AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Christiane Ellis (Traducteur)David Ellis (II) (Traducteur)
EAN : 9782714438447
371 pages
Éditeur : Belfond (07/03/2002)

Note moyenne : 3.39/5 (sur 49 notes)
Résumé :
Pour le jeune Ned Maddstone, l’année 1980 est celle de tous les succès. Jeune homme brillant et séduisant, promu élève le plus en vue de sa public school et capitaine de l’équipe de cricket, il mène une vie insouciante et heureuse. D’autant qu’il vient de rencontrer la charmante Portia…
Mais il suffira d’une promesse faite à un homme au seuil de la mort et d’un traquenard idiot monté par des camarades jaloux pour que le destin de Ned bascule. Au bonheur et à ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
kuroineko
  19 juillet 2018
L'acteur britannique Stephen Frye démontre ici qu'il est aussi écrivain. On lui doit également une uchronie chez Folio-SF.
Mais revenons à L'île du Dr Mallo. L'auteur cherche par ce titre à donner une version modernisée du très célèbre Comte de Monte-Cristo d'Alexandre Dumas. Hélas le roman des années 1980 est loin, très loin d'atteindre à l'excellence du classique français. Et je ne dis pas cela par chauvinisme mais par constat littéraire : le roman du Britannique peine à donner le souffle nécessaire pour le transformer en grand livre.
La première partie est la plus intéressante, où Ned, jeune homme amoureux de la fille qu'il ne fallait pas, se retrouve enlevé et déporté sur la fameuse île du Dr Mallo, où ce dernier dirige un asile psychiatrique hors de tout contrôle des instances médicales. Les thérapies sont pour le moins lourdes en psychotropes et Ned ne tarde pas à perdre toute notion de la réalité hors ces murs. Jusqu'à sa rencontre avec un des plus anciens prisonniers/patients qui va changer définitivement sa vie.
Jusque là, j'ai suivi avec assez d'intérêt les péripéties du jeune homme. Quant à la partie vengeance, je l'ai trouvée plutôt bâclée et manquant de vraisemblance. Nef est loin de posséder le charisme imparable du comte original.
A lire par curiosité mais sans en attendre grand chose. Quant à l'humour supposé de la plume de Stephen Frye, je ne l'ai pas trouvée. Pas plus qu'une écriture exceptionnelle ou originale. Dommage quand on connaît ses talents de comédien, que ce soit dans la série Black Adder ou en incarnation d'Oscar Wilde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          291
viou1108
  15 mai 2017
A lire les critiques de ce roman et la quatrième de couverture, il paraît que cette « île du Dr Mallo » serait une version 2.0 du Comte de Monte-Cristo. Zut alors, moi qui n'ai pas lu cet archi-classique de la littérature française (oui, je sais, honte à moi. Pas taper), me voilà bien en peine d'établir une comparaison argumentée. Ceci n'étant cependant pas un prétexte pour faire dans la demi-mesure, voici néanmoins mon avis plein et entier.
Version 2.0, disais-je. En effet, si au début du roman (1980), nous sommes encore bien loin d'internet et des PC portables design, ce remake de l'une des histoires de vengeance les plus célèbres de la littérature surfera sur la vague du www pour s'achever au lendemain du non-bug de l'an 2000, par une sorte de retour à la matrice protectrice.
Mais commençons par le commencement : en 1980 donc, le jeune Ned est le gendre idéal : intelligent, studieux, sportif, beau, bien élevé, populaire (quoi que...), loyal, gentil, modeste, pas imbu de sa personne pour un sou, il est parfait. Un peu trop d'ailleurs, aux yeux de ses « camarades » de public school, qui, jaloux et frustrés, lui jouent un sale tour. Cela n'aurait été qu'une vilaine blague, si Ned, arrêté par la police, ne s'était pas trouvé, au même moment, en possession d'une mystérieuse lettre, dont il ignore le contenu et qu'il a promis de remettre à son destinataire, qu'il ne connaît pas davantage. Cela suffit pour faire disparaître Ned de la surface de la terre et l'enfermer, à l'insu de tous, dans un hôpital psychiatrique sur l'île du Dr Mallo.
Pendant 20 ans.
Deux décennies pendant lesquelles, en dépit des mauvais traitements, des « thérapies » diverses et variées et de l'isolement, il conserve assez de lucidité pour cultiver corps et esprit, et de patience pour attendre le moment propice à son évasion. Ned peut alors mettre sa vengeance au point, en découvrant et utilisant internet et la bulle technologique pour échafauder un plan minutieux.
Pas la peine d'en dire davantage, sinon que cela se lit facilement et rapidement, que c'est distrayant mais que tout cela est fort peu vraisemblable, avec toutes ces coïncidences et ces rebondissements qui s'emboîtent beaucoup trop facilement. La partie « vengeance » est un peu bâclée et part en queue de poisson, et je comprends donc parfaitement ceux qui disent que ce livre n'est qu'une très pâle copie du chef-d'oeuvre dont il se revendique. Si au moins il était réellement « émaillé d'anagrammes et de jeux de pistes, servi par une plume hors pair et une imagination délirante, un festival d'humour noir », tel que le vante la quatrième de couverture, mais non. Ou alors je n'ai pas lu le même livre que l'éditeur.
Lien : https://voyagesaufildespages..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
Swannblue
  22 mai 2019
Ou comment l'anglais Stephen Fry revisite avec brio "Le comte de Monte Cristo".
Attention Stephen Fry sait tout faire : jouer la comédie mais également écrire. Et avec du génie !
"L'île du Docteur Mallo" nous permet de suivre le jeune Ned Maddstone dans les années 80. Tout semble lui réussir avant qu'une blague immonde ne vienne changer le cours de son existence. Tout bascule alors pour Ned. Désormais, il ne poursuivra plus qu'une seule quête : la vengeance.
Magnifiquement écrit, moderne, brillant. Un très beau et bon roman de Mister Fry !
Commenter  J’apprécie          20
Lalivrophile
  26 décembre 2011
Le début du roman m'a enthousiasmée. le décor est bien planté, on imagine très bien les personnages, il n'y a pas de longueurs. En outre, on se demande où veut nous mener l'auteur. On ne devine rien.
Seulement, l'enthousiasme retombe à partir du moment où Ned est envoyé sur l'île. La quatrième de couverture évoque "Le comte de Monte-Cristo" comme ayant inspiré Stephen Fry. Effectivement, l'intrigue y fait penser puisque Ned voudra se venger. Mais je trouve dommage que trop de détails soient ressemblants, par exemple, la façon dont Ned s'évade de l'île...
Par ailleurs, à partir de ce moment, on se doute de ce qui va arriver, et on n'a pas tellement de surprise. Et puis, les vengeances ont l'air assez banales... Les "méchants" ne souffrent pas assez, à mon avis.
[..]
Lire la suite sur:
Lien : http://www.lalivrophile.net/..
Commenter  J’apprécie          10
domlectures
  15 janvier 2009
Pas terrible et même malsain. Une réécriture ratée et bâclée du Comte de Monte Cristo.
Commenter  J’apprécie          20


Videos de Stephen Fry (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stephen Fry
Minnie the Moocher by Hugh Laurie and Stephen Fry
autres livres classés : ÉvasionsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
336 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre