AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2221157699
Éditeur : Robert Laffont (14/09/2017)

Note moyenne : 4.1/5 (sur 5 notes)
Résumé :
La saga des Piliers de la terre et du Monde sans fin qui a captivé les millions de lecteurs se poursuit aujourd'hui avec Une colonne de feu, la nouvelle épopée sensationnelle de Ken Follett.
En 1558, les pierres patinées de la cathédrale de Kingsbridge dominent une ville déchirée par la haine religieuse. En Angleterre, Elisabeth Tudor devient reine et le pouvoir passe de manière précaire des mains des catholiques à celles des protestants. Toute l'Europe se dr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (3) Ajouter une critique
dgwickert
20 septembre 2017
Râââ Lovely ! exulterait peut être, comme moi, Alfaric...
Nous sommes en Angleterre, en 1558, deux siècles après "Un monde sans fin". Marie Tudor, la catholique et sanglante fille du terrible Henry VIII règne.
A Kingsbridge, une descendante du bâtisseur Merthin, Alice Willard, de religion "tolérante", est ruinée par le jeune mais procédurier et catholique fanatique Rollo Fitzgerald, aidé par l'évêque non moins sectaire.
Ses fils, Ned et Barney Willard, écoeurés, quittent Kingsbridge : l'un répond à la sollicitation de William Cecil, conseiller de la princesse Elisabeth Tudor, et l'autre court l'aventure maritime.... Et l'on n'oublie pas la part de romanesque chez Ken Follett : sur fond de guerre religieuse, une idylle impossible naît entre un protestant tolérant, Ned, et une catholique dont la famille est fanatique, Margery ...
.
De tous temps, les religions ont empoisonné (j'assume le verbe) la vie des hommes. Déjà, Moïse, vers moins 1300...Et puis maintenant, les djihadistes... Mais dans ce livre, deux "religions-soeurs" font des victimes...
Ken Follett plonge dans la guerre de religions majeure de l'Europe. Au XVIè, le protestantisme (hérétiques pour les catholiques) accroît ses adeptes sur les abus de richesses des évêques catholiques. Ces derniers, avec tous leurs instruments liturgiques, viennent de de reconquérir l'Espagne, et l'inquisition est partout en Europe.
Pour le puissant Philippe II ( porté par la reconquista et les exploits de Cortez et Pizarro) et les Guises, ce n'est pas pour laisser la petite (à l'époque) Angleterre, se laisser gagner par une autre foi. Ken montre que ces deux religions-soeurs, qui se battent au nom du Christ, peuvent faire ou défaire la fortune d'une famille au quotidien dans la petite ville de Kingsbridge.
Mais Philippe n'est pas Charles Quint, et Les Guizes ne sont pas au pouvoir... Ken Follett a le mérite de m'ouvrir les yeux sur les rôles philosophico-politiques de Catherine de Médicis et d'Elisabeth Tudor.
.
Ahhh que je rêve de porter un pourpoint à crevés jouant des effets de la lumière, pour suivre Ned, Barney, Margery, Sylvie Palot, espionner Rollo et Pierre Aumande... surprendre le sourire de la princesse Elisabeth au bain....
Que je rêve, avec eux de rencontrer Pierre de Siorac (1) lors de la St Barthélémy, ou de l'assassinat du duc de Guise devant Henri III ! .... de suivre en direct-live le combat gigantesque de la flotte anglaise contre l'Invincible Armada !
.
Rien à ajouter, sinon un style toujours génial. Mon pote Ken est en super forme, élaborant des stratégies pour placer ses héros fictifs aux moments clefs de l'Histoire d'Angleterre et de France. Il connait très bien celle-ci (2).
Et quand il n'y en a plus, il y en a encore : créations d'enjeux, de tensions, rebondissements incessants...
Un page turner qui n'a rien des thrillers commerciaux ordinaires, car on s'instruit :
-- j'ai enfin compris où passait une grande partie de l'or péruvien !
-- j'ai inversé mon jugement sur Elisabeth Tudor et sur Marie Stuart.
Another brick in my History Wall !
.
Et,sur le plan éthique, ce livre pose la question de la primauté de la "nation" ( 3 ) sur la religion ( Elisabeth ) ou du choix inverse ( Rollo ).
(1) Héros fictif de Robert Merle dans "Fortune de France".
(2) Mais je pense qu'Henri II est un Valois et non un Guise ;
et qu'on franchit les contreforts du Jura et non des Alpes pour le trajet Paris-Genève. (ce sont sans doute deux coquilles).
( 3 ) Concept pas encore bien clair à l'époque, je pense.
....Euh....La colonne de feu ????

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          6915
LeaTouchBook
22 septembre 2017
Ken Follett est un monument de la littérature, un formidable romancier, un conteur incroyable et voici son dernier chef d'oeuvre !
Une colonne de feu s'inscrit dans la saga Kingsbridge, une saga qui aura su conquérir des milliers de lecteurs dont moi-même, une saga qui fait rêver, une saga qui fait voyager, qui nous fait vivre des moments extraordinaires de l'Histoire, une saga sans précédent, une saga inoubliable. Ce nouvel opus est tout aussi passionnant que les précédents, tous les ingrédients sont réunies pour le coup de coeur !
Tout d'abord on retrouve une formidable galerie de protagonistes : le jeune Ned, protestant, qui souhaite venger sa famille et inscrire son pays dans une ère de tolérance religieuse; Margery, catholique, qui veut trouver le bonheur malgré ses devoirs de fille et de future épouse; Sylvie, une protestante française, courageuse et déterminée; l'ambitieux et sournois Pierre; le cruel et fanatique Rollo... Les protagonistes de papier vont rencontrer aussi des grands personnages historiques comme Marie Stuart, Elisabeth Ire, Catherine de Médicis... Tous ces portraits sont fascinants !
Il faut aussi souligner un récit addictif où le lecteur va apprendre énormément sur cette époque, sur les enjeux politiques, sur les événements historiques : le massacre de la St-Barthélémy, la conspiration des poudres avec Guy Fawkes... J'étais déjà extrêmement intéressée par cette période mais j'ai été ébahie à nouveau par le travail de documentation de l'auteur qui réussit à allier ses connaissances à son intrigue.
Une colonne de feu est un très grand page turner, plus de 900 pages de bonheur livresque, d'aventures, d'amour, de passion, de guerre, de manipulation, de résistance... Si j'ai trouvé la fin plus triste et mélancolique que les tomes précédents, je me suis régalée et je me suis énormément attachée -notamment- à Sylvie qui est une héroïne fantastique.
En définitive, Ken Follett confirme encore et toujours qu'il est LE grand romancier du genre historique !

Lien : https://leatouchbook.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
julymarie
19 septembre 2017
j'ai hate
Commenter  J’apprécie          21

Les critiques presse (4)
LeFigaro21 septembre 2017
L'Anglais Ken Follett poursuit son œuvre fleuve. Au programme, le XVIe siècle et les guerres de Religion.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
LeMonde08 septembre 2017
« Une colonne de feu » est la suite des « Piliers de la terre », le monumental roman-feuilleton historique du Britannique : 130 personnages au cœur du XVIe siècle.
Lire la critique sur le site : LeMonde
LaPresse07 septembre 2017
Millionnaire de l'édition, Ken Follett (Les piliers de la terre, Un monde sans fin) revient avec la fresque de Kingsbridge, une histoire captivante qui se déroule au milieu du XVIe siècle.
Lire la critique sur le site : LaPresse
LeFigaro04 septembre 2017
L'histoire prend place dans la deuxième moitié du XVIe siècle, au moment de l'accès au trône d'Élisabeth Ire. Entre soif de pouvoirs, pièges, manigances, alliances et complots, c'est le roman historique de la rentrée.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Citations & extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
lyokolyoko22 septembre 2017
Parmi les médecins se trouvaient Ambroise Paré, le chirurgien qui avait retiré la pointe de la lance des joue du duc François de Guise, y laissant les cicatrices qui lui avaient valu son surnom. Paré disait que si l'écharde n'avait pénétré que dans l'œil du roi, il aurait pu survivre, pourvu que la blessure ne s'infectât pas de façon fatale ; malheureusement, la pointe s'était enfoncée jusqu'au cerveau. Paré mena des expériences sur quatre criminels condamnés à mort, leur plantant des éclat de bois dans les yeux pour reproduire la blessure. les quatre moururent. il n'y avait aucun espoir de sauver le roi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          380
dgwickertdgwickert20 septembre 2017
Elisabeth se tourna vers lui.
-- Informez Walsingham de ce que j'ai fait." Elle ajouta avec un ton caustique :" Probablement en mourra-t-il de soulagement."

NDL : J'adore cet humour so british ! Un peu comme quand Alan Bennett dans "La reine des lectrices" fait parler Elisabeth II.
Commenter  J’apprécie          292
dgwickertdgwickert20 septembre 2017
Tolérance : ce mot fit grimacer Rollo. A ses yeux, la tolérance était immorale, une forme d'erreur et de décadence.
Commenter  J’apprécie          296
lyokolyoko18 septembre 2017
"Les gens feraient mieux d'entendre les récits bibliques de la bouche du curé de leur paroisse. S'ils se mettent à lire par eux-mêmes, on peut être assuré qu'ils se feront des idées erronées."
Il posa quelques pièces d'or sur le comptoir pour payer les Psaumes.
Ou des idées justes , au contraire, songea Sylvie. Du temps où le commun des mortels était incapable de lire la Bible, les prêtres pouvaient raconter n'importe quoi - ce qui leur convenait à merveille.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          442
dgwickertdgwickert19 septembre 2017
-- La reine devrait faire construire des navires étroits et bas, plus faciles à manoeuvrer de ce fait, dit Barney. De tels bateaux peuvent danser autour d'un galion espagnol, en le bombardant sans le laisser approcher suffisamment pour se faire aborder.
Commenter  J’apprécie          290
Videos de Ken Follett (53) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ken Follett
Les jumeaux Price en ont assez de devoir s'occuper de leur petit cousin enquiquinant. L'été promet d'être long. Mais un oncle sorti de nulle part leur propose bientôt des vacances inoubliables à l'autre bout de la galaxie...
Écrit pour ses enfants, ce roman inédit de Ken Follett est enfin disponible en français.
Où nous trouver ? Facebook : https://www.facebook.com/collectionrjeunesse/
autres livres classés : roman historiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle






Quiz Voir plus

Le pays de la liberté

Dand l'église du village qui prend position contre Sir George Jamisson?

Jimmy Lee
Mack Mc Ash
Harry Ratchett
Dermot Riley

9 questions
21 lecteurs ont répondu
Thème : Le Pays de la liberté de Ken FollettCréer un quiz sur ce livre