AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782800127217
48 pages
Dupuis (01/04/1998)
3.51/5   63 notes
Résumé :
Le pays tout entier est en deuil. Théti-Chéri, princesse héritière du trône, est morte, emportée par un mal mystérieux.
Embaumée à la hâte, son sarcophage a disparu. Même Pharaon, désespéré, n'a pu la voir.
Les dieux semblent se détourner du maître des deux terres...

Très loin de Thèbes, sur les bords du Nil, un jeune pêcheur dort. Il ne voit pas une jeune déesse qui se glisse près de lui...

Quel étrange destin attend Papy... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Alfaric
  09 avril 2016
La série "Papyrus" de l'auteur belge Lucien de Gieter sent la bonne volonté et la bonne humeur, car il applique à l'Egypte antique les archétypes du Héros aux mille et un visages ! Dans ce tome 1, intitulé "La Momie engloutie" (doté d'une couverture digne d'un bon vieux peplum hollywoodien), le jeune et loyal Papyrus, fellah au grand cœur élu par la divine fille de Sébek, va devoir affronter maints périls pour aller délivrer la princesse Théti-Chéri victime d'un complot du clergé… La fureur du Nil, une féroce tribu pygmée, un crocodile-dragon, l'avatar de sa propre peur (remember "Star Wars" ^^), un scarabée géant, un précipice volcanique, un officier vénal, un scorpion empereur et un grand vizir félon…
On a recours au traditionnel deus ex machina de l'épée magique, et une ellipse au milieu du tome nous fait passer bizarrement de l'obscurité des entrailles de la terre au plein soleil du brûlant désert, mais qu'importe l'aventure est toujours au rendez-vous ! (et mention spéciale à l'illustration de couverture, qui fleure bon les affiches peplum de la belle époque ^^)
Malheureusement, ce tome 1, et sans doute les suivants, sont frappés des lacunes et limitations de leur temps :
- la naïveté du charadesign, voire de la caractérisation, mais c'est à prendre ou à laisser avec la BD old school
- une narration trépidante avec 1 ou 2 périls mortels par planche, la faute aux impératifs de la prépublication…
- une vision passéiste de l'Afrique et des Africains relevant des Images d'Epinal coloniales dont aujourd'hui on se passerait bien
- un héroïne potiche héritière du machisme du monde de BD en général et de la BD franco-belge en particulier, mais aucune excuse puisque que Laureline et Yoko Tsuno avaient déjà changé la donne avant ce tome 1 daté de 1974…
- une narration lourde avec des phylactères qui se sentent obligés de nous décrire absolument tout ce qu'il y a dans la case, mais aucune excuse car si j'en crois Jacques Martin le papa d'Alix il s'agit d'un impératif éditorial débile qui relevait déjà d'un autre temps dans les années 1950…
Effectivement, il est fort probable qu'il faille avoir fait connaissance avec cette série dans l'enfance pour l'apprécier à sa juste valeur.

Lucien de Gieter a décidé d'arrêter sa série en 2013 au numéro 33 et il a sans doute bien fait. Mais la formule reste d'actualité, et son univers ne demande qu'à être repris par d'autres auteurs plus modernes dans la narration et dans le dessin car l'Egypte fantasy c'est cool et fun… Qu'attendez messieurs les éditeurs toujours en panne de bonnes idées ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Musardise_aka_CthulieLaMignonne
  03 août 2015
J'adorais la série Papyrus quand j'avais environ dix ans, mais je n'avais relu aucun album depuis très très longtemps. Après m'être replongée dans La momie engloutie, j'ai été très heureusement surprise.
Certes, le découpage et la mise en page sont ultra-classiques. En revanche, je n'avais jamais repéré cette proximité avec le travail d'E.P. Jacobs (et pour cause, vu qu'à dix ans, je n'en avais jamais entendu parler). Ça ne vous paraîtra sans doute pas évident sur le coup, aussi je m'explique : il y a une prédominance du texte, avec de régulières descriptions des scènes, qui sont tout à fait dans la logique des Blake et Mortimer... en moins long et moins lourd. Ça fait certainement partie du charme de cet album, même s'il l'on est bien obligé de noter l'effet redondant (comme on peut le trouver chez Jacobs) de l'écrit par rapport au dessin. Mais ces textes accentuent justement l'atmosphère lourde, mystérieuse de l'histoire, et c'est aussi ce qui tient en haleine le lecteur.
On trouve également ici une utilisation des couleurs intéressante, même si ce sera davantage exploité dans d'autres albums. La planche 11, notamment, joue de manière intelligente sur la complémentarité de la tonalité bleue du décor et du jaune du sarcophage. L'auteur peut aussi employer un rouge très vif, à la grande expressivité, pour souligner une situation particulièrement stressante. Alors oui, le dessin possède un côté très naïf : c'est surtout le cas des personnages. Mais j'en viendrais presque à préférer ce type de dessin à celui, beaucoup plus aseptisé, qui prendra le relais dans les albums suivants.
Je trouve aussi que l'intrusion du surnaturel dans l'histoire apporte, dès ce premier tome, une touche spécifique, qui influence le dessin de sorte à créer un atmosphère agréablement, bien que légèrement (c'est une BD jeunesse, ne l'oublions pas), angoissante. Enfin, l'alternance du suspens et de l'humour, les personnalités attachantes de Théti-Chéri et, surtout, de Papyrus, en font un album toujours sympathique à lire, encore aujourd'hui. Cependant, je pense qu'il faut probablement déjà avoir fait connaissance avec cette série dans l'enfance pour l'apprécier à l'âge adulte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Domichel
  24 janvier 2014
Une très jolie série pour ce personnage sorti de l'imagination de Lucien de Gieter.
Papyrus, simple pêcheur au tout premier album, est un aventurier des temps pharaoniques qui grâce son intrépidité et l'aide des Dieux du panthéon égyptien, parvient à résoudre tant d'énigmes et de pièges qui se dressent invariablement devant lui. Il serait injuste d'oublier son amie Théti-Chéri, fille du Pharaon Merenptah, à qui Papyrus sauve la vie dès le début de ses aventures et devient ainsi son garde du corps et ami fidèle depuis bientôt 30 albums.
Une série très bien documentée sur tout ce qui touche à l'antiquité égyptienne, décors, costumes, panthéon, us et coutumes, et qui ravira les plus jeunes, intéressés par cette période de l'histoire antique particulièrement prisée par le public français. Les moins jeunes y trouveront de la poésie, de l'aventure et beaucoup de fraîcheur dans le ton des histoires qui si elles sont quelquefois très fantastiques, n'en demeurent pas moins attrayantes.
Pour l'avoir rencontré lors d'une séance de dédicaces, je peux vous confier que l'auteur est aussi sympathique que ses héros sont intrépides.
À consommer sans modération et à offrir aux jeunes lecteurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Guillaume72
  01 février 2021
après avoir commencé la série Papyrus au tome 4, je reviens à l'origine. le trait n'est pas le même. ici, le héros fait beaucoup plus enfantin. Nous faisons sa connaissance alors qu'il est simple pêcheur sur le Nil. en fin d'album, le voici promis au trône d'Egypte... Quel ascension sociale !
Si l'on ne s'attache pas trop à la vraisemblance comme ces pygmées et cette forêt tropicale qui ne semble pas si loin de l'Egypte, le caractère aventurier du personnage et les scènes d'action peuvent vous enchanter.
Pour ma part, je regrette que le fond de civilisation Egyptienne soit sous-exploité au profit d'un univers placé sous le signe de l'imaginaire.
On passe quand même un bon moment de lecture.
Commenter  J’apprécie          70
MarieKey
  17 juin 2016
J'adorais l'Egypte ancienne quand j'étais petite, alors mon père m'avait acheté des tomes de la série. le scénario est super, mais les dessins m'avaient un peu rebutés. Papyrus ressemble vraiment trop à un enfant dans ce premier tome.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   15 avril 2016
- Ne bougez pas ! Laissez-moi vous aider !
- Non !... C’est inutile ! Reste ici Papyrus, je veux te parler !
- Vous connaissez mon nom ? Mais qui êtes-vous ?
- Ne sois pas triste, Papyrus, je suis ta peur ! Ta peur immense, que tu as vaincue ! Maintenant es fort, je peux m’en aller ! Je meurs en paix ! Prends mon glaive, il fera ta force. Quoi qu’il arrive, il sera toujours à la mesure de ton courage !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Musardise_aka_CthulieLaMignonneMusardise_aka_CthulieLaMignonne   07 février 2015
L’Égypte toute entière est en deuil. Théti-Chéri, princesse héritière du trône, est morte, emportée par un mal mystérieux, embaumée à la hâte, son sarcophage a disparu, même Pharaon, désespéré, n'a pu la voir... Les dieux semblent se détourner de lui...
Et pourtant...
Commenter  J’apprécie          90
Musardise_aka_CthulieLaMignonneMusardise_aka_CthulieLaMignonne   07 février 2015
Et les rayons de la lune viennent frapper le glaive magique, qui se met à briller de plus en plus fort...
Commenter  J’apprécie          80
Musardise_aka_CthulieLaMignonneMusardise_aka_CthulieLaMignonne   07 février 2015
En réponse, une voix sépulcrale le cloue sur place...

NON !
Commenter  J’apprécie          90
AlfaricAlfaric   15 décembre 2016
Les Égyptiens ne montaient pas les chevaux, qui servaient uniquement à tirer les chariots.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : egypteVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4413 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre