AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782812621635
112 pages
Editions du Rouergue (07/04/2021)
3.83/5   48 notes
Résumé :
Lou a une bande de potes. Avec eux, elle grandit, sort doucement de l'enfance, va au collège, fait des conneries, prépare son brevet, se dispute et se marre. La vie quoi. Quand avec ses amis, elle découvre dans une grotte à côté de chez eux, trois migrants, une jeune fille et ses oncles, leur quotidien à tous prend un tournant inattendu. Pour eux, c'est inconcevable de ne pas les aider. Pour Lou, encore plus. Mais comment faire ? Et comment expliquer sa fascination ... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
3,83

sur 48 notes
5
5 avis
4
6 avis
3
2 avis
2
2 avis
1
0 avis

« Parce que laisser crever des gens, c'est légal ». C'est sur cette phrase que s'ouvre le premier chapitre de « Délit de solidarité » de Myren Duval. Ce roman destiné à un public d'adolescents met en scène une bande de jeunes français qui entreprennent d'aider trois réfugiés syriens cachés dans une grotte.

Pendant plusieurs semaines, ils se démènent et mentent à leurs parents pour apporter à Farah, 16 ans, et ses oncles de quoi survivre, tout en cherchant une solution pour leur permettre de rejoindre Calais. Lou, la narratrice, est particulièrement impliquée, incapable de retourner à une vie normale après avoir découvert de manière concrète le sort des réfugiés.

Les adolescent•e•s d'aujourd'hui vivent dans un monde qui ne fait que répéter ses erreurs, un monde hostile à la solidarité et au mélange des langues et des cultures. « Délit de solidarité » met en lumière les incohérences de notre « justice », mais aussi le fait que malgré les frontières, nous avons plus en commun qu'on ne le pense, et qu'il est toujours possible de communiquer.

Une petite pépite jeunesse tour à tour révoltante et rafraîchissante grâce à des dialogues très drôles, évoquant un sujet actuel avec compassion et colère, mais jamais avec misérabilisme. Coup de coeur !

Commenter  J’apprécie          160

J'ai commandé ce roman adolescent au CDI pour son thème : solidarité envers les migrants.

Ce roman se lit vite, plutôt du niveau collège. 5 collégiens apportent leur aide à des migrants en situation irrégulière réfugiés dans des grottes. Ils sont bien sûr limités par ce qu'ils peuvent faire, mais ils essaient. Et ce livre a le mérite d'apporter une réflexion importante auprès des jeunes sur les notions de solidarité, d'entraide, d'humanité.

Pour les valeurs véhiculées, j'en parlerai à mes élèves et j'espère qu'ils feront bon accueil à ce livre.

Commenter  J’apprécie          152

Lou et ses amis sont une bande d'ados en quête de liberté et de justice. Un jour, ils trouvent des réfugiés dans une grotte. Les jeunes sont alors tiraillés entre le désir d'aider et l'impossibilité de révéler à qui que se soit cette périlleuse situation, ne pouvant compter que sur eux même. C'est un roman court intense qui est engagé sur une actualité dramatique qui devient de plus en plus présent. Qui nous montre la difficulté des migrants, qu'ils essaient de "vivre" comme dit Farah.

Le roman est bien écrit, juste, plein d'humour, de fraicheur et de délicatesse.

On y découvre des ados engagés, animés par l'entraide et la solidarité, avec une conscience aiguë du monde qui les entoure et une fine perception des problématiques humanitaires, sociétales et climatiques qui modèlent leur environnement.

Leur regard sur le monde nous réveille, attise nos consciences et fait du bien.

J'aurais tout de même aimé qu'il soit un peu plus loin même si ce livre sur la tolérance est pleins de force.

Commenter  J’apprécie          110

Lou et ses amis du collège, Soname, Victor, Roman et Eliott ont bien d'autres préoccupations que le brevet. du jour où Victor les prévient que des étrangers se cachent dans leurs grottes, leur repaire depuis l'enfance. Les adolescents vont prendre leur courage à deux mains pour essayer d'en apprendre plus sur ces inquiétants clandestins. Au final ils vont découvrir que ces trois étrangers sont des migrants syriens tentant de rejoindre l'Angleterre. La bande d'amis va tout faire pour les aider à réussir.

Points forts du livre :

Une écriture juste et des personnages adolescents vrais.

Le roman est court et rythmé. Bien que les sujets abordés soient chargés en émotion, il n'y a pas de pathos. La fin est juste, ce n'est pas un happy ending qui sonnerait faux, mais il y a une touche de poésie tout de même.

Commenter  J’apprécie          110

Le livre parfait à offrir à tous les ados. Court, donc pas affolant. Actuel, donc pas boomer / dépassé / de vieux / de l'époque (sans qu'on sache vraiment bien de quelle époque ils parlent, les adolescents adorent caser dans leurs phrases des "normal, ça date DE L'EPOQUE"). Avec une bande de copains, donc tout le monde s'y retrouve, sans qu'on tombe dans les terribles clichés du club des 5 avec deux çarçons, un chien, une fille féminine mais potiche et une fille garçon manqué qui est la seule qui vaille le coup. Non, ici les filles et les gars sont drôles, rusés, plein de défauts et de qualités, nuls ou bons en classe selon les matières, sympas mais pas nunuches. Je ne détaille pas plus, parce que le livre est COURT donc le moindre détail dévoilerait l'affaire !

Commenter  J’apprécie          100

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation

Je répondrai volontiers à quiconque voudra me poser des questions, c'est mon métier. En revanche, vous allez quitter ma salle de classe sur-le-champ, je pourrais être votre grand-mère, alors déguerpissez, et prenez deux minutes pour réfléchir, et vous réaliserez que la solidarité ne peut pas être un délit puisque c'est une des valeurs de base de notre République ! Le terme "délit de solidarité" n'est intéressant qu'en tant que figure de style, n'est-ce pas les enfants? De quelle figure de style s'agit-il ?

Commenter  J’apprécie          71

- Vous avez organisé le séjour irrégulier de plusieurs clandestins.

- Je n'ai pas organisé leur séjour, j'ai organisé leur survie.

- Ce que vous avez fait est illégal.

- Parce que laisser crever des gens c'est légal ?!?

Commenter  J’apprécie          120

Bien, donc ces enfants ont porté secours à d'autres humains en situation de détresse ; et vous êtes là, debout, devant trente-trois jeunes gens et une personne âgée, en train de nous expliquer que c'est un délit ! Mais vous avez perdu la raison, mon ami ! Il est urgent de vous réveiller. Savez-vous ce qu'est la désobéissance civile ? Il serait grand temps de vous y mettre !

Commenter  J’apprécie          50

Plus de vingt minutes que je les attends au calvaire. Je suis toujours la première parce qu'aucun d'entre eux n'est jamais à l'heure. Jamais. C'est un principe. Au moment du départ, s'ils risquent d'être à l'heure, ils s'asseyent et attendent. Ridicule. Je ne comprends pas ce concept. Et ils m'expliquent que le problème vient de moi puisqu'il suffirait que je fasse comme eux. C'est un raisonnement sans fond, c'est une anti-réflexion, ça m'exaspère mais à quatre contre un je laisse tomber.

Commenter  J’apprécie          31

Sommes-nous supposés faire comme si de rien n'était ? L'humanité est-elle une autruche géante qui enfonce sa tête dans le sable à chaque nouvelle atrocité mondiale ?

Commenter  J’apprécie          90

Videos de Myren Duval (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Myren Duval
Marielle, libraire au rayon Jeunesse & Adolescent, présente Délit de Solidarité de Myren Duval paru aux éditions du Rouergue.
autres livres classés : migrantsVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus





Quiz Voir plus

Livres et auteurs chez PKJ (pocket jeunesse)

Qui est l'auteure de "Eleanor & Park" et "Carry on" ?

Cat Clarke
Marika Gallman
Rainbow Rowell
Jo Witek

20 questions
78 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature pour adolescents , jeune adulteCréer un quiz sur ce livre