
Désobéir à sa peur pour certains !
Désobéir pour ne pas devenir un esclave dans les usines d'Hitler.
Continuer à désobéir, surtout lorsque les lois sont inhumaines ou injustes.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Vincent Dugomier (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Vincent Dugomier
Les enfants de la résistance L'escape game
autres livres classés : stoVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les enfants de le résistance 1.Premières actions

En 1916, à Verdun, le père de François a perdu...

un doigt
une jambe
un bras
une oreille

6 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : Les enfants de la Résistance, tome 1 : Premières actions de Vincent DugomierCréer un quiz sur ce livre