AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2344025790
Éditeur : Glénat (23/05/2018)

Note moyenne : 4.05/5 (sur 19 notes)
Résumé :
Chroniques acides de la vie de couple

Acceptez-vous d’être débordés par les tâches du quotidien ? D’aller déjeuner chez vos beaux-parents chaque premier dimanche du mois ? De mettre une liste sur le frigo pour savoir qui fait quoi dans la maison ? Et d’avoir des idées divergentes sur l’éducation de vos enfants ? Alors félicitations, vous voici unis par les liens d’un mariage précaire et conflictuel !

Auteur du désormais culte Zaï Zaï Za... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Chronicroqueuse
  19 juin 2018
Des chroniques vives et incisives sur la vie de couple, le quotidien, la mariage et l'éducation des enfants.
Cette BD se présente sous forme d'une planche avec une petite chronique, une anecdote par page. Il y a donc une situation de couple, le nom des personnages en haut de la page, avec une chute.
Les dessins sont en noir et blanc avec une couleur, couleur qui est différente selon les pages. C'est épuré et minimaliste et je trouve que cela sert le texte qui contient tout l'humour sarcastique. Cela nous fait donc rire et sourire grâce à l'humour et au second degré, mais surtout aussi parce que l'on peut facilement se retrouver dans certaines situations, nous ou un proche, un ami.
Il n'y a pas d'histoire suivie, un seul personnage qui revient de temps en temps comme un fil rouge. On trouve aussi parfois des illustrations pleine page, ce qui change un peu et change un peu du schéma une page une anecdote.
J'ai trouvé le ton incisif et efficace, cela se lit tout seul, on arrive à la dernière page sans s'en rendre compte. C'est un livre que l'on peut aussi bien lire d'une traite que par petites touches.
C'est une BD qui m'a fait passer un très bon moment, une très jolie surprise pour laquelle je remercie chaleureusement les éditions Glénat. Des situations amusantes, qui arrivent à tout le monde, c'est très bien pour se détendre ou pour faire un cadeau rigolo.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MonsieurHyacinthe
  17 mai 2018
Hibou sans aigrettes ! Revoilà notre Fabcaro préféré, dans sa veine absurde et loufoque, sauce "Zaï zaï zaï zaï", piquante et cynique, décalée à souhait. Ici, le couple est de nouveau au centre de la dissection. Scalpels et couteaux déchiquettent les contrat de mariage, détachent les chairs de l'union. Fabcaro triture tout ça jusqu'à l'os, et l'on attend notre pitance, en bons vautours de l'amour.
Mais contrairement à "Et si l'amour c'était aimer", nous n'avons pas affaire ici à un récit continu, lié, avançant vers son terme, mais des situations éparses, hilarantes et autonomes. Tout fonctionne à merveille, on ne se lasse de rien. L'homogénéité de l'ensemble est pourtant bien présente, de façon thématique cette fois, et l'on voudrait l'exercice de style interminable, tant on se régale de cet humour bien à lui.
Un très bon cru, une cure de vitamines. Avec deux Fabcaro (dont "Jean-Louis") et un Jonathan Munoz ("Mauvaises mines"), la nouvelle collection "GlénAAARG !" pose parfaitement les bases de son ambition.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Belzaran
  13 juin 2018
Fabcaro inaugure, avec « Moins qu'hier (plus que demain) » une nouvelle collection chez Glénat, baptisé Glénaaarg ! Bâtie sur les cendres du magazine Aaarg. Quoi de mieux que cet auteur, prolifique et à la mode, pour lancer cela ? On essaiera de faire abstraction du bandeau « par l'auteur de Zaï Zaï Zaï Zaï » (pourtant décrié par le dessinateur…) et on se réjouira de ce livre qui doit, après un « Et si l'amour, c'était aimer ? » très réussi.
« Moins qu'hier (plus que demain) » s'attaque au couple. Une planche, une situation, une chute. En cela, on est dans la continuité des thèmes de « Et si l'amour, c'était aimer » ? Sauf que celui-ci, publié chez 6 pieds sous terre, était bien plus audacieux et inventif. En adoptant la forme du gag, avec des personnages anonymes et interchangeables et un gaufrier inamovible, le bouquin se retrouve bien moins percutant. le passage chez Glénat produit un livre plus consensuel, mais aussi clairement plus vendeur.
On retrouve dans le bouquin la façon de faire de « Zaï zaï zaï zaï ». Même style graphique statique (façon copier/coller mais pas vraiment), mêmes gags en une page. Mais encore une fois, pas d'histoire, ni de fil rouge. Heureusement que l'humour de Fabcaro fonctionne toujours autant. Car si quelques chutes sont un peu prévisibles, la plupart sont surprenantes et tellement typiques de lui ! Après tant d'années et tant de bouquins, Fabcaro parvient toujours à surprendre.
Petite cerise sur le gâteau, un seul personnage revient de temps en temps faire office de running-gag. Cela casse un peu la monotonie du gaufrier (la page devient un trois bandes). Même chose avec les quelques illustrations en pleine page qui parsèment l'ouvrage.
« Moins qu'hier (plus que demain) » ressemble à un travail de commande. C'est du Fabcaro, mais sans toute la richesse et la folie de ses meilleurs bouquins. C'est plutôt sage. Voilà de quoi rassasier un peu les fans, mais ce livre reste un petit Fabcaro où l'on sourit plus que l'on ne rit.

Lien : http://blogbrother.fr/moins-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Livheryn
  17 juin 2018
Dans cette bande dessinée, l'auteur-dessinateur propose un gag par page sur un sujet inaltérable : le couple; et plus exactement les discussions/situations gênantes quand on est en couple. le tout est agrémenté du style inimitable et loufoque de Fabcaro. C'est un petit bonheur à lire! Je ne compte plus le nombre de fous-rires que j'ai eus.
Tout se passe dans les dialogues. Vous ne trouvez rien d'humoristique dans le dessin : il n'y a pas de couleurs, pas d'expressions sur les visages et on dirait que les contours ont été faits au stylo. Mais c'est justement ce paradoxe entre le dessin sérieux et le texte abracadabrant qui fait l'identité de Fabcaro et qui m'a tant séduite.
Si le nom de ce dessinateur ne vous dit rien, vous ratez quelque chose. Que ce soit Zaï zaï zaï zaï, Et si l'amour c'était aimer? ou en l'occurrence Moins qu'hier, chacune de ses bandes dessinées fait mouche. Moi, j'adhère et j'adore!
Lien : http://livheryn-lecture.ekla..
Commenter  J’apprécie          10
AlineMarieP
  09 juin 2018
Et voilà Fabcaro qui revient! Dans cet album (chez Glénat cet fois), il revient sur le couple avec sa dérision véridique. Des saynètes sur le quotidien de tout un chacun, des réflexions qu'on a jamais osé avoir, etc. Un titre savoureux où picorer beaucoup de recul et d'humour!
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (6)
BoDoi   11 juin 2018
Moins qu’hier, plus que demain est un jalon essentiel de l’œuvre d’un auteur qui s’est affirmé comme incontournable. Et en plus, c’est très drôle.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Lexpress   11 juin 2018
Dans Moins qu'hier (plus que demain), l'humour absurde de Fabcaro fonctionne à bloc. Un bonheur de subversion.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Bedeo   08 juin 2018
Les nombreux amateurs de Fabcaro peuvent plonger les yeux fermés dans Moins qu’hier, plus que demain. Ils y trouveront tout ce qui fait la singularité de l’auteur : un regard aiguisé sur les relations humaines et ses travers, des dialogues percutants, et des situations franchement drôles.

Lire la critique sur le site : Bedeo
ActuaBD   07 juin 2018
Moins qu’hier (plus que demain), une belle entrée en matière pour GlénAAARG
Lire la critique sur le site : ActuaBD
BDZoom   04 juin 2018
Cette compilation d’humour au second degré sait appuyer là où ça fait mal et beaucoup de couples risquent de se reconnaître, au gré des pages !

Lire la critique sur le site : BDZoom
BDGest   18 mai 2018
La recette commence à être éprouvée, mais recèle suffisamment des saveurs inédites et enivrantes, l’auteur de Steak it easy continue à impressionner par son talent et l’intelligence de ses observations.

Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
canelcanel   28 mai 2018
• 8h02 - Martine et Jean-Pierre

- Jean-Pierre, c'est toi qui as tapé 'Monica Bellucci nichons' dans le moteur de recherche ?
- Ah, hein ? Euh... Ah oui... C'était pour... euh... pour... le travail...
- Quel rapport avec une agence immobilière ?
- Ben, on... on cherchait un logo, et... et on voulait pas que ça ressemble aux seins de Monica Bellucci pour éviter les procès, tu comprends...
- Ah, ok...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          163
canelcanel   25 mai 2018
• 7h46 - Anne et Grégoire

- Chéri, tu sais où sont les clefs du garage ?
- Dans ton cul.
- Ah mais oui, c'est vrai, j'avais complètement oublié que je les avais mises là... Allez je file ! Bonne journée, mon chéri !
- Bonne journée, mon amour.

(p. 6 - merci L. ! 😉)
Commenter  J’apprécie          154
MonsieurHyacintheMonsieurHyacinthe   17 mai 2018
"- Vous êtes bien sur la messagerie de Géraldine. Je suis absente pour le moment, mais vous pouvez me laisser un message après le bip.
- Oui, c'est moi... tu t'es levée hyper tôt, dis donc. J'imagine que tu es allée acheter des croissants, c'est adorable. Ça tombe bien, j'ai une faim de loup. En plus, je vois que tu as pris ta valise, ça sent le p'tit dèj ultra-copieux ça... petite cachottière..."
FABCARO, Moins qu'hier et plus que demain, 2018, Glénat (p. 3).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
MonsieurHyacintheMonsieurHyacinthe   17 mai 2018
"- Allez, je file, passe une bonne journée, ma chérie...
- Tu vas où ?
- Ben, au bureau.
- Jérémy, tu t'es fait virer le mois dernier. Je sais que c'est dur, mais il faut que tu arrêtes d'être dans le déni.
- Mh... bon, voyons le positif, du coup on va pouvoir aller déjeuner chez mes parents.
- Tes parents sont morts il y a trois ans, Jérémy.
- Décidément..."
FABCARO, Moins qu'hier et plus que demain, 2018, Glénat (p. 5).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
PsychikFabPsychikFab   28 mai 2018
- Pour l'apéritif, je voyais bien la merveilleuse nocturne opus n°2 de Chopin en fond...
- Ah...moi je voyais plutôt un truc genre Patrick Sébastien, comme ça on se détend un peu le cul...
(...)
- En fait je me demande si c'est une bonne idée, ce mariage...
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Fabcaro (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Fabcaro
Fred Sandon - chronique BD - prix Hors les murs - Zai zai zai zai ©LaChaineNormande
autres livres classés : sarcasmesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
13850 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre