AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782266332583
368 pages
Pocket (09/02/2023)
3.87/5   199 notes
Résumé :
Connaissons-nous vraiment nos proches ?

Depuis quelque temps, Lila, 24 ans, graphiste et passionnée de dessin, vit un amour de conte de fées avec Karl. C'est pourquoi, lorsque ce dernier lui propose de venir vivre avec lui à Saumur, la jeune femme n'hésite pas longtemps avant d'accepter de quitter son village natal. Mais au bout de quatre mois, elle se retrouve sans travail. Commencent alors de longues journées durant lesquelles elle essaie en vain de... >Voir plus
Que lire après Les Couleurs du silenceVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (54) Voir plus Ajouter une critique
3,87

sur 199 notes
5
24 avis
4
21 avis
3
4 avis
2
2 avis
1
0 avis
Grâce à Fleuve Editions, via net galley et en avant première, j'ai eu le plaisir de lire Les couleurs du silence de Delphine Giraud.
Connaissons-nous vraiment nos proches ?
Depuis quelque temps, Lila, 24 ans, graphiste et passionnée de dessin, vit un amour de conte de fées avec Karl. C'est pourquoi, lorsque ce dernier lui propose de venir vivre avec lui à Saumur, la jeune femme n'hésite pas longtemps avant d'accepter de quitter son village natal.
Mais au bout de quatre mois, elle se retrouve sans travail. Commencent alors de longues journées durant lesquelles elle essaie en vain de se lier avec Charlotte, l'employée de maison. Froide et secrète, celle-ci reste désespérément insensible à ses tentatives.
Un jour, Karl reçoit une lettre de Pierre, son frère. C'est inattendu : leurs parents sont morts dans un accident domestique huit ans plus tôt, et ils ne se parlent plus.
Lila se met en tête de les réconcilier, malgré le refus et la colère de Karl. le doute s'installe dans l'esprit de la jeune femme. Que lui cache-t-il ?
Les couleurs du silence est un excellent roman de Delphine Giraud, autrice dont j'apprécie de plus en plus les écrits. Troisième roman, et troisième coup de coeur en ce qui me concerne :)
Dans ce roman, nous découvrons un jeune couple : Lila et Karl. Ils s'aiment, c'est une évidence. Ils s'aiment, c'est une jolie histoire et la jeune femme quitte tout pour son homme.
Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes..
En apparence seulement car Karl cache des secrets de famille..
Pierre, son petit frère, revient en ville mais leurs relations sont très tendues.. Karl ne veut d'ailleurs pas en entendre parler.
Au fur et à mesure que les pages se tournent, les secrets se dévoilent. Et des secrets, des surprises, ce roman en regorge.
L'autrice nous emmène sur de fausses pistes. Ce n'est pas un thriller mais c'est un roman à tiroirs construit dans le même genre, et j'ai adoré.
Les couleurs du silence est un excellent roman, et si vous ne connaissez pas Delphine Giraud ; je vous invite vraiment à découvrir sa plume. Celle-ci est fluide, les personnages sont bien construits. L'histoire est très bien ficelée, il n'y a pas de fausses notes. Bref, j'ai adoré.
Ma note : un énorme cinq étoiles.

Commenter  J’apprécie          240
Quoi de plus réjouissant que de découvrir une nouvelle plume et surtout lorsque celle-ci vous emmène !
Je viens de terminer le roman de Delphine Giraud, les couleurs du silence qui m'a été confié en service de presse par Fleuves Éditions via la plateforme NetGalley.
Je ne vais pas vous dire beaucoup sur cette histoire de peur de trop révéler. En effet, c'est au titre du roman que j'ai tout d'abord fait confiance, magnifique : Les couleurs du silence, n'est-ce pas ? Et puis pages après pages, mon coeur s'est emballé à lire ces personnages pris dans une spirale remarquablement construite par son auteure.

Tout va dans le meilleur des mondes dans la vie nouvelle que commence Lila et Karl à partager.. tout reste à inventer entre eux. Lila est une jeune femme aimante, empathique, peut être trop curieuse aux yeux de certain comme ceux de Karl qui lui, tout au contraire, semble cultiver silencieusement des secrets de famille.

C'est une lettre, une lettre signée de Pierre, le frère de Karl qui va déclencher l'orage foudroyant dans ce cocon de vie .

Merci Delphine Giraud pour ses heures intenses que je viens de vivre avec Lila, Karl et Pierre. Vous êtes parvenus à nous surprendre ! à nous garder en haleine jusque la fin !
BRAVO !



Lien : https://www.facebook.com/lec..
Commenter  J’apprécie          270
Second roman que je lis de cette auteure, et les émotions étaient au rendez-vous, comme pour « Doucement renaît le jour ».

Lila, 24 ans, graphiste, vit un amour parfait avec Karl. Elle quitte son village en Vendée pour s'installer chez lui, à Saumur, dans sa belle et grande demeure, tenue d'une main de maître par Charlotte, l'employée de maison. Changement de vie radical pour Lila, qui vient d'un milieu plutôt modeste. Tout commence comme une belle romance, on envie Lila, sa vie sans soucis, sa passion pour le dessin, ses amies, et surtout….son amoureux !

Il n'empêche qu'au fil des pages, le lecteur se questionne et cherche à gratter le vernis rose bonbon pour découvrir ce qu'il cache. Car, lorsque le frère de Karl, Pierre, se réinstalle à Saumur, tout bascule. Les deux frères ne se parlent plus depuis la mort accidentelle de leurs parents, huit ans plus tôt. Et lorsque Lila demande des explications, Karl s'emporte et se referme dans le silence. Ce fameux silence qui est d'or.

D'un oeil neuf, Lila va tenter de découvrir qui est réellement Karl, loin de l'image qu'il lui retourne. Dans chaque famille il y a des secrets. Plus ou moins avouables. Delphine joue avec ces secrets, bâtissant une intrigue passionnante. Elle donne au lecteur la possibilité de se poser les bonnes questions, lui apportant du grain à moudre au bon moment.

La construction, proposant plusieurs intrigues gravitant autour de notre mystère principal, donne un rythme assez soutenu, le lecteur n'étant jamais au bout de ses surprises. La plume de Delphine est fluide, très agréable à lire, elle m'a transportée dans son univers. Les couleurs et le dessin sont omniprésents, apportant beaucoup de fantaisie. Cela m'a presque donné envie de me mettre au dessin. Bon, je vous rassure, je ne vais pas vous imposer cela, je dessine comme un manche à balai😀 !

Les personnages sont attachants, bien construits, riches. Delphine les a tous façonnés avec le plus grand soin. Lila est têtue et pleine de bonnes intentions. Avenante, bienveillante, elle cherche à réconcilier tout son petit monde et à briser la glace avec Charlotte, qui est un personnage vraiment énigmatique. Pourquoi est-elle si distante ? Pourtant, Esteban, son fils, est si joyeux. Lila peut compter sur ses amies, Prune et Célestine, pour la soutenir dans cette tourmente. En plein doute, elle aura bien besoin d'une oreille attentive et d'une épaule sur laquelle se reposer. Pierre, au premier abord, est charmant, tout comme Karl. Leur brouille les a fait évoluer différemment, ils ont muri avec des non-dits et des mystères. La preuve en est dans ce journal intime découvert par Lila. Chaque personnage a un rôle important à jouer dans cette exploration des sentiments humains.

La thématique des secrets de famille est bien creusée, pleine de sensibilité. le lecteur se prend à vouloir, comme Lila, aider à la réconciliation. Aucun drame familial ne mérite une brouille à vie. Je n'ai pas pu m'empêcher de me questionner sur mes proches, mes amis, mes collègues. Que connait-on des autres ? Y a-t-il une personne au monde que l'on peut se targuer de connaitre à 100 % ? Les violences psychologiques sont également mises en avant, apportant de la profondeur et un enjeu supplémentaire à l'intrigue. Les dangers de la drogue, et, dans une moindre mesure, ceux engendrés par les réseaux sociaux sont abordés, assez légèrement, sans entrer dans les détails, mais permettant malgré tout une réflexion très pertinente.

« Lila appartenait à cette génération téléphone, mais elle avait vu trop de scènes de « solitude entourée », comme elle les nommait, pour y être accro. Ces groupes de jeunes qui se prenaient en photo et avaient l'air de passer une soirée formidable, alors que, dès la pose terminée, chacun replongeait dans son monde virtuel. Ces couples qui n'avaient plus rien à se dire et « conversaient » avec d'autres. »

La fin est bien construite, je me suis demandée pourquoi je ne l'avais pas devinée ! Tout simplement parce que je me suis laissée porter par l'histoire, par les personnages, leur vie, leurs choix, et parce que je ne me suis pas posée plus de question. J'ai surfé sur la vague des mots, et vous savez quoi ? C'est trop bon !

Un mot sur la couverture, superbe, je l'ai admirée durant toute ma lecture ! Bravo à François Lamidon, le graphiste qui l'a réalisée.

« Les couleurs du silence » est un roman doux, coloré, tout en nuances, qui se déguste lentement, comme une tasse de chocolat chaud, en en savourant chaque effluve. J'ai pris mon temps, enveloppée dans une bulle de bonheur. Une lecture apaisante et reboostante, dans laquelle il fait bon s'évader.

Je vous conseille vivement cette lecture, qui regroupe un trio gagnant : amour, suspense et secrets de famille ! Vous m'en direz des nouvelles !

« On dit que le bonheur n'est pas palpable, qu'il faut une prise de conscience pour s'apercevoir qu'il est là. Un petit soubresaut en soi, une vague sensation, une étreinte délicate comme une aile de papillon. le sien, elle le touchait du bout des doigts. Son bonheur était Karl. Tout simplement. »

Je remercie Netgalley et Fleuve Éditions pour cette lecture.

#LesCouleursdusilence #NetGalleyFrance #DelphineGiraud #FleuveEditions
Lien : https://soniaboulimiquedesli..
Commenter  J’apprécie          50
✔️Mon ressenti : Ce nouveau roman de Delphine Giraud nous entraîne au coeur d'une histoire d'amour, celle de Karl et de Lila. Ils se sont rencontrés et cela a été le coup de foudre, surtout pour Karl. Lila, par amour, quittera sa région pour s'installer avec lui loin de ses amis et de sa famille. L'arrivée d'un courrier perturbera leur équilibre et Lila se rendra compte qu'elle ne connaît pas le passé de son amoureux, ni son frère avec lequel il est fâché. Mais pourquoi ? Lila mettra tout en oeuvre pour en apprendre plus sur celui avec qui elle vit, quitte à risquer beaucoup.

C'est un roman d'amour mais aussi un roman où le suspense est omniprésent. Il y a quelques passages assez sombres d'où l'auteure sait faire jaillir la lumière. Une chose est certaine, le lecteur ne peut s'ennuyer à la lecture puisque le récit est très dense. de nombreux thèmes sont abordés par les personnages tout en relief.

C'est une lecture envoûtante remplie de toutes les couleurs de l'arc en ciel.

🎯Mots Clefs : Passé/ Couple / Mystère / Famille / Employé

🏆Ma note : 17/20
Commenter  J’apprécie          80
Lila , 24 ans , vit le parfait amour avec Karl . Ils sont plus amoureux que jamais.

Lila accepte donc de s'installer à Saumur chez son amoureux. En acceptant cette demande, elle quitte son village natal, ses deux meilleures amies et sa famille.

Passionnée de dessin et de peinture, elle tourne un peu en rond dans cette grande maison où planent pas mal de mystères. C'est sans compter sur le comportement plus que froid de Charlotte, l'employée de maison. Heureusement son fils Esteban est là pour changer les idées de Lila. La jeune femme va lui faire découvrir son amour pour l'art.

Tout va pour le mieux jusqu'à la réception d'une lettre . LA lettre qui va tout changer. L'expéditeur n'est autre que le frère de Karl, Pierre. Il lui demande pardon .. Mais pour Karl c'est un non définitif, il en a fini avec celui-ci !
Lila va tout faire pour comprendre pourquoi Karl ne veut plus en entendre parler .

Mais attention toute vérité n'est pas bonne à entendre ..

Mon avis : J'ai beaucoup aimé cette lecture ! Encore une fois la plume de Delphine Giraud m'a emporté et je n'ai pas décroché du roman !

Je m'attendais à une histoire de famille toute simple, mais oh que non ! de chapitre en chapitre les doutes, les questions, les interrogations se forment et on veut savoir !!

Il y a tellement de secrets, de non dits, de mystères .. et bam quand vient la révélation, wouah j'en ai eu des frissons . Je m'y attendais tellement pas !

J'ai ressenti ce petit suspense , vous savez celui quand nous sommes immergés dans une enquête, la même qui nous fait dévorer les pages en un rien de temps ?! Et bravo parce que ce roman n'est même pas un thriller haha.

Rien n'est de trop, tout est juste.

J'ai frôlé le coup de coeur, s'en était vraiment pas loin :)

Encore une auteure où je vais attaquer chaque roman les yeux fermés !

Merci infiniment aux éditions Fleuve et NetGalley pour leur confiance !
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (37) Voir plus Ajouter une citation
Elle était jeune. Elle avait toute la vie devant elle. Et puis… un homme l’a violée. Parce qu’il la désirait et qu’elle ne voulait rien lui donner. Mon amie… elle n’a plus jamais été la même après ça. Elle a toujours eu peur d’attirer de nouveau les désirs malsains sur elle. Alors elle est devenue comme ces femmes-caméléons qui se cachent pour qu’on les laisse tranquilles. Cette amie n’a jamais porté plainte. Elle disait comme vous que… que ça ne servirait à rien. Aujourd’hui encore elle s’en veut de cette lâcheté, parce qu’elle pense qu’il a pu recommencer.
Commenter  J’apprécie          20
Lila appartenait à cette génération téléphone, mais elle avait vu trop de scènes de «solitude entourée», comme elle les nommait, pour y être accro. Ces groupes de jeunes qui se prenaient en photo et avaient l’air de passer une soirée formidable, alors que, dès la pose terminée, chacun replongeait dans son monde virtuel. Ces couples qui n’avaient plus rien à se dire et «conversaient» avec d’autres. Ces familles qui se réunissaient rarement, mais dont les parents devaient batailler pour que leur progéniture lâche leur joujou. Karl, lui, était différent. Comme tout le monde ou presque, il possédait un compte sur les réseaux sociaux, mais il n’y étalait pas sa vie privée. Il faisait passer la vie réelle avant celle qui n’existait pas vraiment.
Commenter  J’apprécie          10
Lila regardait le dessin, hypnotisée, tandis qu’il levait la main pour commander à boire. D’abord, elle y lut un huit étiré. Le symbole de l’infini, comme dans la série Revenge qu’elle avait regardée avec Célestine et Prune. Si elle devait un jour se faire tatouer, ce serait le signe qu’elle choisirait. Le recommencement. L’amour sans fin. L’éternité. L’équilibre. Autant de thèmes qui la touchaient, et le symbole en soi était harmonieux. Juste avant que Pierre ne repose sa main sur la table, elle remarqua que son tatouage n’était pas un simple huit. C’était un serpent au long corps entrelacé et parsemé d’écailles. Sa gueule était ouverte et sa queue y entrait, apportant une continuité dans le symbole.
Commenter  J’apprécie          00
On dit que le bonheur n’est pas palpable, qu’il faut une prise de conscience pour s’apercevoir qu’il est là. Un petit soubresaut en soi, une vague sensation, une étreinte délicate comme une aile de papillon. Le sien, elle le touchait du bout des doigts. Son bonheur était Karl. Tout simplement.
Commenter  J’apprécie          10
On dit que le bonheur n'est pas palpable, qu'il faut une prise de conscience pour s'apercevoir qu'il est là. Un petit soubresaut en soi, une vague sensation, une étreinte délicate comme une aile de papillon. le sien, elle le touchait du bout des doigts. Son bonheur était Karl.
Commenter  J’apprécie          11

Video de Delphine Giraud (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Delphine Giraud
Découvrez le nouveau roman de Delphine Giraud, disponible chez Fleuve !
Toutes les informations sont ici : http://bit.ly/DoucementRenaitLeJour
autres livres classés : femmesVoir plus
Les plus populaires : Roman d'amour Voir plus



Lecteurs (607) Voir plus



Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1416 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..