AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782330066123
37 pages
Actes Sud (07/09/2016)
3.8/5   10 notes
Résumé :
La fille de Morob cherche à connaître la vérité sur la mort de son père, héros de la dirty protest, épisode historique de la lutte irlandaise de l'IRA survenu entre 1978 et 1980. Elle va d'abord voir ceux qui ont déterré son cadavre, les matons de la prison de Long Kesh dont les prisonniers en grève de la faim badigeonnaient les murs de leurs excréments. Mais ils lui apprennent que le mort n'a jamais été mis en terre. Elle se lance alors à sa recherche.
Que lire après Danse, MorobVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Ça vient de l'autre côté du monde.
Un chant .
Un homme chante dans une prison.
Ils sont nus, ils sont sales, puants.
Il chante.
Il chante à en faire en éclater sa tête ,son coeur.
ca vient de l'autre côté du monde là où des bêtes transforment des hommes en d'autres bêtes.
Ça vient de l'autre côté du monde.
Morob chante .
Il n'est pas vaincu.

Mais Morob n'est plus.
Ni femme, ni enfants, ni dieu, ni maître , ni bêtes.
Morab quitte l'autre côté du monde.
Il a touché les murs de l'ancien monde.
Il n'y a vu , il n'y a senti, il n'y a reçu que les coups, que la haine et la merde des bêtes.

Ça vient de l'autre côté du monde.

Il chantait. On ne l'entend plus.

Plus dire, plus parler.
Vent, herbe, galet.
Morab n'est plus.Là.
Ça fille le croit.

Les chiens, la horde des chiens, court avec la fille de Morob.
Où est la tombe, où est le corps ?
Est il mort , est il absent ?
Ils cherchent.

La mère fantôme revient , elle aussi, d'un l'autre cote du monde,.
Morob n'est plus. Sans corps, peu importe.
Enterré Morob.
Dit pour mort, montré pour mort, , trop attendu en héros .
Alors on enterre un héros, sous la terre,
...comme un du.

Cherche
la fille de Morob, court, et cherche avec les chiens.
La tombe est vide.
Morob où es tu ?
À Morob elle est enfin revenue.
Pas de terre, plus de murs, plus de coups.
Le vent, l'herbe, les galets, le ciel, la foret.
Ils courent et courent vers la rivière.
Celle qui emporte celle qui lave celle qui part à l'opposé du monde.
Le vent, l'herbe, et l'eau.
D'autres mots, dire d'autres mots.
Donner d'autrs mots.
La fille offre le père à la rivière , elle le porte et ne l'enterre pas.
Promesse tenue.
Morob danse, il danse de l'autre coté du monde.
Là où les bêtes ne sont pas, là où les coups ne sont pas, là où les drapeaux, les hymnes, les devoirs, les victoires ne sont pas.
Pas de murs, aucune prison, ni de pierre, ni de terre, juste là-bas :
d'autres mots
les herbes, les galets , le ciel et de l'eau.
Morob danse sur les mots.
Morob danse et ne meurt pas.

Astrid Shriqui Garain.
Commenter  J’apprécie          203
Se lancer dans la lecture théatrale avec cette courte pièce en un acte de 37 pages (ou d'autres) n'est pas la meilleure idée mais si on se décide à en commencer la lecture, c'est que du bonheur. Ce n'est pas pour rien que Laurent Gaudé est qualifié de dramaturge... et poète.
Nous voilà en Irlande, fin des années 70, l'une des périodes ms les plus actives et plus sanglantes de la lutte menée par l'IRA.
Morob se retrouve en prison. Pas un bagne mais pas si loin. En guise de retrouvailles ce sont ses obsèques que sa fille gardera en mémoire jusqu'au moment où elle apprend que le cercueil était vide. Un quête pour le retrouver s'engage pour elle.
La voilà sur les pas de son père, son histoire, la raison de sa volonté de disparaître...
4 personnages : Elle la fille ; Morob ; la mère ; le vieux Seamus.
Passionnant et poétique.
Commenter  J’apprécie          20
C'est l'autre nouveauté de Laurent Gaudé. Cette courte pièce de théâtre qui vient de paraître dans la jolie collection 'Actes Sud - Papiers' peut se lire comme un poème. Ce texte a le souffle d'une épopée, une quête du père, Morob, disparu dans les circonstances dramatiques de la détention des combattants de l'IRA (Armée Républicaine Irlandaise) à la fin des années soixante-dix au plus sombre du conflit nord-irlandais. La tombe de Morob est vide. Est-il toujours vivant ? Sa fille se lance à sa recherche, c'est pour elle une expérience initiatique "vivant peut-être... aux bêtes, aux pierres et aux herbes folles, oui, mais pas pour nous." Peut-on / doit-on voir au-delà des apparences ?
Je le conseille aux lecteurs habitués à la lecture du théâtre contemporain ou aux très nombreux amoureux(-ses) de Laurent Gaudé.
Lien : https://www.instagram.com/ch..
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Je me suis dressée devant lui - toute petite que j'étais - et je lui ai dit de le faire, par la sainte vierge, parce qu'ils redevaient bien ça, tous, au nom des heures passées à chialer dans les draps, au nom des heures à s'user les yeux sur de la couture le soir pour gagner trois sous de plus pour qu'on s'en sorte, au nom de l'attente et des quatre gamins à élever seule, aux nom des soi disant camarades qui oublient de passer de plus en plus souvent et des mois de plus en plus difficiles à finir et parce que même alors, je n'ai jamais craché sur nos combats, alors oui, ils me le devaient bien. Il a baissé les yeux, Seamus, et il a dit qu'il était d'accord et j'ai su que ça allait être bien parce qu'il avait dit oui comme il aurait dit oui à sa soeur ou à sa mère.
Commenter  J’apprécie          10
Emmenez moi à Gorets, les chiens.
Courez,
Nous vous arrêtez plus.
Cailloux qui roulent sous la chaussure,
Chevilles qui se tordent.
Les sentiers m'accrochent
La nuit me tire par le bras.
L'air me brûle les poumons,
Je manque de tomber,
Si souvent,
Mais vos corps de bêtes,
Vos corps de chies, comme des anguilles, me tourmentent, me
relèvent et me tirent.
Emmenez moi.
Il n'ya plus que cela.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Laurent Gaudé (99) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Laurent Gaudé
Vendredi 13 novembre 2015, il fait exceptionnellement doux à Paris – on rêve alors à cette soirée qui pourrait avoir des airs de fête. Deux amoureuses savourent l'impatience de se retrouver ; des jumelles s'apprêtent à célébrer leur anniversaire ; une mère s'autorise à sortir sans sa fille ni son mari pour quelques heures de musique. Partout on va bavarder, rire, boire, danser, laisser le temps au temps. Rien n'annonce encore l'horreur imminente. Laurent Gaudé signe avec *Terrasses* un chant polyphonique qui réinvente les gestes, restitue les regards échangés, les quelques mots partagés, essentiels – écrit l'humanité qui éclot au coeur d'une nuit déchirée par l'impensable. Et offre à tous un refuge, face à un impossible oubli.
le nouveau livre de Laurent Gaudé paraît le 10 avril. Lire les premières pages : https://www.actes-sud.fr/terrasses #litterature
--- Retrouvez-nous aussi sur les réseaux sociaux ! • Facebook : https://www.facebook.com/actessud/ • Instagram : https://www.instagram.com/ • Twitter : https://twitter.com/ActesSud
Suivez nos actualités en vous abonnant à notre newsletter : https://share-eu1.hsforms.com/1_fVdYaQZT-2oDIeGtNS41wf4a19
+ Lire la suite
autres livres classés : théâtreVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (16) Voir plus



Quiz Voir plus

Laurent Gaudé

En quelle année est né Laurent Gaudé?

1965
1967
1970
1972

10 questions
174 lecteurs ont répondu
Thème : Laurent GaudéCréer un quiz sur ce livre

{* *}