AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290346888
Éditeur : J'ai Lu (24/03/2005)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 66 notes)
Résumé :

" Le livre des Esprits " demeure l'un des plus stupéfiants ouvrages de " chanelling " qui ait jamais vu le jour, tant par l'intelligence éclairée et la profondeur dont font preuve les commentaires d'Allan Kardec, le maître absolu de la doctrine spirite, que par la richesse des enseignements qu'il prodigue. Un livre qui, par bien des aspects, revêt une tournure prophétique et demeure non seulement en avance sur son époque... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
keveto
  28 mars 2013
Je l'ai dévoré alors que je n'avais que 16 ans, il m'a changé, a changé ma vie et ma vision de celle-ci. C'est une bible pour toutes personnes se posant les questions fondamentales. Plus de 1000 questions trouvent réponses dans ce livre.
le bouquin est lisible sur ce lien, légalement et gratuitement. Nous avons accès direct aux différents chapitres, ce qui permet d'avoir un accès facile aux divers thèmes, idéal pour se faire une idée rapide du livre.
Je l'ai acheté et offerts à maintes reprises!
http://spirite.free.fr/ouvrages/le.htm
Commenter  J’apprécie          220
Niele
  20 décembre 2017
Allan Kardec, de son vrai nom Hippolyte Léon Denizard Rivail, est le fondateur de la philosophie spirite du XIXᵉ siècle. En mai 1855, il découvre la pratique des tables tournantes (venue des USA), il se met alors à fréquenter assidument les cercles spirites parisiens. Il prend alors comme surnom Allan Kardec, nom qu'il aurait eu dans une vie antérieure alors qu'il y était druide. Par l'intermédiaire de médium, il entame des dialogues avec les esprits dont il tire des enseignements que l'on peut lire dans ses ouvrages.
Le livre des esprits est un livre dogmatique, un manuel qui se veut « scientifique », basé sur le monde spirituel. Sous forme de questions/réponses, il retranscrit ses discussions avec les « Grands Esprits », pas n'importe lesquels : Saint Augustin, Saint Jean l'Évangéliste, Saint Louis… qui orientent bien entendu les réponses dans un sens bien précis, religieux avec une nette tendance moralisatrice et culpabilisante.
Les milieux scientifiques s'opposent à cet obscurantisme flagrant ainsi que l'Église qui refuse de voir en Allan Kardec le prophète qu'il se dit être.
Sur divers conseils et critiques internet, j'ai lu le fameux Livre des esprits ! Je ne comprends pas en quoi ce livre est si sensationnel ! Il ne fait qu'enfoncer des portes ouvertes et donner des réponses dépassées. Avec un peu de jugeote, on peut facilement amorcer soi-même un début d'explication cohérente aux questions que l'on se pose sur le monde des esprits.
La rigidité des réponses ne laisse aucune place à la contestation, ni à l'ouverture vers d'autres formes de pensées : centré sur le catholicisme et la toute puissance d'un dieu créateur de toute chose, il est difficile de trouver des réponses sensées si vous ne partagez pas cette conception de l'univers et de l'humanité.
S'il n'y a pas de réponses à une question, c'est évidemment que Dieu n'a pas encore permis de trouver la réponse, car l'humanité n'est pas assez avancée pour cela et que Dieu y pourvoira en temps voulu. Rapidement, les réponses ne sont donc pas satisfaisantes et certaines contradictoires même.
Le mélange science, au-delà et religion prend mal, si les deux premières sont compatibles, la troisième ajoute une rigueur excessive dans les théories. On peut comprendre le but de l'auteur qui souhaite moderniser la vision chrétienne du monde astral par l'intermédiaire des découvertes scientifiques de son époque et donner une légitimité au spiritisme, mais ces « bidouillages » sont bancals et grossiers. La démarche scientifique est faussée, puisque il n'y a aucune objectivité, les questions sont orientées dès le départ : Dieu contrôle chaque étape, de votre création en tant qu'esprit imparfait jusqu'au stade d'esprit accompli en passant par vos vies humaines, les faits sont donnés et non démontrés comme le voudrait toute étude sérieuse.
J'ai été très décontenancée par ce livre, empli de mépris pour les autres croyances, les phénomènes paranormaux ont depuis toujours existé hors contexte religieux, pourquoi vouloir les rattacher à une religion en particulier ? Les esprits existent sans étiquette, ils se présentent que l'on soit polythéiste, animiste, bouddhiste…
Je n'ai trouvé aucun apaisement dans cette lecture, quelques réponses sont intéressantes et quelques questions pertinentes, pouvant servir de point de départ à un questionnement personnel, si vous êtes intéressé par l'ésotérisme, c'est une curiosité à lire, mais dont vous pouvez faire l'impasse sans préjudices.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
JLDragon
  29 novembre 2014
Écrit au 19ème siècle, « Le Livre des Esprits » est un ouvrage formidable qui nous ouvre les portes de la véritable spiritualité.
Allan Kardec fait intervenir dans ce livre des esprits éclairés qui répondent aux questions de spirites. Ces esprits nous rappellent les fondamentaux que nous devons accomplir dans notre vie et nous montrent le chemin pour monter vers la perfection.
En tant que lecteur d’ouvrage ésotérique, j’ai pris beaucoup de plaisir à redécouvrir ces bases spirites qui recèlent un véritable message d’espoir pour nous tous.
C’est sincère et naturel. Le tout paraît aussi logique au fond.
On retient essentiellement ici deux choses : Que dans la vie, il est important d’aimer de façon véritable. Aimer dans le sens universel. Aimer son prochain comme son propre enfant, comme soi-même. Mais on retient également qu’ « hors la charité point de salut ».
Par la charité, il faut entendre : « Bienveillance pour tout le monde, indulgence pour les imperfections d'autrui, pardon des offenses. »
Une dernière chose à retenir pour le salut de chacun et pour soulager nos souffrances futures c’est que l'Esprit souffre de tout le mal qu'il a fait ou dont il a été la cause volontaire, de tout le bien qu'il aurait pu faire et qu'il n'a pas fait et de tout le mal qui résulte du bien qu'il n'a pas fait"
À bon entendeur…
Lien : http://jldragon.over-blog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
lisabeth
  07 juin 2017
C'est simple, dans ce livre tout est expliqué! Quand j'écris tout, c'est bien TOUT qu'il faut comprendre!
Pourquoi la vie, pourquoi la mort, c'est quoi l'univers, l'infini, la condition humaine. C'est expliqué pourquoi l'homme peut dévoiler une palette allant de si cruels à si bons. Pourquoi nous ne sommes ni tout blancs, ni tout noirs.
Ce livre est A LIRE ABSOLUMENT!
Il y est développé une philosophie qui sait répondre à toutes nos questions.
Chaque fois qu'au cours de la lecture me venait une question existentielle, j'ai trouvé la réponse dans les lignes de ce livre.
Je dois rajouter aussi qu'il est tellement dense que certains passages demandent énormément de concentration ou une reprise un peu plus tard pour mieux appréhender la logique mais il reste globalement et pour la plupart très abordable.
Une question me taraude depuis la fin de ma lecture : Pourquoi, alors que tout est expliqué et démontré par des raisonnements logiques, il me reste une petite dose de scepticisme dans un coin de mon cerveau qui pourrait anéantir toute cette logique pour ne laisser la place qu'au vide et au néant du matérialisme?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
laninha
  03 mars 2014
Ce livre peut vraiment changer notre vision de la vie et de la mort.
Il faut prende le temps pour le lire et réfléchir.
Une oeuvre à ne pas manquer.
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
kevetokeveto   28 mars 2013
84. Les Esprits constituent-ils un monde à part, en dehors de celui que nous voyons ?
" Oui, le monde des Esprits ou des intelligences incorporelles. "

131. Y a-t-il des démons dans le sens attaché à ce mot ?
" S'il y avait des démons, ils seraient l'oeuvre de Dieu, et Dieu serait-il juste et bon d'avoir fait des êtres éternellement voués au mal et malheureux ? S'il y a des démons, c'est dans ton monde inférieur et autres semblables qu'ils résident ; ce sont ces hommes hypocrites qui font d'un Dieu juste un Dieu méchant et vindicatif, et qui croient lui être agréables par les abominations qu'ils commettent en son nom. "

149. Que devient l'âme à l'instant de la mort ?
" Elle redevient Esprit, c'est-à-dire qu'elle rentre dans le monde des Esprits qu'elle avait quitté momentanément. "

653. L'adoration a-t-elle besoin de manifestations extérieures ?
" La véritable adoration est dans le coeur. Dans toutes vos actions, songez toujours qu'un maître vous regarde. "

674. La nécessité du travail est-elle une loi de la nature ?
" Le travail est une loi de nature, par cela même qu'il est une nécessité, et la civilisation oblige l'homme à plus de travail, parce qu'elle augmente ses besoins et ses jouissances. "

752. Peut-on rattacher le sentiment de cruauté à l'instinct de destruction ?
" C'est l'instinct de destruction dans ce qu'il a de plus mauvais, car si la destruction est quelquefois une nécessité, la cruauté ne l'est jamais ; elle est toujours le résultat d'une mauvaise nature. "

765. Que penser de la peine de mort infligée au nom de Dieu ?
" C'est prendre la place de Dieu dans la justice. Ceux qui agissent ainsi montrent combien ils sont loin de comprendre Dieu, et qu'ils ont encore bien des choses à expier. La peine de mort est un crime quand elle est appliquée au nom de Dieu, et ceux qui l'infligent en sont chargés comme d'autant de meurtres. "

770. Que penser des hommes qui vivent dans la réclusion absolue pour fuir le contact pernicieux du monde ?
" Double égoïsme. "
- Mais si cette retraite a pour but une expiation en s'imposant une privation pénible, n'est-elle pas méritoire ?
" Faire plus de bien qu'on n'a fait de mal, c'est la meilleure expiation. En évitant un mal, il tombe dans un autre, puisqu'il oublie la loi d'amour et de charité. "

941. L'appréhension de la mort est pour beaucoup de gens une cause de perplexité ; d'où vient cette appréhension, puisqu'ils ont devant eux l'avenir ?
" C'est à tort qu'ils ont cette appréhension ; mais que veux-tu ! on cherche à leur persuader dans leur jeunesse qu'il y a un enfer et un paradis, mais qu'il est plus certain qu'ils iront en enfer, parce qu'on leur dit que ce qui est dans la nature est un péché mortel pour l'âme : alors quand ils deviennent grands, s'ils ont un peu de jugement ils ne peuvent admettre cela, et ils deviennent athées ou matérialistes ; c'est ainsi qu'on les amène à croire qu'en dehors de la vie présente, il n'y a plus rien. Quant à ceux qui ont persisté dans leurs croyances d'enfance, ils redoutent ce feu éternel qui doit les brûler sans les anéantir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
SlySly   07 août 2015
Tout homme qui s'est fait une spécialité y cramponne toutes ses idées ; sortez-le de là, souvent il déraisonne, parce qu'il veut tout soumettre au même creuset ; c'est une conséquence de la faiblesse humaine.
Commenter  J’apprécie          60
SlySly   07 août 2015
On peut avoir beaucoup d'esprit, de l'instruction même, et manquer de jugement ; or, le premier indice d'un défaut dans le jugement, c'est de croire le sien infaillible.
Commenter  J’apprécie          40
NieleNiele   20 décembre 2017
Q4: Où peut-on trouver la preuve de l'existence de Dieu?
"Dans un axiome que vous appliquez à vos sciences: il n'y a pas d'effet sans cause. Cherchez la cause de tout ce qui n'est pas l’œuvre de l'homme, et votre raison vous répondra."
Commenter  J’apprécie          20
SlySly   07 août 2015
L'instinct ne raisonne pas ; la raison laisse le choix et donne à l'homme le libre arbitre.
Commenter  J’apprécie          60
Video de Allan Kardec (1) Voir plusAjouter une vidéo

Jean Prieur
Olivier GERMAIN THOMAS reçoit Jean PRIEUR à l'occasion de la sortie de son livre "L'Europe des médiums et des initiés" : définition du "medium", un intermédiaire entre notre monde et celui de l'au-delà. Histoire de la médiumnité à partir de 1850 en parallèle au triomphe du matérialisme. le fondateur du spiritisme, Allan KARDEC. Création de la société de théosophie en 1875. Comment...
Dans la catégorie : SpiritismeVoir plus
>Phénomènes paranormaux. Pseudo-sciences>Parapsychologie et occultisme>Spiritisme (93)
autres livres classés : spiritismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
il était Zen
Catholique

10 questions
1120 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre