AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Robert Bré (Traducteur)
ISBN : 2253030864
Éditeur : Le Livre de Poche (01/12/1982)

Note moyenne : 3.49/5 (sur 110 notes)
Résumé :
Nous sommes en 1968. Les services secrets israéliens viennent d'apprendre trop tard que l’Égypte, grâce à l'aide de l’U.R.S.S., va pouvoir, dans quelques mois sinon dans quelques semaines, fabriquer des bombes atomiques. Cela signifie, évidemment, la fin imminente du jeune État israélien, à moins qu'il ne réussisse à se procurer un stock d'uranium et qu'il y parvienne si secrètement que les alliés d'Israël eux-mêmes n'aient pas le temps d'intervenir.

... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Gwen21
  09 mars 2015
Un roman dans la pure tradition de Kenny, période "espionnage et services secrets".
1968, l'enjeu pour Israël est ici de parvenir à s'emparer d'uranium en pleine mer pour pallier la menace de l'Egypte qu'on pense prête à acquérir la bombe atomique, menaçant directement le jeune état israélien.
L'agent Nathaniel Dickstein, secondé d'une alliée à la fiabilité contestable, doit affronter dans ce périple à la fois le KGB, les Egyptiens et les fedayins. Vous conviendrez que ça fait beaucoup pour un seul homme, à moins que celui-ci ne possède les ressources combinées de James Bond et d'Indiana Jones.
Ken Follett a le don de choisir des contextes intrinsèquement manichéens pour développer la narration qui lui est caractéristique, toute en suspense, en tensions et en noeuds palpitants. S'y sentant comme un poisson dans l'eau, il n'est donc pas étonnant qu'il y excelle, offrant au lecteur un pur moment de divertissement entre thriller et roman d'aventures, un genre que ne renierait pas un Michael Crichton.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          330
LecturesdeWicket
  31 août 2016
Monsieur Follet, malgré votre indéniable talent, vous ne pouvez pas tout faire. Autant vos fresques moyenâgeuses et contemporaines ont peu d'égales, autant vos incursions dans certains styles littéraires paraissent abjects. Je vous suspecte d'avoir parcouru quelques oeuvres de John le Carré avant de prendre la décision d'explorer par vous-même l'univers du roman d'espionnage. Seulement, ce dernier est spécifique par les qualités et connaissances qu'il requiert, et original par l'atmosphère pesante qu'il créé. Par conséquent, tout le monde ne peut pas le faire, et surtout, beaucoup échoue. L'idée de base, comme d'habitude avec vous, est bonne et bien ciblée : une course à l'uranium entre Israel et l'Egypte dans un contexte géopolitique qu'on ne décrie plus. Là où ça se gâte, c'est quand il faut désigner des protagonistes, et il est selon moi de mauvais ton de vulgariser le genre d'espionnage en inondant de clichés son roman avec un russe du KGB grand, blond, costaud et mystérieux ; un palestinien, basané, brun, et dangereux ; un israélien maigre, taiseux, et investit d'une mission spirituelle, et un allemand rouquin, gras et au teint rougeaux. Là où vous souhaitez faire du John le Carré, vous faites du SAS, et encore, j'ai trouvé plus de subtilité dans Coke en Stock avec Tintin. Il en résulte un roman poussif d'une niaiserie insurmontable. Dans le même style, en moderne et bien monté, préférez « Je suis Pilgrim », de Terry Hayes, un jeune auteur qui a bien saisi les nuances du roman d'espionnage actuel.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Balthazar21
  10 mai 2017
Je n'ai pas essayé de savoir si l'histoire était vraie ou pas, mais l'excellent narrateur qu'est Ken Follet nous entraine dans une aventure exceptionnelle où Israël, via ses services secrets, essaye fin des années 60 d'obtenir la bombe nucléaire avant l'Egypte, ce qui impliquait trouver ni vu ni connu la matière première!
Histoire emballante, aspects historiques importants .... mais malheureusement une traduction qui laisse à désirer, ce qui par moments rend la fluidité de la lecture ardue.
Ken Follet reste néanmoins un maître !
Commenter  J’apprécie          50
Ellioth
  07 janvier 2012
A partir d'un fait divers récent, comme souvent avec cet auteur, Follett nous plonge dans une histoire d'espionnage au Moyen-Orient. Israël ayant appris que les Egyptiens sont sur point de posséder la bombe A, il n'y a d'autre solution que le détourner le navire transportant l'uranium. le plan audacieux de l'agent israélien sera-t-il mis en défaut par les agents du KGB ? A moins que ce ne soit par les Egyptiens, les fedayins ou la belle arabe qui semble son alliée... Un roman typique de l'auteur, réaliste, efficace, mêlant espionnage, passions et suspense.
Commenter  J’apprécie          20
pgouiffes
  30 septembre 2017
Inspiré d'un fait divers, Ken Follett livre un roman d'espionnage très prenant.
Commenter  J’apprécie          10
Citations & extraits (2) Ajouter une citation
TakateruTakateru   01 novembre 2012
Il y eut un jour... Il y eut un jour, un seul, où ils se trouvèrent tous
réunis... Cela se produisit dans leur jeunesse, il y a bien des années, avant
que n'arrive toute cette histoire, mais l'ombre de cette rencontre fortuite se
projeta sur plusieurs décennies. Ce fut le premier dimanche de novembre 1947, très précisément, que chacun d'eux fit la connaissance de tous les autres - ils furent même pendant quelques instants tous ensemble dans la même pièce. Certains oublièrent aussitôt le visage et les noms annoncés au cours des présentations classiques. Quelques-uns oublièrent même jusqu'à cette journée et, vingt et un ans plus tard, lorsqu'elle prit toute son importance, ils durent feindre de se souvenir comme lorsque l'on regarde une photo ancienne à demi effacée et que l'on murmure: , d'un air entendu. Cette première rencontre fut une coïncidence et elle n'était pas tellement extraordinaire. Ils étaient jeunes et intelligents pour la plupart ; destinés à exercer une autorité, à commander, à changer l'ordre des choses, chacun à sa manière et dans son propre pays.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Balthazar21Balthazar21   16 mai 2017
- Les arabes peuvent se permettre de perdre une guerre de temps à autre. Nous ne le pouvons pas: notre première défaite sera notre dernière guerre.
Conclusion: la survie d'Israël dépend tout simplement de ceci: nous devons briser le cercle vicieux dans lequel nos ennemis nous ont enfermés.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Ken Follett (57) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ken Follett
Rencontre avec Ken Follett pour "Une colonne de feu" - lecteurs.com .Nous avons rencontré le romancier britannique Ken Follett au sujet de son roman "Une colonne de feu". Ken Follett répond aux questions de membres de la communauté lecteurs.com et nous dévoile ses secrets d'écriture... Visitez le site : http://www.lecteurs.com/ Suivez lecteurs.com sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/orange.lecteurs/ Twitter : https://twitter.com/OrangeLecteurs Instagram : https://www.instagram.com/lecteurs_com/ Youtube : https://www.youtube.com/c/Lecteurs Dailymotion : http://www.dailymotion.com/OrangeLecteurs
+ Lire la suite
autres livres classés : espionnageVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Le pays de la liberté

Dand l'église du village qui prend position contre Sir George Jamisson?

Jimmy Lee
Mack Mc Ash
Harry Ratchett
Dermot Riley

9 questions
21 lecteurs ont répondu
Thème : Le Pays de la liberté de Ken FollettCréer un quiz sur ce livre