AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Hervé Tullet (Illustrateur)
ISBN : 2732436011
Éditeur : La Martinière Jeunesse (13/09/2007)

Note moyenne : 4.42/5 (sur 12 notes)
Résumé :

Une année entière passée en poésie ? Pour découvrir des langages multiples, de nombreux textes, pour entrer dans un rythme, une musique, un espace, pour expérimenter aussi : essayer, oser, manipuler, inventer, imiter, rafistoler... Une année en poésie en compagnie de Bernard Friot et d'Hervé Tullet, pour aider le (presque) poète à affirmer sa voix.

Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Piatka
  10 juillet 2013
Comment découvrir la poésie en s'amusant et en se l'appropriant !
Nous sommes tous un peu poète...
La construction de ce bel ouvrage est simple : une page par jour, donc 365 pages très colorées ; en en-tête, une citation en rapport avec la poésie, puis une activité proposée ou une piste de réflexion poétique. C'est très varié, ludique, instructif et les citations font la part belle aux auteurs contemporains, comme pour bien montrer que la poésie n'est pas poussiéreuse ou réservée aux seuls classiques.
Un excellent support, à mon avis, pour initier les jeunes à la pratique de l'écriture poétique, en glanant des remarques, des propositions d'activité ( pourquoi pas pour les profs ), des citations. Personnellement j'ai toujours préféré piocher au hasard avec mes enfants, selon leurs envies...et les miennes.
Pourquoi pas utiliser ce support en vacances pour découvrir l'immense richesse de la poésie et de l'imagination ? Ça change des cahiers de vacances classiques.
Commenter  J’apprécie          292
Rhl
  28 mars 2016
Voici un petit bijou. Un agenda qui fourmille d'idées, d'incitations à l'écriture poétique. Autant pour les enfants, ados, adultes, parents et pédagogues. Qu'on lise une page par jour, qu'on le dévore d'une traite ou qu'on pioche de temps en temps quelques idées, c'est un livre qui me semble (presque) indispensable. Pour donner envie d'écrire, de s'exprimer, de faire ou lire de la poésie. Pour montrer qu'il n'y a pas de limite à la créativité et à l'écriture.
A avoir en CDI de collège et lycée.
Commenter  J’apprécie          50
MIOP
  09 février 2012
Un ouvrage pour les enfants et les adultes.
Durant 365 jours, cet agenda distille de merveilleuses pistes pour donner envie d'apprendre à écrire. Au fil des jours et des mois, de page en page nous découvrons comment il est possible de jouer avec les mots, de les manipuler, d'inventer, de tenter, d'oser. Chaque jour, chaque page offrent une situation, une idée, une couleur, une présentation différente.
Il est impossible de pouvoir résister à vous offrir pour cette nouvelle année cet ouvrage qui passionnera poètes en herbe, petits curieux, pédagogues et amoureux de la «presque» poésie.
Sylvie ARNAUD
Commenter  J’apprécie          30
Cielvariable
  28 janvier 2014
Parfait pour les apprentis poètes ou pour les enseignants à la recherche d'idées! Il y a 365 idées pour écrire de la poésie, dont plusieurs extrêmement ludiques et attirantes pour les adolescents (et les adultes!). C'est l'outil parfait pour l'enseignant voulant faire un atelier littéraire surprise.
Commenter  J’apprécie          30
Fabricienne
  07 août 2015
L'Agenda du (presque) poète est bien plus que ça, c'est une bible, un livre de chevet, une mine d'or ...
Chaque page, agréablement illustrée par des aquarelles, recèle une citation sur la poésie et le poète ainsi qu'une "idée" de Bernard Friot (que j'adore pour ses Histoires pressées) ou une proposition (plus qu'une consigne) d'écriture pour mettre en pratique la poésie.
Il n'y a plus qu'à ...
Aussi je vous invite à lire une de mes créations sur mon blog
Lien : http://fabiennepassament.wix..
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (1)
Lecturejeune   01 mars 2008
Lecture jeune, n°125 - Nous sommes devant un agenda qui déroule 365 propositions d’activités. Le programme est clair, il n’est pas question d’analyser la poésie, mais plutôt d’en faire. Pas de respect convenu. Écrire est un plaisir, les propositions d’écriture, de lecture ou de recherche documentaire ont leurs racines dans la sensibilité personnelle et dans la vie quotidienne. Les enseignants y trouveront une mine d’activités poétiques dans des domaines aussi variés que la lecture, l’écriture, la recherche documentaire, la diction, la mise en scène d’un texte. Ils pourront choisir de faire écrire leurs élèves à partir de jeux poétiques, leur proposer une culture édifiée sur des fragments d’oeuvres dont beaucoup sont contemporaines. Ils découvriront sur Internet des sites dédiés à la poésie et une démarche pour se constituer une anthologie personnelle à partir de lectures et d’écrits. L’ouvrage propose davantage encore. Il organise son apparent désordre en apprentissage progressif, du plus simple au plus sophistiqué. Progressivement le lecteur est invité à revisiter ses propres écrits, à les relire, à les retravailler. Ainsi se met en place, par 365 entrées différentes, l’habitude d’expérimenter, de comprendre en action que la poésie est d’abord un jeu sur la langue. Nicole Wells
Lire la critique sur le site : Lecturejeune
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
PiatkaPiatka   15 septembre 2013
Dans la poésie chinoise ancienne, les mots sont agencés de façon à permettre plusieurs lectures. Le lecteur doit donc interpréter.
Voici, par exemple, la traduction littérale d'un poème de Wang WEI :

Accompagner voyageur / jusqu'à la Haute-Tour
Fleuve-plaine / obscur sans bornes
Soleil couchant / oiseaux entrant voler
Homme cherchant / s'en aller sans répit

François CHEN ( L'Ecriture poétique chinoise ) propose cette interprétation :

Sur le haut de la Tour, pour dire adieu :
Fleuve et plaine perdus au crépuscule.
Sous le couchant, reviennent les oiseaux ;
L'homme, lui, chemine, toujours plus loin.

Et voici celle de Claude ROY ( Le Voleur de poèmes ) :

Accompagner celui qui part jusqu'à la tour.
Le fleuve dans la plaine se perd dans le crépuscule.
Soleil couchant. Vols d'oiseaux qui rentrent.
Un homme s'éloigne vers le lointain.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          211
PiatkaPiatka   24 juin 2013
La litanie est, au sens propre, une longue prière, faite de formules brèves, récitées sur le même ton uni et construites sur la même structure.

Tu vas écrire la litanie des mauvaises excuses, en utilisant la structure suivante :
" Désolé, ..., je...parce que..."
Exemple :
" Désolé, maman, j'ai pas pu ranger ma chambre parce que le premier étage s'est envolé. "
Commenter  J’apprécie          170
PiatkaPiatka   14 juillet 2013
La lecture, c'est comme la pêche à la ligne. Vous pouvez rester des heures à ne rien prendre et soudain vous prenez quelque chose. Ce n'est même pas une question de patience, parce qu'être patient c'est être passif, mais plutôt d'être vigilant et de prendre son temps.

Citation de Emmanuel Hocquard
Page du 20 avril
Commenter  J’apprécie          120
Videos de Bernard Friot (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bernard Friot
Voici une lecture à haute voix de quelques récits de histoires pressées de Bernard Friot. Bonne écoute !
autres livres classés : écritureVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Poèmes pressés

De quoi parle le livre ?

l'alphabet
des mots
la nourriture

7 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : La bouche pleine : Poèmes pressés de Bernard FriotCréer un quiz sur ce livre