AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2841973883
Éditeur : Trajectoire Editions (31/08/2006)

Note moyenne : 3.38/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Après le succès de son "Encyclopédie du Paranormal", Jean-Pierre Girard écrit ici une somme sur tous les phénomènes de l'au-delà.
Ce livre aborde les thèmes propres à l'au delà comme le spiritisme, les Expériences de Mort Imminente (EMI), les fantômes et lieux hantés. Les miracles et guérisons spontanées sont également présentés avec la réincarnation, les médiums et la synchronicité: channeling. L'ouvrage le plus complet jamais publié sur le sujet.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
EtrangesHistoires
  27 août 2014
Ce volumineux ouvrage retrace toute l'histoire de la parapsychologie. Tous les sujets du paranormal y sont abordés et des biographies illustrent la vie de chaque personnage qui a marqué au fil du siècle dernier le domaine des phénomènes inexpliqués.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
colimassoncolimasson   13 mars 2014
Exemples de synchronicité :

Le 25 novembre 1911, Sir Edmond Berry Godfrey était assassiné dans son cottage des faubourgs de Londres, à Greenberry-Hill. Les trois assassins s’appelaient respectivement Green, Berry et Hill…

Mais l’une des plus extraordinaires séries de coïncidences est celle relative aux assassinats de deux présidents des USA, Lincoln et Kennedy, à un siècle d’écart, et ses prolongements à notre époque, comme vous pourrez en juger par cet enchaînement de coïncidences étranges :

Abraham Lincoln fut élu président des USA en 1860, J.F. Kennedy en 1960.
Tous les deux furent assassinés un vendredi, tous deux tués près de leur épouse, tous deux tués par derrière et d’une balle dans la tête.
Le garde du corps de Lincoln s’appelait Kennedy et celui de Kennedy s’appelait Lincoln.
La secrétaire de Lincoln s’appelait Kennedy et lui déconseilla fortement d’aller au théâtre Ford où il fut abattu dans la loge « Kennedy » ; la secrétaire de Kennedy s’appelait Lincoln et lui déconseilla de se rendre à Dallas. La voiture dans laquelle pris place Kennedy était une Lincoln fabriquée par Ford.

Booth abattit Lincoln dans un théâtre puis se réfugia dans un entrepôt. Oswald tira depuis un entrepôt puis se réfugia dans un théâtre.
Booth, assassin présumé de Lincoln, naquit en 1839 et Oswald, assassin présumé de Kennedy, naquit en 1939. Ces deux assassins présumés furent tués tous deux par des « vengeurs » sans avoir été jugés.
Andrews Johnson, successeur de Lincoln, naquit en 1808 et décéda exactement dix ans après Lincoln.

Lyndon Johnson, successeur de Kennedy, naquit en 1908 et décéda exactement dix ans après Kennedy. Ces successeurs de Lincoln et Kennedy portaient tous les deux le patronyme Johnson et tous deux étaient des démocrates du sud.

Enfin les deux victimes, leurs deux successeurs et leurs deux assassins présumés ont, respectivement, le même nombre de lettres dans leur nom.
On peut encore y ajouter pour déterminer l’axe de cette extraordinaire symétrie, qu’il s’est écoulé un laps de temps de 36 151 jours entre les deux assassinats ; le milieu tombe le 28 juin 1914. Et que se passe-t-il ce jour-là ? C’est le jour où fut assassiné l’archiduc François-Ferdinand d’Autriche à Sarajevo, attentat qui préluda à la première guerre mondiale.

Encore des similitudes stupéfiantes :

L’archiduc François-Ferdinand est lui aussi tué d’une balle à la tête et par derrière. Cette balle est tirée par Gavrilo Princip, bizarrement surnommé Rudy comme l’assassin du présumé assassin Lee Harvey Oswald. Et l’archiduc était, lui aussi, accompagné de son épouse, Sophie de Hohenberg qui décédera aussi d’une balle dans la poitrine. Le couple avait pris place dans une Lincoln conduite par un chauffeur irlandais nommé Kennedy.

La bombe dont se débarrassa l’archiduc en la jetant dans la rue fit dix-huit morts. En ce qui concerne le trajet de la voiture, c’est troublant mais elle partit elle aussi d’un entrepôt (celui de la gare) et aboutit devant les marches du théâtre. En raison de son jeune âge, Gavrilo Princip ne fut jamais jugé mais, emprisonné, il fut retrouvé mort dans sa cellule en 1918, lui aussi tué par un « vengeur ». La photo célèbre de l’arrestation de Gavrilo Princip a été prise par le photographe américain Lee Johnson. Nous aurions encore beaucoup d’exemples à vous soumettre ; l’histoire en fourmille toutes plus étonnantes les unes que les autres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          81
EtrangesHistoiresEtrangesHistoires   27 août 2014
PKSR : souvent des sujets en période pré ou post pubertaire
Les autres observations de poltergeist témoignent de la présence quasi constante sur les lieux d'une personne souvent jeune, en période pré ou post pubertaire. Plus rarement il s'agit d'un membre d'une famille où subsistent des tension psychologiques importantes, voire dramatiques. Une approche psychophysiologique effectuée chez les quelques sujets qui ont accepté de subir des examens approfondis à l'aide, notamment, d'électroencéphalogrammes, a permis de constater l'émission préférentielle d'ondes thêta. Le tracé et la fréquence de ces ondes signalent surtout un état de colère et de tensions retenues. Il semblerait alors que le phénomène s'échappe, à l'insu du sujet, et libère la colère de ce dernier qui produit en fait des effets PK hors de sa volonté délibérée, réfléchie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
EtrangesHistoiresEtrangesHistoires   27 août 2014
Les poltergeists sont donc bien des effets PK tout au moins dans leur résultante physique, la différence entre un poltergeist et un effet PK simple, se situe dans le fait que la PK est, elle volontaire et dirigée par le sujet Psi lui-même. On parle également de -hantise- ou de -petite hantise- à propos des poltergeists. La vox populi parle plus volontiers de fantômes qui viendraient ainsi hanter épisodiquement nos vieilles demeures. Le poltergeists ne doivent pas être assimilés à des fantômes. La personne qui est à l'origine (toujours involontaire) des poltergeists est bien vivante et ce, contrairement... aux fantômes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Jean-Pierre Girard (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Pierre Girard
Jean-Pierre Girard raconte son parcours et nous explique comment il réussit à modifier la matière et le vivant avec la seule force de son esprit (courbure et modification de barres d'acier, modification de structures vivantes, etc.) Il nous explique que cette puissance de l'esprit est potentiellement en chacun de nous, et que nos pensées peuvent créer et modifier notre réalité et notre avenir.
Dans la catégorie : SpiritismeVoir plus
>Phénomènes paranormaux. Pseudo-sciences>Parapsychologie et occultisme>Spiritisme (93)
autres livres classés : paranormalVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Concours : Gagnez la Bande dessinée La cellule Prométhée, Tome 1 : l'escouade 126

Quelle héroïne célèbre évoluait dans un Paris du début du 20 ème siècle peuplé de "monstres et d'êtres étranges" ?

Adèle blanc-sec
Bécassine
Laureline
Mélusine

10 questions
52 lecteurs ont répondu
Thèmes : ésotérisme , bande dessinée , paranormalCréer un quiz sur ce livre