AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782351781470
256 pages
Éditeur : Gallmeister (04/10/2018)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 5 notes)
Résumé :
De ces carnets de voyages, qui racontent une année d’excursions au coeur des paysages sauvages des États-Unis, émanent des notes réjouissantes qui semblent tirées de ces chansons country que l’on sifflote en pêchant à la mouche. Mais ces récits livrent aussi quelques observations douces-amères sur le monde qui nous entoure. Perché à l’arrière d’un pick-up avec un labrador, occupé à sillonner des chemins boueux en quête des étangs reculés des prairies américaines, ou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Coyotetired
  04 février 2020
Excellent. Pour les mordus de la pêche à la mouche.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
Wendat69Wendat69   04 mai 2019
Le problème majeur est la difficulté à s'habituer au langage politique dans lequel on se retrouve plonger. Quand vous abordez un bureaucrate avec une idée en tête, il vous regarde droit dans les yeux, vous sourit aimablement et se dit: Cette affaire peut-elle m'apporter quelque chose à moi, et dans le cas contraire, comment me débarrasser de ce type au plus vite? Si c'est un policticien, il se dit: Comment faire, sur cette question, pour être à la fois pour et contre? sans se rendre compte qu'en étant des deux côtés à la fois, il va finir par se battre lui-même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Wendat69Wendat69   12 novembre 2019
De fait, Mike correspond à la définition du "vrai pêcheur" selon Tom McGuane: quelqu'un qui bosse dur pendant ses heures de travail et qui pêche tout aussi dur lorsqu'il est en congé. Il nous arrive de nous retrouver pour le café du matin avant de partir pêcher. De mon côté, je sors d'une bonne nuit de sommeil, tandis que Mike a juste eu le temps de se doucher et d'embarquer son matériel après avoir travaillé toute la nuit.
Il sera fatigué mais motivé (vous ne remarquerez pas la fatigue si vous ne le connaissez pas) et je risque de le retrouver endormi plus tard dans la journée, mais jamais quand la pêche est bonne. Si le rythme faiblit et que je perds sa trace, il est facile à repérer à ses ronflements. On dirait un raton laveur en train de manger un poulet vivant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Wendat69Wendat69   08 novembre 2019
Un jour, alors que nous garions notre pick-up au bord d'un lac, un homme parut déconcerté devant notre équipement rudimentaire. Il s'approcha nonchalamment, les mains dans les poches, nous observa descendre le bateau à l'eau, puis demanda:
-Pas de moteur?
-Non.
-Pas de moteur du tout?
-Pas de moteur.
-Juste des avirons?
-Ouais, des avirons et une perche.
-Vraiment?
-Vraiment.
-Bon, ben, ok.
Le lendemain, la batterie de son moteur de traîne tomba en panne et, comme il n'avait pas de pagaie dans son canoë, il dut se faire remorquer au bord du lac. Nous ne dîmes pas un mot. C'était inutile.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Wendat69Wendat69   09 novembre 2019
Un jour, un type s'approcha de moi dans une boutique de pêche et me demanda combien de temps il fallait pour devenir vraiment bon. (Il pensait peut-être que je travaillais là-bas ou peut-être avais-je simplement l'air du vieux pêcheur qui sait ce genre de choses. ) Je dis:
-Dix ans, si vous pêchez trois ou quatre fois par semaine.
Son visage se décomposa. Il pensait une ou deux semaines, max. Le visage de l'employé qui était en train de l'inscrire à un cours quelconque se décomposa aussi légèrement. Je tentais de me rattraper:
-Enfin, c'est le temps qu'il m'a fallu à moi, mais on ne m'a pas beaucoup aidé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Wendat69Wendat69   13 novembre 2019
Quand j'étais gamin, je voulais devenir un de ces hommes calmes et imperturbables rompus à la vie au grand air; vous savez, ces types grisonnants avec des chapeaux défoncés qui n'étaient jamais surpris et qui ne paniquaient jamais. Aujourd'hui, j'ai les cheveux et le chapeau, mais à part ça j'ai toujours quatorze ans, et je soupçonne qu'il en allait de même pour eux à l'époque: ces maîtres d'impassibilité à l'extérieur étaient des désastres d'incertitude juste sous la surface.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Lire un extrait
Videos de John Gierach (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de John Gierach
John Gierach - All Fishermen Are Liars
autres livres classés : pêcheVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Nature writing

Quel philosophe est considéré comme le fondateur du Nature writing?

Ralph Waldo Emerson
Henry David Thoreau
Benjamin Franklin

10 questions
79 lecteurs ont répondu
Thèmes : nature writing , écologie , littératureCréer un quiz sur ce livre